Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Mesures mobiles du bruit : classement sonore des infrastructures routières

Objectif de l’action

Service permettant la collecte d’informations environnementales basée sur l’usage de véhicules électriques équipés de capteurs environnementaux communicants en temps réel.
Cela permet de mesurer rapidement l’impact des actions de la Métropole Nice Côte d’Azur et de ses projets, de mettre à jour les cartes de bruit et de faire remonter automatiquement un classement sonore des infrastructures routières.

Catégorie de Service

  • Citoyens
  • Collectivités

Partenaires

Veolia, Orange, IBM, M2Ocity, Azimut Monitoring


Descriptif général et enjeux

Dans le cadre de sa politique de lutte contre le bruit, son PPBE et son projet de Monitoring Urbain Environnemental, la Métropole Nice Côte d'Azur a mis en place une opération de collecte d’informations environnementales basée sur l’usage de véhicules électriques utilisés en pool interne pour les déplacements professionnels des agents de Métropole.

Non polluant, les véhicules sont équipés par des dispositifs compacts et communicants, permettant la collecte continue d'indicateurs environnementaux à savoir le bruit, avec l'enregistrement des niveaux sonores toutes les secondes, mais également la pollution de l'air.

Tout au long de leurs parcours et pendant leurs périodes de stationnement, les véhicules équipés permettent de réaliser en temps réel, des mesures pour différents usages : contrôle, mise à jour de cartographie, plan de circulation, classement sonore automatique des voies, etc.


 

Descriptif technique

  •  Parc de 6 véhicules électriques faisant partie d’un « pool » général de véhicules partagés par 10 000 agents de la métropole.
  • Objets roulants communicants équipés non bruyants, non émetteurs de pollution, et équipé par des dispositifs compacts et communicants, permettant la collecte continue des informations bruit/pollution/température/hygrométrie tout au long de son parcours et permettant de reconstruire les niveaux d’exposition de la population de façon cartographique.
  • Les capteurs environnementaux sont implantés sur le toit de la voiture et sont géo positionnés en temps réel.
  • Les mesures sont géo localisées grâce au GPS embarqué et transmises en temps réel par liaison télécom sur les serveurs de la Métropole Nice Côte d’Azur et sont archivées pour mener les études statistiques des services de l’environnement.
  • L’innovation réside en ce qu’en position fixe sur une durée de 1 à 3 heures, dans la tranche horaire de 09h00 à 12h00 ou de 14h00 à 17h00, plusieurs mesures aléatoires permettent de valider un classement sonore auquel appartient l'axe étudié, après validation par un expert, et comparaison avec le classement sonore simulé.

 

Indicateurs principaux

  • Suivi des données collectées permettant de recueillir les niveaux d’exposition et de restituer de façon réactive les informations enregistrées.

 

Etapes principales et état d’avancement

  • Expérimentation se déroulant sur la partie sud de l'Opération d'Intérêt National "ECOCITE de la Plaine du Var" entre 2014 à 2017.
  • Exploitation des résultats avec le concours de la DDTM qui réalise les cartes de classement sonore pour le compte de l’Etat.
  • Pour la période 2018-2020 : NCA doit réaliser de nouvelles cartes de bruit stratégiques sur des communes de son périmètre conformément au nouvel arrêté du 14 avril 2017 : calage de la modélisation grâce aux capteurs mobiles sur les voitures.


Résultats

  • Alimenter en continu la base de données du projet monitoring urbain environnemental
  • Projet ayant reçu le « décibel d’argent » en décembre 2016 dans la catégorie « Villes et Territoires »