Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Les grands centres de recherche

Nice Côte d’Azur réunit sur l’ensemble de son territoire 130 laboratoires accueillant 2 700 chercheurs, 10 écoles internationales, un campus universitaire réputé et des pôles scientifiques mondiaux dans des secteurs de pointe.

Ces secteurs sont : technologies de l’information, microélectronique, télécommunications et réseaux, génie logiciel, industrie spatiale et aéronautique, sciences du vivant et de l’environnement, santé-biotechnologies-agrochimie, industrie aromatique.

De nombreux laboratoires de recherches rayonnent également à la fois sur le territoire de Nice Côte d’Azur et du technopôle de Sophia -Antipolis : CSTB, INRA, INRIA, INSERM, I3S, LEAT, ICN, INLN, LSBB ECOMERS, IBSV Laboratoires Jean-Alexandre Dieudonné, Géosciences Azur
Hippolyte Fizeau, centres de recherche de Mines Paris Tech centres de recherche en biochimie notamment en médecine et en parfumerie…

Trois campus du pôle Enseignement Supérieur Nice Côte d’Azur-Sophia Antipolis intègrent des activités de R & D, tissant des liens étroits entre eux ainsi qu’avec les autres acteurs économiques du territoire (entreprises, pôles de compétitivité, institutions, centres de formation) pour accroître leur capacité de recherche et d’innovation :


Les Campus


- Le campus de l'université de Nice - Sophia Antipolis qui accueille 1 351 doctorants et 52 unités de recherche : CNRS, INSERM, INRA, CEA, IRD…

- Le campus STIC qui développe en synergie avec les activités du pôle santé niçois et de l’éco-campus- plaine du Var des plates-formes et programmes de recherche TIC

- Lauréate du programme 2009 « campus prometteur » du Ministère de l’Enseignement Supérieur, l’Université de Nice-Sophia Antipolis est à l’initiative du projet ambitieux « Eco-Campus (doté d’un budget de 10 M€), qui réunit autour de thématiques communes :

  •  Le Campus STIC (Sophia Antipolis)
  • Le projet Pasteur « Cancer et vieillissement »
  • La Maison de l’Etudiant (SJA)
  • L’IMREDD dans la Plaine du Var.


Véritable laboratoire d’expérimentations innovantes, l’éco-campus devrait accueillir 1600 étudiants et doctorants spécialisés dans les géosciences de l’environnement et le développement durable. Ce campus a pour vocation de favoriser la croissance de la filière éco-activités qui regroupe aujourd’hui environ 400 entreprises dans les Alpes-Maritimes dans les secteurs des énergies renouvelables, du traitement des déchets, de l’eau, des transports et du conseil.

Projets de recherche


Deux importants projets de recherche sont également portés par les universités de Nice-Sophia Antipolis et Sud Toulon Var, en collaboration avec les organismes de R & D : CNRS, INSERM, INRA, CEA, IRD

SATT régionale PACA

Société d’Accélération de Transfert de Technologie comprenant les sept universités de la région PACA et de Corse, les écoles d’ingénieur et les organismes nationaux. La SATT assure l’interface entre les laboratoires publics et le monde industriel pour le financement des phases de maturation technologique (invention ou preuve de concept). La SATT propose également des services de valorisation auprès des acteurs locaux de la recherche et développement.

ROBOTEX

Un projet d’équipement d’excellence ROBOTEX, en collaboration avec le CNRS, l’INRIA et d’autres universités françaises, vient renforcer le projet de Campus Sophia-STIC. Le projet partenarial ROBOTEX est lauréat de la première vague de l’appel à projets « Equipements d’excellence » annoncé le 20 janvier 2011. Ce projet correspond à la création d’un réseau national composé de 15 laboratoires structurant la robotique autour de la robotique humanoïde, la robotique médicale, la robotique mobile, la micro et nanorobotique et la robotique de production.