Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Pollution lumineuse et biodiversité

Pollution lumineuse : tous concernés !

 
 
Dans le cadre de sa démarche de lutte contre la pollution lumineuse, la Métropole Nice Côte d'Azur a élaboré une plaquette de communication « Pollution lumineuse, tous concernés » afin de pouvoir sensibiliser la population sur cette thématique.

 

La Métropole Nice Côte d’Azur expérimente de nouveaux éclairages publics qui préservent la biodiversité

La Métropole expérimente l'utilisation de LED dites « ambrées » ou orangées, moins impactantes que les LED blanches classiques qui perturbent le rythme des animaux et des insectes. Elles sont plus respectueuses de la biodiversité tout en permettant de diminuer les consommations en énergie, la facture énergétique et la pollution lumineuse pour une meilleure observation du ciel et des étoiles.
 
Ces LED ont d’abord été testées en 2016 à Saint-Etienne-de-Tinée car la commune est concernée par un site Natura 2000, puis à Saint Jeannet depuis septembre 2017 le long des corridors écologiques utilisés notamment par les chauves-souris.
 
Ces LED ambrées sont parfois appelées « bat LED » parce qu’elles préservent notamment les chauves-souris. Les chauves souris sont essentielles pour limiter les insectes, dont les moustiques. Les lumières artificielles constituent pour elles une véritable barrière physique qui perturbe leur cycle. Elles sortent plus tard de leur gîte, chassent moins, mangent moins et n’arrivent plus à bien nourrir leurs petits. L’éclairage en LED ambrées n’a pas cet effet là sur elles.

Des zones à enjeux sur le territoire de la Métropole

La pollution lumineuse impacte toutes les espèces dépendant du rythme circadien (rythme biologique sur 24 heures), dont toutes les espèces nocturnes.

Face à cette problématique, la Métropole Nice Côte d’Azur (NCA) souhaitait connaître les secteurs prioritaires devant faire l’objet d’actions pour limiter l’impact de l’éclairage public sur la biodiversité nocturne. Elle a donc fait appel au Groupe Chiroptères de Provence (GCP) en 2016 pour la réalisation d’un diagnostic basé sur une analyse bibliographique et cartographique, permettant d’identifier les secteurs à enjeux pour les chauves-souris et apportant des préconisations d’actions dans un but d’amélioration de l’environnement nocturne. Cette étude a notamment montré que sur les 30 espèces de chauves-souris de son territoire, 11 sont avérées lucifuges (=craignent la lumière) ;15 communes de la Métropole abritent ces chauves-souris.

Cette étude a servi de point de départ pour la mise en oeuvre d'actions concrètes.

  • Métropole Nice Côte d’Azur – Secteurs à enjeux chiroptères et éclairages publics – Porté à connaissance, 2016 - Groupe Chiroptères de Provence
  • Etude commandée par la Métropole au Groupe Chiroptères de Provence - Mai 2016
  • Télécharger le fichier

La démarche globale de la Métropole Nice Côte d’Azur en termes de pollution lumineuse :

La Métropole Nice Côte d’Azur expérimente un ensemble de solutions pour lutter contre la pollution lumineuse, préserver et restaurer la biodiversité :
- limitation de la dispersion de la lumière par une bonne orientation du lampadaire, en limitant la hauteur de mât ;
- non éclairage de la végétation et des parois rocheuses ; 
- extinction de l’éclairage public entre 23h à 6h du matin sur 43% du parc de la commune ;
- réduction d’éclairement en milieu de nuit par gradation de la lumière ;
- sensibilisation des habitants, des entreprises et des commerces pour les inciter à réduire l’éclairage extérieur et l’utilisation des enseignes lumineuse.
 
Smart city mondiale, la Métropole Nice Côte d’Azur se veut moteur pour mettre l’innovation notamment au service de la préservation du cadre de vie, des espaces naturels et de la biodiversité qui font la richesse de son territoire. Cette action est inscrite dans le cadre de l’Agenda 21 de Nice Côte d’Azur (action 15.6 « Agir pour limiter la pollution lumineuse notamment pour préserver la biodiversité »), dans les plans de gestion des sites Natura 2000 gérés par la Métropole, dans le Plan Climat Energie Territorial et dans le Plan Eclairage Public.
 
 
Contacts :