Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


Tribunes

Voir les archives des tribunes dans le magazine :
Métropole Nice Côte d'Azur Info


 

Un territoire de solidarité et de fraternité
 
Conséquence de la pandémie mondiale et de la tempête Alex, notre territoire a été affecté sur le plan humain, sanitaire, culturel, éducatif, social, psychologique et économique.
Ces derniers mois ont démontré la formidable capacité de notre Métropole à protéger, à s’adapter, à réagir et à innover grâce à la mobilisation de tous.
Pour répondre aux impératifs sanitaires, notre Métropole a choisi l’action, en se dotant d’une Agence de Sécurité Sanitaire, Environnementale et de Gestion des Risques. En témoigne, la formidable organisation de notre campagne de vaccination.
Pour accompagner les acteurs économiques et les entreprises nous avons mis en place des dispositifs innovants, facilitateurs et complémentaires des aides de l’État.
Parallèlement, notre Métropole continue à mettre en œuvre des politiques publiques et d’investissement dans ses domaines de compétences préservant ainsi de très nombreux emplois.
Cette solidarité s’est également largement exprimée après l’épisode tragique de la tempête Alex à travers une mobilisation humaine et financière exceptionnelle. Les maires des communes durement touchées savent qu’ils pourront continuer à compter sur l’aide et le soutien  métropolitain dans un temps plus long nécessaire à la reconstruction et à la résilience dans les vallées sinistrées.  
 Plus que jamais, l’aménagement de notre territoire et son développement économique, touristique et social sont aujourd’hui indissociables de la prise en compte des questions environnementales et de la préservation de notre qualité de vie et d’habitat.

Dominique Estrosi-Sassone
Présidente du Groupe Métropole Solidaire

 

Tribune de l'opposition

Groupe  Nice Ensemble - « Souviens-toi l’été dernier »


Alors que les beaux jours sont revenus, au sens propre comme au figuré puisque nous pouvons à nouveau profiter de la vie, c’est aussi le tourisme qui redémarre petit à petit dans chacune des communes de la Métropole. Avec leurs spécificités et donc les visiteurs qu’elles attirent, chaque commune va ainsi voir sa population augmenter rapidement et conséquemment.

Ce soudain flux et afflux de population doit être accompagné d’une véritable vigilance et même d’une mobilisation sécuritaire. L’été dernier, sans doute (espérons-le) à cause des restrictions sanitaires et de l’impossibilité de se déplacer, nous avons vu des groupes d’hommes venus des banlieues parisiennes ou lyonnaises venir en villégiature dans notre département.

En parallèle, l’été 2020 a aussi été particulièrement propice aux violences, avec cette recrudescence de tensions se traduisant par des fusillades ou des agressions au couteau, dans des proportions jusqu’ici inédites à Nice et dans la Métropole.
En opposition totale avec l’image de carte postale souhaitée par Christian Estrosi, tant à travers les nouveaux arrivants que par l’excitation des « locaux », nous risquons d’être confrontés à la même dérive.

Les élus RN et Droite Populaire seront particulièremen vigilants sur la situation, avec à cœur de préserver la qualité de vie des habitants de nos communes. Il y a certains touristes dont on se passerait bien volontiers...-

Philippe Vardon
Groupe "Une autre voie pour la Métropole - élus Rassemblement National et Droite Populaire"
philippe.vardon@nicecotedazur.org
 

Groupe Nice  écologique - Tourisme durable

Le tourisme dans notre territoire a connu une mutation majeure ces dernières années. Hier ville balnéaire, aujourd’hui ville de tourisme urbain, Nice accueille un nombre de plus en plus grand de touristes.
 
Or en cette période post Covid, notre modèle économique de tourisme basé sur l’attractivité de touristes étrangers doit être adapté à une clientèle plus locale. Il est fort peu probable que nous connaissions, comme les années précédentes, des centaines de milliers de touristes étrangers Russes, chinois, américains débarquant de l’aéroport pendant la belle saison.
 
Nous devons adapter notre économie vers un tourisme plus durable, plus local.
Pour cela, nous devons miser sur le développement des loisirs de proximité qui permettent aussi à la population locale de bénéficier des investissements.
Cela passe par exemple, par le développement d’activités pour tous, jeunes et moins jeunes sur notre front de mer et dans nos vallées.
Cela passe par le renforcement des offres de services de déplacements vers nos villages du Haut et Moyen pays afin que tous les habitants de notre Métropole puissent y accéder.
 
Rappelons que 50% des Français ne partent pas en vacances. Rappelons que plus 21% des habitants de notre territoire vivent en dessous du seuil de pauvreté. Eux aussi ont droit d’avoir accès aux offres de loisirs que procure notre beau territoire entre Mer et Montagne.

Fabrice DECOUPIGNY
Conseiller Municipal / Conseiller Métropolitain
Groupe Ecologiste
06 62 61 7 23
elusecologistesnice@gmail.com
http://elusecologistes-nice.fr/