Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Service d’alerte aux personnes fragiles

Objectif de l’action


Alerter les personnes sensibles à la qualité de l’air ou celles faisant l’objet d’un traitement médical lors du dépassement de certains seuils. L’intérêt étant d’éviter de les exposer à des niveaux de qualité d’air pouvant déclencher les pathologies. Lien possible avec les autres services du monitoring urbain environnemental comme les applications pollens et exposition aux UV.

 

Catégorie de Service

Citoyens
 

Partenaires

HAGER Group, Ecologic Sense, association Air PACA, CHU/CHR Nice, Services communaux de santé, RNSA.
 

Descriptif général et enjeux

L’anticipation d’un état de la qualité de l’air dégradé est désormais envisageable à l’aide des moyens de mesure (réseau de capteurs) et des applications disponibles notamment sur des terminaux portables ou des écrans de télévision.
L’amélioration constante des conditions de vie de la population passe par une meilleure prévention et appréciation de l’état de la qualité de l’air sur des points particuliers du territoire. Cette prévention n’est totalement effective que si l’information parvient véritablement au public sensible qui met en œuvre les conseils de bons sens, les solutions les plus pertinentes ou les traitements préconisés par le corps médical.
Afin de développer ces moyens de prévention et pour communiquer aux personnes fragiles les éventuelles conditions d’un environnement dégradé, il a été décidé d’expérimenter un tel service au sein du projet de recherche et développement monitoring urbain environnemental.


Descriptif technique

Solution testées

 

  • Installation de capteurs fixes et de capteurs mobiles
  • Participation avec les données relatives aux composés mesurées à la production d’indicateurs  de santé publique et de conseils pratiques personnalisés (participation aux projets TRAMODATMO et MUSE, portés par les partenaires)
  • Valorisation au moyen de sites internet et d’applications mobiles destinées aux personnes fragiles

 

Indicateurs principaux

 

  • jours de maladie déclarés des personnes fragiles
  • dépenses de santé correspondantes
  • taux de consultation du site web
  • taux d’utilisation de l’application pour Smartphones


Gain environnemental : Sensibilisation des citoyens aux impacts d’une mauvaise qualité de l’air
Gain en matière de santé : Diminution des troubles imputables à la pollution atmosphérique
Gains financiers : Maîtrise des dépenses de santé,

Efficience accrue des moyens de communication mis en place par la collectivité pour informer les populations fragiles
 

Etapes principales et état d’avancement

2014- 2017 : Installation de capteurs fixes et de capteurs mobiles. Produire des indicateurs de santé publique et de conseils pratiques pertinents et personnalisés
 

Résultats

2014- 2017 : Cette expérimentation est notamment basée sur l’avancée d’autres services en cours d’expérimentation.


Prochaines étapes

  • A partir de 2018 : Valoriser les informations recueillies par les différents réseaux de capteurs et des « profils types » de personnes sensibles. Permettre l’agrégation des informations rassemblées dans un système expert et s’assurer de l’adéquation des informations et conseils communiqués avec les attentes des publics fragiles.
  • Lancement du projet MUSE