Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Actualités

Teach on Mars a atteint la galaxie du Pass French Tech !

Le 25 septembre 2018

La startup de Sophia Antipolis était reçue hier à l’Elysée pour recevoir le label national dédié aux pépites du secteur du numérique en hypercroissance.
 


 

C’est officiel, ce lundi 24 septembre au Palais de l’Elysée, Mounir MAHJOUBI, Secrétaire d'État auprès du Premier ministre chargé du Numérique, a remis le diplôme de la promotion 2017-2018 du Pass French Tech à Pierre PEIGNE, VP Corporate Development chez Teach on Mars. Lancé en 2014, ce label national est attribué chaque année aux entreprises innovantes à très fort potentiel de développement, notamment à l’international.

Teach on Mars est une plateforme du « mobile learning » qui vise à développer des outils interactifs, numériques, de formation et d’apprentissage. « Ce petit objet appelé smartphone a le potentiel de nous connecté avec la connaissance du monde. Nous pensons que nous pouvons aider les formateurs à libérer leur potentiel en utilisant une technologie simple et puissante. Enseigner au-delà des frontières de la salle de classe traditionnelle. »

La montée en puissance des startups de la Région SUD

Lauréate du Pass French Tech en Provence-Alpes-Côte d’Azur, le siège social de Teach on Mars est basé à Sophia Antipolis. Au total, trois startups azuréennes ont reçu le Pass French Tech cette année, et apparaissent sur le site du gouvernement dans la liste des outils numériques alternatifs conseillés par le Secrétaire d’Etat au Numérique. Il y aussi la startup niçoise QWANT, dont le siège se trouve aujourd’hui à Paris (moteur de recherche sécurisé) et Median Technologies, startup basée à Valbonne (imagerie médicale).

La liste des startups lauréates issues de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur ne s’arrête pas là : GoJob (agence d'intérim 100% digitale et équitable) qui a signé le 31 janvier 2018 une levée de fonds de 17 millions d'euros, EEWORX basée à Marseille (développement d’applications mobiles et de sites web), la startup marseillaise TRAXENS (conception des boîtiers de traçabilité des conteneurs), Linxo basé à Aix-en-Provence (gestion de compte bancaire), LUMi’iN (création de lampadaires solaires photovoltaïques), ou encore DataSolutions (création de sites corporate ou e-commerce).  

Aide au financement pour un développement accéléré

Le programme national Pass French Tech propose un accompagnement personnalisé, donnant un accès prioritaire et accéléré aux offres des principaux acteurs nationaux du soutien au développement économique des entreprises : BPI France, Business France, Coface, INPI et les DIRECCTE. Le Pass apporte : une offre premium, un volet financement et une visibilité accru. L’ARII (Agence Régionale pour l'Innovation et l'Internationalisation des Entreprises) est l’opérateur du Pass French Tech en Provence-Alpes-Côte d’Azur (métropoles Aix-Marseille Provence, Nice-Côte d’Azur, Avignon).

Photo avec le Secrétaire d'État Mounir MAHJOUBI
et
Pierre PEIGNE de Teach on Mars

 

La startup 'love coach' « Mi » choisit la Maison de la Métropole NCA & Région Sud pour son RDV Business à Paris 

Le 24 septembre 2018

Réunion de travail pour l’équipe de « Mi » et visite de nos locaux parisiens avec Virginie Atlan, directrice de la Maison de la Métropole NCA & Région Sud (Paris 7ème) : bureaux mis gracieusement à disposition à tous les acteurs économiques issus de notre territoire.
 

 

 SAVE THE DATE : Benjamin ORION,  fondateur de « Mi », interviendra le mardi 23 octobre 2018 au Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion à Paris. RSVP :
 

Benjamin Orion, le fondateur de l’application Mi, accélérateur de rencontre avec assistant virtuel, a rencontré Virginie Atlan le 14 septembre 2018 lors de sa venue au CEEI NCA. Il a ensuite organisé une réunion à Paris en la Maison de la Métropole NCA & Région Sud, pour un « point stratégie » avec ses collaborateurs afin de parler « growth hacking » et « intelligence artificielle ». L’équipe est en train de réaliser une levée de fonds pour lancer une deuxième version de l’application, plus aboutie, avec love coach intégré (intelligence artificielle) afin de faciliter la rencontre. Actuellement, un algorithme oriente la conversation, par rapport aux mots clés, et conseille les utilisateurs.

Les 2 personnes doivent avoir téléchargé l’application et indiquer s’ils sont à la recherche d’amour, d’amitié ou de relation éphémère. Comme cela, pas d’ambiguïté dès le départ. Il est aussi possible de choisir « tout type de rencontre » pour ceux qui préfèrent laisser la porte ouverte à l’imprévisible. 

« Mi » est née en 2017 et l’application a été lancée au mois de mai 2018. Basée au CEEI NCA à Nice, la startup compte aujourd’hui 600 partenaires dans toute la France (lieux de rencontre, bars, restaurants) et plus de 4000 utilisateurs. Benjamin Orion vient de lancer la phase d'évaluation pour la campagne crowdfunding : https://www.wedogood.co/projet-de-mi/
 

Benjamin Orion et Pierre Fourlinnie, les co-fondateurs, et Marion Jewell en charge du growth hacking
et de la stratégie (« point stratégie » du vendredi 21 septembre 2018)

 

 

Qwant, la startup niçoise qui concurrence Google

Le 20 septembre 2018

Le gouvernement français encourage les internautes à utiliser des moteurs de recherche alternatifs via le site numerique.gouv.fr. Qwant figure dans la liste !
 

Rencontre Business « Intelligence Artificielle » avec Eric Léandri en la
Maison de la Métropole NCA-Région Sud à Paris

 

Le Secrétaire d’Etat au Numérique met en avant d’autres plateformes que les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) pour mieux garantir la protection des données personnelles et  le respect du droit national et européen. « Certains de ces services sont très populaires et sont largement utilisés par les Français, il est nécessaire de mesurer les risques qu’implique leur usage ». C’est le cas de la startup niçoise Qwant.

Protéger les utilisateurs et remplacer Google

C’est l’une des startups françaises les plus performantes du moment. Qwant se présente comme étant un moteur de recherche qui respecte la vie privée tout en facilitant la découverte et le partage grâce à une approche sociale. « Le Web n'est pas là pour « protéger la démocratie » mais pour la servir en respectant ses principes. Ça commence par le droit à la vie privée pour chacun : inscrite dans l'article 12 des Droits de l'Homme », peut-on lire sur la page Twitter @Qwant_FR.

La startup niçoise a déjà fait son nid au sein de l’écosystème informatique au niveau européen et vise à concurrencer Google à l’échelle mondiale. L’entreprise s’est d’ailleurs agrandie récemment en s’associant à Brave, navigateur de recherche créé par Brendan Eich (inventeur du langage JavaScript et cofondateur de la fondation Mozilla). Il partage avec le fondateur de Qwant, Eric Léandri, un objectif commun : protéger la vie privée des internautes et incarner une alternative à l’omniprésence de Google.

Maison de la Métropole NCA-Région Sud à Paris, figure de développement international

Eric Léandri est venu à plusieurs reprises au sein de notre antenne parisienne pour y rencontrer des acteurs économiques issus du privé et du public. Il a par ailleurs été le parrain du 1er Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion à Paris (notre événement trimestriel dédié aux startups azuréennes) pour conseiller les jeunes pousses venues pitcher le 10 janvier 2017.

Le 25 octobre 2016, Jean-Baptiste Piacentino avait témoigné en tant que Directeur Général Adjoint de Qwant, durant la 18ème Matinale Economique organisée par la Maison de la Métropole NCA-Région Sud à Paris. Lors de cette Matinale sur le thème «  Comment les solutions numériques s’invitent dans le quotidien des citoyens ? », Jean-Baptiste Piacentino était venu nous parler de Qwant Junior, le moteur de recherche adapté aux enfants (6 à 12 ans) proposé par Qwant.Une liste noire permet de leur bloquer l’accès à certains sites (liens de commerces en ligne) ou contenus pouvant heurter leur sensibilité (sites jugés violents ou à caractère pornographique).

Aujourd’hui, le Président de Qwant, Eric Léandri, est également Président de la French Tech Côte d’Azur aux cotés de Cédric Messina, CEO et co-fondateur de My Coach Sport (autre parrain de nos Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion).
 

Inscrivez-vous à la 31e Matinale Eco du 9 octobre 2018 ! RSVP :

 

Nice dans le Top 50 mondial des villes favorables pour créer sa startup

Le 19 septembre 2018

De récentes études convergent pour saluer le dynamisme des créations d’entreprises azuréennes, comme My Coach ou Studeal (startups déjà montées à Paris pour #RivieraConnexion). 
 

La French Tech Côte d’Azur implantée à Nice au CEEI NCA
 

Cette année, un classement établi par ‘VALUER.ai’ a introduit Nice (derrière Los Angeles) dans le classement des métropoles qui offrent le terrain le plus favorable aux startups. Pas si étonnant lorsqu’on voit le panel du Prix de l’Entrepreneur de l’Année qui vient d’être dévoilé par EY pour la Région Sud-Est.

Une nouvelle étude vient donc de mettre en lumière, une fois de plus, les atouts de la Côte d’Azur en matière d’innovation. Les performances des jeunes pousses issues de notre territoire ont de nouveau été reconnues grâce au sourcing mené par EY (cabinet d'audit et de conseil apprécié des étudiants et jeunes diplômés). Le Prix de l’Entrepreneur (créé en 1986 par EY) dont la résonnance est d’envergure mondiale, met en lumière chaque année 50 entrepreneurs français. Pour la Région Sud-Est, on y trouve une dizaine de pépites azuréennes parmi les lauréats 2018.

My Coach, Studeal, Teach on Mars…

La startup niçoise MY COACH SPORT, dirigée par Cédric Messina (CEO venu de nombreuses fois en la Maison de la Métropole NCA-Région Sud à Paris), figure dans le tableau de classement EY, et vient de recevoir le Prix du Public EY 2018. Deux autres startups azuréennes, dont les fondateurs sont déjà intervenus lors d’un Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion à Paris, apparaîssent également parmi les lauréats en lice : STUDEAL, dirigée par David Bouquet et KINAXIA, présidée par Edouard Le Goff. Le 18 septembre 2018 à Marseille, 4 entreprises azuréennes ont été récompensées : Ragni, Aktisea, Ecoat et My Coach.

  • MY COACH (Nice) : Plateforme d'accompagnement sportif.
    CA 2017  en K€ : 801
    Total des fonds levée en K€ : 4 900
  • DVSanté (Nice) : Plateforme de partage d'informations médicales.
    CA 2017  en K€ : 250
    Total des fonds levée en K€ : 1 650
  • AEPSILON (Valbonne) : Conseil en Innovation Digitale.
    CA 2017  en K€ : 1959
  • STUDEAL (Biot) : Plateforme numérique de gestion et d'animation de communautés.
    CA 2017  en K€ : 67
    Total des fonds levée en K€ : 1 725
  • TEACH ON MARS (Sophia Antipolis) : Plateforme de formation digitale nouvelle génération.
    Total des fonds levée en K€ : 2 832
  • ECOAT (Grasse) : Fabricant de bio-polymère pour l'industrie des revêtements.
  • KINAXIA (Sophia Antipolis) : Solutions logicielles au service de la connaissance des risques.
  • LE FIVE (Sophia Antipolis) : Complexes sportifs de foot à 5.
  • CODIX (Valbonne) : Editeur de logiciels de gestion.
  • ISADeveloppement (Nice) : Agence de travail temporaire insertion.
  • RAGNI (Cagnes-sur-Mer) : Fabricant d'éclairage public.
  • WILDMOKA (Sophia Antipolis) : Plateforme d'analyse et d'enrichissement en temps réel des contenus télévisuel.
  • AKTISEA (Nice) : Insertion des salariés en situation de handicap.
     

Une Métropole de renommée internationale

Concernant le classement 2018 de ‘VALUER.ai’ (site qui permet aux grands groupes internationaux de trouver des startups performantes), différents critères ont été pris en compte comme le savoir-faire, le marché, les talents, la culture ou encore les infrastructures. La Métropole de Nice Côte d’Azur apparaît juste derrière Los Angeles. 

Plusieurs atouts ont été identifiés : la proximité du parc technologique de Sophia Antipolis (PME innovantes, laboratoires, centres de recherche et de R&D), l’ensemble du réseau de la French Tech Côte d’Azur (1 700 entreprises, 23 000 salariés, 4 milliards de chiffre d’affaires d’après Frenchtechticket.com), la présence d’une centaine d'entreprises étrangères provenant de 70 nationalités différentes, une large communauté de startups dont certaines ont une renommée européenne et mondiale (comme la startup niçoise QWANT qui concurrence Google), de nombreux événements « Tech » et « Innovation », des hackathons et des associations actives d'entrepreneurs.

 

SmartEar, jeune pousse azuréenne récompensée par Les Trophées de RMC « PME Bougeons-Nous » !

Le 18 septembre 2018

La 9ème édition des « Trophées PME Bougeons-Nous », organisée par RMC avec le soutien de la CCI, met en avant les entreprises qui font bouger notre territoire.


L’évènement s’est déroulé ce lundi 17 septembre 2018 au sein de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon. SmartEar (by Azur Tech Concept) a reçu le prix « Jeune Pousse ». Les lauréats de cette étape régionale sont classés dans 6 catégories au total : "jeune pousse", "artisanale", "à l'export", "durable", "créative" et la nouvelle de cette année "fabriqué en France".

Récompenser celles et ceux qui osent innover

Depuis 2010, les « Trophées PME Bougeons-Nous » récompensent les entreprises exemplaires : celles qui innovent sur le territoire français et qui emploient. C’est le cas de SmartEar dont l’équipe s’est rapidement élargie en 2 ans et qui comporte des salariés en CDI. Le concours récompense aussi « l’entreprise bienveillante, celle qui intègre le bien-être du personnel à sa stratégie ». SmartEar s’inscrit également dans cette dynamique. La jeune pousse a notamment mis en place des cours de Langue des Signes (LSF) qui ont lieu chaque jour en début d’après-midi.  

Le concours se déroule sur plusieurs mois : d’abord les étapes régionales avec les 4 cérémonies comme celle organisée à Lyon (il y a aussi Lille, Nantes et Montpellier), suite aux 6 mois de compétition qui aboutiront à la grande soirée des « Trophées PME Bougeons-Nous 2018 » présentée par Jean-Jacques Bourdin. Cette finale aura lieu le 17 octobre prochain à Paris, avec à la clef,  100 000 euros HT d’espace publicitaire pour chaque lauréat national, à utiliser sur l’antenne RMC (entre octobre 2018 et juin 2019). 

SmartEar, une innovation azuréenne qui fait du bruit

Les prix se multiplient pour cette pépite azuréenne qui fait partie de l’univers de l’entrepreneuriat social : 3 médailles au concours Lépine (Médaille d'argent, Prix de L'institut national de la propriété intellectuelle et le Prix du handicap de la ville de Paris), 3ème place au CES Las Vegas 2018… Le concept ? Un boitier écoute les sons au sein de l’habitat ou sur le lieu de travail, et les retransmet immédiatement en flashs lumineux (Avert’Flash) ou en notifications sur un smartphone. Sébastien Llorca est d'ailleurs venu présenter son innovation le 10 juillet dernier à Paris, en la Maison de la Métropole NCA-Région Sud, lors du Rendez-vous de l'innovation #RivieraConnexion.

SmartEar est la 1ère solution de la startup niçoise Azur Tech Concept, dont les locaux se situent aujourd’hui à Sophia Antipolis, qui vise plus largement tout type de handicap. C’est le noble défi que se sont lancés les co-fondateurs Cédrik Sénéchal, ingénieur spécialisé en domotique, et Sébastien LLorca, ancien élève de l’EDHEC Business School à Nice : « Nous concevons des systèmes novateurs à l'aide des dernières technologies. Ainsi nous mettons en œuvre notre savoir pour l'aide à la personne », peut-on lire sur le compte Facebook @smartear.fr

Une autre startup issue de Nice est lauréate de ce concours des «Trophées PME Bougeons-Nous » : le fondateur, fabricant des lunettes connectées Ellcie-Healthy, Philippe Peyrard, a remporté le prix « Fabriqué en France » pour cette étape régionale. Tout comme la solution SmartEar, la voilà en course pour le Palmarès National. L’équipe de SmartEar peut d’ailleurs aussi se vanter d’avoir créé un produit « 100% Made In France » en faisant le choix de rester ancrée sur la Côte d’Azur, tout en se développant au niveau national et international.


Inscrivez-vous à la 31ème Matinale Economique du 09/10/18, en présence de Philippe PEYRARD (Ellcie-Healthy), sur le thème : « Médias : quels impacts sur les citoyens et l’économie ? ». RSVP :

 

 

La startup niçoise Ellcie-Healthy sera présente à la Matinale Eco du 9 octobre prochain !

Le 17 septembre 2018

Découvrez les dernières « Business News » de la startup niçoise connue pour ses lunettes connectées, et venez rencontrer son fondateur Philippe PEYRARD, le 9 octobre à Paris !

 

Entrée libre sur inscription : virginie.atlan@nicecotedazur.org

 

Les maîtres-mots chez Ellcie-Healthy : « résistance, performance et qualité». 720 mouvements de branche par heure... Le banc de test conçu et réalisé en interne par les ingénieurs en électronique et mécanique, a pour objectif de mesurer les performances des lunettes et de son système intégré (résistance de la monture et de ses charnières, la résistance à l'eau, la longévité de la batterie...).

 

 

 

Maison de la Métropole NCA-Région Sud et CEEI NCA : même combat !

Le 14 septembre 2018

De nombreux startupeurs hébergés au CEEI NCA sont déjà venus pitcher en la Maison de la Métropole NCA & Région Sud à Paris, à l’occasion du RDV trimestriel #RivieraConnexion.
 

Inscrivez-vous au prochain #RivieraConnexion du 23 octobre à Paris : virginie.atlan@nicecotedazur.org
 

Ce matin, Virginie ATLAN, directrice de l’antenne parisienne de la Métropole, et Christian GAZQUEZ, directeur du CEEI NCA, ont organisé une réunion dans les locaux de la pépinière, pour rappeler les outils mis à disposition à Paris en direction des startups azuréennes. L’occasion aussi de relancer les invitations pour venir pitcher au Rendez-vous de l’invitation #RivieraConnexion. Le prochain aura lieu mardi 23 octobre 2018 de 18h à 20h30, et le suivant sera sur le thème « L’entrepreneuriat au féminin » le mardi 22 janvier 2019.

Maison MNCA-Région Sud à Paris

Des entrepreneurs déjà passés à Paris sont hébergés au CEEI à Nice : que ce soit les plus jeunes, comme Arnaud Rochette, fondateur de StaffBooker, Ramzi Ketfi, fondateur de Catching Box ou encore Laura Guido, fondatrice de Ladies Drivers, ou les plus expérimentés comme Cédric Messina, co-fondateur de MyCoach ou encore Philippe Peyrard, ex-DGD d’Atol les Opticiens, fondateur de la startup niçoise Ellcie-Healthy qui a lancé les lunettes connectées intelligentes. Ces derniers ont d’ailleurs aussi utilisé les espaces mis en place par la Métropole à Paris pour accompagner les jeunes entreprises innovantes du territoire : notre antenne parisienne qui met gracieusement à disposition des bureaux et espaces de co-working, et fédère les acteurs économiques autour d’événements « business et  networking », comme les Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion. 

Des startups hébergées au CEEI sont donc déjà venues présenter leurs projets et leurs innovations en la Maison de la Métropole NCA & Région Sud à Paris.  Dans le fond, le CEEI et la Maison MNCA-Région Sud mènent le même combat : soutenir les entrepreneurs et aider les jeunes pousses à grandir. Lors de la réunion de ce matin, Virginie a rappelé l’objectif et le déroulement du RDV trimestriel #RivieraConnexion qui se déroule au cœur de la capitale : format meetup suivi d'un afterwork. Les pitchs durent environ 10 min par startup. Il s'agit d'échanges entre les intervenants, les deux co-animateurs et le public. L’occasion de réunir experts, leaders d’opinion, investisseurs, prospects ou partenaires. Chaque édition compte un parrain ou marraine, qui apporte sa propre expérience au sujet de l’entrepreneuriat.  

Réunion au CEEI ce vendredi 14 septembre 2018 avec Virginie ATLAN, directrice de l’antenne parisienne de la Métropole NCA & Région Sud


CEEI NCA

Situé avenue Simone Veil à Nice Méridia, la technopole urbaine en cours de construction au cœur de l’Eco-Vallée, le CEEI reflète bien la volonté de la Métropole Nice Côte d’Azur d’accompagner la création d’entreprises, axe majeur de la stratégie du développement économique. Le CEEI, Centre Européen d'Entreprises et d’Innovation, a été créé en 2008, en tant que pépinière Nice Côte d’Azur, labellisée par l’Union Européenne.  Comment intégrer la pépinière ? Après s’être entretenu avec le créateur et avoir étudié le « business plan », le CEEI valide la candidature et le passage du créateur d’entreprise devant un comité d’agrément. Ce lieu d’accompagnement et d’accueil des startups, de 300 m2 au départ, comporte aujourd’hui un espace de près de 3 500 m2. La French Tech Côte d’Azur a d’ailleurs ouvert une antenne au sein du CEEI en 2017.

 

 

Demain matin, Virginie Atlan, directrice de la Maison de la Métropole NCA & Région Sud, sera au CEEI pour présenter l’antenne parisienne de notre territoire !

Le 13 octobre 2018

N’hésitez pas à vous inscrire pour intervenir ou assister au prochain #RivieraConnexion du 23 octobre à Paris ! RSVP :
 

 

 

« Le Goût de Nice » : 1 an après l’ouverture, RDV ce soir pour une dégustation 100 % locale !

Le 12 octobre 2018

L’épicerie fine de 150 m2 est née à l’initiative de Christian ESTROSI, Maire de Nice, Président de la Métropole NCA, Président délégué de la Région Sud.
 


Rendez-vous ce soir, de 18h à 20h, non loin de la Place Masséna, dans la boutique niçoise située au 34 boulevard Jean Jaurès, pour fêter son anniversaire d’ouverture. Depuis un peu plus d'1 an, « Le Goût de Nice » a vocation à mettre à l’honneur la richesse des saveurs de notre territoire.

Gourmandise en musique

Ce soir, vous êtes les bienvenus pour un rassemblement festif autour de dégustations et animations :
- Dégustations de produits locaux
- Street Art en live
- Atelier de maquillage
- Concert pop rock des Azuréens « Nils Indjein Group »

Au-delà de l’événement de ce mercredi 12 septembre 2018,  il est bon de rappeler que des soirées dégustations sont organisées tout au long de l’année. En plus des produits agricoles, vous pouvez trouver des cosmétiques, des huiles essentielles et le fameux savon au lait d’ânesse de la Tour sur Tinée. Sans oublier des « ateliers découverte » pour les enfants durant les périodes scolaires.

Vitrine de choix pour les producteurs

Objectif ? Promouvoir les produits agricoles et artisanaux locaux. Inauguré en juillet 2017, le local de 150 m2 s’étend sur deux étages et constitue un véritable atout en termes d’attractivité économique et touristique. Non seulement pour Nice, mais pour toute la Métropole Nice Côte d’Azur puisque le fruit du travail des producteurs du littoral, des moyens et haut pays, se retrouve sous nos yeux et pour le plus grand plaisir de nos papilles.

Les huiles d’olives, crème de marron d’Isola, confitures, miel, vin et bières locales sont alignés avec goût sur les étagères en bois d’olivier. Les huiles du Moulin Alziari et de Jean-Luc Spinelli, récompensées au Salon de l'Agriculture cette année. Les vins du Domaine du Toasc de l’AOP Bellet. Des bouteilles de la Brasserie Artisanale de Nice. Les Bières du Comté, brassées à Saint Martin Vésubie… Bref, l’embarras du choix. Cette vitrine reflète une qualité gastronomique unique, issue des 49 communes de la Métropole NCA qui compte bon nombre d’oléiculteurs, apiculteurs, agriculteurs, vignerons et autres producteurs.  

Produits du terroir à portée de main

Porté par Christian Estrosi, le projet a pour but de rendre visibles et accessibles les produits locaux, car leur vente est parfois difficile dans les contrées plus lointaines, malgré leur qualité d’exception.  Le Maire de Nice l’avait expliqué l’an dernier : « Cette maison des terroirs est un formidable outil de développement économique. Au total ce sont 23 exploitants qui proposent 217 produits à la vente. » Pour la création de la boutique, 1,1 million d’euros a été mis sur la table par la Métropole, avec une subvention de la Région à hauteur de 250 000 euros. Le pari lancé se poursuit : consommer en soutenant l’économie locale et responsable.

