Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Le projet ECOFAMILIES

Le Projet ECOFAMILIES, ou comment encourager les comportements éco-responsables chez les familles

Le projet ECOFAMILIES a proposé de prototyper et tester, à travers une démarche de co-conception, une solution technologique innovante permettant d’encourager les comportements éco-responsables chez des familles. A travers un afficheur, un ensemble de contenus personnalisés est proposé allant de la simple information jusqu’à la suggestion d’actions pour réduire les consommations d’énergie.

Le projet s’est déroulé du 1er novembre 2011 au 1er décembre 2012.

Pourquoi ?


A l’heure actuelle, la grande majorité des ménages a une connaissance très limitée de ses consommations énergétiques au sein de son logement. Ceci est principalement dû au fait que l’énergie ne se manifeste pas sous une forme concrète mais par le biais d’appareils et de produits. Souvent, le seul suivi énergétique d’un logement se fait au niveau de l’index du compteur. Ainsi, nous n’avons généralement aucune idée des conséquences de nos comportements et de nos choix sur notre consommation en énergie. La facture d’énergie est un instrument à vocation purement comptable, difficilement utilisable pour une véritable gestion des consommations, d’abord parce qu’elle est transmise tardivement (le plus souvent sous forme d’estimations), et ensuite parce que les informations sont présentées de telle manière qu’elles ne permettent pas de comprendre aisément les facteurs qui influencent les consommations. Les conditions ne sont ainsi pas remplies pour que le consommateur puisse prendre en main sa propre consommation énergétique.
 

C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet ECOFAMILIES qui vise à limiter les dépenses énergétiques des bâtiments grâce à une interface de suivi permettant de fournir aux consommateurs un retour sur leur propre consommation d'énergie. L’objectif du service ECOFAMILIES est de mettre à disposition au moment opportun et sous la forme appropriée et  définie en accord avec les usagers de ce service, les informations synthétisées qui leur permettront d’identifier leurs processus énergivores et de prendre des décisions pertinentes pour diminuer leur consommation.

 

Comment ?


Les partenaires du projet ECOFAMILIES ont recruté une vingtaine de familles volontaires sur le territoire des Alpes-Maritimes, pour participer à une série itérative d’ateliers de design. Les ateliers ont été des moments d’échanges privilégiés permettant à ces familles d’orienter les spécifications de la solution afin qu’elle corresponde au mieux à leurs besoins. Trois ateliers de 3heures ont été organisés au bâtiment Premium de Nice Meridia et au Laboratoire de l’environnement de Nice Côte d’Azur en mars, mai et juin 2012. Un quatrième atelier de clôture a eu lieu le mardi 16 octobre 2012 au CSTB à Sophia Antipolis pour présenter aux familles le travail final issu de leurs propositions et le documentaire réalisé durant les ateliers servant de synthèse du processus de co-conception mis en place dans ce projet mais permettant également une poursuite de la réflexion  avec les familles.

Atelier 1 avec les familles -  mars 2012

 

Atelier 1 avec les familles –mars 2012

Atelier 2 avec les familles - mai 2012

Atelier 3 avec les familles – juin 2012


Plus de photos des ateliers avec les familles sur FlickR :



 

Les principaux résultats : 

Les ateliers ont permis de mieux appréhender et comprendre les besoins des familles pour orienter le design et le contenu de la solution. Quelques-uns des grands axes qui ont ainsi guidé le travail des designers sont listés ci-après :

  • Les dispositifs actuels (compteurs, factures, etc.) ne satisfont pas ou peu les familles d’expérimentation
  • Les objets au design élaboré sont bien perçus sur ce plan mais sont considérés comme insuffisants au plan informationnel et de l’interactivité.
  • Les outils intégrant un support dédié sont jugés assez négativement ou du moins ne recueillent qu’un avis assez mitigé. Les familles disposant déjà en grande majorité de dispositifs numériques à leur domicile (ordinateurs, Net-Book, Smartphone, tablettes, etc.), ils souhaitent pouvoir utiliser ces équipements déjà en leur possession, plutôt que de devoir en acquérir un nouveau. La forme des informations à transmettre doit être claire et accessible en termes de compréhension.
  • Les besoins convergent vers une application Web accessible sur différentes plateformes (Smartphone, tablette, ordinateur, …) aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du logement.
  • Un besoin fort des participants a été la volonté d’avoir un outil qui s’adapte au logement de chacun et donc par conséquent facilement programmable, paramétrable et personnalisable par l’utilisateur.
  • L’outil doit rester simple, autant au niveau de l’utilisation qu’au niveau visuel
  • L’alerte semble être un des besoins fondamentaux qui est ressorti lors de tous les ateliers. Pour les participants, l’alerte intervient pour mettre en avant un problème énergivore ou susceptible d’arriver. Cette alerte doit pouvoir être accessible notamment lorsque l’occupant est à l’extérieur du logement.

 

A partir des résultats des ateliers, un prototype a été élaboré.

Plus de photos des interfaces du prototype ECOFAMILIES sur FlickR :

http://www.flickr.com/photos/ecofamilies/

Les designers d’EXPERIENTIA ont travaillé principalement sur une interface web accessible via un ordinateur, tout en anticipant sa future adaptation à d’autres types de support (tablettes – smartphone – etc.).

Le design et le contenu ont été spécialement travaillés par les designers pour transcrire aux mieux les besoins des participants et ont été élaborés sur la base des synthèses émises par les partenaires après chaque atelier. L’outil comprend un suivi des flux dans le bâtiment (chauffage, électricité et eau), propose des conseils en fonction des paramétrages des habitants, et affiche des alertes personnalisées en fonction de leurs besoins.

