Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


Le patrimoine routier métropolitain

De quoi s’agit-il ?

 
Le patrimoine routier métropolitain englobe
o les chaussées 
o les trottoirs et espaces publics
o les ouvrages d’art
o les équipements routiers
o Le parc des véhicules nécessaires à l’entretien des voies
o Le patrimoine arboré
 
Parmi leurs diverses missions, les services du pôle Routes portent l’enjeu de déterminer les investissements annuels nécessaires au maintien, voire à l’amélioration de l’état du patrimoine routier.
 
Pour y parvenir un travail de recensement préalable permettant d’établir une connaissance fine du patrimoine et de sa composition a été mené, afin de pouvoir ensuite envisager une programmation des interventions à conduire.
 

Quel diagnostic du patrimoine chaussée ?

 
Pour le patrimoine Chaussées, la direction des subdivisions métropolitaines a établi un recensement de 2764 km de voies métropolitaines, qu’elle a ensuite hiérarchisé en 5 catégories afin de 
  • Moduler les niveaux de service
  • Prioriser les investissements d’entretien et de modernisation 
  • Répondre aux enjeux du territoire et aux attentes des usagers. 

 

Catégorie Définition
CATEGORIE 1 
Voies structurantes 
461 km
 
Armature du réseau routier 
1A : Routes structurantes surclassées (voies Express)
 RM6202 bis, pénétrante Nice (TRGP, RM2204b), voie Mathis
1B : Routes structurantes
- Routes classées à Grande Circulation
- Voies à chaussées séparées
- Voies d’accès aux pôles économiques et touristiques majeurs 
 
 
CATEGORIE 2 
Voies de liaison
680 km
 
- Routes reliant deux voies de catégorie 1 
- Voies d’échanges entre les communes
- Voies d’accès aux chefs-lieux du haut-pays 
- Voies d’accès aux pôles économiques et touristiques secondaires
 
CATEGORIE 3 
Voies de desserte
1 175 km
 
Desserte locale et de proximité 
- Voies d’accès aux quartiers
- Voies d’accès aux habitations
 
CATEGORIE 4 
Voies privées ouvertes à la circulation publique
296 km 
 
Voies cadastrées, de statut foncier privé, ouvertes à la circulation publique (absence de dispositif de fermeture ou de panneaux « voie privée »)
CATEGORIE 5
Espaces publics revêtus non circulés
152 km  
Espaces publics minéralisés et revêtus non destiné au trafic automobile (chemins piétons, places, escaliers, rues piétonnes, pistes cyclables)

 

Quelles perspectives ?

 
Pour chaque catégorie de voie les services vont ensuite 
• Calculer les surfaces de chaussée 
• Définir des ratios de réfection au m²
• Estimer la durée de vie moyenne des chaussées.
• Etudier différents scénarios de réfection/traitement
• Solliciter les crédits nécessaires pour assurer ces missions