 

SAVE THE DATE ! Prochaine Matinale Eco à Paris le 09/10/18 de 10h30 à 12h30.
RSVP: virginie.atlan@nicecotedazur.org

 

L’ARII, l’agence d’aide au développement des entreprises en Région SUD

Le 10 octobre 2018

Le bilan de l’année 2017 est particulièrement positif pour l’agence régionale qui favorise l’innovation et l’internationalisation des entreprises.
 

 

Le journal TRIBUCA (Tribune Bulletin Côte d’Azur) revient sur ce dynamisme observé, qui montre que l’ARII est active sur tout le territoire de la Région SUD. En quelques chiffres, le constat illustre le fort potentiel régional, en termes d’économie et de vivier de talents. En 2017, c’est au total 668 entreprises de la région qui ont été accompagnées par l’ARII. Le financement s’élève à 1,54M€ de prêts alloués.

Identifier les entreprises innovantes à fort potentiel

La même année, 72 entreprises innovantes à fort potentiel ont été accélérées. Pour l’ARII, il s’agit de futurs champions à l’international. Les outils ? Le programme d’accompagnement Med4ScaleUp, dont a profité par exemple l’entreprise azuréenne Milanamos, ou encore l’accélérateur Provence-Alpes-Côte d’Azur, un accompagnement personnalisé de 24 mois en partenariat avec Bpifrance, dont ont bénéficié Areco (Grasse) ou Sophia Engineering (Sophia Antipolis). 

Autre illustration de ce dynamisme : 15 pépites labélisées lauréates du Pass French Tech en 2017. Ce dispositif  opéré par l’ARII détecte et accompagne  les  entreprises innovantes en hyper croissance dans trois filières : numérique, industrie et santé. Parmi les Azuréens, on note la présence de Inventy, My Flying Box, Median Technologies et Teach On Mars et de Qwant, dont le fondateur Eric LEANDRI est bien connu de la Maison de la Métropole NCA & Région Sud à Paris pour avoir su l’utiliser pour développer son business et avoir participé à différents événements (Matinales Eco, Rendez-vous de l’innovation, Rencontre Russie, Rencontre Intelligence Artificielle…).

En tout, 200 entreprises ont été accompagnées l’an passé par l’ARII  en  vue  de  leur internationalisation, lors d’opérations de visibilité : 11 salons (CES, Viva Technology, European Utility Week…),  4 missions (Hong Kong, Tokyo, San Diego, San Francisco) et 16 délégations  accueillies (Allemagne, Russie, Belgique, Japon, Chine, USA…).

200 c’est aussi le nombre de projets du bilan d’implantation en Région Sud qui ont permis la création ou le maintien de 5 433 emplois sur 3 ans. En 1 an, 67 nouveaux projets d’implantation d’entreprises étrangères ont vu le jour. Le rôle de l’ARII est également d’attirer les investissements  directs  étrangers  et  les talents sur le territoire régional. On note par exemple les arrivées prestigieuses de Mercedes (Allemagne - 50 emplois) ou de Symphony (Etats-Unis - 100 emplois) à Sophia Antipolis. 

Favoriser les implantations en Région SUD

La Région a franchi le cap des 5 millions d’habitants, sans compter son attractivité touristique qui favorise son rayonnement auprès des acteurs économiques du monde entier.  Sa richesse est aussi à  l’origine d’une des plus fortes concentrations de ressources intellectuelles et technologiques d’Europe.

L’ARII (Agence Régionale pour l’Innovation et l’Internationalisation des entreprises en Région Sud, Provence-Alpes- Côte d’Azur) a pour mission d’accélérer le développement économique et l’innovation sur le territoire régional, notamment en favorisant les projets d’implantation.

Les enjeux ? Identifier les pépites ; accompagner la croissance des entreprises ; anticiper les marchés d'avenir et valoriser l'identité. Sans oublier l’aide financière (soutien public et privé) et logistique : centre de production, centre de décision, R&D ou bureau commercial…. Ces aides sont diverses et s’appliquent au cas par cas, pour favoriser le développement des entreprises.
 

SAVE THE DATE ! Prochaine Matinale Eco à Paris le 09/10/18 de 10h30 à 12h30.
RSVP: virginie.atlan@nicecotedazur.org

 

 

La Ville de Nice vous invite à devenir Smart Citoyen !

Le 07 septembre 2018

En prenant part à l’expérimentation « Nice Smart Valley », les habitants peuvent contribuer à construire la ville de demain et optimiser le système électrique à une échelle locale.
 

N’oubliez pas de vous inscrire à la prochaine Matinale Eco du 9 octobre 2018 avec l’intervention notamment d’ENEDIS : virginie.atlan@nicecotedazur.org
 

Les enjeux environnementaux et l’exemplarité en termes de pratiques écologiques, sont un sujet plus que jamais d’actualité. Aujourd’hui, le citoyen a l’opportunité d’être un acteur à part entière du développement du réseau électrique intelligent (Smart Grid), au service de la Smart City que Nice ambitionne de devenir.  Nice Smart Valley fait partie du projet européen Interflex, soutenu par la Commission Européenne dans le cadre du programme H2020.

Une expérimentation collective

Pour répondre à ces enjeux écologiques, la Métropole Nice Côte d’Azur s’est associée au projet aux côtés de partenaires leaders dans le domaine de l’énergie : EDF et ENGIE, qui jouent le rôle d’agrégateurs, le gestionnaire de réseau d’électricité ENEDIS, le gestionnaire de réseau gaz GRDF, les industriels GE et Socomec.

Cette expérimentation s’étend sur 3 ans et devra porter ses fruits en 2019. Depuis 2017, les tests effectués permettent d’étudier le comportement du réseau de distribution électrique avec une injection massive d’énergies renouvelables, notamment photovoltaïque, et avec le déploiement à grande échelle des bornes de recharge de véhicules électriques.

Dans le cadre de cette expérimentation, qui vise notamment les entreprises et les bâtiments publics, les citoyens se trouvent aussi impliqués. En effet, les habitants ont un rôle à jouer dans la gestion des flexibilités locales en soutien au réseau. Il s’agit de rendre les clients particuliers volontaires, acteurs du système électrique en leur demandant par exemple de diminuer leur consommation d’électricité, dans des cas de pics de consommation.

Devenir Smart Citoyen ou Smart-Entreprise

Si vous êtes intéressés par ce projet d’actions locales, et d’envergure européenne, il vous suffit de vous connecter au site Nice Smart Valley. En tant que client particulier (propriétaire ou locataire de votre logement) disposant d’un contrat EDF ou d’un compteur communiquant LINKY, vous pouvez envoyer dès maintenant un mail via le site web : http://nice-smartvalley.com/fr/participez/

Pour les entreprises équipées d’un compteur communicant PMI-PME, la démarche est la même : cliquez sur le lien http://nice-smartvalley.com/fr/participez/

Que vous soyez un particulier ou une entreprise, vous devez habiter dans la zone d’expérimentation Nice Smart Valley pour participer au projet : Eco-Vallée/Plaine du Var de la Métropole Nice Côte d’Azur, Nice Ouest, Carros, St-Jeannet, et les communes d’Isola, Peone, Guillaumes.

 

La Métropole NCA met en place un nouveau service de location de véhicules électriques !

Le 05 septembre 2018

L'autopartage IZZIE, service proposé par la Métropole NCA et Transdev, est disponible dans 3 zones de Nice : Nice Centre/Le Port, zone Saint Jean d’Angely, zone gare SNCF.
 

 

La voiture Nouvelle Renault Zoé a été choisie : 100 % électrique, fabriquée uniquement en France. Sur le site et l’application mobile, utilisez la géolocalisation pour voir en temps réel les véhicules disponibles à proximité et leur taux de charge. Il suffit de choisir la voiture qui vous convient et de visualiser l’itinéraire pour vous rendre jusqu’à son emplacement.

Le véhicule vous est réservé gratuitement pendant 20 minutes pour vous laisser le temps de la récupérer. Par la suite, le tarif unique est de 0,30 € la minute, assurance, recharge et stationnement inclus : 4,50 € pour 15 min, 6 € pour 20 min, 9 € pour 30 min. Les utilisateurs peuvent bénéficier de ce service autant qu’ils le souhaitent, sans durée minimale d’utilisation.  

Pour plus d’infos : https://izzie.auto-bleue.org/fr/la-voiture/

 

Prenez date ! Les Rendez-vous de l'innovation #RivieraConnexion sont de retour !

Le 04 septembre 2018

Rendez-vous à l'antenne parisienne de notre territoire ! Entrée libre et gratuite sur inscription : virginie.atlan@nicecotedazur.org
 

 

 

Eco-Vallée, Grand Arénas, Nice Méridia… Zoom sur les grands projets urbains de la Côte d’Azur qui vont remodeler le paysage en alliant modernité et durabilité.

Le 30 août 2018

Des architectes locaux, mais également de grands noms internationaux, ont été choisis pour refaçonner notre territoire.
 

Parmi ceux qui ont remporté l’appel d’offres, on trouve notamment la niçoise Anouk Matecki dans l’équipe de Joia Meridia  (la maquette a été dévoilé en janvier 2018 par Christian Estrosi au sein de notre antenne parisienne), mais aussi le niçois Marc Barani pour le futur bâtiment de l’IMREDD (Institut méditerranéen du Risque, de l'Environnement et du Développement durable) ou encore l’américain Daniel Libeskind (projet Inconic à Nice Thiers) intervenu à la 21ème Matinale Economique organisé par la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud l’an dernier.

Esthétisme et usage

Les travaux d’aménagement avancent pas à pas au sein de l’Eco-Vallée dans la Plaine du Var. Allier esthétisme et usage, faire se côtoyer cadre de vie et business, intégrer espaces verts et aménagements végétalisés, resserrer les liens sociaux entre les citoyens, moderniser la ville de manière éco-responsable… Tels sont les défis relevés par les architectes qui ont répondu présents pour contribuer à l’embellissement de notre territoire. Le journal Tribune Bulletin Côte d’Azur a répertorié dans un dossier spécial, ce mois-ci, quelques-uns de ces grands projets et de leurs architectes.
 

  • Eco-Vallée

    - Le quartier Joia Méridia :
    La jeune architecte niçoise Anouk Matecki fait partie du groupe des six agences d’architecture mobilisées par Pitch Promotion et Eiffage Immobilier, qui ont décroché ensemble le concours international du macro-lot de 73.500 m² à Nice Méridia.


    ©LaurenMuyumba _ L’immeuble végétalisé « Anis » en cours de construction : 5 913 m2 de bureaux innovants à haute performance environnementale (PITCH Promotion).


    - Le Campus de l’Apprentissage :
    L’architecte marseillaise Corinne Vezzoni, associée au niçois Jean-Philippe Cabane : les auteurs du futur Campus Régional de l’apprentissage de Nice porté par la CCI qui développera 24.000 m² (investissement 83 M€) à l’entrée de Nice Méridia.

    - La tour blanche, futur phare de Nice Méridia :
    La tour blanche du programme Joia signée par l’architecte japonais Sou Fujimoto ne laissera pas indifférent par sa hauteur (pas moins de 17 niveaux) et son esthétisme.


    ©LaurenMuyumba_L’innovation en première ligne au cœur de l’Eco-Vallée, avec notamment le CEEI NCA (Centre Européen d’Entreprises et d’Innovation de la Métropole Nice Côte d’Azur), pépinière et accélérateur de startups, située avenue Simone Veil à Nice.

    - L’IMREDD tout en transparence :
    L’architecte niçois Marc Barani a imaginé ce bâtiment de 5.000 m pour accueillir étudiants et chercheurs, « centre de référence » dans le champ de la Smart City. Un projet  porté par l’Université Nice-Sophia Antipolis et la Métropole Nice Côte d’Azur. Au cœur de Nice Méridia, il devra favoriser les échanges entre partenaires économiques, startups, entreprises  et pôles de compétitivité.
     
  • Grand Arénas
    Le Grand Central du pôle multimodal Nice Aéroport :
    L’urbaniste catalan Josep Lluis Mateo, grand ordonnateur de la ZAC du Grand Arénas, est aussi l’auteur de Grand Central, qui bordera au Nord le pôle multimodal où convergent bus, TER et tram’.
     
  • Nice-Est
    Une tour pour le cluster Santé :
    Les architectes Comte & Vollenweider ont développé pour Habitat 06 et la Métropole Nice Côte d’Azur le projet Delvalle 2 face au CHU Pasteur pour soutenir la filière santé.


    ©LaurenMuyumba_Le stade multifonction Allianz Riviera, un modèle d'éco-construction, a été inauguré le 22 septembre 2013 dans le quartier Saint-Isidore à Nic et compte 36 178 sièges.
     
  • Cannes
    Un multiplexe esthétique :
    L’architecte aux accents iconoclastes Rudy Ricciotti, auteur du MuCEM à Marseille et du Musée Cocteau à Menton, a imaginé l’enveloppe du futur Cineum (6.500 m², 2.400 fauteuils) qui jouxtera le futur campus universitaire dédié à l’image.
     
  • Villefranche
    Un hébergement pour les océanographes :
    L’agence CAB (Nice et Paris) a réalisé ce centre d’hébergement pour chercheurs en océanologie  de l’Université Pierre et Marie Curie accroché sur sa colline à Villefranche- sur-Mer.
     
  • Monaco
    Une « autre » architecture :
    Avec sa tour Simona et le Ni Box, l’architecte Jean-Pierre Lott a déjà démontré, au pied du Rocher, que l’architecture peut être aussi esthétiquement innovante. Cette mission, il la poursuit en livrant à la Condamine Le Stella, dont la façade originale tranche dans le paysage de la Principauté.

 

 

Nice, Smart City en développement exponentiel : la presse internationale en parle !

Le 29 août 2018

"Nice, future métropole de la Méditerranée", c'est le titre d'un article d'une journaliste espagnole publié ce mois d'août dans Courrier International, qui met en avant Nice et son Eco-Vallée au sein d'une métropole intelligente, pionnière et mondialement reconnue.
 

Lien : https://www.courrierinternational.com/article/vu-despagne-nice-future-metropole-de-la-mediterranee

Article Courrier International - Août 2018 - Journaliste : Vanessa Graell

 

 

Lutte contre les déchets marins : la Métropole NCA s’engage !

Le 28 août 2018

Cet été, vous avez pu profiter du magnifique littoral azuréen et de ses plages ensoleillées. Sans oublier la beauté des fonds marins… La Métropole Nice Côte d’Azur ne l’oublie pas et lance une campagne pour rappeler la nécessité de protéger notre chère « mère » Méditerranée.

Depuis le 17 août et jusqu’au 4 septembre 2018, la Métropole NCA met en avant une campagne de protection des fonds marins, « Le monde du silence ne peut plus se taire », dans le droit-fil de l’éco-projet européen « Urban waste » dont elle est partenaire.
 


C’est bien connu, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur offre un cadre exceptionnel pour s’abandonner au farniente et à la douceur de vivre avant la reprise du mois de septembre, et attire chaque été de nombreux vacanciers. Mais il y a un autre facteur qui passe parfois inaperçu et qu’il sera toujours bon de rappeler : la fragilité de cet environnement. Ainsi, la Métropole Nice Côte d’Azur s’est engagée aux côtés de l’Union Européenne pour la protection du milieu marin en lançant le programme « Urban Waste », financé par le programme européen de recherche et d’innovation « Horizon 2020 ».  Objectif ? Sensibiliser les habitants et les touristes aux enjeux liés à la pollution plastique et à la préservation de la biodiversité marine.  

Aujourd’hui, les matières plastiques représentent 85% des déchets marins. Néfastes pour les écosystèmes, elles représentent un danger pour les espèces marines, mais aussi pour la santé des humains. La Méditerranée est un véritable joyau et pourtant, elle est considérée comme l’une des mers les plus polluées au monde, selon la fondation World Wide Fund For Nature (WWF).
 

Des solutions existent

20 000 euros sont consacrés à cette campagne de sensibilisation sur les 170 000 euros réservés aux actions pour la propreté de la Métropole NCA. « Chacun doit prendre ses responsabilités, les locaux comme les touristes », explique Pierre-Paul Leonelli, Adjoint au Maire de Nice. Distribution de doggy bags dans les restaurants, installation de 3 000 consignes de tris dans les bâtiments touristiques, intervention quotidienne des équipes de nettoyage en ville comme sur les plages, distribution de cendriers de poche…  Aux actions concrètes viennent s’ajouter une large communication nécessaire pour informer et interpeller les esprits : stands de sensibilisation, affichages, réseaux sociaux, presse locale, tramway…

Le comédien Anthony Lambert (alias Jarry), parrain de NaturDive, a d’ailleurs tiré la sonnette d’alarme à travers un post sur Facebook le 18 août dernier : « Ce matin avec NaturDive comptage des poissons à Cannes et la situation est alarmante ! Nous avons besoin de protéger les fonds marins et mettre des bouées d'amarrages pour que les bateaux arrêtent de tout détruire ! ». Jarry est témoin de l'état des fonds et des peuplements marins de l’archipel des îles de Lérins et intervient pour la préservation de ce patrimoine irremplaçable. « Des bouées fixes pour le mouillage des bateaux supports de plongée sont notre priorité. L'exemple montre que c'est la première chose à mettre en place pour la préservation, le suivi et la durabilité des sites autour des îles de Lérins », indique-t-il.  

Les îles de Lérins © Jérôme Kélagopian

L’engagement de la Métropole NCA

Outre le projet européen « Urban Waste », la Métropole Nice Côte d’Azur participe également activement à la campagne éducative « Ecogestes Méditerranée » destinée à promouvoir des pratiques respectueuses du milieu marin auprès des usagers de la mer. Durant la période estivale, 20 associations sont parties à la rencontre des vacanciers le long du littoral méditerranéen français.

Pour mieux protéger sa biodiversité et récompenser les initiatives éco-responsables, la Métropole NCA organise les Trophées de l’Environnement depuis 2010. Ce concours permet à tous les Niçois de contribuer, en tant qu’acteurs, à l’amélioration de leur cadre de vie. Face aux enjeux de la pollution marine, une nouvelle thématique est intégrée au concours depuis 2017 : « La protection du milieu marin » et plusieurs actions imaginées par la population ont été sélectionnées. Au total, 31 lauréats ont été primés lors de l’édition 2018.

 

 

Bonne rentrée à tous les acteurs économiques de la Métropole Nice Côte d’Azur et de la Région Sud ! 

Le 27 août 2018

N’oubliez pas, l’antenne parisienne de notre territoire vous est dédiée !

Nous vous accueillons gracieusement dans nos locaux pour tout RDV business au cœur de la capitale, pour vous permettre de booster votre développement au niveau national (salles de conférence et bureaux mis à votre disposition). Où nous trouver ? Au 41-43 rue Saint-Dominique 75007 Paris.
 

 

À vos agendas ! Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire pour participer ou assister au 8e Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion, l’afterwork des startups azuréennes ! SAVE THE DATE : mardi 23 octobre 2018 de 18h à 20h30 à Paris. RSVP :

Suivez notre actualité sur les réseaux !

Facebook : @maisonmetropoleNCA

Twitter : @MatinalecoATLAN

Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=APBjFAw_DHU&list=UU1UWH7kw5bpLy3iocp3RDJA

Site : www.nicecotedazur.org (rubrique Développement Economique)

 

 

La Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud vous souhaite de bonnes vacances !

Le 27 juillet 2018

Nous vous donnons d’ores et déjà RDV à Paris le mardi 23 octobre prochain, pour le 8ème Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion, l’afterwork trimestriel dédié aux startups azuréennes !


Suivez l’actualité de notre antenne parisienne du Smart Business qui favorise les rencontres professionnelles et booste le développement des entreprises azuréennes au niveau national. Rendez-vous à la rentrée dès le 27 août 2018 pour poursuivre ce bel élan vers la réussite, toujours dans la bonne humeur et le partage !
 


Suivez l'actualité sur nos réseaux !

Facebook : @maisonmetropoleNCA / Twitter : @MatinalecoATLAN

Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=APBjFAw_DHU&list=UU1UWH7kw5bpLy3iocp3RDJA

Site : www.nicecotedazur.org (rubrique Développement Economique)

 

 

7ème édition du festival Saint Jazz Cap Ferrat !

Le 27 juillet 2018

Du mercredi 8 août au samedi 11 août 2018, venez découvrir une programmation musicale internationale prestigieuse durant quatre soirées exceptionnelles : savoureux mélanges de jazz, de blues, mais aussi de flamenco, de bossa nova, de swing, de chansons françaises et d’Afrobeat !

Un festival sous la sous la direction artistique du contrebassiste Marc Peillon : « Chers amis du Jazz et des musiques vivantes, cette année encore, nous allons vibrer à Saint-Jean-Cap-Ferrat. Vous allez retrouver des artistes que vous connaissez et qui enchantent la planète mais pas seulement…».

L’esprit intimiste du festival

Jean-François DIETERICH, Maire de la commune, a le plaisir de présenter cette nouvelle édition. Saint Jazz Cap Ferrat a su créer, autour d’un public fidélisé, une manifestation intimiste, atypique et conviviale où la proximité entre artistes et spectateurs est privilégiée.
Le cadre enchanteur du Jardin de la Paix, abrité de pins et bercé par la mer, est un écrin exceptionnel pour les notes des musiciens.

International et multiculturel

Chacun pourra y trouver son compte selon ses goûts et ses humeurs, grâce à une programmation musicale variée et éclectique, qui nous fera voyager, tout en étant à Saint-Jean-Cap-Ferrat,  aux quatre coins du monde. 

« Jazz aux jeunes » avec le niçois Thomas Galliano. Il est de rigueur dans ce festival de présenter des musiciens issus de la Côte d’Azur, qui font un beau parcours international. C’est le cas de Thomas Galliano, né à Nice, qui a intégré à l'âge de sept ans le Conservatoire National à Rayonnement Régional de Nice (CRR) pour étudier la percussion classique et s’est exilé en 2011 à New York pour se donner la possibilité de mieux revenir en leader sur la scène française.

Du flamenco avec le pianiste et compositeur espagnol Alfonso Aroca. La guitare tient une place privilégiée dans cet univers, mais Alfonso montre qu’il est possible d’exceller dans cet art en mettant le piano aux commandes. La chanteuse de jazz et star américaine Stacey Kent nous réserve un moment jazzy mêlant bossa nova, chanson française et swing, avec sa voix suave et sensuelle.
L’Afrique à l’honneur avec Manu Dibango et l’Africadelik Band. Teintés de groove, de funk et de jazz, les rythmes endiablés et la prépondérance du chant promettent une sacrée dose de bonne humeur.

Rendez-vous dès 21h au Jardin de la Paix

Pour ceux qui souhaitent ne rien manquer, un « Pass 4 soirées » a été mis en place (85 € ou 60 € en tarif réduit).  Pour ouvrir le bal, place au « Blues », le berceau du jazz, celui qui fait danser le public et qui raconte la vie. On pourra compter sur les artistes Greg Zlap, Julliver et Ian Segal.

L’harmonica de Greg Szlapczynski alias Greg Zlap, harmoniciste-chanteur franco-polonais, a la magie de nous faire vibrer. Il a déjà été capable de soulever un stade lors de shows gigantesques de Johnny Hallyday et de concerts des Vieilles Canailles (Greg Zlap s’est aussi produit aux côtés de Charles Aznavour, Francis Cabrel, Thomas Dutronc…).  

 
Festival Saint Jazz Cap Ferrat (© OT Saint Jean Cap Ferrat - JJPangrazi)
 

Le français Julien Brunetaud alias Julliver, pianiste, chanteur et compositeur, a joué aux côtés de nombreux artistes comme Chuck Berry, BB King ou encore La Grande Sophie.
Le britannique Ian Siegal, couronné par dix British Blues Awards, sera également présent sur scène. Considéré en Angleterre comme le musicien de blues s’étant le plus exporté ses dernières années, il a fêté en 2016 ses 25 ans de carrière et de tournées à travers le monde.

Sans oublier Universal Sky, Trio Smiles, André Ceccarelli, Sylvain Luc et Thomas Brameri qui a grandi à Toulon dans le Var…
Retrouvez l’ensemble de la programmation sur le site de l’Office de Tourisme :
https://www.saintjeancapferrat-tourisme.fr/event/festival-saint-jazz-cap-ferrat/

 

 

Retour sur nos événements de la SAISON 2017-2018 !

