Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

La démarche Eco-watt

La démarche EcoWatt Provence Azur a pour objectif d’inciter les particuliers, collectivités, entreprises et associations du Var, des Alpes-Maritimes et de Monaco à modérer leur consommation en électricité, en particulier en hiver, aux périodes de pointe, entre 18h et 20h. Cette démarche s’inscrit dans le cadre du contrat d’objectifs pour une sécurisation de l’alimentation électrique de l’est de la région Provence-Alpes Côte d’Azur.


 


Pourquoi ?


L’est de la région PACA, qui ne produit que 10 % de l’électricité qu’elle consomme, est une véritable péninsule électrique. Outre les actions visant à inciter au développement des énergies renouvelables et à renforcer le réseau de transport d’électricité, la maîtrise de la demande en énergie constitue un objectif essentiel pour ce territoire.


Qui ?


La démarche « EcoWatt Provence Azur, le bon geste énergie » a été initée en décembre 2010 par RTE, en partenariat avec la Préfecture de Région PACA, les conseils généraux du Var et des Alpes Maritimes, la Principauté de Monaco, l’ADEME et ERDF.

Elle vise à sensibiliser la population aux problématiques d’alimentation électrique du territoire et à l’inciter à pratiquer les bons gestes énergie pour une plus grande maîtrise de la consommation d’électricité.

Nice Côte d’Azur s'est engagée dans la démarche EcoWatt, depuis sa création.


Comment ?

Cette opération originale s’articule autour d’une campagne de communication interactive. Elle repose sur le site EcoWatt, qui déclenche des « alertes », dans l’esprit des journées vertes, oranges ou rouges de Bison Futé, à destination des EcoW’acteurs inscrits. Ce dispositif d’appel à la modération de la consommation d’électricité est donc basé sur la mobilisation citoyenne et l’utilisation des moyens modernes de transmissions rapides pour l’envoi des alertes (mails et SMS notamment).


Les alertes Ecowatt en 2012 :


Durant l’hiver 2012, il y a eu 3 alertes orange EcoWatt (les 2, 3 et 7 février) et une alerte rouge (le 6 février) visant à la modération de la consommation électrique sur notre territoire aux périodes de pointe (entre 18h et 20h).

La Ville de Nice et la Métropole Nice Côte d’Azur, conscientes de ce danger, ont pris les devants en mettant immédiatement en place certaines mesures: extinction des éclairages décoratifs, réduction du temps d’allumage de tous les points lumineux, réduction des éclairages…


La Ville de Nice a décidé de prendre les mesures suivantes :


  • Eteindre les éclairages décoratifs, sur les sites suivants. Ces actions représentent une réduction d’environ 450KW de puissance :

La Colline du Château (est et ouest) : 650 projecteurs, soit 300 KW,

Le bassin Acropolis : 720 projecteurs, soit 80 KW,

Promenade des Anglais - Jardinets axiaux : 460 projecteurs, soit 70KW.


La Métropole a décidé de prendre les mesures suivantes :

  • Réduction du temps d'allumage de tous les points lumineux de la ville de Nice, avec un allumage 10 minutes plus tard le soir et coupure 20 minutes plus tôt le matin, soit une diminution de puissance de 5 200 KW.

  • Réduction des puissances de 360 KW sur les sites suivants :

Promenade des Anglais : les 2 boules latérales de chaque candélabre seront éteintes,
Promenade du Paillon, route de Turin,
Place Masséna : 3 boules sur 4 seront éteintes,
Tunnels Malraux et Rive Gauche du Paillon : l’éclairage et la ventilation ne sont pas forcés.

Les réductions de consommation effectuées sur Nice ne peuvent aller au-delà du fait des contraintes imposées par le fonctionnement de certains services indispensables. A ce titre il ne peut être envisagé de trop réduire l’éclairage public pour des raisons évidentes de sécurité.

  • Réduction de l’éclairage sur le réseau routier métropolitain

Les services de la Métropole Nice Côte d’Azur allègeront également l’éclairage sur le réseau routier départemental, devenu métropolitain, et proposent des mesures similaires aux Maires des autres communes de la Métropole, qui seront mises en œuvre en fonction des décisions des Maires et des possibilités techniques de pilotage de l’éclairage.

  • De plus, la ville de Nice a mis en place un plan de contrôle des consommations d’énergie dans les bâtiments publics : Les agents de la Métropole Nice Côte d’Azur et de la Ville de Nice ont reçu un email et une alerte électronique, leur rappelant d’éteindre leur ordinateur lors de leur départ et de veiller aux gestes simples mais efficaces : éteindre la lumière lorsqu’on quitte une pièce, baisser le chauffage d’un degré, différer l’utilisation des appareils électroménagers…


 

  • Tous les panneaux à messages variables du territoire de la Métropole afficheront un message de sensibilisation de nos concitoyens : « Ecowatt, de 18h à 20h économisons l’électricité ».

  •  Le dispositif Autobleue participera aussi à cette économie d’énergie. De 18 heures à 20 heures, le système restera opérationnel, mais il n’y aura plus de courant délivré pour le rechargement des batteries de traction.


Les économies d'énergies réalisées :


  • A Nice : Une baisse de puissance de 1.900 KW, soit 31 %  d’économie sur l’éclairage public. Par ailleurs, grâce à la réduction  de la durée de fonctionnement de l’éclairage, la consommation électrique par nuit est réduite de 30 minutes, soit 3,5 % d’économie supplémentaire.

  • Métropole Nice Côte d’Azur : Une baisse de puissance de 691 KW sur les voiries métropolitaines (dont 191 KW pour les anciennes routes départementales, aujourd’hui métropolitaines), grâce aux mesures prises avec les Maires des communes membres de la Métropole Nice Côte d’Azur.


Téléchargez la charte d'engagement EcoWatt.