Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Plan d'amélioration de la qualité de l'air de la collectivité

Objectif de l’action

Fournir des données actualisées et précises concernant la qualité de l’air d’un territoire
 

Catégorie de Service

Collectivités
 

Partenaires

HAGER Group, Ecologic Sense, association Air PACA.
 

Descriptif général et enjeux

Le domaine de la qualité de l’air est une préoccupation grandissante des citoyens. Ainsi, pour les collectivités, l’amélioration de la connaissance des phénomènes atmosphériques et préservation du cadre de vie devient un des enjeux de la ville durable.

Dans ce cadre, les actions de lutte contre la pollution de l'air mises en œuvre par la collectivité doivent être évaluées.  L’amélioration de la connaissance des phénomènes locaux de pollution est possible grâce aux capteurs déployés.
 

Descriptif technique

Solution testée

  • 23 capteurs fixes, 6 capteurs mobiles et 1 cabine d’analyse des composés atmosphériques (Particules, Ozone, Oxydes d’Azote,…)
  • Fourniture des données horaires
  • Simulation au pas de temps horaire
  • Bilan de l’expérimentation

 

Indicateurs principaux

  • Taux de dépassements avant/après lancement d’une action de prévention ou corrective
  •  Nombre de personnes exposées à la pollution atmosphérique


Gain environnemental :

  • Baisse pollution atmosphérique,
  • Possibilité pour la collectivité d’adapter son plan de prévention de la qualité de l’air

 

Gain social :

  • Diminution des pathologies imputables à la pollution atmosphérique,

 

Gains financiers :

  • Diminution des maladies imputables à la pollution atmosphérique,
  • Non paiement de pénalités européennes au titre du non respect des normes applicables


Etapes principales et état d’avancement

  • 2014- 2017 Service mis en œuvre et testé sur le périmètre du projet monitoring urbain environnemental


Résultats

  • 2014-2016 : Utilisation du réseau de capteurs pour apprécier les impacts d’une modification des conditions de circulation automobiles en raison de travaux d’infrastructures
  • 2016-2017 : Enrichissement du modèle de dispersion des polluants par une information plus localisée.


Prochaines étapes

A partir de 2018 : test puis industrialisation d’une cartographie de la qualité de l’air au pas de temps horaire plutôt que journalier.