Le 26 juillet 2018

L'antenne business parisienne de notre territoire : une Maison qui vit aux rythmes des rencontres entre les acteurs économiques publics et privés !
 

« Le sport business », « Le retail au service du consom’acteur citoyen ? », « Le citoyen au cœur de l’action publique », « La culture & le cinéma », « Santé & transformation numérique », « Intelligence artificielle »... Chaque mois et chaque trimestre, la Maison de la Métropole NCA & Région Sud vous invite à des rencontres business au cœur de la capitale ou délocalisées !


 

 

 

 

 

Smart Service Connect, startup venue pitcher à Paris, teste sa nouvelle application à Nice cet été !

Le 24 juillet 2018

En partenariat avec la Métropole Nice Côte d'Azur, la startup niçoise Smart Service Connect a développé une application pour localiser les zones de travaux en cours.
 

Rémi Méjias, Directeur commercial de Smart Service Connect, l’un des intervenants du
3ème Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion du 4 juillet 2017

 

Le 4 juillet 2017, à l’occasion du Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion à Paris, Rémi Méjias, Directeur commercial de la startup Smart Service Connect, est venu présenter sa plateforme innovante qui permet à une entité de pouvoir envoyer une information ciblée à une personne. En l’occurrence, il s’agissait de Syndic Connect, une plateforme de communication innovante permettant à un syndic de copropriété de pouvoir informer au bon moment et au bon endroit ses résidents (propriétaires & locataires) quant à la vie courante de leur immeuble (coupure d’eau, panne d’ascenseur, etc).

« Chantier connecté »
Depuis son passage en la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud à Paris, l’activité de la startup ne s’est pas essoufflée, au contraire : une nouvelle application, « Chantier connecté », vient d’être lancée. Aujourd’hui, Smart Service Connect développe un nouveau service qui permet d’avertir les Niçois en temps réel des chantiers qu'ils pourraient rencontrer sur leur trajet. Pour l’instant, une dizaine de travaux sont concernés. La startup a remporté l’appel d’offres lancé par la Métropole niçoise. Cet été, et jusqu’en décembre 2018, les utilisateurs vont pouvoir tester l’outil.

 
« Quand on connaît la nature des travaux entrepris, on accepte mieux les gênes
et nuisances occasionnées » a déclaré Christian ESTROSI le 16 juillet 2018, lors du lancement de l’application sur le chantier du boulevard Riquier à Nice.

 

Une phase d’essai et d’expérimentation gratuite qui va permettre aux conducteurs de mieux organiser leurs déplacements en fonction des notifications qu’ils vont recevoir en direct au sujet de l’avancée des travaux. Ce premier test va pouvoir s’étendre à l’ensemble de la Métropole Nice Côte d’Aur, et déboucher ainsi sur une belle réussite.

 


Le secteur immobilier à l’ère du numérique
Le domaine d’activité de la startup concerne plus largement le secteur immobilier dans son ensemble. En effet, lorsque Rémi Méjias est venu pitcher en nos locaux parisiens, il a présenté l’innovation adressée aux acteurs de l’immobilier (syndics, propriétaires et locataires). Grâce à la mise en lien entre les professionnels et les particuliers, les utilisateurs de l’application reçoivent une notification sur leur smartphone lorsqu’un bien, correspondant à leurs critères, apparaît sur le marché.

Aujourd’hui, le nouveau service concerne les chantiers, mais le concept s’appuie sur la même base : l’utilisation d’une technologie novatrice de balise courte distance. Comment ça marche ? Des balises sont installées au cœur d’un périmètre géographique donné. Les utilisateurs font appel à une application smartphone qui transmet directement les données par un système de notification sur leur téléphone. La plateforme vise les possibilités usuelles de diffusion (SMS, mail, push géolocalisé, NFC (Near Field Communication/communication en champ proche) etc).

Les dirigeants de la société Smart Service Connect, dont le Président Benjamin Mondou est un professionnel de l’immobilier reconnu tant au niveau local que national, ont identifié les besoins des clients en faisant les constats suivants :

  • Le monde connecté d’aujourd’hui demande de plus en plus d’informations en temps réel (informations chaudes) qu’elles soient précises, vérifiées et pertinentes.
  • L’information circule difficilement entre les différentes entités et leurs clients.
  • Les outils d’administration de données sont de plus en plus nombreux et difficiles à maîtriser.
  • Les panneaux d’information sont une pollution visuelle et donnent une mauvaise image de la ville pour les citoyens, les commerçants, les investisseurs et les touristes.
  • Les métiers de l’immobilier sont en train de passer le cap du numérique, de la dématérialisation.
     

Les villes deviennent de plus en plus intelligentes avec la mise en place d’objets connectés et du big data. Nice, en tant que 4ème Smart City au monde (selon une étude réalisée par le cabinet américain Juniper Research en 2015) s’est donc naturellement tournée vers un test grandeur nature d’une technologique innovante mise en place par une startup azuréenne, l’une des pépites du territoire.
 

 

Hugo Lloris, un niçois champion du monde !

Le 18 juillet 2018

Ce mercredi, le gardien Hugo Lloris retourne sur sa terre natale et vient à la rencontre des supporters azuréens, comme il l’avait promis en cas de victoire.

C’est officiel depuis dimanche 16 juillet 2018, les joueurs de l’équipe de France ont décroché le titre de Champions du monde. Un bel anniversaire 20 ans après le Mondial de 1998. Devant les filets, celui qui a empêché que l’équipe croate ne marque pas plus de 2 buts face aux 4 buts français, c’est le niçois Hugo Lloris.

Rendez-vous à la Mairie de Nice

À partir de 15h30, ce mercredi 18 juillet, les niçois pourront rencontrer leur héros en se rendant à la Mairie de Nice (entrée gratuite dans la limite des places disponibles). Le joueur aura d’abord un entretien avec Christian Estrosi. Le Président de la Métropole Nice Côte d’Azur évoquait déjà sur RTL lundi matin l’accueil particulier qu’allait réserver la ville à Hugo Lloris. Christian Estrosi ne s’est pas fait attendre pour féliciter l’enfant du pays, « un fils de Nice » comme dirait Monsieur le Maire. 

Un niçois à la fibre entrepreneuriale

Le footballeur international français est né à Nice en 1986, ville où il habite encore aujourd’hui et où il a intégré l’OGC (Olympique Gymnaste Club) à 10 ans. Thierry Malaspina, formateur d'Hugo Lloris à Nice, est resté proche du capitaine des Bleus. Qu’il soit d’ordre personnel ou professionnel, l’attachement du gardien de but pour "Nissa la bella" reste intact. Une maison au cœur de la French Riviera. De la famille du côté de Saint-Paul de Vence. Un soutien historique pour la start-up niçoise MyCoach, application dédiée aux entraîneurs de football, dont il est actionnaire. « Il a la fibre entrepreneuriale, il échange sur les business plans », raconte Cédric Messina, CEO de la société qui s’est largement développée ces dernières années (notamment en passant par la Maison de la Métropole NCA à Paris). Le fondateur de MyCoach Football témoigne : « Un jour à Londres, lors d’une réunion avec les ingénieurs, il demandait des conseils sur les techniques employées, il s’intéressait aux différentes problématiques. On n’avait pas l’impression d’avoir avec nous le capitaine de l’équipe de France. »

Son parcours

Hugo Lloris a 10 ans quand il intègre l'OGC Nice. En 2005, il devient gardien numéro deux derrière Damien Grégorini. Il dispute son premier match professionnel face à Châteauroux en Coupe de la Ligue, qui mène à la victoire du club azuréen le 26 octobre 2005.

Au cours de la saison 2006-2007, il est le gardien numéro un de l'OGC Nice. Il est convoité par plusieurs clubs, mais reste une saison de plus dans sa ville natale. Gardien de l'équipe de France des moins de 20 ans, Hugo Lloris remporte le Tournoi de Toulon en 2006 après avoir été sacré champion d'Europe des moins de 19 ans en 2005.

En 2008, il signe un contrat de 5 ans avec l'Olympique Lyonnais. Il est élu meilleur gardien de Ligue 1 par l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP). Un trophée qu'il remporte aussi en 2010 et en 2011.

Hugo Lloris est le gardien titulaire de l'équipe de France depuis 2009. En 2010, il est retenu par Raymond Domenech pour participer à la Coupe du Monde en Afrique du Sud.

En 2012, il remporte la Coupe de France avec l'OL, et rejoint la même année le club anglais de Tottenham Hotspur où il évolue encore aujourd’hui. Au mois de février, Laurent Blanc le choisit comme capitaine des Bleus pour l’Euro 2012.

Il participe également à la Coupe du Monde 2014 en tant que gardien titulaire. Il fera ensuite partie des 23 joueurs de la sélection française pour l'Euro 2016.

Le dimanche 16 juillet 2018, le niçois remporte la finale de la Coupe du Monde 2018 en tant que gardien numéro un et capitaine de l’équipe de France. 

Particularité ? Il est écrit qu’Hugo Lloris détient le record du nombre de capitanats de l'histoire de l'équipe de France.

 

 

70ème édition du Nice Jazz Festival !

Le 16 juillet 2018

À partir de ce lundi 16 juillet 2018, la Ville de Nice va vibrer pendant six jours au rythme de jazz, mais aussi de trip hop, d’electro swing, de rap et de blues.
 

L’affiche officielle 2018, réalisée par Mauro Maugliani et représentant Louis Armstrong, icône du jazz par excellence et grande vedette de la première édition du festival en 1948.


Rendez-vous au cœur de la ville de Nice, pour voir sur scène de grands noms et entendre une vraie diversité musicale. Les vibrations du jazz se feront ressentir jusqu’à la Plaine du Var puisque les communes de la Métropole Nice Côte d’Azur accueilleront aussi des concerts pendant le festival : Valdeblore, Saint-Martin-Vésubie, Carros, La Bollène Vésubie, Clans, Le Broc, Levens, Saint-Sauveur sur Tinée, Saint-Jean-Cap-Ferrat, et Bonson.

Une 70ème édition parrainée par Gregory Porter

Cette 70ème édition est parrainée par l’artiste Gregory Porter, qui se produira à 23h place Masséna, accompagné par l’Orchestre Philharmonique de L’Opéra Nice Côte d’Azur. Il est l'un des chanteurs les plus charismatiques du jazz actuel. Cette année Gregory Porter a sorti un nouvel album « Nat King Cole & Me », qui rend hommage au légendaire crooner américain Nathaniel Adams Coles, alias Nat King Cole.

Depuis le dévoilement de la programmation en mois d’avril dernier, le casting s’est élargi avec Kimberose, Aloe Blacc et Nathaniel Rateliff. Voici un aperçu des concerts qui auront lieu : Gregory Porter et Sons of Kemet (le 16 juillet), Jack Johnson (le 17), Orelsan (le 18), Massive Attack et Mélanie de Biasio (le 19),  Parov Stelar et Rhoda Scott (le 20),  Rag’n’Bone Man, Randy Weston’s African Quintet et Soulwax (le 21)… 

Les nouveautés de cette année 

  • « JazzIn’NICE » : Une exposition exceptionnelle retracera l’histoire unique du Nice Jazz Festival du 7 juillet au 15 octobre à la Villa Masséna, et dont l’affiche a été réalisée par l’artiste BEN
     
  • Retour de la Grande Parade : Une carte blanche sera donnée le 17 juillet à l’artiste Pierre Bertrand, prix de l’album inclassable aux Victoires du Jazz avec son projet Caja Negra, pour mettre en place un plateau réunissant les jazzmen niçois, en hommage à Simone Ginibre (à l’origine de la Grande Parade en 1974)
     
  • Un ouvrage dédié à l’histoire du Nice Jazz Festival a été réalisé en collaboration avec les éditions Gilletta

 

 

Influence Ta Ville : nouvelle concertation avec le Maire de Nice et une boîte à idées mise en ligne !

Le 13 juillet 2018

La campagne « Influence ta Ville » se poursuit. Cette initiative municipale invite les jeunes à être plus que jamais acteurs pour imaginer la ville de demain. Une boîte à idées est désormais disponible en ligne : http://influencetaville.nice.fr/
 


 

Après le questionnaire diffusé en avril sur la plateforme, des ateliers thématiques sont organisés en ce mois de juillet, comme ceux d’hier en présence de Christian ESTROSI qui a salué le dynamisme de la jeunesse niçoise. Un rapport sera remis au Maire de Nice au mois d’août. Puis en octobre, une manifestation festive aura lieu pour présenter officiellement la restitution des 2 phases de la concertation et annoncer les nouvelles actions mises en place pour la jeunesse.

Garder un point de contact

L’objectif est de continuer à donner la parole aux 15-25 ans, pour tenter de mieux cerner leurs attentes et d’être attentif à leurs idées. « Je souhaite garder le contact et rendre cette concertation permanente ! A partir d’aujourd’hui, une « boîte à idées » virtuelle dédiée aux jeunes est disponible sur : http://influencetaville.nice.fr », peut on lire sur le compte Twitter de Christian ESTROSI.

Le but est de réunir toutes les forces vives de la ville, afin de réfléchir ensemble à de nouvelles solutions pour améliorer le quotidien des citoyens et construire la ville de demain. « Depuis 10 ans, dans toutes mes politiques publiques, je fais de la jeunesse une priorité. Aujourd’hui, avec les Assises de la Jeunesse, je souhaite aller encore plus loin », a déclaré le Maire de Nice.  

Assises de la Jeunesse

Nouvelle étape hier matin, lors des Assises de la jeunesse à Nice. Ce jeudi 12 juillet, les jeunes Niçois ont restitué les projets des différents ateliers thématiques face à Christian ESTROSI : « Merci pour la qualité de votre travail. J’ai bien écouté l’ensemble de vos propositions. Je demande dès aujourd’hui à mes services d’examiner leur faisabilité et de m’en rendre compte dans le rapport qui me sera remis courant août. »

Les échanges ont eu lieu sur le site de Li Rateta (plage du Centenaire), en compagnie de plusieurs parrains de l’opération issus des milieux culturels, sportifs et web. Des ateliers de réflexion thématiques ont permis aux jeunes de donner leur avis. Ce débat s’inscrit dans la continuité d’une action tournée vers la jeunesse, pour développer davantage de moyens de concertation avec les jeunes, les élus municipaux et la collectivité. 

Chaque citoyen est partie prenante

La  concertation « Influence ta ville » a été lancée le 29 mars 2018 dans le cadre des Assises de la Jeunesse. Le 21 avril dernier, une journée d’information et de mobilisation avait été organisée sur la Place Masséna. Ils étaient plus de 500 jeunes à participer.

Un message adressé aux lycéens, étudiants, apprentis, jeunes actifs, en recherche d’emploi, inscrits ou pas à la mission locale, artistes, sportifs…  Une manière de mieux connaître leurs besoins et leurs attentes dans tous les domaines : logement, santé, emploi, loisirs, permis de conduire, sport, culture…

 

 

Retour en images sur la conférence "Brain & Art" du 2 juillet 2018 !

Cliquez et retrouvez les photos de l'événement qui s'est déroulé au CUM (Centre universitaire méditerranéen) à Nice.
 

 

 

« Brain & Art » à Nice : un événement France-Israël sous le haut patronage de Christian ESTROSI

Le 03 juillet 2018

Introduction du colloque faite par Rudy Salles, Adjoint au Maire de Nice (Tourisme et Relations Internationales)

Dans le cadre de la saison croisée France-Israël, la conférence sur l’Art et le Cerveau s’est déroulée hier, lundi 2 juillet 2018, au CUM (Centre universitaire méditerranéen) : un dialogue exceptionnel sur le processus de création artistique entre le professeur Idan Segev, neuroscientifique et l’artiste plasticien Bernar Venet, organisé par la Chambre de commerce France-Israël Région Sud.

Retrouvez dans La Tribune, l’interview de l’artiste plasticien Bernar Venet, originaire des Alpes de Haute-Provence :

https://marseille.latribune.fr/economie/2018-07-02/bernar-venet-l-art-les-sciences-et-le-processus-de-creation-783729.html
 

(Crédits : DR)

Bernar Venet, l'art, les sciences et le processus de création

Par Laurence Bottero, journaliste La Tribune

 

Les Matinales Economiques de la Maison de la Métropole NCA : une initiative réussie, qui continue de faire ses preuves !

Le 29 juin 2018

Merci de suivre l'actualité de nos Matinales à Paris ou délocalisées  !
 

 

 

Inscrivez-vous !

Le 28 juin 2018

RDV lundi 2 juillet au Centre Universitaire Méditerranéen à Nice !
 

 

Innovative City 2018 : la Métropole NCA signe avec ENEDIS !

Le 28 juin 2018

À l’occasion de la 7ème édition du salon annuel Innovative City (27-28 juin 2018), le Président de la Métropole NCA, Christian ESTROSI, a signé hier un contrat unique pour le service public d’électricité pour 25 ans.
 

Cette année, une centaine d’exposants sont présents dans le village des start-ups de la Métropole NCA.  Au cœur du salon, 700 m² de décors immersifs permettent au public de découvrir toutes les mutations de la ville digitale, durable et citoyenne. « La présence des startups prouvent la vivacité et la dynamique de notre politique en faveur de l’entreprenariat et de l'emploi dans notre Métropole NCA », écrit Christian ESTROSI sur son compte Twitter.

Nouveau contrat

Le salon Innovative City représente une opportunité pour les acteurs économiques, pour démontrer leur savoir-faire et mettre en avant leur innovation. C’est aussi le moment adéquat pour accélérer les rencontres business et nouer des partenariats. Le Président de la Métropole et Maire de Nice, vient de signer un nouveau contrat avec Philippe MONLOUBOU, président du directoire d'ENEDIS et Jean-Thierry MONTI, délégué régional EDF Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cette signature reflète une politique d’investissements ambitieuse de 70 millions d’euros avec ENEDIS.

Objectif : mettre en place une organisation de proximité et une gouvernance unifiée, de la montagne au littoral. Cette coordination renforcée entre les acteurs publics et privés, démontre une fois de plus la volonté de Christian ESTROSI de poursuivre sa politique de développement tournée vers la Smart City, la transition énergétique et les Smart Grids. « L’électricité est un bien commun auquel chaque citoyen a droit et il est de notre devoir de veiller à ce que les conditions de desserte, sur notre territoire, soient au rendez-vous des besoins des usagers, aujourd’hui et demain », a-t-il précisé.

Nice Smart Valley

Philippe MONLOUBOU est déjà intervenu à l’occasion d’une Matinale Economique de la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur, pour présenter notamment le projet européen InterFLEX piloté par ENEDIS dans les Alpes-Maritimes. Six industriels de premier plan se mobilisent aux côtés de la Métropole Nice Côte d’Azur pour faire de NICE SMART VALLEY le démonstrateur de référence des réseaux intelligents de demain, à travers le projet InterFlex.

Innovative City

Les sujets de cette 7ème édition touchent aussi bien à la technologie qu’aux besoins des usagers.  Des thématiques qui font écho à l’action menée par Christian ESTROSI : « L’accompagnement sociétal des citoyens dans tous les domaines où les innovations tendent vers le bien-être et le mieux vivre, le développement économique et l'emploi ».

Au-delà de la Métropole, c’est toute la Région SUD qui rappelle, à l’occasion de ce salon, l’ambition de devenir la première Smart Région d’Europe. « Quatre écosystèmes French tech, dix pôles de compétitivité, deuxième région sur les investissements en termes de levée de fonds, ce qui démontre le potentiel d’innovation de nos start-ups », déclare Renaud MUSELIER, Président de la Région Sud.

Les atouts de la Région sont mis en avant sous la bannière "The future by Région SUD", en partenariat avec le CEA Tech. Innovative City est l’occasion d’organiser des ateliers, des conférences et de dévoiler des projets innovants, comme TheCamp, CEA Tech ou encore la plateforme DataSud.

 

 

Lancement officiel de la marque « Région Sud » en la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud, l’antenne parisienne de notre territoire !

Le 11 juin 2018

Ce lundi 11 juin 2018, Renaud Muselier, Président de la Région Sud & Député européen a lancé officiellement la nouvelle signature, en présence de Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur & Président délégué de la Région Sud, Chantal Eymeoud et Caroline Pozmentier, Vice-présidentes de la Région.
 



 

« Cette région mérite bien mieux qu’un acronyme. Nous ne sommes pas PACA. Nous sommes la Provence, les Alpes, la Côte d’Azur. Nous sommes le Sud ! C’est avec fierté que je vous annonce la naissance de notre nouvelle marque, véritable symbole de notre identité retrouvée », a indiqué Renaud Muselier, Président de la Région Sud, Député européen.

« Avec Région Sud, nous allons continuer d’accroître notre attractivité nationale et internationale pour que non seulement la Région Sud demeure une place privilégiée sur la scène diplomatique en Méditerranée mais qu’elle devienne une place incontournable ».

Construire un territoire d’excellence

Avec cette nouvelle marque, la Région Sud confirme son ambition de construire un territoire d’excellence, favorisant l’innovation technologique et l’attractivité auprès des investisseurs internationaux.

La diversité de ses paysages, la richesse de sa culture à la fois méditerranéenne et européenne, sa douceur de vivre légendaire, son ouverture sur le monde… sont autant d’atouts de ce territoire d’exception. Culturels, économiques ou sportifs, les grands événements qui s’y déroulent contribuent fortement à sa renommée internationale.

Personnalités du Sud

A l’image de cette richesse culturelle, des personnalités publiques ont accepté de livrer leur témoignage en partageant le regard qu’elles portent sur cette terre à laquelle elles restent fortement attachées.

Michèle Laroque, actrice, réalisatrice : « La Provence de mon enfance : une terre où l’on joue, où l’on rit, où l’on chante, où l’on danse ».

Kad Merad, acteur, réalisateur : « Avant d’être comédien, j’ai été garçon de café, bateleur… Et je n’oublie rien, surtout pas d’où je viens… Du Sud ! ».

Guillaume Néry, champion du monde d’apnée : « La Méditerranée, c’est un monde de silence et de beauté ».

Alexandre Mazzia, chef cuisinier étoilé : « Méditerranéenne et créative, ma cuisine se nourrit du contraste entre exotisme et tradition. Cette étoile, c’est le Sud ».
 

Retrouvez l’ensemble des témoignages en visionnant le film ci-dessus : « Le Sud » (Nino Ferrer) © Editions Beuscher – Arpège.

 

 

C’est à l’agenda du journal La Tribune, partenaire de la 30e Matinale Economique : rendez-vous le 25 juin au Grimaldi Forum Monaco !

Le 05 juin 2018

Venez assister à cette 2ème édition transfrontalière ! Inscription gratuite et obligatoire auprès de Virginie ATLAN : virginie.atlan@nicecotedazur.org
 

Lien direct La Tribune : https://marseille.latribune.fr/30eme-matinale-economique-savethedate

 

 

Philippe PEYRARD, Fondateur de la startup niçoise Ellcie-Healthy et des lunettes connectées, interviendra le 25 juin prochain à la Matinale spéciale "Santé" au Grimaldi Forum Monaco !

Le 04 juin 2018

Découvrez le reportage de France 2 et n'hésitez pas à vous inscrire à la Matinale pour rencontrer Philippe PEYRARD. Inscription : virginie.atlan@nicecotedazur.org
 

 

 

Lancement de la Fondation PaySages en présence du Maire-Président Christian ESTROSI & Michel PENA, Paysagiste-concepteur de la Promenade du Paillon à Nice !

Le 31 mai 2018

Christian ESTROSI, pour qui la question du paysage est une priorité, souhaite accueillir cette Fondation à vocation internationale dans un site remarquable de Nice : l’Abbaye de Roseland.
 


 

La conférence de presse s’est déroulée hier au Jardin des Tuileries à Paris, dans le cadre de la 15ème édition de « Jardins, Jardin » (rendez-vous des professionnels & amateurs du jardin urbain et du design d’extérieur) en présence du journaliste Stéphane BERN, parrain de la manifestation, de Marine BRENIER, Députée des Alpes-Maritimes et Conseillère Municipale, de Stéphane ARTANO, Sénateur de Saint-Pierre-et-Piquelon et d’Alain PHILIP, Directeur général des services techniques de la Ville de Nice et de la Métropole.

