Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Carros

    • Carros

Carros est une commune aux multiples facettes qui cultive avec fierté sa diversité. De sa zone industrielle – la plus importante du département – à son village au riche patrimoine, en passant par le dynamisme de son centre ville et la beauté naturelle du quartier résidentiel des Plans, elle a bien des atouts à faire valoir.

Elle s’appuie sur un passé qui lui a donné une forte identité et regarde vers un avenir prometteur. Située dans la moyenne vallée du Var, la ville de Carros propose aujourd’hui sur un espace géographique aux dimensions humaines, le témoignage de plus de 2000 ans d’histoire au travers d’un ensemble de sites historiques remarquables.

Située dans la région Provence Alpes Côte d’Azur et le département des Alpes Maritimes, Carros domine la vallée du Var, perchée sur son piton. Porte naturelle des Alpes, dans la plaine du Var, entre mer et montagne, elle bénéficie d’une position privilégiée, à moins d’une demi-heure des grands pôles touristiques de la Côte d’Azur et à moins d’une heure trente des stations de sports d’hiver des Alpes du Sud.

Historique :

Comme l'indiquent les nombreux témoignages épigraphiques, ce serait durant l'Antiquité, et plus particulièrement avec la colonisation romaine, que la communauté va s'accroître, pour constituer de manière certaine au plus tard dès la seconde moitié du IIe siècle apr. J-C, un pôle urbain relativement important : Carros de son nom latin « Vicus Lavaratensis ». 

Les relations avec la cité de Vence, dont elle constitue une partie du territoire, sont nombreuses. Mais si les premières bases d'une chronologie de l'histoire carrossoise peuvent être jetées dès cette période, la région n'échappe pourtant pas aux grandes lacunes documentaires qui apparaissent quasiment partout ailleurs pour toute la période dite du « Haut Moyen Âge » (VIe siècle-Xe siècle). Selon les dernières investigations archéologiques menées sur le territoire communal, une communauté chrétienne relativement importante semble être attestée dès les alentours de l'an mil s'inscrivant ainsi dans le premier réseau paroissial des Alpes-Maritimes, bien avant l'apparition des paroisses dans chaque village.


Au XIIe siècle la présence du château qui domine toujours le village et la vallée du Var est attestée. Il appartient à la seigneurie des Blacas qui sera très liée à l'ordre des chevaliers de Malte. L'époque moderne nous apparaît de manière assez précise, surtout les XIIe siècle et XVIIIe siècle, tant au travers des documents d'archives que par les témoignages archéologiques livrés lors des campagnes de fouilles ou les évènements notables, comme les destructions dont celle de 1704 avec le sac du château par les troupes du duc de Savoie et sa libération par celles de Louis XIV la même année.

Sur la rive droite du Var, le village de Carros, qui faisait partie de l'arrondissement de Grasse, a toujours été territoire de Provence, et ne sera jamais intégré au comté de Nice, contrairement à beaucoup d'autres villages dans la même position géographique frontalière.

En 1860, Carros rejoint le nouveau département des Alpes-Maritimes et va connaître une immigration italienne durant le reste du XIXe siècle et le début du XXe siècle, liée aux développement des cultures maraîchères.

À partir de 1968, une zone industrielle est aménagée sur la rive droite du Var et les années 1970 verront naître sur la commune une ville nouvelle. Dès lors, la commune de Carros va vivre sur trois centres : Carros village, centre historique autour de son château, Carros les Plans, cœur agricole et horticole devenu largement résidentiel, et Carros ville, pôle urbain.

Points d'intérêt :

  • Clocher tour : L'édifice appelé aujourd'hui « clocher tour », selon les derniers travaux, est la survivance de l'église Notre Dame de Cola que l'on connaît dans les textes dès le XVIème siècle et qui a été détruite vers le milieu du XVIIIe siècle. Cette église a été édifiée sur un bâtiment original élevé certainement entre la seconde moitié du XIème et le début du XIIème siècle. Le « clocher tour » date de cette période. L'église sera le siège de la paroisse de Carros jusqu'en 1673, date à laquelle la fonction est transférée au château. Dans l'angle Nord-Ouest de l'édifice on peut noter la présence d'une pierre romaine où figure une inscription, réutilisée à l'envers.

  • Château : Au sommet du village, dominant la vallée du Var, le château de Carros s'élève sur un site qui offre une vue qui va de la mer aux montagnes. Elevé durant le Moyen-Âge, les premiers témoignages écrits attestent sa présence dès le début du XIIème siècle. Son premier occupant est le seigneur Rostaing de Carros. Bien qu'il ait subit des destructions successives, dont de nombreuses au XVIIe siècle, il a tout de même gardé sa stature médiévale, et entre autres choses, on peut admirer sur sa façade est, l'alignement des corbeaux, ou encore, ses contreforts. Le bâtiment a échappé aux destructions de la période révolutionnaire et, après que les seigneurs aient pris la fuite, il sera divisé et vendu à 9 propriétaires différents. Encore entretenu au XIXe siècle, le début du XXe verra sa dégradation. Mais aujourd'hui en grande partie acquis par la commune, il a été rénové et cette grande structure médiévale, abrite maintenant un Centre International d'Art Contemporain.

