Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Mesures de bruit des infrastructures de transports terrestres

Objectif de l’action

Utilisation de l’observatoire du bruit et des différents capteurs pour améliorer la modélisation permettant d’élaborer les cartes bruit et les plans d’actions.
Ce projet s’insère dans les exigences prévues par la directive européenne de 2002 relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement.
 

Catégorie de Service

  • Citoyens
  • Collectivités
  • Autres (entreprises, universités, hôpitaux…)

Partenaires

Acoucité, HAGER Group, ACOEM


Descriptif général et enjeux

Le projet consiste à la création et au pilotage d’un réseau de capteur de bruit communicant à l’échelle de la Métropole dans le but de fournir un bilan « avant/après » de certaines actions des Plans de Prévention du Bruit dans l’Environnement (PPBE). Il permet également le calage des modèles numériques de cartographie sonore.

Plus généralement, les mesures de bruit des infrastructures de transports terrestres permettent de mieux cibler les actions publiques et équipements de protection et d’aider à la décision les collectivités et les aménageurs en lien avec les objectifs environnementaux d’un projet urbain.


Descriptif technique

Ce service est effectué à l’aide de 40 capteurs fixes et 6 capteurs mobiles dont :

  • 4 capteurs de classe 1 : 2 expert et 2 sur poteau
  • 36 capteurs classe 2 sur poteau
  • 6 capteurs classe 2 embarqués sur des véhicules partagés par les agents pool Métropole

 

Indicateurs principaux

 

  • Nombre de capteurs déployés et type
  • Nombre de communes concernées

 

Etapes principales et état d’avancement

  • 2009 déploiements sur Cagnes sur Mer
  • 2014- 2017 déploiements de 40 balises supplémentaires sur Nice


Résultats

 

Une économie nette en matière financière avec :

  •  Une expertise en interne qui vient remplacer, pour certaines mesures, les bureaux d’études,
  • Le réseau de mesure produit des données qui peuvent être mises à la disposition des bureaux d’études,
  • Les données peuvent être libres d’accès ou d’usage, ou sous forme d’abonnement

Calage du modèle numérique