Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


Covid-19 : Services de collecte

Information : collecte et gestion des déchets en période de crise sanitaire


Depuis le début de la crise sanitaire lié au CORONAVIRUS, la Régie pour la Gestion des déchets Ménagers et Assimilés (RGDMA) de la Métropole Nice Côte d’Azur a assuré l’intégralité de la collecte des déchets de ses usagers et maintenue les filières de tri.


Chaque jour, ce sont près 300 agents de la Régie mobilisés sur le terrain afin de maintenir la continuité du service public en matière de collecte et gestion de déchets.
Pour se faire, la Régie pour la Gestion des Déchets Ménagers et Assimilés a mis en place un plan de continuité sur l’ensemble du territoire (49 communes) s’articulant autour des priorités suivantes :

  • Mise en sécurité des agents opérationnels de collecte ;
  • Mise en place du télétravail afin que les agents administratifs puissent assurer leurs missions ;
  • Maintien de la collecte des déchets ménagers ;
  • Maintien de la collecte des emballages ménagers ;
  • Maintien de la collecte des encombrants et des dépôts sauvages ;
  • Maintien de la collecte des points d’apports volontaires ;



1.    Mise en sécurité des agents opérationnels de collecte


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Protocole « hygiène et sécurité » COVID 19 » en place depuis le début de la crise sanitaire ;

 

  • Mise à disposition d’équipement de protections (masques et gants) auprès de l’ensemble des agents opérationnels;

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Mise à disposition de gel hydro alcoolique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Départs séquencés des agents de collecte afin d’éviter tout regroupement sur l’ensemble de la Métropole ;

 

  • Mise à place d’une brigade de nettoyage spécifique « COVID 19 » pour la désinfection des véhicules roulants de collecte .

 

 

 

 

 

 

 

 

 


2.    Mise en place du télétravail afin que les agents administratifs puissent assurer leurs missions

Les agents administratifs ont été dotés d’équipements de télétravail afin de pouvoir maintenir la continuité du service public (prestation dépendant de bons de commandes, paiement des factures, réalisation de campagne de communication, sollicitation RH divers, passation de marchés, hygiène et sécurité…)

3.    Maintien de la collecte des déchets ménagers

Aucune modification des fréquences de collecte sur le territoire métropolitain : maintien de la collecte normale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



4.    Maintien de la collecte des emballages ménagers

Aucune modification des fréquences de collecte sur le territoire métropolitain : maintien de la collecte normale.


5.    Maintien de la collecte des encombrants et des dépôts sauvages



Le service encombrant est maintenu. Néanmoins il est demandé aux usagers de faire preuve de civisme est de reporter au maximum leurs dépôts ; à défaut il est primordial de contacter le 3906.

 

 

 

 

 



6.    Maintien de la collecte des points d’apports volontaires verre/papiers/emballages

Les points d’apports volontaires sont collectés afin que les usagers puissent continuer à trier leurs déchets. Il est rappelé aux usagers de ne pas déposer leurs encombrants au autour de ces points.

 

 

 

 

 

 

 

 



Informations diverses


Fermeture des déchèteries

Nos déchetteries métropolitaines sont malheureusement fermées.


L’accueil du public est interdit dans le cadre des mesures d’évitement de la propagation du virus.
En effet, dans le cas du maintien du fonctionnement il serait difficile d’assurer la protection de nos agents ainsi que des usagers ; les contacts étant multiples (agent d’accueil, borne de pesée, transmission document de pesée, badges, regroupement de personnes, etc.).


Il est important de rappeler également que nous recensons plus de 200 000 passages par an et que cela représente un fort risque potentiel de propagation du virus.

Les dépôts sauvages


Toutes personnes se livrant à des dépôts sauvages s’exposent à une amende de 1500 euros*

*conformément à l’article R635-8 du code pénal.

 

 

Les déchets verts



Face à l’augmentation des dépôts sauvages de déchets verts au sein des communes de la Métropole Nice Côte d’Azur, il est demandé à chaque usager de conserver ses déchets verts jusqu’à la fin de la période de confinement et de ne pas les déposer ni dans les bacs à ordures ménagères, ni sur les trottoirs, ni dans les points d’apports volontaires verre/papier/emballage.


En période où les déchetteries métropolitaines sont fermées, chacun pourra contribuer aux bonnes relations avec ses voisins en s’abstenant d’effectuer tout brulage de résidus de taille ou de tonte. Pas uniquement parce que cette pratique est punie de 450€ d’amende mais aussi et surtout pour permettre aux plus fragiles de ne pas voir leur système respiratoire affaibli par les fumées, leur permettra d’être mieux armés s’ils devaient être confrontés au virus.


Plus que jamais en ce temps de crise sanitaire, la Métropole Nice Côte d’Azur et sa Régie pour la Gestion de la Collecte en appellent au sens civique de chacun afin de ne pas déposer leurs déchets verts dans les rues et d’éviter ainsi de mobiliser des équipages sur des missions liées aux dépôts sauvages.


Pour rappel, le dépôt sauvage est passible d’une amende allant de 68e à 1 500e conformément aux articles R632-1, R644-2 et R635-8 du Code Pénal »

Mise à disposition de composteurs collectifs et individuels

L’activité est suspendue à minima jusqu’à la fin du confinement.