  • Chapelle des Selves : Dans l'actuel quartier des Plans de Carros, se dresse la chapelle des Selves. Selon les dernières investigations archéologiques c'est sur un site d'abord occupé durant l'antiquité romaine qu'au Moyen-Âge aux alentours de l'an 1000, la première église est construite. Ce premier édifice sera reconstruit avant 1100 suite à sa dégradation. Un second bâtiment est élevé durant la première moitié du XVIe siècle et c'est de cette période que datent la majorité des éléments de la structure visible aujourd'hui. Ainsi, avec sa première élévation datée du Xe ou XIe siècle, cette construction représente peut-être un des plus anciens centre religieux des Alpes-Maritimes, témoignage du premier réseau paroissial de la région.

  • Moulin à vent : Le nom communément attribué à l'édifice, à savoir « moulin Briquet », provient du nom de son constructeur, Pierre Briquet qui vivait au milieu du XIXe siècle. En ruines ou restaurés, la région connaît surtout des moulins à eau et ce moulin à vent est une exception rare. Construit donc au milieu du XIXe siècle sur un site venté véritable belvédère au-dessus de la vallée du Var, son but était d'éviter à la population carrossoise d'avoir à porter son grain à moudre jusqu'aux autres communes. Une preuve explicite que le moulin à vent ait bien fonctionné fait toujours défaut, mais les maintes mentions historiques d'un « moulin à vent », qualifié même de « terminé » sur un document cadastral de 1856, conservé aux archives communales, forment un ensemble d'éléments convergents qui amènent a penser que le bâtiment aurait bien été en état de fonctionner Si aujourd'hui il n'a plus ses ailes, le bâtiment reste toutefois dans un état remarquable.

  • Les oratoires : Quatre oratoires jalonnent le territoire de Carros. Implantés stratégiquement aux carrefours, ils devaient participer au repos « méditatif » des voyageurs à l'époque où la télévision n'était pas encore présente et où les hameaux n'avaient pas les moyens de s'offrir leur propre chapelle. A bien les observer, on constate qu'ils ont chacun une particularité.

  • L’église Saint-Claude : Nous trouvons la mention d’une église «bastie de nouveau» en haut du village dans un document datant de 1664. Aujourd’hui, l’église a pris les couleurs de notre région, essentiellement l’ocre jaune qui pare sa façade Est. L’entrée est surmontée d’un arc en plein cintre et flanquée de deux piédroits. Un œil-de-bœuf percé sous le fronton permet d’apporter de la lumière à la tribune intérieure.

  • La chapelle des Pénitents Blancs : Le bâtiment, aujourd’hui privé, construit au XVIIIème siècle est l’ancienne chapelle des Pénitents Blancs, confrérie des Pénitents existant au Moyen-Âge. Elles représentaient pour leurs membres une manière particulière de vivre leur foi en collectivité, autour de pratiques bien spécifiques à chacune. Les rites funéraires y trouvaient généralement une place de première importance. Abandonné après la révolution par la Confrérie, le bâtiment deviendra une maison de village. Une partie du mobilier sera transféré à l’église du village. Aujourd’hui, la façade seule rappelle encore facilement la chapelle avec son aspect bien particulier et ses niches toujours en place qui accueillaient des statues.

  • Le prieuré : Sous l’ancien régime, cet édifice accueillait le prêtre desservant l’église Notre Dame de Cola. D’après les relevés effectués sur le bâtiment, le prieuré aurait été édifié à la fin du XVe  siècle, il s’agirait à l’origine d’un type de « maison forte » caractéristique de la période, avec une tour carrée dominant l’ensemble de la structure.

  • Le monastère du carmel : Le monastère du carmel de Carros a été inauguré le 18 avril 1971 et s’étend dans un cadre naturel de toute beauté. Cette communauté est composée de 12 sœurs dont la vie se partage entre la prière et le travail, dans une ambiance simple et fraternelle.

Les principaux événements de la commune :


  • Fête des fraises et des saveurs du terroir
  • Festival de spectacles de rue : Roulez Carros !
  • Festival de cinéma : Cinéalma, l’âme de le Méditerranée
  • Féerie de Noël

Maire : Charles SCIBETTA

Coordonnées

2 rue de l'Eusière 06510 Carros

Tél : 04 92 08 44 70

Fax : 04 93 08 75 23

Mail : mairie@ville-carros.fr

Site Internet : www.ville-carros.fr/

Photos



Fêtes des Fraises

Vidéos

Réaménagement du carrefour M1 à Carros

40ème fête des fraises de Carros

Nature au coeur

Carros - Expo Guillonnet

Boulevard de la République à Carros

Carros - Fête de la Ste Collombe

Chiffres clés


Population : 11756 habitants

Superficie : 1511 hectares

Altitude : 945 m

L'agenda

Aucun evenement

L'actualité

Journée Découverte des Métiers au CFA Métropole Nice Côte d’Azur

    • cfa carros

Jeudi 18 mai 2017, de 8 heures 30 à 12 heures CFA Métropole Nice Côte d’Azur, 9 boulevard Col…

Guide métropolitain des foires et marchés

    • foires et marches 2018

La Métropole Nice Côte d'Azur vous propose un guide regroupant l'ensemble des foires et marchés du littoral, du moyen…

Des hôtels à insectes dans les jardins collectifs

    • hotels a insectes

La Métropole Nice Côte d’Azur s’engage, au quotidien, dans une politique ambitieuse en faveur de la protection de l’Environnement…