Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


La prévention et la gestion des déchets

Au-delà de la seule question du carbone les déchets interrogent tout simplement notre mode de vie et notre consommation.
 
Nous ne pouvons plus continuer à produire autant de déchets, à ne pas trier correctement, ou à ne pas valoriser tout le potentiel du recyclage et de l’économie circulaire. 
 
+ 18 % d’emballages collectés entre 2018 et 2019, + 9% entre 2019 et 2020, au sein des 49 communes, avec une réduction de 15 kg de déchets par an et par habitant, et moins 18 % de production d’ordures ménagères entre 2010 et 2020
 
Pour autant, le meilleur déchet c’est d’abord celui que l’on ne produit pas 
 

Plan Zéro Plastique

 
  • Interdire la distribution du plastique à usage unique dans les activités commerciales. Fini les barquettes, pailles, couverts et verres en plastiques, qui finissent dans nos cours d’eau et la mer et détruisent la biodiversité.
  • Une grande campagne auprès des commerçants niçois « horizon zéro plastique ». Cette campagne se déploiera dans les quartiers à forte densité commerciale : la zone piétonne Masséna sera la toute première zone test zéro plastique. 
  • En parallèle nous présenterons d’ici la fin de l’année le nouveau programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés sur la période 2022-2026 à l’échelle de la métropole. Il comportera un volet important sur la réduction des déchets à la source, et dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

 

Faciliter le geste de tri des habitants

 
  • Equiper 100% des habitants de bacs de collecte des emballages ou de points d’apport volontaire
  • Améliorer l’insertion et la qualité des points d’apport volontaire dans l’espace public, avec des espaces plus esthétiques et la mise en place de poubelles compactrices à énergie solaire,
  • Dans le Vieux-Nice, test d’un train électrique pour la collecte du verre chez les commerçants et habitants
  • Etendre la double collecte sélective des emballages sur d’autres communes métropolitaines. (A Cagnes sur Mer et à Saint-Laurent-du-Var d’ici 2023)
  • Mettre en œuvre la collecte séparative des biodéchets en anticipation de la loi de transition énergétique ;
  • Convertir le Centre de valorisation Organique du Broc en centre de traitement des biodéchets et produire du compost en collaboration avec le SMED (Cannes, Grasse, Communauté de Communes des Alpes D’Azur présidée par Charles-Ange Ginésy)
  • Créer une nouvelle recyclerie à l’Ariane, fin 2022 (3M€), après le grand succès de celle des Moulins ;
  • Mettre en œuvre des déchetteries mobiles permettant de collecter tous types de déchets comme les déchets verts, d’augmenter les performances de tri, de sensibiliser les usagers au sein de leur quartier et de diminuer les incivilités.
  • La modernisation de l’Unité de valorisation énergétique des déchets à l’Est de Nice et la création d’un centre de tri des emballages, qui vont nous permettre d’assurer notre autonomie totale en matière de traitement d’ici 2026. L’électricité issue des déchets nous permettra de créer notre toute première station de production d’hydrogène vert d’ici 2024. Elle alimentera nos bus métropolitains et nos bennes à ordures ménagères, pour constituer une véritable boucle vertueuse.