Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


Régie eau d'Azur

L’échéance du contrat de délégation de service public de l’eau à Nice a donné l’occasion à la Métropole Nice Côte d’Azur de repenser la gestion du service sur son territoire.
 
Construite sur un même bassin de vie de la montagne au littoral, la Métropole l’est aussi sur le bassin versant hydrographique de la basse vallée du Var et de ses affluents. Il s’agit d’un territoire contrasté, tant par le relief que par les moyens des communes, et l’accès aux ressources en eau. Dans ce territoire, les enjeux prévisibles du réchauffement climatique appellent une meilleure répartition des ressources et des économies d’eau, ainsi que d’importants investissements à court terme pour y parvenir. La solidarité territoriale, la mutualisation des moyens et l’harmonisation des services publics sont par ailleurs au cœur du projet métropolitain.
 
C’est dans ce contexte qu’a été décidée en juin 2013, à l’unanimité des conseillers métropolitains, la création de l’Etablissement Public Industriel et Commercial (EPIC)  dénommé Eau d’Azur. Par ses statuts, la régie exerce dans son périmètre la gestion du service public de l’eau potable.
 
Destinée dans un premier temps au service des communes littorales à l’est de Nice (septembre 2014) , la régie a vu son périmètre étendu aux communes en régie du haut et du moyen pays (janvier 2015) , à Nice (février 2015) puis aux  communes du moyen pays en rive gauche (novembre 2017). La régie exerce alors ses activités sur 42 communes métropolitaines, à savoir toutes les communes en rive gauche du Var ainsi que La Gaude, Saint-Jeannet et une partie de Gattières en rive droite.
 
Depuis le 1er janvier 2020, la Régie Eau d’Azur étend son périmètre sur les communes de Saint-Laurent-du-Var, Cagnes-sur-Mer, Vence, Carros, Le Broc, Bonson, Gilette et une partie de Gattières, à l’échéance de deux délégations de service public. Les nouvelles communes desservies représentent une population complémentaire de 120 000 habitants.
 
La Régie Eau d’Azur alimente désormais les 49 communes de la Métropole Nice Côte d’Azur, soit environ 550 000 habitants, du littoral aux sommets du Mercantour et fourni de l’eau traitée à quelques communes de l’est du département ainsi qu’à la Principauté de Monaco.