Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Le Monitoring urbain environnemental

Le Monitoring Urbain Environnemental correspond au déploiement d’un réseau expérimental de près de 3 000 capteurs et éléments de réseau sur un territoire de 160 hectares au sud de la Plaine du Var. Des données environnementales sont collectées (qualité de l’air, bruit, eau et énergie, gestion des déchets...) et traitées pour tester une vingtaine de nouveaux services à destination des habitants, des entreprises et des collectivités.

Il s'agit du premier démonstrateur de monitoring urbain de cette taille en France et de visibilité internationale.

3 000 capteurs et relais intelligents déployés

 

Le Monitoring Urbain Environnemental met en œuvre une infrastructure de près de 3 000 capteurs environnementaux ainsi que des réseaux de collecte de données innovants, la plupart sans fil et autonomes en terme d’énergie.

Ces différents capteurs sont implantés :

  • sur des équipements urbains (bâtiments, candélabres, bac de déchets...),
  • sur plusieurs types de bâtiments : bâtiments communaux et métropolitains, logements sociaux, copropriétés, bâtiments tertiaires,
  • sur une flotte de six véhicules 100% électriques du parc de la Métropole Nice Côte d’Azur et de Ville de Nice (les capteurs installés sur ces véhicules mesurent la qualité de l’air et le bruit),
  • sur une cabine mobile mesurant et analysant la qualité de l’air, qui a vocation à être déplacée successivement sur plusieurs sites du territoire.

Ces différents types de capteurs mesurent donc notamment :

  • le bruit,
  • la qualité de l’air (taux de pollution, pollen),
  • la météo locale et le niveau d'UV,
  • l’énergie et les consommations d'eau dans différents bâtiments,
  • le trafic routier via des véhicules connectés,
  • le taux de remplissage de bacs à déchets,
  • le suivi de l’arrosage des espaces verts,
  • etc.

 

Une fois les données collectées, elles sont toutes rassemblées dans l'entrepôt de données de la Métropole. Elles serviront à mener à bien de nombreux services :

  • services améliorant le cadre de vie urbain, la qualité de vie et la santé,
  • services permettant d’optimiser les services publics urbains,
  • nouveaux services créés à partir de valorisation des données urbaines.

 

L’expérimentation permet de piloter la performance environnementale d’un quartier ou d’une ville en testant le déclenchement d’actions à court, moyen et long terme avec de nombreux bénéfices attendus suivants :

  • économies directes d’énergie, de ressources (eau, recyclage déchets) et de coût d’exploitation, réduction des émissions de gaz à effet de serre,
  • réduction des nuisances au niveau des espaces publics, amélioration de la qualité de vie,
  • sensibilisation/aide à la décision de gestes économes des habitants
  • création d'emploi, développement de la recherche, création et développement des entreprises, attractivité du territoire.

 

Cette expérimentation, ainsi que de nombreux autres démonstrateurs de la ville intelligente et connectée, sont visibles au Smart City Innovation Center. Ce show-room, au cœur de l'Éco-Vallée, présente pour la première fois en France les projets de tous les acteurs de la smart city qui pourront à terme mettre en commun leurs données et leur savoir en un seul et même lieu, multipliant ainsi les possibilités d’expérimentation de nouveaux usages et de nouvelles applications. Le Smart City Innovation Center préfigure le futur Eco-Campus de la Plaine du Var. Il prépare ainsi l’avenir économique du territoire en développant des projets sur les grands axes autour de la Métropole durable et interconnectée.