"Dès 2008, j'ai souhaité mettre en place les conditions de préservation et de renforcement des qualités paysagères et environnementales de notre territoire", a rappelé Christian ESTROSI, Maire de Nice, Président de la Métropole NCA et Président délégué de la Région Sud.  « Aujourd’hui, les espaces naturels et agricoles représentent 105 000 hectares, soit plus de 73 % de la superficie de la Métropole NCA ».

La Fondation PaySages trouvera un écrin idéal dans un site niçois prestigieux : l’Abbaye de Roseland. Comme annoncé par le paysagiste Michel PENA, Président de l'association de préfiguration de la Fondation, les missions font écho à la dimension esthétique et artistique du projet, mais aussi à l’aspect éthique et écologique dans l’objectif de préserver la planète.

Cette Fondation est appelée à jouer un rôle majeur au cœur d’un site et d’un territoire qui sont candidats au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Véritable « laboratoire »

La Fondation PaySages se veut être un outil de connexion entre les individus et les idées, les institutions territoriales et culturelles, les écoles, les universités et les entreprises en matière de paysage pour :

- Faire avancer la recherche sur la qualité environnementale
- Améliorer les méthodes de création d’environnement et inventer de nouvelles pratiques
- Sensibiliser aux qualités paysagères
- Transmettre les outils aux institutions territoriales
- Mobiliser et agir à l’échelle planétaire

Nice, comme une évidence

Plus de 40 hectares de parcs et jardins ont été créés et aménagés à Nice : le Parc Estienne d’Orves, le Parc de la colline des Liserons, la Promenade du Paillon, le Parc de la Colline du Château. La Fondation se trouve à l’Abbaye de Roseland (lieu que Christian ESTROSI a voulu sauver en 2009). Un édifice entouré d'un parc botanique situé à l’Ouest de Nice. Quoi de plus naturel :

- Parce que la Métropole niçoise offre une palette de situations et de paysages exceptionnels

- Parce que Nice est facilement accessible du monde entier (2ème aéroport de France) pour favoriser un pôle international

- Parce que c’est une ville ouverte sur la mer, qui rapproche les cultures du bassin méditerranéen

- Parce que des institutions culturelles nationales y résident déjà comme la Villa Arson, le 109, et qu’elle viendra en complément

- Parce que Nice et la Métropole développent un secteur de haute technologie qui doit être mis en lien avec les problématiques territoriales

 

 

VivaTech : des startups azuréennes lauréates à l’honneur, à l’image de KeyInfuser !

Le 28 mai 2018

La Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur a invité plus d’une trentaine de startups et entreprises à exposer du 24 au 26 mai 2018 au Salon VivaTechnology à Paris.
 

Renaud Muselier, Président de la Région Sud et Député européen, est allé à la rencontre des dirigeants de 33 entreprises présentes sur le stand de la Région. « À VivaTech nos entreprises démontrent qu’elles sont source de progrès pour la France » et au-delà : Renaud Muselier et Christian Estrosi ont pour objectif de faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur la première Smart Région d’Europe. Au total, le salon ouvert au Grand Public a dévoilé 300 intervenants en plénières et 6 000 startups de 103 pays européens. Cette année, l’ambition internationale s’est à nouveau affirmée, avec « l’Afrique » mis à l’honneur et « l’expérience utilisateur ».

Parmi la vingtaine de startups azuréennes, nombreuses sont celles déjà venues pitcher en la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud à Paris, à l’occasion des Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion. C’est le cas de KeyInfuser, présentée au 4ème Rendez-vous de l’innovation, dont le robot KiOne est d’ailleurs exposé dans les locaux et espaces de co-working de l’antenne parisienne. Présente sur le salon VivaTech, la CEO Domitille Esnard-Domerego est repartie vendredi dernier avec un Prix. Cette startup de Sophia Antipolis a été primée par la société américaine Verizon qui organisait un concours de pitch à l’occasion du salon VivaTech.  

Intervenants en lien avec la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud

En plus de KeyInfuser, bien d’autres startups présentes sur le salon ont déjà connu l’expérience de venir pitcher à l’antenne parisienne de la Métropole NCA & de la Région Sud ou de venir y organiser des réunions business : Qualisteo, Objeos, Codesna, Chewchunks, Greenerwave

Le salon VivaTech a permis aux entrepreneurs d’échanger avec les élus régionaux présents sur le stand de la Région. Parmi eux, nombreux sont ceux ayant déjà participé aux évènements organisés par la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud, à l’occasion de Matinales Economiques et de RDV Eco : Caroline Pozmentier, Vice-Présidente de la Région et Adjointe au Maire de Marseille, Bernard Kleynhoff, Président de la Commission Industrie et Innovation de la Région Sud, Françoise Bruneteaux  Vice-Présidente de la Région et Adjointe au Maire de Cannes…

Programme riche en émotions et en innovations

Le Président de la Région Renaud Muselier et Jean Bassères, Directeur général de Pôle Emploi, ont récompensé sur le salon VivaTech les deux lauréats du concours lancé par Pôle Emploi PACA « La Région booste l’emploi en Provence-Alpes-Côte d’Azur »HumanRoads a remporté le 1er prix (15000€) et Attractiv’Job le 2e prix (5000€).

Sans oublier les temps forts comme la rencontre avec le Président de la République Emmanuel Macron ; les échanges avec des dirigeants de grands groupes français comme La Poste ; la signature par Renaud Muselier d’une convention « Transition Energétique » entre la Région Sud et GRT Gaz pour poursuivre l’objectif d’avoir une COP d’avance en conjuguant l’innovation et le développement durable… 

 

 

Retour sur la Soirée Start-Up du 18 mai 2018 au Festival de Cannes : coup de projecteur sur les pépites de notre territoire !

Le 25 mai 2018

Il y a tout juste 1 semaine, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a déroulé le tapis rouge pour les acteurs économiques locaux et les membres de la French Tech. De nombreux entrepreneurs présents à cette 2e édition sont déjà venus en la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud à Paris !
 

Cliquez et vous reconnaîtrez des entrepreneurs qui ont pitché à Paris lors des Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion : notamment Cédric Messina (Co-président de la French Tech Côte d’Azur & CEO de MyCoach), Laura Guido (CEO de Ladies Drivers), Arnaud Rochette (CEO de StaffBooker), Marielle SADE (CEO de The Lolies)…


« Merci et bravo pour l'organisation de cet événement. Nous avons pu rencontrer de jeunes talents avec de beaux projets », Daphné Wiik, auto-entrepreneuse et photographe azuréenne.

Photographe officiel ©Regis CINTAS FLORES

 


 

SAVE THE DATE : Ne manquez pas le RDV de l'innovation #RivieraConnexion du 3 juillet 2018 à Paris !
RSVP : virginie.atlan@nicecotedazur.org

 

 

Retrouvez dans Nice-Matin, partenaire de la 29e Matinale Eco délocalisée à Cannes, le retour sur cet événement à thématique culturelle !

Le 22 mai 2018

Un article, signé Christelle Lefebvre, que vous trouverez dans le journal papier du lundi 21 mai ou en version web en vous abonnant : http://www.nicematin.com/economie/quand-culture-et-cinema-s-allient-231803
 

Denis CARREAUX, Directeur des rédactions chez Nice-Matin, a co-animé cette Matinale aux côtés de Virginie ATLAN, Directrice de la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud.

 

 

 

Eric GARANDEAU, Chef du Projet des Studios La Victorine, est intervenu à l'occasion de la Matinale Eco délocalisée au Festival de Cannes

Le 21 mai 2018

Un projet en collaboration avec les unités de recherche de Sophia Antipolis, et avec de nombreuses personnalités qui ont rejoint le "comité La Victorine".
 

 

 

Les Lolies, de la série à l'appli, retrouvez l'actualité de cette startup qui a choisi de s'implanter à Nice !

Le 09 mai 2018

Un article de Nice-Matin signé Christelle Lefebvre, partenaire de la Maison MNCA & de la Région Sud à Paris.
 

Abonnez-vous et lisez l'intégralité de l'article sur http://www.nicematin.com/economie
 

 

 

NODEUS dans Nice-Matin : zoom sur l'une des startups présentées en la Maison Métropole Nice Côte d'Azur & de la Région Sud à Paris

Le 08 mai 2018

James Nicolaï est venu présenter la solution bienveillante NODEUS, dédiée à la prévention et au maintien à domicile des individus isolés, en avril dernier lors du 6ème Rendez-vous de l'innovation #RivieraConnexion.
 

 

 

Success story : Philippe Peyrard, fondateur de la startup niçoise Ellcie-Healthy, ex-PDG chez Atol, déjà venu présenter son innovation en la Maison MNCA & Région Sud à Paris

Le 04 mai 2018

« Ce que la Région m’a apporté, je souhaite le rendre ». Pour développer ses lunettes connectées, Philippe Peyrard  s’appuie sur l’expertise de laboratoires régionaux et favorise les partenariats avec les sous-traitants locaux.

Régions Magazine/ Le dossier numérique/ Provence-Alpes-Côte d’Azur :
 

 

 

Ce mois-ci, My Coach a remporté son premier trophée national

Le 30 avril 2018

La 5ème Cérémonie de Remise des Trophées Sport & Management a eu lieu le 11 avril dernier à l’Assemblée Nationale à Paris, à quelques pas de la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud.
 

Cédric Messina à droite (photo sur le site officiel de TPS Conseil)
 

La startup, d’abord connu pour son domaine de prédilection, le football, fait aujourd’hui partie des leaders de l’univers du sport, du coaching et du numérique. Le CEO de la pépite niçoise, Cédric Messina (également à la tête de la French Tech Côte d’Azur) s’est rendu de nombreuses fois en la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud à Paris, que ce soit pour consolider son développement au niveau national et international, ou soutenir les jeunes pousses issues de l’écosystème  local (parrain du 2nd Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion, intervenant à la 26e Matinale Eco délocalisée au salon Parcours France…).  

Réussite locale et nationale

La réussite de My Coach, qui a reçu ce mois-ci le Prix Startup des mains de Vincent Lecrubier (entrepreneur et kayakiste de haut niveau) représente à la fois une fierté pour notre territoire et une « success story » qui fait figure d’exemplarité, dans sa volonté de booster son développement à l’échelle nationale. Cette nouvelle récompense est la première de ce type.

Le concours national, organisé par TPS Conseil (cabinet de conseil en management et organisation auprès des structures sportives), a comptabilisé plus de cent candidatures. En tant que lauréat, l’équipe de MyCoach va bénéficier d’une exposition unique et d’un accompagnement privilégié pour le développement de leur projet pendant un an.

L’innovation et le numérique au service du sport

Classé par le ministère des Sports et le ministère du Numérique parmi les 8 startups les plus prometteuses de France, My Coach accompagne déjà 5 fédérations olympiques : Fédération Française de Football, Fédération Française de cyclisme, Fédération Française de Hockey, Fédération Française de Volleyball et Fédération Française de Surf.

En plus de la signature avec la FIFA (fédération international de football), Cédric Messina a présenté l’an dernier aux côté de la championne Laura Flessel, « My Coach Activity », idée lancée grâce aux fonds délivrés par le label IDEX de l'Université Côte d'Azur. « C'est la première collaboration startup/chercheurs pour le lancement d'une appli qui répondra à des problématiques de santé publique et de développement du sport. Un projet innovant, autour de la numérisation d'une méthodologie reconnue pour répondre à des questions scientifiques encore en suspens", avait alors expliqué le CEO de la startup niçoise.

 

Influence ta ville : jeunes niçois, cette plateforme est pour vous !

Le 26 avril 2018

RAPPEL : Vous avez entre 15 et 25 ans et voulez booster votre ville ? Derniers jours pour répondre au questionnaire en ligne jusqu’au lundi 30 avril pour imaginer et construire ensemble Nice de demain : http://influencetaville.nice.fr/
 

Vidéo diffusée sur le Facebook Officiel de Christian ESTROSI
 

Mobilisation et concertation depuis le 29 mars à Nice, en direction des jeunes. Objectif ? Rendre la ville toujours plus accueillante, innovante, efficiente et performante. Chaque citoyen est partie prenante.

Dans le cadre du lancement des Assises de la Jeunesse, la concertation « Influence ta ville » a été lancée. Le Maire de Nice et Président de la Métropole NCA, Christian ESTROSI, invite la jeunesse niçoise à se prononcer sur l’évolution de la cité : « Notre ville bouge, évolue, innove et peut rivaliser avec les plus grandes métropoles européennes. La concertation « Influence ta ville » se déroule jusqu'au 30 avril prochain. Je compte sur votre mobilisation ».

Un message adressé aux lycéens, étudiants, apprentis, jeunes actifs, en recherche d’emploi, inscrits ou pas à la mission locale, artistes, sportifs…  Une manière de mieux connaître leurs besoins et leurs attentes dans tous les domaines : logement, santé, emploi, loisirs, permis de conduire, sport, culture…

Comment ça marche ?

Pour cela, il suffit de cliquer sur ce lien : http://influencetaville.nice.fr/
En plus du questionnaire en ligne, diffusé également sur les réseaux sociaux, les habitants peuvent trouver une version papier en Mairie, dans les quinze centres AnimaNice, à la Maison des étudiants et dans les quatre missions locales.

Quelles sont vos priorités ? Connaissez-vous les lieux d’accueil et les dispositifs mis en place par la Ville de Nice, la Métropole et leurs partenaires ? Partagez votre avis en répondant au questionnaire, et tenter de gagner un pass 6 jours pour le Nice Jazz Festival, des places pour le match France-Italie, pour des concerts et spectacles... La tombola est ouverte depuis le lancement de la concertation.

Et la suite ?

Des groupes de travail thématiques seront organisés par la Ville de Nice pour proposer de nouvelles mesures, sur le principe du donnant-donnant.
À l’issue des phases de concertation et de réflexion, une grande manifestation festive, « Ambiance ta ville » sera organisée à la rentrée prochaine, courant septembre-octobre. Ce jour-là, les résultats de l’enquête et les mesures en découlant seront présentées.

Une initiative portée par les élus, les citoyens et de nombreuses personnalités publiques.

Le 21 avril dernier, une journée d’information avait été organisée sur la Place Masséna pour mobiliser les jeunes. Ils étaient plus de 500 à participer, en présence de Marine Brenier, Députée, Conseillère Municipale, Conseillère Métropolitaine, Françoise Monier, Adjointe déléguée à la politique familiale, à la petite enfance et à l’intergénérationnel, Conseillère métropolitaine, et  Anne-Laure Rubi, Conseillère municipale subdéléguée à la jeunesse et à la vie étudiante, Conseillère Métropolitaine.

La concertation « Influence ta ville »  réunit aussi de jeunes pousses talentueuses, à l’image des nombreux parrains et marraines, dans le domaine du sport et de la culture, qui se sont associés à cet évènement. Mais aussi des startups qui ont été présentées en la Maison de la Métropole NCA à Paris comme Ladies Drivers (uber 100% féminin) et  Catchingbox (machine photo révolutionnaire) !

Kaotik (rappeur), Faben(artiste street art), Boris Way (dj), Gilles Bellâtre(youtubeur),Jonathan de The Kitchies(musicien), Sonia Fiuza ( Championne d’Europe de karaté, Vice-championne du Monde, Championne de France) , Mathieu Damiano : Champion du Monde de full contact & taekwondo, Champion d’Europe, Champion de France, Dean-Nick Allen ( Champion de France Espoirs en athlétisme en disque), Vice-champion de France Elite, Matthieu Bailet (Champion du Monde Juniors en ski, Super G, 2 fois  champion de France Seniors Super G & Descente) , Fabio Quartararo (2 fois champion d’Espagne de Moto 3 à 15 ans), Jonathan Pastorino (Champion du Monde de full contact, Champion d’Europe), Jérôme Ardissone  (4 fois champion du Monde), Clémentine et Coralie de Aÿ Cactus, Charlotte Bonnet, Yoan Cardinale ( Gardien de but de l’OGCNice) et enfin Bertrand Chameroy, jeune chroniqueur niçois à la télévision et à la radio.

 

 

Les Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion sont dans la presse !

Le 24 avril 2018

Hier, comme à chaque trimestre, notre partenaire Christelle Lefebvre, Chef du Service Economie Nice-Matin, a publié dans le journal les innovations présentées à Paris lors du Rendez-vous de l’innovation organisé par la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud.
 

 

 

Retrouvez les intervenants du 6e Rendez-vous de l’innovation et leurs solutions, sur le site de Nice-Matin, partenaire de l’événement !

Le 20 avril 2018

Les Rendez-vous de l'innovation #RivieraConnexion à Paris ont pour vocation de provoquer des opportunités de business au national.

Abonnez-vous pour lire la version en ligne sur le site Nice-Matin : https://www.nicematin.com/economie/ces-sept-services-dont-vous-pourriez-avoir-besoin-224432


1. IlyCoach: s’entraîner sur mesure

Fondée par Laura Ellak, IlyCoach est une plateforme collaborative qui permet d’organiser votre entraînement sur-mesure encadré par un coach sportif diplômé. C’est aussi la première étape de la conception de tout un écosystème connecté autour du sport dans les villes de demain. Des parcours de smart santé vont bientôt naître.

2. Nodeus : mieux veiller sur les seniors

Le marché est porteur et l’intention louable : faire en sorte que nos aînés ne restent plus allongés pendant des heures faute d’avoir pu prévenir quelqu’un. Dirigée par James Nicoläi, Nodeus Solution se différencie des autres système par sa discrétion.

Il se veut non envahissant pour la personne au service duquel il se met, non porté, sans caméra ni micro, reliant juste les individus isolés à un cercle d’amis-aidants. Entre bienveilance et entraide active.

3. GoalMap : votre coaching bien être

Cofondée par Arthur Catani, GoalMap est une application mobile de coaching bien-être et développement personnel. Elle accompagne les entreprises dans l’évaluation, la promotion et l’amélioration du bien-être des salariés. Son approche est digitale, orientée data, et basée sur l’écoute des salariés pour proposer les actions les plus adaptées et les plus efficaces.

4. HucLink : pour postuler sans CV

Vous permettre de postuler à un emploi proposer à proximité, en moins de deux minutes et sans CV, telle est la promesse d’HucLink. La solution a été développée par le groupe WellJob pour aider à la recherche d’emploi via des bornes interactives. Ces bornes peuvent être installées dans n’importe quel lieu passant telle que les gares et hypermarché. Les premiers retours d’expérience à Nice et Draguignan sont positifs. 

5. O’Sol : le solaire transportable

O’Sol est né d’un concours de transfert de technologie organisé par le CNES, l’Agence Spatiale Française. La startup a adapté un système de déploiement de panneaux solaires pour satellites et a développé des générateurs autonomes. Il suffit de les poser, d’appuyer sur un bouton pour qu’ils déploient leurs panneaux solaires et se mettent à suivre le soleil comme des tournesols. En quelques minutes vous avez de l’électricité.

6. Synertic : le créateur d’applis

Synectic est une entreprise de services numériques spécialisée dans la conception et le développement d’applications mobiles. Signe particulier : répond aux besoins des organisations modestes, avec une solution de création et d’administration d’app standards mais personnalisables en mode cloud avec la technologie Shapper.

7. Père&Fish : pour manger des burgers de poisson

Et si à la place de la viande, vous mettiez du poisson dans vos burgers ? C'est ce que va proposer Père&Fish à l'été 2018 sur Paris puis dans les mois qui suivent dans trois autres régions dont le sud-est. Fils de poissonnier azuréen, Anthony Giordano veut faire perdurer le coeur de métier familial dans une offre innovante : la restauration rapide de poisson sauvage, spécialisée dans des burgers gourmets. Plus sain, plus somptueux en goût.

 

 

Plateforme "Influence ta ville" à Nice : la consultation citoyenne concerne aussi la jeunesse !

Le 12 avril 2018

Les 15-25 ans ont jusqu'au 30 avril pour répondre au questionnaire, avec idées de sorties et cadeaux à la clé, en cliquant sur le lien suivant : http://influencetaville.nice.fr
 

 

Rapprochement des deux Comités Régionaux du Tourisme en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Le 2 avril 2018

Découvrez l’interview (Nice-Matin) de la conseillère régionale niçoise Jennifer Salles-Barbosa, nommée présidente déléguée du CRT, qui souhaite mettre en avant la cohérence des 3 marques « Côte d’Azur », « Provence » et la plus récente « Alpes ».
 

 

 

Métropole Nice Côte d’Azur : l’immobilier, l’une des priorités !

Le 26 mars 2018

Le salon de l’immobilier « Nice-Matin » s’est déroulé ce week-end Place Masséna à Nice, tandis que Christian Estrosi rencontrait la même semaine les professionnels de l’immobilier.
 

Présentation des projets Nice Eco-Vallée par Christian Estrosi au MIPIM 2018


Le secteur de l’immobilier reste en ligne de mire des projets SmartCity et SmartGrid porté par la Métropole Nice Côte d’Azur. Au cœur de la stratégie de développement économique de notre territoire, cette thématique fait écho aussi bien aux exigences des citoyens en matière de « cadre de vie », qu’aux enjeux liés aux entreprises à la recherche de nouveaux bureaux. Et pour cause, les projets immobiliers dévoilés au MIPIM 2018 tiennent compte de cette « mixité » au sein de l’Eco-Vallée où les logements côtoient les commerces, les espaces verts et les lieux de travail.


À l’image de la dynamique observée sur le marché immobilier en 2017, la 12ème édition du salon de l’immobilier Nice-Matin a réuni 50 exposants (promoteurs, agents immobiliers, courtiers, banquiers, notaires, syndics…) avec plus de 12 000 visiteurs attendus. Un salon ouvert à tous les citoyens, futurs investisseurs ou déjà investis dans un projet d’acquisition ou de construction.
 

La Smart City au cœur des thématiques de nos Matinales Economiques

Le concept de « ville intelligente » est au cœur des réflexions qui ont animées le salon de l’immobilier « Nice-Matin » qui a ouvert ses portes vendredi dernier pour se terminer hier soir, dimanche 25 mars. Tout comme les nombreuses thématiques sur la « ville de demain » mises en avant dans les débats portés par les intervenants (chefs d’entreprises de PME ou Grands Groupes) de nos Matinales Economiques.

Ce mois-ci, la 28ème Matinale de la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur et de la Région Sud s’est délocalisée, comme chaque année, au MIPIM de Cannes (salon international de l’immobilier). A travers le thème : « Le citoyen au cœur de l’action publique : enjeux & dynamique ? », les intervenants ont pu délivrer leur vision du parcours du citoyen, dans son ensemble : lieu de vie ou professionnel, santé, sécurité, transport… Un ensemble de facteurs intégrés à la gouvernance territoriale, qui mise sur l’éco-exemplarité.

Le Maire de Nice et Président de la Métropole NCA Christian Estrosi, a clôturé cette 28ème Matinale avant de poursuivre le même jour la présentation des projets structurants qui seront livrés en 2020, à l’image du  dévoilement en avant-première de la maquette de l'îlot 3.1 (complexe de 35.000 m2), bâtiment pivot du pôle d'échanges multimodal du Grand Arénas à Nice.

Une montée en gamme reconnue par les professionnels de l’immobilier

Coupler le beau et le durable, voici le pari de la Métropole Nice Côte d’Azur. Un chemin bien entamé, qui suscite les félicitations des experts : Nice, la 5ème ville de France est devenue en 10 ans une Métropole avec tous les équipements publics nécessaires. Mercredi 21 mars, Christian Estrosi a rappelé les dates de livraison de la ligne Ouest-Est du tramway à partir de l’été 2018. Le coup d’envoi, il y a tout juste une semaine, des travaux de la ligne 3 qui reliera Saint-Isidore à l’aéroport, marque une nouvelle étape dans la valorisation des quartiers niçois et la modernisation du territoire.

La rencontre, mercredi dernier, entre Christian Estrosi et les professionnels de l’immobilier a permis de mettre en exergue les perspectives de la Ville de Nice et de la Métropole NCA : « Le dynamisme du marché de l’immobilier découle de la capacité de notre collectivité à investir et à moderniser la ville mais également à maintenir un niveau de fiscalité attractif pour les habitants comme pour les propriétaires de résidences secondaires. » Les professionnels ont rappelé que le marché immobilier local ne repose pas uniquement sur les logements des retraités ou sur les résidences secondaires, mais avant tout sur ceux des actifs qui vivent et travaillent à Nice.

Le choix de « l’investissement » totalement assumé par Christian Estrosi,  contribue à l’attractivité croissante du territoire, à l’image de la Promenade du Paillon, de l’embellissement et la sécurisation de la Promenade des Anglais et du développement de l’Eco-vallée. Une montée en gamme du réseau de bus (électriques), pour desservir les collines, a également été évoquée lors de cette réunion.