Les designers sont aussi allés plus loin en  proposant un service de courtage, pour comparer les différentes offres des fournisseurs d’énergie, anticipant par la même l’ouverture du réseau à la concurrence.

L’interface est fortement personnalisable et paramétrable grâce à une conception sous forme de « widgets », qui permet à chaque utilisateur de choisir simplement ce qu’il veut voir apparaître, notamment sur la page d’accueil. Cette approche offre à l’outil des perspectives intéressantes d’évolutivité, en permettant le développement et l’intégration de futurs « Widgets » en fonction des nouveaux besoins des consommateurs.


 

Par ailleurs, les designers ont développé un certain nombre de modules complémentaires qui  proposent une visualisation très simple et facilement accessible d’alertes et de notifications en provenance de l’outil, qui seront autant d’incitations pour l’utilisateur à aller se connecter sur l’interface. EXPERIENTIA a ainsi pensé à une intégration de ces messages sous forme d’écran de veille,  de widgets intégrés au système d’exploitation, ou encore de notifications là encore intégrées au système d’exploitation, que l’on peut envisager de la même manière sur un Smartphone (via le « notification panel » d’un iPhone ou de n’importe quel téléphone Androïd).

Alerte sous la forme d’un écran de veille

Alerte sous la forme d’un widget intégré au système d’exploitation

Alerte sous la forme d’une notification système (et principe similaire sur un Smartphone).

 

Ces interfaces ont été reliées en partie à des capteurs et compteurs dans un des laboratoires du CSTB dans le but d’en faire un outil fonctionnel.

Un livre blanc des bonnes pratiques de co-conception d’interfaces de suivi énergétique est en cours d’élaboration sur la base des enseignements recueillis à l’issue des travaux réalisés tout au long de ce projet avec les utilisateurs. Il sera téléchargeable d’ici peu sur cette page.

Un film documentaire a été réalisé durant le projet par Natacha Cyrulnik et la Compagnie des Embruns. Ce documentaire a renforcé l’implication des familles participantes durant tout le processus de co-conception.

 

Vous pouvez retrouver toutes les photos du projet sur flickr :

http://www.flickr.com/photos/ecofamilies/

Les partenaires du projet :


Acteur public indépendant au service de l'innovation dans le bâtiment, le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) exerce quatre activités clés – recherche, expertise, évaluation, diffusion des connaissances – qui lui permettent de répondre aux objectifs du développement durable pour les produits de construction, les bâtiments et leur intégration dans les quartiers et les villes.

http://www.cstb.fr/



EKENOS est une société basée à Marseille, qui construit des  objets IP (netbook tablette), entièrement fabriqués en région PACA.

http://www.company.ekenos.com/



EXPERIENTIA est un studio de design International dont le siège est basé à Turin, Italie. Les besoins des utilisateurs sont au centre de toutes ses démarches de conception de nouveaux produits ou services. EXPERIENTIA dispose d’une expérience unique dans le domaine des interfaces d’ « energy awareness ».

http://experientia.com/





Le ICT Usage Lab, 1er Living Lab en France à être labellisé par le réseau ENoLL en 2006 a pour objectif d'aider les différents acteurs de la chaîne de l'innovation technologique de la région PACA, à concevoir et mettre au point de nouveaux produits et services s'appuyant sur les Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (STIC). Les différents partenaires de l’ICT Usage Lab mutualisent leurs ressources matérielles, techniques et méthodologiques pour supporter des expérimentations d'innovation ouverte centrées sur les utilisateurs et les usages des nouvelles technologies, en particulier via la plateforme Focuslab du Contrat Plan Etat Région (PACA). L’équipe pluridisciplinaire AxIS de l’INRIA Sophia Antipolis Méditerranée représente l’ICT Usage Lab dans le cadre du projet Ecofamilies.

http://www.ictusagelab.org/







Créé en 2004, le laboratoire I3M (Information, Milieux, Médias, Médiation) regroupe des chercheurs en Sciences de l’Information et de la Communication des universités de Nice Sophia Antipolis (UNS) et du Sud Toulon-Var (USTV). 
Le projet scientifique du laboratoire I3M repose sur une relecture et une réactualisation du concept de dispositifs socio-techniques d’information et de communication (DISTIC). Les DISTIC engagent des processus d’interaction entre des individus (producteurs, consommateurs, usagers, citoyens), qui sont aussi des sujets socialisés et un ensemble hétérogène de techniques. Les chercheurs d’I3M questionnent, dans leur globalité et leur complexité, les transformations de l’organisation générale de la société, les mutations des représentations et des pratiques sociales dans les médias, la culture, les organisations, ainsi que le rôle des dynamiques sociales d’appropriation des DISTIC.

http://i3m.univ-tln.fr/



La métropole Nice Côte d'Azur a vu le jour le 1er janvier 2012 devenant ainsi la première métropole opérationnelle dans l'Hexagone.

Avec 46 communes membres et 545.000 habitants, la Métropole exerce sur son territoire les compétences suivantes :développement et aménagement économique, social et culturel, aménagement de l’espace métropolitain, politique locale de l’habitat, politique de la ville, gestion des services d’intérêt collectif, protection et mise en valeur de l’environnement et politique du cadre de vie, transports scolaires, voirie départementale, promotion économique du territoire à l’international.

http://www.nicecotedazur.org/la-metropole/l-institution


En savoir plus


Vous pouvez contacter l’équipe projet en envoyant un email à

ECOFAMILIES est un projet cofinancé par la région PACA, l’Union Européenne et le fond FEDER, dans le cadre du dispositif PACA Labs. Ce projet a également bénéficié de prêt de matériel issu de la plateforme Focuslab (CPER PACA Telius).

Site web : http://emergences-numeriques.regionpaca.fr/innovation-et-economie-numeriques/paca-labs.html