 

 

Eric Léandri (Qwant) et Cédric Messina (My Coach), nouveaux co-présidents de la French Tech Côte d’Azur

Le 23 mars 2018

Ils ont saisi les opportunités business et présenté leur innovation en la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur & de la Région Sud à Paris !
 

Eric LEANDRI, Parrain de la 1ère édition des Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion à Paris
et Cédric MESSINA, Parrain de la 2ème édition.

 


Cette année, Eric Léandri, le patron de Qwant est rejoint par Cédric Messina, le dirigeant de My Coach, pour une co-présidence de la French Tech Côte d’Azur, au niveau local, national et international. « On a un vrai collectif d'entrepreneurs qui sont dans une dynamique d'hyper croissance et qui ont compris qu'ensemble, on avance beaucoup plus loin », expliquent les co-présidents.

Christophe Imbert (Milanamos) est élu secrétaire général, épaulé par Cédric Piazza (Wizishop) pour la trésorerie, Cédric Ulmer (France Labs, Co-président de Telecom Valley) administrateur, et Jean-François Carrasco (Jaguar Network, Secrétaire Général Adjoint de Telecom Valley) directeur délégué. Suite à l’Assemblée Générale de décembre 2017, 4 vice-présidents entrepreneurs ont été élus par bassin : Frédéric Bossard (Data Moove, Secrétaire Général de Telecom Valley) pour Sophia Antipolis, Olivier Ricard (Full Performance  et 360&1) pour Nice, Frédérick Besson (Perfumist) pour Grasse et Sébastien Aubert (Adastra Films) pour Cannes.

Preneurs d’opportunités business à Paris

Nombre d’entre eux sont déjà venus à Paris pour venir partager leur expérience en la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud, l’antenne nationale dédiée aux pépites et acteurs économiques de notre territoire. Cédric ULMER connaît bien nos espaces de co-working pour y avoir organisé une session de formation. Eric LEANDRI, a été le parrain du 1er Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion en 2017, tandis que Cédric MESSINA a endossé ce même rôle lors de l’édition suivante et s’est rendu au RDV Eco spécial "Région Sud" du 20 février 2018.

Frédérick BESSON est venu récemment en nos locaux pour présenter sa startup à l’occasion du rendez-vous trimestriel où les entrepreneurs sont à l’honneur. Une mise en avant non négligeable en termes de visibilité, sur les réseaux sociaux et le site officiel de la Métropole Nice Côte d’Azur, et en termes de rencontres pour accélérer leur business, nouer de nouveaux partenariats ou faire venir des investisseurs dans le public. 

Sébastien AUBERT fait partie de ceux qui ont saisi l’opportunité de venir présenter leur activité, en intervenant lors de la 23ème Matinale Economique délocalisée à Cannes l’an dernier, autre événement majeur organisé par la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud et co-animé par la directrice Virginie ATLAN.

French Tech CdA et Maison MNCA : même combat

Concernant la feuille de route de la French Tech CdA 2018, Eric Léandri explique : « La French Tech, c'est de la coordination et de la représentation. Chaque territoire de la Côte d’Azur  doit pouvoir identifier ses propres forces, travailler son tissu. A la French Tech d'y mettre du liant, de montrer les savoir-faire et de les amener à travailler dans une vision commune.»

Même objectif pour la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud qui aide, depuis Paris, à « créer du lien et du liant au service du développement économique des entreprises » comme le soutient Christian Estrosi. « Véritable lieu d’échanges et d’opportunités professionnelles », cette représentation parisienne booste  le marketing territorial au cœur de la capitale. Un lieu qui a  vocation à mettre en avant les jeunes pousses, comme les entrepreneurs plus expérimentés, issus de la French Tech Côte d’Azur, et de la French Tech Aix Marseille depuis que la Maison s’est élargie à toute la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

La nouvelle gouvernance de la French Tech Côte d’Azur compte bien mettre en lumière les belles levées de fonds qui se font chaque mois, et le faire savoir sur les réseaux sociaux et dans les médias. Conclusion de notre partenaire Nice-Matin : « De quoi aussi consolider l'avenir de la French Tech Côte d'Azur quand il s'agira d'aller défendre le renouvellement du dossier devant les instances parisiennes et de quoi étayer les demandes de ceux qui briguent le Pass French Tech ».

 

 

Faites le plein d’onde positives : 1ère édition de la Journée du Bonheur à Nice !

Le 20 mars 2018

Initiée par Christian Estrosi et portée par Jean-Michel Galy, adjoint au maire délégué au "Mieux vivre sa vie et sa ville", la Journée mondiale du bonheur créée en 2012 à l’ONU, offre aujourd’hui aux niçois 150 événements qui donnent le sourire.
 

Le printemps commence bien ! Séances de yoga et de méditation, stretching, concours de boules, théâtre, spectacles, chants, farandoles… Ces événements gratuits, organisés par des bénévoles, ont lieu dans une cinquantaine d’espaces différents aujourd’hui à Nice.

Jusqu’à 20h30, les niçois vont pouvoir se rendre sur la Coulée verte de la promenade du paillon, où se tiendra de 14h à 16h, une flash mob’ géante : place à la musique et à la danse! Les animations se trouvent aussi dans les bibliothèques municipales, au Centre universitaire méditerranéen (Cum) ou encore le long du sentier du littoral. Les 70 ambassadeurs déployés dans toute la ville vont reprendre le « geste du bonheur », mis en avant à midi pour un temps fort devant le miroir d’eau. Au Cum, le groupe « Nissa la Bella » interprétera l’hymne du bonheur de la Ville.

Un événement local à dimension internationale

« Le monde s’est rendu compte que le bonheur avait un impact très bénéfique sur la santé, explique Jean-Michel Galy qui a été interviewé par CNEWS. Notre objectif, c’est de faire en sorte que l’on magnifie ce qui, dans notre monde, va bien, plutôt que de toujours focaliser sur les drames. La France, malgré ses avantages, est très mal classée dans les enquêtes internationales sur le bonheur ressenti par les citoyens ».

Une question d’actualité à la maison comme au travail

Même si dans l’hexagone, on entend parler du PIB mais pas encore du BNB (Bonheur Nationale Brut) comme au Bouthan en Asie, un souffle d’optimisme se répand sur la Riviera pour célébrer le temps d’une journée la joie « de vivre en Méditerranée » en faisant appel au tissu associatif. « Christian Estrosi m’a donné carte blanche pour l’organiser », affirme Jean-Michel Galy.

D’après l’adjoint au maire, le bonheur de se sécrète pas, il se vit. Au-delà de cette journée, c’est la question globale du « mieux vivre » qui est en jeu, que ce soit en termes de santé, d’activités de loisir, ou de travail au quotidien. Depuis 9h ce matin, une série de conférences a lieu au Centre universitaire méditerranéen sur ces thèmes : la question du « bonheur au travail », « La diététique, l’une des clés du bien-être » ou encore l’interrogation qui nous poursuit tous  « Le bonheur,  c’est quoi ? ».

 

 

Venez nombreux à Nice assister au départ officiel du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc ce samedi 17 mars !

Le 16 mars 2018

Départ demain à 15h depuis la Promenade des Anglais, en présence du Maire de Nice Christian ESTROSI, Président de la Métropole NCA & Président délégué de la Région Sud.
 

Photo sur le site officiel du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc
 

Aujourd’hui, les Gazelles se préparent en effectuant leurs vérifications techniques, médicales et administratives au stade Allianz Riviera. Déjà plus de de 20 000 personnes sont attendues demain à Nice pour assister à leur départ. Venez nombreux les rejoindre pour cet événement officiel accessible au public ! Les Gazelles partent en équipe pour former un duo qui s’apprête à vivre une aventure unique qui les mènera jusqu’au désert marocain.

Un rallye hors-piste 100 % féminin

La spécificité de ce rallye 100 % féminin consiste aussi en ce qu’il représente une course d'orientation et non de vitesse. Les participantes ne seront pas « connectées » et devront laisser derrière elles GPS et smartphones. Il faudra alors qu’elles sortent de leur sac une boussole, un compas, une règle et une carte. Place ensuite à l’analyse, au bon sens et surtout à l’esprit d’équipe et solidaire !

Plus de 300 femmes de tous les âges et de différentes nationalités seront réunies jusqu’au 31 mars prochain, pour tenter d’aller au bout de l’aventure. Ce rallye hors-piste défend une vision singulière de la compétition automobile, à travers son aspect féministe et les valeurs que prône sa fondatrice Dominique Serra : partage, générosité, entraide et loyauté.

Au total cette année, 165 équipages se retrouveront samedi à Nice pour partir au volant de leurs 4×4, crossover, camion, moto, quad... ou de leurs véhicules électriques (nouvelle catégorie lancée en 2017 en partenariat avec S.A.S la Princesse Stéphanie de Monaco).

Nous sommes partenaire

La Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur et de la Région Sud à Paris est partenaire du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc, et accueille chaque année entre ses murs les réunions d’information et préparatoires de ce raid atypique.

Le programme

Du 16 au 31 mars 2018
16 mars - NICE France : vérifications techniques et administratives
17 mars - NICE France : départ officiel des équipages
Du 18 au 20 mars : Transfert vers le Maroc
Du 21 au 29 mars : Epreuves au Maroc : 1 prologue et 6 étapes du rallye
30 mars : Transfert vers Essaouira (Maroc)
31 mars : Arrivée officielle, remise des prix et soirée de clôture à Essaouira (Maroc).
 

 

 

Partenaire La Tribune : "La Région Provence-Alpes-Côte d'Azur veut faire de son implantation à Paris un lieu qui fasse le lien entre la Capitale et le Sud"

Le 27 février 2018

La Région Sud est la seule à offrir un tel lieu de rencontres business dans la Capitale pour ses entrepreneurs avec idées d'expansion et offres de contacts : la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud à Paris.
 

Extrait de l'article de Lysiane Baudu, journaliste présente au RDV Eco "Région Sud"  :
 

(...) Lisez la suite de l'article sur le site de La Tribune : https://marseille.latribune.fr/economie/2018-02-26/provence-alpes-cote-d-azur-l-endroit-reve-pour-entreprendre-769880.html

Découvrez cet autre article de La Tribune publié le même mois pour mieux cerner les enjeux de notre représentation parisienne : https://marseille.latribune.fr/economie/2018-02-16/ou-en-est-la-maison-de-la-metropole-nice-cote-d-azur-768915.html

 

 

Retour en images sur la Rencontre Business Russie à Paris !

Le 13 février 2018

Un rendez-vous networking avec la Métropole Nice Côte d’Azur, Team Côte d'Azur, la CCI Côte d'Azur et les entreprises identifiées par l’Ambassade de Russie, la Représentation commerciale de Russie en France et la Représentation permanente de la République du Tatarstan de la Fédération de Russie en France.
 

 

 

 

Nice Côte d’Azur, territoire où il fait bon entreprendre !

Le 07 février 2018

Découvrez l’une de nos pépites gastronomiques et entreprise familiale qui vient d’être récompensée pour la seconde fois par le Guide Michelin. 
 


Retrouvez la version web de l’article Nice-Matin :

http://www.nicematin.com/conso-shopping/cest-beaucoup-demotion-le-restaurant-nicois-le-flaveur-recompense-dune-deuxieme-etoile-au-guide-michelin-2018-205808

 

Les partenaires du Rallye des Gazelles Aïcha du Maroc réunis en la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud à Paris !

Le 06 février 2018

La 28ème édition du Rallye démarrera officiellement le 17 mars 2018 sur la Promenade des Anglais à Nice.
 

Cliquez pour visionner le diaporama interactif :
 

 

 

Le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur présente le nouveau Pass intégral des transports de la Métropole Aix-Marseille-Provence !

Le 31 janvier 2018

À partir du 1er février 2018, cette carte mensuelle à 73 euros va donner un accès illimité à tous les réseaux de transport en commun du territoire métropolitain d'Aix Marseille Provence.
 

 

 

« Alpes » nouvelle marque pour promouvoir les Alpes du Sud en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur !

Le 30 janvier 2018

Objectif ? Augmenter la visibilité de nos territoires au niveau mondial dans un environnement touristique concurrentiel.

Renaud Muselier a lancé la marque "Alpes" le lundi 22 janvier 2018
Site de la Région : http://www.regionpaca.fr
 


C’est bien connu, l’union fait la force. C’est un peu dans cet esprit que vient d’être lancée officiellement, la semaine dernière, la marque « Alpes French South » qui s’inscrit dans une stratégie de communication territoriale offensive de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Une manière de promouvoir notamment les domaines skiables de la Région, auprès des visiteurs européens et internationaux.

Triptyque de marques touristiques

Cette nouvelle appellation vient s’ajouter aux deux marques déjà identifiées sur notre territoire : « Côte d’Azur France » et « Provence Enjoy the Unexpected ». « Alpes French South » achève donc ce triptyque qui vise les touristes du monde entier, avec comme principal enjeu, des retombées économiques de taille. Un impact exponentiel puisqu’une hausse de 5 % des nuitées hôtelières a été observée en 2017 en Provence-Alpes-Côte d’Azur, notamment grâce aux clientèles internationales.

La marque de destination « Alpes » est dotée d’un plan d’action et d’un budget de plus d’un million d’euros pour 2018. La clientèle visée provient du grand public et des tours-opérateurs, notamment ceux en provenance de Grande-Bretagne, de la Belgique, des Pays-Bas, d'Italie ou encore d'Allemagne.


Une situation géographique privilégiée

Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Président du Comité Régional de Tourisme, rappelle que « Nos Alpes, c’est 40 % du territoire de la région, 30 millions de nuitées et 1,8 milliard d’euros de recettes touristique par an ».

Parc Naturel Régional des Préalpes d’Azur, Parc National du Mercantour… Notre territoire, privilégié par sa situation géographique située entre mer et montagnes, offre aux visiteurs de nombreuses destinations uniques par « leur pureté et leur environnement naturel préservé ». Ainsi, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, les Alpes de Haute-Provence, les Hautes-Alpes et les Alpes-Maritimes, s’unissent pour la promotion des Alpes du Sud.

Au total, les Alpes du Sud représentent 7 parcs, 2 géoparcs et réserves nationales géologiques, 26 lacs dont le plus grand lac naturel d’altitude d’Europe (le lac d’Allos) et le plus grand lac artificiel de France (Serre-Ponçon), sans oublier Saint-Véran qualifiée comme « la plus haute commune d’Europe », perchée à 2 042 mètres d’altitude.  stations de ski et domaines nordiques. Deuxième destination française de montagne, les Alpes du Sud regroupent 68 stations de ski et domaines nordiques.


 

La Métropole NCA pré-sélectionnée par le gouvernement pour le label "Territoire d'Innovation de Grande Ambition"

Le 24 janvier 2018

Un premier soutien de 400.000 € va permettre de répondre à l'appel à projets lancé par l'Etat en 2018 pour devenir un « laboratoire de l'innovation numérique appliquée à la gestion des territoires »
 

Photo de Franck Fernandes / www.nicematin.com
 

Comme annoncé par notre partenaire Nice-Matin ce mois-ci, la Métropole Nice Côte d'Azur présidée par Christian Estrosi a été retenue, en partenariat avec l'Université Côte d'Azur, parmi les 24 candidatures sur les 117 déposées, dans la course au label « Territoires d'innovation de grande ambition » du Programme d'Investissements d'Avenir mis en place par le gouvernement.

Objectif ? Bénéficier d’un label mettant en avant le caractère innovant d’un territoire, le développement des nouvelles technologies, du numérique et des « smart grid ». Au total, le programme d’investissement attribué à l’heureux gagnant sur 10 ans s’élèvera à 450 millions d’euros. Les 400 000 euros déjà attribués à la Métropole NCA et aux 23 autres territoires pré-sélectionnés, représentent d’ores et déjà une source de financement pour lancer des études complémentaires afin de répondre à l'appel à projets lancé par l’Etat.  

À terme, l’enjeu pour Nice serait de voir naître un Centre international d'innovation des territoires intelligents, avec pour ambition « d’inventer de nouveaux outils pour favoriser la participation des habitants aux projets locaux et de structurer un modèle de développement économique rentable et réplicable. » Christian Estrosi se félicite de  la réussite du modèle de transformation économique et social engagé par la Métropole et ses partenaires. « Dès 2008, j’ai en effet voulu que Nice fasse le pari de l’innovation, du numérique et des nouvelles filières industrielles. Ces choix constituent la clé de voûte de notre stratégie territoriale qui produit aujourd’hui des résultats concrets".  

La volonté d’atteindre une renommée nationale et internationale se confirme de jour en jour. En décembre dernier, la Métropole avait été labellisée "ville ambassadrice de l'Innovation en Europe" par la Commission européenne, à l’occasion du Prix Capitale Européenne de l'Innovation 2017. L’année précédente, l'Université Côte d'Azur avait décroché le Programme d'investissement d'avenir Idex. Des récompenses qui montrent « le dynamisme et la modernité de notre site » comme le souligne Jean-Marc Gambaudo, Président de l’Université Côte d’Azur. 

 

 

Projet important en cours avec Alibaba sur notre territoire !

Le 23 janvier 2018

L’équipe Alibaba Cloud de passage en France, en la Maison de la Métropole NCA & de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur à Paris, avant de se rendre à Davos (Suisse).
 

 

C'est en 2009 qu'Alibaba se lance à l'assaut du marché du cloud. Avec son service Alibaba Cloud, il entre dans la compétition sans cesse croissante avec les grands noms du marché. Le géant chinois de l'e-commerce travaille actuellement sur un projet important qui verra le jour à Nice.
 


 

Alain CHATEAU, Responsable du Centre d'Excellence de la Métropole Nice Côte d’Azur / Virginie ATLAN, Directrice de la Maison de la Métropole NCA & de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur à Paris / Pascal DO, Managing Director (STELITT) / Paul DE BILLY, Sales Director France (ALIBABA) / Derek WANG, Global Architect Leader / Qi ZHANG, Director of Marketing / Jiangwei JIANG, Principal Engineer / Wanli MIN, Chief data Scientist, Smart Cities Solutions / Yeming WANG, GM EMEA / Qunkai LIU, Business Development & Alliance / Wei MIAO, HR Director / Zhengzheng XU, Financial Director / Yingjie ZHANG, Director of Service Department / Li XIAO, Senior Director, Security Solutions / Yanchao WANG, Cloud Solution Architect 

 

 

OLIO NUOVO DAY, journée dédiée aux huiles d'olive, en la Maison de la Métropole NCA & de la Région Sud à Paris !

Le 22 janvier 2018

En présence du Chef étoilé Eric BRIFFARD et du Président de l'AFIDOL (Association Française Interprofessionnelle de l'Olive) Olivier NASLES, œnologue reconnu et Président Syndicat AOC Huile d'Olive de Provence.
 

 

 

L’équipe d’architectes internationale et pluridisciplinaire du projet JOIA MERIDIA

Le 19 janvier 2018

Un projet porté par les architectes Sou Fujimoto (Japon), Cino Zucchi (Italie), Anouk Matecki (Nice), Dimitri Roussel (Paris), l’agence Chartier Dalix (Paris), le paysagiste Alain Faragou (Nice) et Roland Carta (Marseille).

 

 

L’agence Lambert Lénack, lauréate du concours Destination Meridia, le promoteur immobilier Pitch Promotion et Eiffage Immobilier, ont remporté l’appel à projets de la Métropole NCA et de l’EPA Nice Eco-Vallée.

Le macro lot « Destination Méridia » porte sur la réalisation des programmes constituant le coeur de la ZAC Nice Méridia. Le futur quartier va s’organiser autour des espaces publics, tels que la place « Méridia », de commerces, de services culturels et sportifs. Elle vise la constitution d’une polarité attractive, animée, à haute qualité urbaine, architecturale et environnementale. Ce  programme mixte sera constitué d’environ 75% de logements, 10% de commerces, 12% d’hôtellerie, et 3% de services, sous oublier l’offre de stationnement accessible au public.

 

 

Dévoilement de la maquette du futur quartier JOIA MERIDIA par Christian ESTROSI à Paris !

Le 18 janvier 2018

Un projet présenté par l’agence d'architectes urbanistes Lambert Lenack, Eiffage Immobilier et Pitch Promotion, dont le Président Christian TERRASSOUX est l'un des intervenants des Matinales Eco au MIPIM.

 

 

 

OLIO NUOVO DAYS présentera à Paris, le 19 janvier 2018, une conférence dédiée à l'huile d'olive et au goût à l'ancienne, une caractéristique de la région de Nice !

Le 17 janvier 2018

"Merci de nous offrir l'opportunité de parler des olives du Sud de la France dans votre belle maison parisienne", Emmanuelle DECHELETTE, Fondatrice du concept OLIO NUOVO DAYS.
 

Une conférence en présence d'Olivier NASLES, œnologue reconnu, Président de l'AFIDOL (Association Française Interprofessionnelle de l'Olive) et du Syndicat AOC Huile d'Olive de Provence !
 

 

 

Les Rendez-vous de l'innovation #RivieraConnexion : la presse en parle !

Le 15 janvier 2018

Retrouvez l'article publié aujourd'hui dans Nice-Matin, partenaire de la Maison de la Métropole NCA & de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur à Paris :
 

 

 

La Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur vous envoie ses meilleurs vœux depuis Paris !

Le 2 janvier 2018

Que cette nouvelle année soit placée sous le signe de l’enthousiasme et de l’optimisme !
 

 

 

La Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’antenne parisienne de notre territoire, vous souhaite de belles fêtes !

Le 22 décembre 2017

Rendez-vous en 2018 avec le 5ème Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion !

  • Mardi 9 janvier 2018 à partir de 18h / Inscriptions :

 

 

 

Inscrivez-vous par mail et venez assister au 5ème Rendez-vous de l'innovation #RivieraConnexion le 9 janvier 2018 de 18h à 20h30 à Paris : virginie.atlan@nicecotedazur.org

Le 21 décembre 2017

Cet Afterwork & Meetup avec les startups sera co-animé par Virginie ATLAN, Directrice de la Maison MNCA-PACA et Edouard LE GOFF, Président de KINAXIA.
 

 

 

Trophées de l’Eco de fin d’année 2017

Le 19 décembre 2017

Socca Chips, partenaire du Afterwork des Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion organisé en la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA à Paris, a été primée !
 

www.nicematin.com


Chaque fin d’année, Nice-Matin et la CCI Nice Côte d’Azur organisent les Trophées de l’Eco qui récompensent six entreprises performantes sur le territoire azuréen. Les sociétés ont été sélectionnées pour leur dynamique économique et leur rayonnement au sein du département des Alpes-Maritimes. Les principaux critères : innovation, productivité et valeurs humaines « fortes ».

Pour cette 9ème édition, le journal Tribune Côte d’Azur parle d’un « solide millésime » et d’une « salle comble » au Musée National du Sport à Nice où s’est déroulé l’événement dans la soirée du 12 décembre. Les maître-mots pour accéder au podium : être une entreprise « remarquée et remarquable ».

Jean-Daniel Hernandez du groupe BOTANICA, qui succède à Eric Leandri de QWANT, a reçu le prix de l’Entrepreneur de l’année, Raphaël Brière de MOBENDI, le prix Développement durable, Philippe De Gibon de CONVERS TELEMARKETING, le prix de l’Innovation managériale, Vincent Desnot de TEACH ON MARS, le prix de la Startup de l’année, Benjamin Mondou de CENTURY 21 LAFAGE TRANSACTIONS, le prix Coup de cœur du jury et Luc Salsedo de Socca Chips, le prix du Made in Côte d’Azur (partenaire des Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion)*.

Reconnaissance par les pairs

Pas de candidats au Trophées de l’Eco mais une reconnaissance par les pairs. Une sélection de cinq entreprises par catégorie est proposée par le service Economie de Nice-Matin (également partenaire des Rendez-vous de l’innovation « RivieraConnexion qui ont lieu en la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA à Paris). Ces sociétés sont sorties du lot au fil des reportages et ont pu être identifiées sur le terrain.

Le vote s’est déroulé à main levée, avec panoplie d’arguments favorables comme la durabilité, la volonté, le mérite, le goût du challenge ou encore la croissance. « Les lauréats ont mis leur capacité d’entreprendre, leur audace et leur courage au service de leur entreprise. Ils font honneur à notre territoire et c’est toute l’économie azuréenne qui est gagnante aujourd’hui », résume Jean-Pierre Savarino, président de la CCI Nice Côte d’Azur.



*Inscrivez-vous au Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion du 9 janvier 2018
et venez déguster à Paris ces chips niçoises à la farine de pois chiche !

Le rendez-vous trimestriel des startups en la Maison MNCA-PACA à Paris

Partenaires : Nice-Matin, Socca Chips, JEF Label, Haribo, Vin de Bellet, Les Niçois de Paris, Orbout, ChewChunks

RSVP :

 

 

« Challenge Emploi » en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le 11 décembre 2017

Ce défi régional, lancé avec Pôle emploi, a pour objectif de faire émerger des solutions innovantes
en faveur de l’attractivité et des opportunités business.

 


Le « Challenge Emploi » se déroule sur 6 mois : création des équipes et présélection du 30 octobre au 31 décembre 2017, prototypage du 15 janvier au 15 avril 2018 et finale le 3 mai 2018. La mission est d’imaginer un prototype logiciel qui valorise les atouts économiques et les critères d’attractivités des territoires de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Objectif : sortir des sentiers battus en dépasssant les barrières de l’âge ou encore les clichés liés à certains métiers.

 

Les meilleures équipes seront guidées par des experts de Pôle emploi et du Conseil Régional qui les aideront à créer l'application la plus pertinente. Seuls les deux premiers lauréats bénéficieront d’un suivi pour favoriser l’aboutissement de leur projet : 3 mois d’incubation au LAB Pôle emploi. Sans oublier les gains de 15 000 euros pour les premiers du podium et de 5 000 euros pour les seconds, en plus de la visibilité apportée par le concours.

Dépasser les idées reçues

Les participants au « Challenge Emploi » doivent proposer une solution digitale (application pour smartphone, site internet…) en faveur de l’emploi sur le territoire, en luttant contre les idées reçues liées à certains secteurs géographiques. Le défi s’adresse aux créatifs, développeurs, data scientists, startups, étudiants, particuliers qui souhaitent se lancer dans l’aventure, seul ou en équipe.

Cette initiative s’inscrit dans la lutte contre le chômage et le développement des potentiels en innovation dans le domaine de l’Open Data. Une Convention de Coopération a été signée le 11 avril 2016 entre la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Pôle emploi. « Ensemble, nous allons faire de cette région un modèle des solutions de terrain, celles qui marchent parce qu’elles ont pour acteur les citoyens eux-mêmes » a annoncé Renaud Muselier, président de la Région. 

Bassins d’emploi et atouts de notre territoire

Chaque territoire de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur dispose d’atouts porteurs d’attractivité économique. Les bassins d’emploi sont les terreaux d’opportunités business, notamment dans la partie sud-ouest où se concentre l’industrie régionale, avec un certain taux d’arrivée d’emplois générés par les activités productives. Aix-en-Provence,  Istres,  Martigues ou encore Arles se distinguent par leur dynamisme en la matière.

Par ailleurs, la Région a un taux d’attractivité touristique supérieur aux territoires nationaux de taille comparable. C’est le cas des espaces littoraux de Nice, Cannes, Antibes, Fréjus, Saint-Raphaël, Menton, sans oublier les zones montagneuses comme la Vallée de la Roya, Gap ou Briançon. Marseille et Aubagne figurent dans la moyenne des plus grandes zones d’emploi nationales en termes d’attractivité productive, résidentielle ou touristique.
 

Plus d’infos sur le « Challenge Emploi » sur la plateforme Emploi Store Développeurs de Pôle emploi :

www.emploi-store-dev.fr/portail-developpeur-cms/home/challenges/paca

 

 

Nouveau e-PASS JEUNES lancé par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le 07 décembre 2017

La culture à portée de main !
 

Une main tendue vers la jeunesse. L’e-PASS JEUNES vient d’être officiellement lancé en fin de semaine dernière, jeudi 30 novembre 2017. Ce nouveau service permet de bénéficier, quel que soit le lieu d’étude en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, de réductions et de bons plans pour l'achat de produits culturels comme des places de cinéma, de concert ou de spectacle.

Christian Estrosi, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et le Président de la région Renaud Muselier, soulignent le caractère inédit de cette offre comme on peut le lire sur le site https://e-passjeunes.regionpaca.fr : « Pour la première fois, la Région offre un pass digital et une appli aux jeunes pour leurs livres et leurs sorties ».  L’objectif ? Ludovic Perney, conseiller régional PACA délégué à la Jeunesse, le résume ainsi : « encourager et faciliter l'accès des jeunes à la culture et donner du pouvoir d'achat aux familles".

Renaud Muselier se réjouit que 17 000 jeunes aient déjà reçu leur carte : « c'est une véritable réussite, 1 000 inscriptions par jour depuis le lancement du site internet en octobre ». Le Pass a déjà été commandé par un certain nombre de bénéficiaires : « 33 800 inscrits à ce jour ». Ces derniers pourraient être au total 250 000 puisque ce chiffre comprend les lycéens, les apprentis, les étudiants en formation sanitaire et sociale, ainsi que les stagiaires de la formation professionnelle de PACA.

Pass connecté et nouveautés

Ce nouveau service est censé remplacer l’ancienne formule « Pass Culture », notamment en proposant une version plus interactive et connectée (carte et appli). Il suffit pour un jeune voulant se la procurer, de s’inscrire sur le site Internet officiel ou sur l’application mobile. Seule obligation au moment de l’inscription : fournir un certificat de scolarité.

Parmi les quatre nouveautés : le crédit de 60 euros pour l’achat de produits culturels (contre 50 euros pour le chéquier de l’ancien Pass Culture), l’application où sont référencés les bons plans (tickets à prix réduit, invitations pour des répétitions générales…),  la mise en place progressive d’autres services (sport, santé, parcours éducatif…), une large offre pour favoriser les pratiques culturelles, en partenariat avec de nombreuses structures ancrées sur tout le territoire Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Près de 200 partenaires sur l’ensemble de la Région

L’accessibilité du site Internet permet de se connecter à son espace e-PASS JEUNES de manière aisée et fonctionnelle, que l’on soit un « bénéficiaire », un « établissement » ou un « partenaire ».
Dans la rubrique « Autres Aides Région », les utilisateurs peuvent géolocaliser le partenaire de leur choix et trouver le lien du site CULTURO.fr pour accéder à une programmation variée.

Les idées de sorties sont répertoriées auprès de 188 partenaires : rencontres d'auteurs, d'artistes, de metteurs en scène, invitations à des tournages, des répétitions, des avant-premières... Ces services laissent léger le porte-monnaie puisque l’e-PASS donne accès à des réductions ou à des places gratuites, et permet de consulter les dépenses en ligne. L’interactivité du numérique offre également la possibilité d’échanger sur les spectacles et les bons plans en partageant des commentaires.



Crédit de 60 euros dont 10€ pour des sorties scolaires, mobilisable par l'école ou l’établissement de formation.


 

Soirée « SIMI 2017 » organisée par la Métropole Nice Côte d’Azur

Le 06 décembre 2017

Le rendez-vous annuel de l’immobilier d’entreprise se tient jusqu’au 8 décembre au Palais des Congrès, Paris.
 


 

Aujourd'hui, Christian ESTROSI présente les grands projets sur le salon et signe notamment la vente du foncier du programme immobilier UNITY, le futur pôle d'échange multimodal de l'Eco-Vallée basé sur la mixité urbaine et l'éco-exemplarité.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

©Team Côte d'Azur                                                                                                                                                   ©Team Côte d'Azur

 

 

Lancement du SIMI en la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA à Paris

Le 05 décembre 2017

Christian ESTROSI, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, organise une séquence ce mardi 5 décembre, veille du SIMI, pour mettre en exergue l’actualité des grands projets azuréens.
 

 

À la veille de l’ouverture de la 16ème édition du SIMI, le salon de l’immobilier d’entreprise, la Métropole Nice Côte d’Azur inaugure comme chaque année, au sein de l’antenne parisienne, ce rendez-vous de référence en France. L’occasion d’aborder des sujets incontournables ancrés sur le territoire azuréen tels que l’état d’avancement des travaux dédiés aux grands projets de l’Eco-Vallée : Grand Arénas, pôle d’échanges multimodal, technopole Nice Méridia…  

Les principaux enjeux de cette édition 2017 consistent à montrer que depuis l’an dernier, le mouvement s’accélère au cœur de l’Eco-Vallée. La construction du quartier d’affaires international Grand Arénas entre dans une nouvelle phase. L’objectif est aussi de montrer aux promoteurs immobiliers les atouts de la situation géographique, avec son emplacement idéal face à l’aéroport et ses milliers de m2 face à la mer. Au-delà de l’offre immobilière commerciale et des bureaux, le futur tramway (ligne Ouest-Est) constitue l’un des projets phares qui permettra d’accroître la mobilité au sein de la Métropole NCA. 

Présentation des programmes immobiliers

Du 6 au 8 décembre, le SIMI se tiendra au Palais des Congrès (Porte Maillot) à Paris. La Métropole Nice côte d’Azur aura son stand afin de promouvoir le développement des programmes immobiliers qui misent à la fois sur l’innovation, les nouvelles technologies et la croissance verte.

Dès demain, Christian Estrosi dévoilera au SIMI les visuels des façades du programme mixte développé par la SCCV FISAM (35 000 m² de logements, résidences gérées, bureaux et commerces). Ensuite se succèderont deux signatures de la vente du foncier pour les programmes « Connexio » et « Unity ».

La journée du 6 décembre sera clôturée par la présentation du projet immobilier développé par SOGEPROM dans le quartier de l’Arénas. L’architecte François Leclercq, le Vice-Président de l’EPA Eco-Vallée Plaine du Var, Christian Tordo et le nouveau directeur général de cette Opération d'Intérêt National, Olivier Sassi, seront présents. Ce dernier présentera jeudi 7 décembre l’actualité des projets de la ZAC Nice Méridia en présence de l’urbaniste, Christian Devillers, des promoteurs et des architectes de l’opération.

Territoires connectés

Le SIMI contribue à créer du lien entre les acteurs économiques du secteur de l’immobilier : 450 sociétés et collectivités participantes, 90 conférences et 3 remises de prix. Durant trois jours, plus de 28 000 professionnels vont se rassembler autour de cet événement parrainé par NEXITY, avec comme partenaire officiel La Foncière Atland. Cette année, le salon accueille pour la première fois le « Forum Bâtiments et Territoires Connectés » et son partenaire exclusif ARP Astrance. Une opportunité pour les filières du BTP, de l’énergie et de l’IT (Technologies de l’information).


 

Julie Meunier, niçoise créatrice de la startup Les Franjynes

Le 04 décembre 2017

Le message d’une jeune femme adressé à ses « sœurs » de combat.
 

Le nom est bien choisi : le système breveté des Franjynes permet d’envelopper la tête de turbans rattachés à des franges. L’un ne va pas sans l’autre, comme des « frangines ». Et des franges, il y en a de toutes les couleurs et de styles différents, pour les petits et les grands. Aujourd’hui, Julie Meunier a décliné son concept pour les enfants avec les modèles « Franjynettes ».
 

http://lesfranjynes.com/

Pas de panique pour le nouage, la jeune niçoise a mis en ligne une vidéo « tuto » sur son site Internet, pour celles qui douteraient de leur propre talent de coiffeuse. Tout avait commencé avec son atelier "La tête dans les nouages" monté en partenariat avec La ligue contre le cancer des Alpes-Maritimes & la marque American Vintage. C’est dans les locaux de l’association, à Nice, qu’elle s’est rendue chaque mois pour communiquer sa technique avant de déposer la marque « Les Franjynes ». Julie a alors mené de front toute la création de l'entreprise, avec l'aide de ACEC BGE Côte d'Azur.

Accessoire féminin

Cette alternative aux perruques va bien au-delà de l’aspect esthétique puisque l’idée a émergé pour des raisons médicales. Julie a eu un cancer du sein de grade III à l’âge de 27 ans. L’alopécie (perte totale des cheveux), elle n’a pas voulu en faire une fatalité et sa startup est née.  « Avant  j’avais les cheveux très longs et ce qui me manquait chaque matin, c’était me coiffer tout simplement », témoigne-t-elle.

En mai 2015, Julie a voulu partager ce qu’elle vivait en créant le blog www.feminityandjy.tumblr.com.  Les maîtres mots : « beauté et frivolité » pour se sentir plus légère, garder sa féminité et sa fantaisie : « Pas de connotation maladie ou culturelle, c'est juste un accessoire de mode », précise-t-elle. Aujourd’hui ses turbans se vendent dans toute la France. Les clientes peuvent trouver leur bonheur sur le site http://lesfranjynes.com/  pour un tarif allant de 30 à 50 euros environ. 

Startup doublement primée

En octobre dernier à Paris, Julie Meunier a reçu le prix du « Meilleur Projet E-commerce 2017 » pour sa boutique en ligne, dans le cadre du concours national « Le Formidable e-commerçant » organisé par Wizishop. Quatre jours plus tôt, elle obtenait le Prix national « Talents BGE de la création d'entreprise » dans la catégorie « Commerce » au Ministère de l'Economie à Bercy. La jeune niçoise n’en revenait pas. Surtout « pour quelqu'un comme moi qui ne suis pas banquable pendant dix ans ».

Pour lancer sa boutique en ligne, l’affaire n’a pas été simple « parce que, quand on a eu un cancer, c'est très difficile d'avoir droit à l'emprunt voire quasi impossible », explique-t-elle.  En plus d’être accompagnée par l’Association Conseils Entreprises et Commerces, ACEC BGE de Nice, Julie a bénéficié d'un microcrédit professionnel de l'IMF Créa-Sol en complément d'un financement participatif sur le net. Cet appel via la plateforme en ligne d’entraide « Ulule » lui a permis de récolter 35 000 euros et de lancer la production des 2 500 premières pièces sur les 4 000 précommandes déjà enregistrées.  

Son arme secrète

C’est bien connu, dans une maladie, il y a les maux du corps mais aussi ceux de l’esprit. « Le moral, il est essentiel pour affronter les traitements qui eux sont essentiels à la guérison. Je veux casser les codes et redonner le sourire à toutes ces femmes qui passent par cette parenthèse désenchantée », explique-t-elle. Pour elle, le sourire a été son arme secrète. Celle qui lui permettait de relever la tête. Et ses perruques lui ont permis de la couvrir avec douceur et couleurs (blond doré, blond platine, brun, châtain, auburn, roux et blanc, poivre et sel).  

Le parcours de cette créatrice niçoise force l’admiration. Virginie Atlan, Directrice de la Maison MNCA-PACA, peut en témoigner après une rencontre particulièrement bouleversante avec la jeune fille à Nice. Même si aujourd’hui ses cheveux repoussent (après une vingtaine de chimios, 40 séances de radiothérapie, sans compter les 10 ans d’hormonothérapie à faire), Julie souhaite continuer à aider d’autres femmes : « parce que mon rêve, c'est de rebooster le moral de mes protégées. »  Les Franjynes sont en quelques sortes ses « sœurs de combat. »

 

 

Présentation de la 3ème édition OLIO NUOVO DAYS à l’Institut Le Cordon Bleu

Le 30 novembre 2017

L’huile nouvelle sera bientôt proposée en dégustation à la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA à Paris : rendez-vous en janvier 2018 !

Ce lundi 27 novembre 2017, la conférence de presse OLIO NUOVO DAYS se tenait à l’Institut Le Cordon Bleu à Paris. Face aux Grands Chefs et à 10 producteurs, Emmanuelle Dechelette, fondatrice du concept, a présenté ce parcours-dégustation qui met en valeur le fruité de l’huile d’olive de la nouvelle récolte. Objectif ? Valoriser le travail des producteurs d’huile d’olive de l’hémisphère nord. Une spécialité locale qui s’exporte à merveille et dont les terreaux de production ne manquent pas sur le pourtour méditerranéen. De l’Espagne à l’Italie, en passant par... Nice et toute la région provençale.

Cet événement à envergure internationale a su créer, depuis trois ans, un lien directement entre les producteurs d’huile d’olive, les Chefs et le grand public. Le parcours a lieu à Paris, capitale de la Gastronomie, en se donnant pour objectif de promouvoir le meilleur de l’huile d’olive primeur.


Le fruité à l’ancienne, exception française ?

Le parcours OLIO NUOVO DAYS fait le pari de redorer le blason du « fruité à l’ancienne », en le désignant comme une « exception française ». « C'est un peu le roquefort de l'huile d'olive, explique Emmanuelle Dechelette. Le fruité à l’ancienne, aussi appelé fruité noir, est considéré comme un défaut par le Conseil oléicole international et dans les écoles de formation à la dégustation d'huile d'olive. Mais il est très prisé par un public de plus en plus nombreux ! ».
 
Une conférence sur ce thème sera organisée en la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur le 19 janvier prochain à Paris. Avant cela, le public pourra déguster l’huile nouvelle le mardi 9 janvier, date à laquelle va se dérouler le Afterwork des Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion, toujours au sein de l’antenne parisienne de Nice, vitrine de notre territoire d’exception.
 

Parcours OLIO NUOVO DAYS 2018

Le principe ? Sélectionner une huile d’olive à l’aveugle avec le goût comme seule influence. Une tâche à laquelle vont s’adonner les Chefs. Lundi dernier, le Chef Christian Moine a participé à la conférence de presse, tout comme le Chef Eric Briffard, créateur de la recette Mousseline de Topinambour à l’huile d’olive Lucca de l’Ile de Shodoshima, pomme verte au jus de céleri. D'autres démonstrations et dégustations ont été réalisées, comme les recettes du Chef Julien Dumas et du biophysicien Christophe Lavelle, cofondateur du Food 2.0 Lab. L’événement a démarré avec la prise de parole de Franck Ressy, directeur du Cordon Bleu et s’est poursuivi avec l’intervention  de Juan Peñamil, éditeur du groupe de presse espagnol MERCACEI dédié à l’huile d’olive.

Cette conférence de presse a également pris corps grâce à André Cointreau, président de l’école de cuisine du Cordon Bleu, Catherine Baschet et Sandra Messier, responsables de la communication, Catherine Garreau, responsable du développement de OLIO NUOVO DAYS, sans oublier la présence des représentants des services commerciaux des ambassades d’Italie et de Croatie.


 

Retour sur le sommet « Méditerranée du Futur » à Marseille

Le 29 novembre 2017

Ce sommet environnemental organisé à l’initiative du conseil régional s’est tenu le 21 novembre dernier en présence de Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
 

Cliquez pour voir la vidéo de Grégory Martin-Aude (cameraman)
 

Renaud Muselier ne veut pas perdre de temps, pour « réactiver le réseau de coopération euro-méditerranéenne », pour avoir « une COP d’avance », afin de répondre aux nécessités écologiques dues au changement de climat et à la dimension sociale  d’intérêt général  qui en découle.

Pour ne prendre qu’un exemple parmi d’autres, 70 % des eaux usées déversées chaque année dans la Méditerranée ne sont pas traitées. Il faudrait que  « les populations de toute la Méditerranée aient accès à l’eau potable sans épuiser l’or bleu ». Face à l’urgence de la situation, le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur compte s’appuyer sur les 20 % du budget de la Région dont il dispose pour financer les projets visant à limiter le réchauffement climatique sous le seuil des 2°C.

La solution de créer une taxe sur les poids lourds en transit a été envisagée dans l’optique de financer le développement des transports en commun.  « Il faut des propositions concrètes. Zéro plastique en mer, le traitement des déchets et des eaux usées : qui peut refuser cela ? »,  s’interroge Renaud Muselier. Une interrogation qui devrait déboucher sur des réponses dès 2018 et porter les efforts d’investissement  jusqu’à 30 % du budget d’ici la fin de son mandat.

Coopération au-delà de l’échelle régionale

Durant cette journée de réflexion, la pluralité des participants a bien signifié l’importance d’une coopération à l’échelle européenne et planétaire : prince Albert II de Monaco, Hachem Hmidi (secrétaire d’Etat tunisien auprès du ministre des Energies Renouvelables), Cesar Abi Khalil (ministre libanais de l’Energie et de l’Eau), Ihab Fahmy (secrétaire général adjoint de l’Union pour la Méditerranée), Olivier Poivre d’Arvor (ambassadeur de France en Tunisie), Jean-Yves Le Drian (ministre de l'Europe et des Affaires étrangères)… 


 

THE GAZELLES à l’UNESCO

Le 27 novembre 2017

Certaines séquences du tournage ont été réalisées en la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA dans le 7ème arrondissement à Paris.
 

Cliquez pour revivre la soirée en images et découvrir des extraits du film.
 

THE GAZELLES : un documentaire réalisé par Paul BELMONDO et présenté par Dominique SERRA, fondatrice et directrice générale de notre partenaire « Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc », vendredi 24 novembre 2017 en avant-première à la Maison de l’UNESCO.

En présence d’Audrey AZOULAY, ex-ministre de la Culture et nouvelle directrice de l’UNESCO, de Pierre GATTAZ, Président du MEDEF et des partenaires privés et publics dont fait partie la Ville de Nice, lieu de départ du Rallye. Christian ESTROSI intervient d’ailleurs dans ce documentaire.

Virginie ATLAN, Directrice de la Maison MNCA-PACA, Denise FABRE, Adjointe au Maire de Nice, ou encore l’actrice Danièle ÉVENOU qui a fait la 1ère édition du Rallye, étaient également présentes pour assister à cette présentation inédite de l’association de Dominique SERRA devenue une véritable entreprise à renommée internationale. En effet, chaque année, des femmes venant du monde entier participent au Rallye des Gazelles Aïcha du Maroc.  

« Gazelle un jour, Gazelle toujours »

Le documentaire nous parle de ce combat au féminin, lancé en 1990, et dont l’aventure se poursuit jour à près jour, notamment à travers l’association Cœur de Gazelles qui vient en aide aux populations locales marocaines (soins médicaux, réinsertion professionnelle, scolarisation, développement durable avec construction de puits ou de maisons avec les bouteilles en plastiques utilisées sur le Rallye). Une association caritative, autre volet de l’aventure, dont Marina VRILLACQ, fille de Dominique SERRA, tient les reines avec force et conviction.

« C’est dans la perte de repères que l’on retrouve ses vraies valeurs »

 THE GAZELLES racontent finalement l’histoire de femmes au grand cœur et de femmes battantes. Les participantes, sportives ou non, jeunes ou moins jeunes, cherchent à se surpasser en relevant un défi à la fois personnel et collectif. L’objectif n’est pas la vitesse et l’aventure ne se fait jamais seule : un véhicule, des sponsors, une boussole, une carte mais surtout une coéquipière. C’est le travail d’équipe et la solidarité qui les font avancer ensemble dans le désert. Le challenge des participantes ? Aller jusqu’au bout.

------------------------------------ 

« Des milliers de femmes sont entrées dans la légende
du Rallye des Gazelles Aïcha du Maroc »

  • 9 jours de compétition
  • 100 % hors-piste
  • 1 catégorie e-Gazelle réservée aux véhicules 100 % électrique
  • 3 nouveaux partenaires dont le « Mondial de l’Automobile »

-------------------------------------

 

  

Lancement officiel de la saison de ski de la Métropole Nice côte d’Azur !

Le 24 novembre 2017

Retrouvez le stand des Stations de Ski Nice Côte d’Azur en ce moment à Paris jusqu’au 26 novembre 2017, place Saint-Sulpice (accès public samedi de 10h à 21h et dimanche de 10h à 17h).
 

Cliquez pour visionner le diaporama de la conférence de presse du lancement officiel de la saison de ski par Christian ESTROSI en la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA à Paris.
 

En ce moment, c’est à Paris que se déroule la promotion des Stations de Sport d’Hiver, autre atout touristique à fort impact économique de notre belle région située entre mer et montagne. Jusqu’à dimanche, vous pouvez vous rendre au salon « Saint-Germain des Neiges », au Chalet des Stations Nice Côte d’Azur place Saint-Sulpice, Paris 6ème. Non loin de là, dans le 7ème arrondissement, se trouve la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA qui a accueilli, une semaine plus tôt, la conférence de presse de lancement officiel de la saison de ski.  

La démarche SMART MOUNTAIN

Christian ESTROSI a inauguré cette saison pour la première fois à Paris, mardi 14 novembre dernier en la Maison MNCA-PACA. Le Maire de Nice et Président de la Métropole Nice Côte d’Azur a évoqué la démarche SmartMountain dans toutes ses dimensions : le sport business avec l’organisation de championnats, l’attractivité à l’ère du numérique avec le partage de 115 000 photos des sculptures géantes #ILoveNice ou encore l’intérêt pour les habitants de bénéficier de domaines skiables à seulement 1h30 de Nice. 

Au-delà de la notoriété de stations du Mercantour, les questions de sécurité ont également été évoquées, mais aussi les progrès techniques du dispositif de fabrication de neige en culture pour offrir aux usagers tout le confort des espaces enneigés de qualité, sans oublier la dimension économique avec la part importante d’investissement : 165 millions d'euros injectés dans le domaine skiable de la Métropole Nice Côte d’Azur. 

L’apport financier des collectivités

Parmi les stations les plus fréquentées et appréciées pour la qualité de leur structure, on compte notamment Isola 2000, Auron, Saint Dalmas le Selvage. L’atout géographique incontournable explique leur succès. Le 12 novembre 2017, Isola 2000 était classée 6ème station la plus enneigée de France.

Mais cette réussite est aussi le fruit d’une politique ambitieuse d’aménagement des sites. Depuis 15 ans, le Syndicat Mixte agit comme un acteur clé du développement des stations du Mercantour qui bénéficient d’apports financiers importants. Chaque année, la Métropole NCA participe à hauteur de 5,4 millions d’euros et le département des Alpes-Maritimes contribue également à apporter 5 millions d’euros.

Isola 2000, Auron, Saint Dalmas le Selvage

Le démarrage anticipé de la saison à Isola 2000 permet notamment d’accueillir les stages d’entrainement des athlètes du Comité de ski Côte d’Azur. L’ouverture de l’intégralité des pistes aura lieu les 2 et 3 décembre 2017 dans cette station la plus haute des Alpes du Sud (point culminant à plus de 2600 mètres d’altitude). Depuis 1971, le positionnement international d’Isola 2000 la rend célèbre aussi bien en France qu’à l’étranger. 

Auron ouvrira son domaine skiable (le plus grand des Alpes-Maritimes) peu de temps après, le week-end du 9 et 10 décembre. Quant à Saint Dalmas le Selvage, le charme authentique de ce village le plus haut des Alpes-Maritimes, situé à 1500 mètres d’altitude, continue de séduire avec son site de randonnée nordique en accès libre et ses cascades de glace naturelles.
 

NEWS :
Du 23 au 26 novembre 2017, FRANCE MONTAGNES  lance la saison d’hiver au cœur de Paris, avec l’événement  « Saint-Germain des Neiges » qui rassemble les plus grandes stations de ski françaises. Pour cette 5ème édition, les professionnels de la montagne ont installé leurs stands dans le 6ème arrondissement.
>>> Pour plus d’informations sur les Stations de Ski Nice Côte d’Azur, rendez-vous ce week-end place Saint-Sulpice. 

 

 

Découvrez la boutique « Maison de Nice » !

Le 09 novembre 2017

Située non loin de la Place Masséna, la boutique propose des produits exclusifs porteurs de marques déposées du territoire.


La boutique officielle de la Ville de Nice est ouverte. À l’intérieur, vous trouverez casquettes, stylos, mugs ou encore t-shirts avec le fameux logo #ILoveNice. Lancée par la mairie, la Maison de Nice est une vitrine pour promouvoir la ville à travers des produits souvenirs où tout le monde, qu’importe son âge, pourra trouver son bonheur.


Horaires d’ouverture :

7 jours sur 7
De 10h30 à 18h30 du lundi au samedi
De 10h30 à 15h le dimanche
 

 

Adresse :

19 Rue Saint-François de Paule, 06300 Nice

 

Retrouvez la vidéo sur la page Youtube de la Ville de Nice :
 

 

 

 

Meilleure note à Nice pour le restaurant le Flaveur

Le 07 novembre 2017

Le guide gastronomique Gault & Millau a attribué aux frères Tourteaux une note de 16,5/20 comme le révèle notre partenaire média Nice-Matin.
 

 

L’année dernière, le Flaveur avait reçu la note de 15/20. Hier, lundi 6 novembre 2017, la nouvelle note (encore meilleure) a été dévoilée par le guide Gault & Millau pour saluer un « très bon service, proche et naturel » aux chefs Gaël et Mickaël Tourteaux qui ont créé leur restaurant en 2008.

Ces niçois ont par ailleurs déjà été récompensés pour la qualité de leur établissement, de leur service et de leurs plats, en recevant une étoile du guide Guide Michelin en 2011. Le Flaveur a su se différencier avec ses produits locaux et ses assiettes particulièrement travaillées et colorées, revisitées au fil des saisons.  

Une vingtaine de couverts dans une salle à la fois élégante et intimiste, des menus cohérents et un bon rapport qualité-prix…tous les ingrédients sont là. Le Flaveur a réussi le pari de la simplicité et de la proximité, tout en se positionnant en tant que restaurant gastronomique. Les deux frères « nissarts » se sont formés au côté d’Alain Llorca au Negresco, l’hôtel de luxe sur la Promenade des Anglais, et dans les équipes de Michel Del Burgo et du chef étoilé Keisuke Matsushima à Nice.

On peut lire sur le site Internet du Flaveur, dans la rubrique ‘Menus’, que « la cuisine des frères Tourteaux est faite de couleurs et d’évasion. Elle réunit saveurs et produits venus d’ailleurs cuisinés à leur sauce, en un tour de main quelque peu méditerranéen (…) Du déjeuner initiatique pour les plus affairés au dîner découverte en 7 services, il ne vous reste qu’à choisir votre formule voyage… ».

Le Flaveur : www.restaurant-flaveur.com
25 Rue Gubernatis
06000 Nice

 

La thématique « Retail Food » vous intéresse ?
 

Inscrivez-vous à la 25ème Matinale Economique délocalisée au MAPIC, au Palais des Festivals de Cannes, le jeudi 16 novembre prochain ! Une conférence-débat sur le thème : « Le retail au service du consom’acteur citoyen ? »
RSVP : virginie.atlan@nicecotedazur.org

Avec les interventions de Olivier DURAND, Président de Banimmo France, Laurent PLANTIER, Associé Fondateur de FrenchFood Capital, Claude LOUZON, PDG et Fondateur du Paradis du Fruit, Philippe LELAURE, Président de RIVIERADIS (E.Leclerc BIO-Italien) et Natasha FROST-SAVIO, Associée-Fondatrice et Chargée de Marketing de Blue Coast Brewing Company.

 

 

Nice Eco-Vallée : nouveau logo et nouveaux financements

Le 02 novembre 2017

La Métropole Nice Côte d’Azur a obtenu des financements européens qui vont permettre de soutenir le développement des programmes de recherche et d’innovation dans l’Eco-Vallée.
 

Nouveau logo Nice Eco-Vallée

 

Christian Estrosi, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur l’affirme : « Je me félicite que la Commission Européenne ait, une nouvelle fois, choisi de faire confiance à la Métropole Nice Côte d’Azur, à son esprit d’initiative et d’innovation, et de nous soutenir dans nos expérimentations. » De manière globale, 1,8 milliard d'euros ont déjà été engagés depuis 2012, lorsque la Métropole Nice Côte d’Azur a vu le jour en se positionnant comme une collectivité pionnière dans le domaine de l’innovation et du numérique.  D'ici 2020, Christian Estrosi espère franchir le cap des 15 000 emplois créés au sein de l'Eco-Vallée.
 

4,3 millions d’euros de fonds européens IRIS

Le projet collaboratif IRIS (Integrated and Replicable Solutions for Co-Creation in Sustainable Cities) a été validé par la Commission Européenne à la rentrée. Ce projet est piloté au niveau français par la Métropole Nice Côte d’Azur. Le nouveau financement à hauteur de 4,3 millions d’euros obtenu fin septembre, va permettre de déployer des solutions « vertes », notamment au sein de l’Eco-Vallée. Une manière d’accélérer la transition énergétique de la 4ème Smart City mondiale : développement d’installation de bornes de recharges pour véhicules électrique, gestion en temps réel de la consommation d’énergie des bâtiments, déploiement de capteurs pour collecter les données environnementales (Monitoring Urbain)…
 

4 millions d’euros avec le projet européen ReUseHeat

Le soutien de l’Union Européenne ne s’arrête pas là : en septembre dernier,  la Métropole NCA a remporté un nouvel appel à projets d’un montant de 4 millions d’euros. Axé sur la performance énergétique, le programme européen  ReUseHeat s’applique dans le cadre d’Horizon 2020.  Ce financement va également permettre de soutenir les expérimentations. Et pour preuve, un nouveau projet expérimental est en cours de route : le réseau urbain de chaleur et de froid innovant dans le nouveau quartier du Grand Arénas (Eco-Vallée) développé en partenariat avec EDF-DALKIA et le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB).
 

Expérimentations SmartGrids  au cœur de l’Eco-Vallée

Ces aides de la part de l’Union Européenne ne font que renforcer les initiatives déjà mises en place au cœur de l’Eco-Vallée. Dès la fin de l’année 2017, la Métropole Nice Côte d’Azur expérimentera, pour une durée de 5 ans, le pilotage énergétique de trois quartiers de l’Eco-Vallée (Nice Meridia, Les Moulins, Grand Arénas) pour optimiser la consommation d’énergie. Du côté des transports, la construction du pôle d’échanges multimodal se poursuit. La 3ème ligne de tramway va relier les axes majeurs de l’Eco-Vallée, depuis l'aéroport et le Grand Arénas, jusqu'au stade de l'Allianz Riviera.

 

 

Partenariat SMEG/GridPocket avéré à l’issue de la Matinale Eco Régionale délocalisée à Monaco !

Le 27 octobre 2017

Visionnez le Mention Design illustrant ce partenariat qui s’inscrit pleinement sur le territoire Provence-Alpes-Côte d’Azur !
 

 

La Matinale Economique délocalisée au Grimaldi Forum de Monaco, le 7 juillet 2017, a donné naissance au partenariat SMEG/GridPocket. La Société Monégasque de l’Electricité et du Gaz (SMEG) a annoncé dans un communiqué le 9 octobre dernier, « une prise de participation dans la Start-Up française GridPocket, spécialisée dans le développement d’applications numériques dédiées à l’énergie ». Un investissement qui réaffirme le positionnement de la SMEG en matière d’innovation, portée par son Directeur Général, Thomas Battaglione, qui est intervenu pour présenter sa société lors de la 25ème Matinale Economique organisée par la Maison de la Métropole NCA & de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.  Lors de cet événement, il a partagé sa vision de l’innovation, des solutions transfrontalières et a parlé du rapprochement avec une startup issue de notre Région.

Intervenant à la 25ème Matinale Economique co-animée
par Virginie Atlan, Directrice de la Maison MNCA-PACA et Denis Carreaux, Directeur des rédactions de Nice-Matin


Startup GridPocket

Cette startup, c’est GridPocket. La collaboration avec la SMEG n’est pas nouvelle puisqu’elle est à l’origine de l’application myNexio, déjà en test auprès de 250 résidents de la Principauté de Monaco. Mais ce nouvel investissement dans le digital va encore plus loin, en renforçant la politique d’innovation de la SMEG et les liens transfrontaliers à l’international et sur le territoire Provence-Alpes-Côte d’Azur. Une ambition partagée par GridPocket qui cherche à se développer en Europe, en Amérique du Nord et Centrale. Initialement basée à Sophia Antipolis, la startup est aussi membre de la French Tech Côte d’Azur et a déjà reçu plusieurs récompenses (Croissance Verte Numérique 2011, Prix EDF Energie Intelligente 2012, Prix ENEDIS 2015..).

Filip Gluszak, fondateur de GridPocket basée à Sophia Antipolis,
 membre de la French Tech Côte Côte d’Azur, membre de Capenergies


Membre de Capenergies

GridPocket est aussi membre de Capenergies, un pôle de compétitivité cofondé en 2005 par EDF et le Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA). Soutenu financièrement par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, ce pôle situé à Aix-en-Provence, s’oriente vers la transition énergétique et l’innovation, notamment en territoire PACA et Principauté de Monaco. La start-up GridPocket fondée en 2009 par Filip Gluszak, répond à ces critères puisqu’elle permet aux détenteurs de Smartphone, d’avoir des informations sur leur consommation d’énergie (watts, CO2, prix…). Les usagers peuvent ensuite relayer, via les réseaux sociaux, leurs performances de « consommacteur » en matière de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Un marché « Smart Grids » en pleine ébullition.

Sophia Antipolis

Le partenariat SMEG/GidPocket s’inscrit dans l’écosystème de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La startup est basée à Sophia Antipolis, 1ère technopole d’Europe à 20 km de l’aéroport international de Nice. Initié en 1969 par le sénateur Pierre Laffite, ce site exceptionnel de 2400 hectares est une véritable technopole qui encourage la « fertilisation croisée » entre chercheurs, enseignants et industriels. Et pour preuve, plus de 2 230 entreprises, 4 000 chercheurs et 5 000 étudiants sont répartis entre Antibes, Vallauris, Valbonne, Villeneuve-Loubet ou encore la commune de Biot.

 

 

Retour sur la Rencontre Business "Intelligence Artificielle" du 25 octobre 2017 !

Le 26 octobre 2017

Team Côte d'Azur prévoit d'organiser d'autres événements en la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA à Paris, pour mettre en avant les écosystèmes innovants de notre territoire. Restez connectés !

 

 

 

Ce matin, la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA a accueilli entre ses murs la « Rencontre Business sur l’Intelligence Artificielle » !

Le 25 octobre 2017

Un événement organisé par le Comité Richelieu et Team Côte d’Azur.
 


Programmé à l’initiative de l'agence de promotion économique ‘Team Côte d'Azur’ et de l’association française des PME innovantes ‘Le Comité Richelieu’, ce forum thématique a favorisé les échanges entre entreprises de l'écosystème de l'innovation.

La matinée a commencé avec un mot de bienvenue de la part de Virginie Atlan, Directrice de la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA à Paris. Par la suite, une série de témoignages (IBM, STEP AT, MEDIAWEN, QWANT, HUAWEI) a pu attester de l’importance et de la place exponentielle de l’Intelligence Artificielle au sein de l’écosystème des entreprises innovantes et du développement de leurs activités.

Objectif des organisateurs : améliorer la compréhension et l’appréhension des marchés à travers des retours d’expérience et du networking, une ambition analogue à celle de la Maison MNCA-PACA, l’antenne parisienne où se déroulent les Matinales Economiques et les Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion. Organisatrice d’événements depuis son inauguration en 2014 au sein de la capitale, mais aussi lieu d’accueil d’événements et espace de co-working, cette Maison favorise les partenariats et les Rencontres Business entre acteurs du privé et du public, au niveau local, régional et national.

Qu’est-ce que l’Intelligence Artificielle ?

Le thème de l’intelligence artificielle, abréviée en IA ou AI, est aujourd’hui omniprésent. Cette technologie fait partie intégrante de notre quotidien (ordinateurs, smartphones…) et de celui des entreprises qui développent de nouveaux outils (algorithme, systèmes complexes…).

L’IA touche non seulement à l'informatique mais aussi aux mathématiques, à la neuroscience et à la psychologie cognitive. Ce vaste domaine faisant penser aux robots, et aux films de sciences fiction, est pourtant fortement ancré dans le réel à travers le modèle de la Ville Intelligente, comme celle de Nice, qui mise énormément sur les nouvelles technologies et le numérique. 

L’Intelligence Artificielle a été popularisée au milieu du 20ème siècle, notamment avec le mathématicien Alan Turing et le scientifique américain Marvin Lee Minsky, l’un des organisateurs de la conférence de Dartmouth de 1956. En 1997, le Deep Blue d’IBM se fait connaître au grand public en surpassant l’intelligence d’un Homme : c’est la première machine à battre le champion mondial d’échecs, Garry Kasparov.

 

 

Exonération de fiscalité locale pour les Jeunes Entreprises Innovantes en Métropole NCA

Le 18 octobre 2017

 « La Métropole Nice Côte d'Azur est la première et unique collectivité de France à appliquer cette disposition », déclaration de Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur et Président délégué de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
 

NICE : Christian Estrosi a inauguré ce lundi 16 octobre le bâtiment Totem de la French Tech CDA.
 

Cette annonce arrive au moment de l’inauguration du bâtiment Totem de la French Tech Côte d’Azur. En ce début de semaine, Christian Estrosi s’est rendu à la Pépinière d’Entreprises (CEEI) Nice Côte d’Azur, au cœur de l’Eco-Vallée, l’une des vitrines phares du développement économique de la Région PACA. Le Maire de Nice s’est ensuite rendu à la Cérémonie « Côte d’Azur Innovation Awards » qui a récompensé 24 startups locales.

Le moment était donc bien choisi pour annoncer l’application du dispositif d’exonération fiscale pour les entreprises bénéficiant du label national JEI (Jeunes Entreprises Innovantes). Une proposition qui sera votée lors du prochain conseil métropolitain et qui entre en totale cohérence avec la politique globale menée à Nice qui vise l’exemplarité en termes de « Ville Intelligente ». Et pour preuve, la Nissa Bella figure dans la liste des dix finalistes du concours pour le titre de Capitale Européenne de l'Innovation 2017.

Le label Jeune Entreprise Innovante (JEI)

Le Président de la Métropole NCA a parlé d’une exonération de fiscalité locale qui concernera toutes les entreprises du territoire Nice Côte d’Azur qui ont reçu ce label. Ainsi, ces sociétés n’auront ni à payer de taxe foncière, ni de cotisation économique territoriale. Objectif : facilité la vie des entrepreneurs qui souhaitent investir et effectuer des levées de fonds.

Le CGI (Code général des impôts) prévoit notamment une exonération de cotisation foncière des entreprises en faveur des JEI, sur délibération des communes et des établissements publics de coopération intercommunale dotés d’une fiscalité propre.

Un appui pour les projets R&D

Le statut de la jeune entreprise innovante (JEI) a été créé en 2004 en France, pour favoriser les aides aux petites et moyennes entreprises. Il s’agit d’un appui pour les projets de Recherche & Développement des sociétés de moins de 7 ans. Parmi les critères : création avant le 1er janvier 2020, effectif de moins de 250 salariés et chiffre d'affaires de moins de 50 M€. Les avantages ? L'entreprise qualifiée de J.E.I peut être exonérée de cotisations patronales qui s’appliquent aux salariés et gestionnaires du projet R&D (ingénieurs, chercheurs, techniciens etc). Son allégement fiscal correspond à une exonération d’impôt sur le revenu ou sur les sociétés.
 

Lisez également les articles de « Presse Agence, la lettre économique et politique de PACA » :

http://www.presseagence.fr/lettre-economique-politique-paca/2017/10/17/nice-christian-estrosi-annonce-lexoneration-de-fiscalite-locale-pour-les-jeunes-entreprises-innovantes/

http://www.presseagence.fr/lettre-economique-politique-paca/2017/10/13/nice-lundi-16-octobre-2017-inauguration-du-batiment-totem-french-tech-cote-dazur/

 

 

La presse en parle : notre partenaire Nice-Matin revient sur les interventions du 4ème Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion !

Le 17 octobre 2017

Le 3 octobre 2017, les cinq fondateurs des startups Ladies Drivers, SilversatHome, CatchingBox, VoxCracy et Les 3Dandies, sont venus pitcher en la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA à Paris.
 

Le rendez-vous trimestriel des startups est un accélérateur de rencontres business, mais aussi une opportunité en termes de visibilité médiatique, à l’image de l’article publié sur le site web de Nice-Matin au lendemain de l’événement et celui paru en version papier le lundi suivant. Des articles signés Christelle Lefebvre, journaliste et  chef du service Economie, présente à chaque édition.

Mise en avant de cinq startups azuréennes

Reliées d’une manière ou d’une autre au territoire Provence-Alpes-Côte d’Azur, elles ont décidé soit de s’installer à Paris, comme Les 3Dandies, après avoir été formées et soutenues au sein de l’écosystème azuréen, soit de poursuivre leur développement dans le Sud-Est, tout en visant un développement allant au-delà de l’échelle locale.

Pour booster une poussée nationale voir internationale, chaque intervenant est venu avec ses propres attentes : prospection parisienne, recherche de financement et d’investisseurs, développement de services hors les murs et création d’agences sur le territoire français, quête d’opportunités business… 

Comme à chaque trimestre depuis janvier 2017, les pitchs se sont déroulés sous forme de questions/réponses encadrés par les co-animateurs dont le parrain de cette 4ème édition Stéphane Couturier (Directeur de l’entreprise marseillaise SNEF Connect) et la directrice de la Maison MNCA-PACA, Virginie Atlan. Une première partie « meetup » face à une audience éclectique et réceptive, avant d’échanger durant un temps convivial « afterwork » autour de spécialités niçoises et provençales.
 

Lien vers le site de Nice-Matin :
http://www.nicematin.com/economie/pourquoi-ces-startups-nicoises-pitchent-a-paris-172133

 

« Si t’es tattoo, t’es Pompidou… et t’es Nice ! »

Le 22 septembre 2017

Une opération lancée par la Ville de Nice et la Fondation Claude Pompidou pour soutenir la recherche sur la maladie d’Alzheimer.
 

Didier Audebert (à droite de l’image), Conseiller spécial en communication pour la Fondation Claude Pompidou, sera présent le 3 octobre prochain en la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA à Paris, à l’occasion du 4ème Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion.  
 

 

Le 8 septembre dernier, le professeur de neurosciences  Alain Buisson recevait le Prix  « Claude Pompidou » à l’Hôtel Aston La Scala à Nice. Une récompense à hauteur de 100 000 euros, qui existe depuis sept ans pour encourager les soins, l’enseignement et la recherche sur la maladie d’Alzheimer. Alain Pompidou, docteur en biologie humaine et ancien député européen, a remis ce prix (qui porte le nom de sa mère adoptive) en présence de figures niçoises, de personnalités ambassadrices et de parrains de l’association.

Des tatouages éphémères pour une cause majeure

Les célébrités présentes ont également participé à l’opération « Si t’es tattoo, t’es Pompidou… et t’es Nice ! ».  Un joli jeu de mots qui a vocation à séduire aussi bien les touristes que les Niçois, afin de se procurer dans les bureaux d’accueil de l’Office du Tourisme de la ville des planches de tattoos éphémères (5 euros la planche d’environ 10 tattoos). Les bénéfices (2 euros par planche) seront versés au profit de la Fondation Claude Pompidou qui a lancé cette opération le 1er août 2017 en partenariat avec la Ville de Nice et le fabricant français Bernard Forever, une référence dans le tatouage temporaire sur-mesure.

L’animateur Julien Lepers, le journaliste Bernard de La Villardière, le boxeur Brahim Asloum, les comédiennes Emmanuelle Boidron et Michèle Mercier, ont été témoins du lancement de cette action caritative qui s’adresse à toutes les générations confondues. Les tattoos reprennent des symboles de la Nissa Bella : le hashtag #ILoveNice évidemment, mais aussi des palmiers, des masques de carnaval, des bateaux et des dauphins.

L’Institut Claude Pompidou à Nice

La Fondation Claude Pompidou accompagne depuis 1970 les personnes fragilisées au sens large (maladie, handicap, grand âge) grâces à ses bénévoles et à ses établissements dans toute la France. C’est en 2004 que l’Institut Claude Pompidou ouvre ses portes rue Molière à Nice. Il s’agit d’un centre pilote (conçu par Marc Barani) qui vise à apporter des réponses concrètes et innovantes aux problèmes posés par la maladie d’Alzheimer. Monté en partenariat avec le Centre Hospitalier Universitaire de Nice, le projet de la Fondation était très attendu : l’estimation dans les Alpes-Maritimes  s’élève à plus de 11 000 patients atteints d’Alzheimer et la maladie touche actuellement 47,5 millions de personnes dans le monde.

Le partenariat de départ s’est élargi. La Fondation Claude Pompidou, le CHU de Nice, la Mutualité Française PACA-SSAM et France Alzheimer 06 font aujourd’hui partie d’un Groupement de Coopération médico-sociale. Ces deux derniers partenaires rejoignent l’équipe médicale du Centre Mémoire de Ressources et de Recherche (CMRR) du Pôle de Gérontologie du CHU de Nice ainsi que le Centre Edmond et Lily Safra (ELSC), grand pôle de recherche sur le cerveau en Israël.

 

 

« Les Niçois » ouvrent leur 3ème restaurant !

Le 18 septembre 2017

Découvrez le Yacht Club aux spécialités méditerranéennes dans le 9ème arrondissement de Paris.

 

 

Les grands classiques de la brasserie font la loi, mais à la sauce Les Niçois… Le gérant Luc Sananes, déjà venu en la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA pour le « Afterwork des Rendez-vous de l’innovation » en juin dernier et présent  avec son Rosé de Pétanque à la Matinale Economique délocalisée au Festival de Cannes 2017, vous propose un nouveau voyage dans une brasserie de plage de 300 m2 nichée en plein cœur de Paris. 

L’inauguration a eu lieu la semaine dernière. De Nice à l’Italie, en passant par la Grèce, les parisiens et les Niçois de Paris vont pouvoir profiter de produits 100 % frais et de saisons, de cocktails maison et d’une carte des vins azuréenne.

Ce restaurant situé 8 rue Saint-Lazare dans le 9ème arrondissement vous ouvre ses portes du lundi au vendredi de 12h à 2h du matin, le samedi de 11h30 à 2h du matin, sans oublier le brunch de lendemain de fête, le dimanche de 11h30 à 17h.  

Leur Facebook : https://www.facebook.com/leyachtclubparis/

Leur Instagram : https://www.instagram.com/leyachtclubparis/

Leur site : http://lesnicois.com/

 

 

Jean-François DIETERICH, Maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat, présente la 4ème édition de "Saint-Jean-Cap-Ferrat PRESTIGE" parrainé par l'acteur Clovis CORNILLAC

Le 14 septembre 2017

Retour en images sur la Conférence de Presse en la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA à Paris
 

 

 

Les Niçois réussissent dans la capitale et ailleurs dans de multiples secteurs !

Le 13 septembre 2017

Niçoise de Paris : Julia Sedefdjian, la plus jeune cheffe étoilée de France.

Situé dans la même rue que la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA à Paris, le restaurant « Les Fables de la Fontaine » de la rue Saint-Dominique du 7ème arrondissement, non loin de la Tour Eiffel, est étoilé depuis plus de 10 ans. C’est aujourd’hui grâce à la jeune niçoise, Julia Sedefdjian, que le conte de fées se perpétue.
 

Les partenaires de la métropole niçoise se réunissent au restaurant Les Fables de la Fontaine
(131 Rue Saint-Dominique 75007 Paris)


Virginie Atlan / Dominique Serra (Rallye Aïcha des Gazelles) / Bruno Solo / Thierry Frésard (Saint-Honoré) / Paul Belmondo / Luana Belmondo / Julia Sedefdjian
 

Elle vient de Nice où elle a passé un CAP de cuisine à 14 ans avant de devenir apprentie à l’Aphrodite. Le déclic se fait à ce moment-là, pendant sa 2ème année d’apprentissage chez le chef David Faure qui lui fait découvrir les secrets et merveilles de la cuisine niçoise. Son mentor ne la considère pas comme une simple exécutante, il lui transmet son savoir et « ça change tout », avoue Julia Sedefdjian.

Avec ses deux CAP de cuisine et de pâtisserie en poche, la jeune femme semble suivre sa bonne étoile en étant récompensée d'une médaille d'or au concours régional du Meilleur Apprenti de France en 2012. La même année, elle arrive à Paris et trouve une annonce de Pôle Emploi pour travailler en tant que commis aux Fables de la Fontaine, une adresse de luxe réputée pour ses poissons. Demi-cheffe de partie au bout de 6 mois, elle devient sous-cheffe le jour de ses 18 ans.

En 2015, le chef Anthony David rend son tablier et lui passe la chandelle. Une opportunité incroyable pour Julia Sedefdjian qui hérite, à 20 ans seulement, d’un restaurant étoilé. Mais sa véritable récompense, elle l’aura le 1er février 2016, en apprenant que le Guide Michelin lui attribue un nouveau macaron, malgré une carte revisitée. C’est son patron, David Bottreau, qui lui annonce en plein service la bonne nouvelle, un bouquet de fleurs à la main : « Vous êtes la plus jeune cheffe étoilée de France ». Julia Sedefdjian se distingue non seulement par son talent et son jeune âge, mais aussi parce qu’elle fait partie de la très mince minorité de femmes parmi les 600 restaurants récompensées en 2016.

Le soleil de Nice dans l'assiette

« Ma cuisine est avant tout familiale, gourmande, généreuse et parfois épicée. J’essaie de mettre le meilleur des saveurs du Sud dans ce plat qui me rappelle mon enfance », explique la jeune niçoise d’origine. Elle cuisine des spécialités comme la bourride du Gros Caillou, un clin d’œil à la bouillabaisse, les panisses ou encore l’aïoli. « Je monte la sauce au pilon avec de l’ail et de l’huile d’olive, la recette des puristes, et j’y ajoute un jaune d’œuf », confie-t-elle.

Cet « aïoli de lieu » aux légumes de saison est son plat fétiche. Une spécialité de Nice qui lui rappelle sa maison et ses souvenirs d’enfance : « Presque tous les dimanches, il était sur la table familiale ». La jeune femme raconte aussi qu’en bons Niçois, ils allaient faire leurs courses au marché du Cours Saleya, la principale voie piétonne du Vieux-Nice.

Revisiter les plats et le modèle économique

Le restaurant « Les Fables de la Fontaine » compte une quarantaine de couverts en intérieur (le double avec la terrasse). Julia Sedefdjian veut ce lieu convivial et défend une cuisine accessible. On peut aujourd’hui y manger pour 60 euros. Des tarifs allégés, sans perdre de vue la qualité : dans les recettes provençales le produit reste la base. « Nous avons divisé les prix par deux. Pourquoi persister à servir du bar à 21 € le kilo alors qu’on a du maigre à 10 €, moins connu mais exquis ? », fait-elle remarquer.

Au moment où elle a remplacé le chef, tout a été repensé, de la carte jusqu’au décor. Le patron lui a fait confiance. « J’ai tellement apprécié qu’on me donne ma chance, que cela m’a donné envie de transmettre à mon tour ! Le chef doit transmettre sa vision de la cuisine. », explique-t-elle. Ses références culinaires dans le domaine de la haute gastronomie ? Jean-François Piège ou Alain Ducasse : « ils sont pour moi des modèles à suivre ».

 

 

La Métropole Nice Côte d'Azur : un outil efficace pour relever les défis économiques en étant au service des citoyens.

Le 12 septembre 2017

Christian ESTROSI : "En cinq ans, nous avons réussi notre mutation industrielle, axée sur les nouvelles technologies, l'innovation et la croissance verte" (retrouvez l'article dans le journal Nice-Matin)
 

 

 

Nouvelle réunion des Gazelles du Rallye Aïcha du Maroc, partenaire de la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA à Paris !

Le 11 septembre 2017

Entre 200 et 300 gazelles étaient au rendez-vous dans nos locaux pour se préparer au départ de Nice qui aura lieu en mars 2018.
 

 

 

 

La French Tech PACA à l’honneur à Tel Aviv !

Le 07 septembre 2017

Une délégation de startups issue de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est rendue au DLD en Israël, un festival incontournable dans le domaine de l’innovation.
 

Virginie ATLAN, Directrice de la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA et Caroline
POZMENTIER-SPORTICH, Vice-Président de la Région PACA & Adjointe au Maire de Marseille, au DLD 2017.

 

Avant-dernier jour pour le DLD 2017. Ce festival de l’innovation à Tel Aviv a ouvert ses portes le dimanche 3 septembre et se termine ce vendredi.  Pitch party, conférences, challenges, speed dating B to B auront rythmé ces six jours de rencontres entre investisseurs, cabinets de conseil, entrepreneurs  et grands groupes.

Cet événement emblématique en Israël a vocation à rassembler l’écosystème  des startups à l’échelle internationale. Le Hub de la « Startup Nation » est bien sûr au rendez-vous, mais pas seulement : ce grand rassemblement annuel est aussi l’occasion de mieux faire connaître aux yeux du monde la French Tech. Un stand lui est spécialement dédié, avec notamment la présence de la ville de Marseille qui se retrouve cette année, aux côtés de nombreux partenaires, en mission officielle en Israël.

Délégation d’entreprises provençales

La French Tech était déjà présente l’an dernier. Le PDG d’Orange, Stéphane Richard, avait pu témoigner sur place de la diversité de l’écosystème numérique français. Cette année, les talents et pépites qui font l’attractivité du territoire Provence-Alpes-Côte d’Azur sont au rendez-vous. On compte notamment la présence de AlertGasoil, technologie brevetée de la startup marseillaise Avenir Développement Durable fondée par Eric Elkaïm (retrouvez son interview dans le « Liberté d’Expression » du 1er septembre 2017).

Aixsonic, Géo Sentinel, Kyalis Group, projet Thecamp  (Aix-en-Provence), Instacare, Interxion, AlertGasoil, Walkoo, My tech trip (Marseille), Agrivolta (Rousset),  MoneyTine, Tactis, Wavestone (Aubagne)… Parmi la quinzaine d’entreprises en provenance de la Région PACA, des startups sont issues du réseau Aix-Marseille French Tech comme Walkoo, Agrivolta et Géo Sentinel.

Jumelage et partenariats dans la « Startup Nation »

Un voyage devenu incontournable dans un pays où les industries High Tech représentent environ
40 % du PIB. En effet, dans les domaines de l’aéronautique, de l’électronique, des télécommunications, des logiciels et des biotechnologies, Israël est particulièrement à la pointe et déjà « au-delà de demain ». 

Le festival DLD est aussi l’occasion d’effectuer des visites de sites : la délégation  marseillaise a été accueillie par la Mairie de Haïfa (Marseille est jumelée avec la ville) et s’est rendue à Matam, véritable parc technologique (IBM, Microsoft, Philips, Google, Yahoo !…) et au Technion, l’institut de technologie d’Israël dont le campus attire de nombreux étudiants français. Le Technion est d’ailleurs partenaire avec des centres de formation et de recherches français tels que l’institut Mines-Télécom en 2014 (retrouvez l’intervention du DGA Francis Jutand lors de la24e Matinale Economique du 13 juin 2017).

Business France co-organise ce jeudi au DLD Forum une conférence suivie d’une soirée networking. A l’image des Matinales Economiques organisées en la Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA à Paris, la mission marseillaise en Israël est l’occasion de bénéficier de temps forts et de rencontres business, qui s’inscrivent dans une dynamique territoriale et partenariale entre les acteurs publics et privés.

 

 

« Festin Nissart » : une rentrée niçoise festive et fédératrice

Le 05 septembre 2017

Le 1er septembre 2017, le traditionnel banquet annulé l’an dernier suite aux événements du 14 juillet, a réuni plus de 5000 personnes en une soirée.
 

Photo de Pierre-Paul Léonelli, Président de l’Association des Amis du Maire de Nice


Au lendemain de la présentation par Christian Estrosi de la réorganisation administrative de la Ville et de la Métropole, les amis du Maire de Nice ont partagé un repas dont l’ampleur reflète bien la grandeur de la Nissa Bella. La soirée de vendredi dernier fait aussi écho à la notion de rassemblement et de partenariats, thèmes particulièrement chers à Christian Estrosi qui a vivement remercié l’ensemble des élus et des bénévoles qui ont permis l’organisation de cet événement. Un moment convivial et fédérateur, à l’heure où s’entame un nouveau chapitre en ce début de mois de septembre.

Pour la première fois, le « Festin Nissart » a eu lieu sur la Promenade du Paillon. Les participants ont félicité le travail d’équipe réalisé en dehors de toute campagne électorale : « la sécurité énorme mais discrète et efficace » ou encore « la logistique qui fait que tout est servi vite, que c'est bon et chaud ». On peut dire que l’année commence bien. Le Festin Nissart est une réussite pour les amis du Maire de Nice, mais aussi un succès populaire et une fierté pour le Président de la Métropole NCA et Président délégué en Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui reste fort à Nice, dans la région et influent à Paris.

 « Nous avons la volonté de faire gagner Nice », affirme Rudy Salles. L’Adjoint au Maire de Nice, délégué au Tourisme et aux Relations internationales, poursuit : « Quand on voit aujourd’hui la transformation de la ville, la beauté de la ville et l’endroit dans lequel on se trouve qui a été entièrement rénové, on peut dire qu’une partie des paris que nous avions faits avec Christian Estrosi sont aujourd’hui atteints ».  Et de rajouter, non sans jeu de mots : « Ceux qui ont aimé le hors-d’œuvre vont adorer le plat de résistance, notamment la ligne 2 du tramway ».

Rentrée rime avec poursuite des chantiers

Rudy Salles était aux côtés du Président de la Métropole lors de l’arrivée du tunnelier dans la rue de France à Nice. En effet, les travaux de percement du tunnel qui accueillera la 2ème ligne de tramway sont maintenant terminés. Le tunnelier a parcouru les 2900m depuis la rue Ségurane. Prochaine étape : les premiers essais en janvier 2018, puis la mise en service du premier tronçon de la ligne 2 l’été prochain.

Parmi les nouveautés de la rentrée, on compte également les livraisons imminentes d’immeubles et les travaux d’aménagement d’espaces publics qui devraient s’étaler sur deux ans. D’après l’EPA (Etablissement Public d'Aménagement), ce chantier débutera par la reprise de l’avenue du Docteur-Robini. Du côté de la technopole urbaine Nice-Méridia, entre les Moulins et le stade Allianz Riviera, l’Opération d’intérêt national sera particulièrement active.

Dans les mois à venir, les immeubles Connexion et Unity seront construits. Sans oublier les chantiers en cours : Pléiade, Odyssée et Anis de Pitch Promotion (bureaux à haute performance environnementale) ; ainsi que les permis obtenus comme le Palazzo Méridia de Nexity et l'IMREDD (plateforme technologique et  learning centre) qui s’implantera au sein de l’Eco-campus. Olivier Sassi, le nouveau directeur général de l’EPA qui succède à Pascal Gauthier, va poursuivre les travaux dans cette même dynamique engagée au cœur de l’Eco-Vallée, vitrine de l'innovation. Présidée par Christian Estrosi, l’EPA ne devrait d’ailleurs plus s’appeler « Plaine du Var » mais « Nice Eco-Vallée ».

 

Festin Nissart 2017 : vidéo de remerciements du Maire de Nice, Christian ESTROSI

 

La Métropole Nice Côte d’Azur finaliste du prix Capitale Européenne de l’Innovation 2017

Le 04 septembre 2017

La Commission Européenne a publié la liste des dix villes européennes qui ont une chance d’être récompensées le 7 novembre prochain au Web Summit à Lisbonne.

Cette année, la Métropole NCA s’est portée candidate au prix Capitale Européenne de l’Innovation 2017 (« iCapital »). C’est officiel, tous les espoirs sont permis pour la Métropole qui a été sélectionnée finaliste parmi les 32 villes candidates, dans l’objectif de devenir lauréate du concours, après Barcelone (2014) et Amsterdam (2016). Les résultats de cette 3ème édition seront connus le 7 novembre prochain à Lisbonne, dans le cadre du Web Summit, immense conférence technologique mondiale. Mais d’ici là, les efforts se poursuivront au sein de la Métropole NCA qui porte une politique « smart » et « éco-tech » depuis des années. Une stratégie de ville intelligente défendue et engagée par le Président de la Métropole NCA, Christian Estrosi. Prochaine étape en septembre pour la Métropole NCA qui se rendra à Bruxelles pour défendre sa candidature.

Aller encore plus loin

Les équipes de la Métropole NCA sont plus motivées que jamais pour décrocher ce prix majeur qui entre totalement en cohérence avec la politique globale menée au sein de ce territoire d’exception, où les expérimentations et la mise en place d'initiatives innovantes demeurent le principal fil conducteur. « Plus que jamais, je souhaite que nous allions encore plus loin, et que nous portions Nice au plus haut » a déclaré Christian Estrosi qui se réjouit de la décision de la Commission Européenne qui vient valoriser le travail déjà engagé depuis 2008.

La candidature de la Métropole NCA apparaît comme une évidence, au vu de la multiplicité des initiatives exemplaires et concrètes, issues des technologies « smart grid » (réseaux intelligents) et de l’économie « verte » dans les secteurs du transport et de l’urbanisme (nouveau tramway, valorisation des espaces verts etc).

Eco-Vallée et Smart City

Le Président de la Métropole NCA, Christian Estrosi, a notamment planifié la construction des grands projets de l’Eco-Vallée, l’Etablissement Public d'Aménagement (EPA) dans la plaine du Var. Le Président de la Métropole et Maire de Nice souligne également l’importance de la participation citoyenne dans la gestion de la ville. Que ce soit dans le domaine écologique, high-tech, Silver Eco (le « Bien-vieillir ») ou celui de la sécurité, la stratégie de « ville intelligente » (Smart City) vise à améliorer le quotidien des citoyens qui sont bénéficiaires mais aussi parties prenantes.  

Le pôle d’échanges multimodal Nice-Aéroport et l’ensemble des travaux de l’Opération d’Intérêt National Éco-Vallée, programmés sur environ 30 ans, visent à créer 50 000 nouveaux emplois. Le Grand Arénas, nouveau quartier d'affaires international de la Métropole, l’éco-stade Allianz Riviera, la technopole urbaine Nice Meridia, sont autant d’opérations en cours ou ayant déjà vu le jour. Pour cela, un large partenariat a été créé, basé sur de nombreuses concertations. Entre 2011 et 2025, l’Eco-vallée devrait regrouper 2,5 milliards d’investissements publics et privés.

 

 

Bonne rentrée à tous !

Le 28 août 2017

La Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA vous donne RDV à Paris pour les Matinales Economiques mensuelles et les Rendez-vous de l'innovation trimestriels, sans oublier l'actu sur nos réseaux !
 

 

 

La Maison de la Métropole NCA & de la Région PACA vous souhaite de bonnes vacances ensoleillées par la douceur de la French Riviera !

Le 04 août 2017

Suivez notre actualité sur les réseaux sociaux à la rentrée : l'aventure se poursuit avec des nouveaux RDV Eco, Matinales Economiques et Rendez-vous de l'innovation aux services des Grands Groupes et Startups !

 

 

 

Mondiaux 2017 de natation : Camille Lacourt rejoint de nouveau la liste des champions de notre région !

Le 01 août 2017

Le nageur spécialiste du 50 m dos a décroché dimanche dernier son 5ème et dernier titre de champion du monde.
 

Crédit photo : site officiel du Cercle des Nageurs de Marseille

 

C’est ce qu’on appelle un départ en beauté. A 32 ans, Camille Lacourt termine sa carrière sportive en gagnant une nouvelle médaille d’or. Une victoire qu’il est allé chercher en 24 sec 35 le 30 juillet 2017 à Budapest.

Ce nouveau titre de champion du 50 m dos vient s’ajouter au brillant palmarès de ce nageur natif de Narbonne, qui a choisi la cité phocéenne comme ville d’adoption pour y consolider son parcours professionnel. Après s’être entraîné à Canet-en-Roussillon avec Philippe Lucas, Camille Lacourt rejoint le Cercle des Nageurs de Marseille (CNM). Avec l’entraîneur marseillais Romain Barnier, il décroche deux titres de champion de France en 2009 en petit bassin à Angers en battant les records des 50 et 100 m dos.

Il faut dire que le club marseillais cultive depuis des années le goût pour les recettes du succès : Florent Manaudou, Fabien Gilot, Frédérick Bousquet sont également passés par là, tout comme Camille Lacourt. En 2016, sur les 28 nageurs français engagés à Rio pour les Jeux Olympiques, 12 venaient du club d’excellence de Marseille, la ville qui a reçu cette année le label de la Capitale Européenne du Sport 2017 (décerné par l'ACES Europe).

Camille Lacourt aura cumulé les victoires. Seize médailles d’or en grand bassin et huit en petit bassin lors des Championnats de France. Cinq titres de champion du monde, deux médailles d’argent mondiales en grand bassin, une de bronze et cinq titres de champion d’Europe.

Lors des Mondiaux de 2011 à Shanghaï, il entre dans l’histoire de la natation française avec un scénario rarissime, en remportant ex aequo le 100 m dos avec Jérémy Stravius. Jusqu’alors la France n'avait jamais connu de champion du monde masculin en natation. Par la suite, les success story s’enchaînent au niveau mondial : 4 × 100 m quatre nages en 2013, 50 m dos en 2013 et 2015… Sans oublier cette ultime victoire de 2017. En 2010, c’est justement à Budapest lors des Championnats d’Europe que le dossiste s’était révélé, aux yeux du monde entier. Sept ans plus tard, la boucle est bouclée.

Même ses déceptions lui donnent un positionnement plutôt flatteur à l’échelle planétaire puisque, sans être au plus haut du podium, Camille Lacourt arrive malgré tout parmi les premiers, à l’image de sa 4ème place à Londres en 2012 et de sa 5ème à Rio en 2016.

 

 

Le Nice Jazz Festival célèbre sa 68ème édition !

Le 18 juillet 2017

Le rendez-vous annuel tant attendu et de renommée internationale est parrainé cette année par le musicien et compositeur Herbie Hancock.

 

 

Le Nice Jazz Festival a débuté ce lundi 17 juillet et se poursuit jusqu’au vendredi 21 juillet. Durant ces quatre jours de festivités, le Théâtre de Verdure situé Place Masséna sera investi par des milliers de spectateurs venus s’initier ou bien partager leur amour pour le jazz. Pour l’occasion, la programmation se veut audacieuse et éclectique : plus de 30 artistes sont réunis pour faire vibrer les 45 000 spectateurs attendus tout au long de ses soirées musicales. En tête de la programmation, on retrouve Herbie Hancock, Ibrahim Maalouf, Mary J.Blige, IAM, Lamomali…

Un festival reconnu mondialement

Crée en 1948, le Nice Jazz Festival est le premier festival de jazz international. Cette année, le parrain du festival n’est autre que Herbie Hancock, l’un des musiciens de jazz les plus importants et influents au monde. Le jazzman, ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO depuis 2011, qualifie le jazz de « langage universel» et entend partager son discours avec le plus grand nombre d’auditeurs.

Au cœur du festival

Ce festival est un véritable atout économique et touristique. Les quatre jours de concerts constituent le point culminant de la saison. Au-delà de l’aspect purement musical, la « culture jazz » fait vibrer la Métropole Niçoise tout au long de la période estivale à travers des expositions et des conférences. Les Off 2017 ont débuté en juin et se termineront fin juillet avec sept labels crées (Friends, On Stage, Pitchoun, Arts, Tremplin et Conférences) qui permettent d’intégrer le jazz à la vie de tous les jours. Ainsi la musique s’invite dans les tramways, les hôpitaux pour enfants Lenval et Pasteur, les galeries d’art, l’hôtel Plaza, le Hard Rock Café ou encore les collines de Bellet… La Nissa Bella vit aux rythmes du jazz.
 

Teaser 68ème édition NICE JAZZ FESTIVAL

 

 

Retour sur les événements de la Saison 2016-2017 en la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur & de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur à Paris !

Le 13 juillet 2017

Retrouvez les dates clés des dernières rencontres éco-business, qui ont lieu tous les mois au cœur de la capitale, en faveur du rayonnement national et international de notre territoire azuréen !

 

 

 

Le hashtag #ILoveNice s’affiche sur une nouvelle collection Décathlon !

Le 12 juillet 2017

La Ville de Nice engage un partenariat en faveur de trois associations venant en aide aux familles des victimes de l’attentat du 14 juillet 2016.

Vous pouvez d'ores et déjà acheter ces tee-shirts et casquettes #ILoveNice à Nice. Ils seront prochainement mis en vente dans l’ensemble des magasins Décathlon des Alpes-Maritimes. Les bénéfices seront reversés aux associations : Fédération Nationale des victimes d’attentats et d’accidents collectifs (FENVAC), Association française des victimes du terrorisme (AFVT) et Promenade des Anges.
 

 

Visite virtuelle des nouveaux locaux parisiens de la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur élargie à la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur !

Le 12 juillet 2017

Découvrez, au cœur de la capitale, les nouveaux espaces de co-working pour vos réunions, présentations et rencontres en faveur du développement économique de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

 

 

Rendez-vous au Rez-de-chaussée

41-43 rue Saint-Dominique 75007 PARIS

Métro : Invalides / Assemblée Nationale

 

 

Nice, ville emblématique d’Innovative City

Le 07 juillet 2017

L’innovation au cœur de la 1ère métropole créée en France, 4ème Smart City au monde et candidate au Prix de Capitale Européenne de l’Innovation 2017

Durant deux jours, Nice a accueilli le salon INNOVATIVE CITY 2017 dédié à la ville intelligente et connectée sur le thème : « Nouveaux modèles pour les villes et les citoyens ». Pour la 6ème année consécutive, les acteurs économiques représentatifs du savoir-faire français ont investi la French Riviera : 3000 participants, 147 exposants, 53 conférences et 120 rendez-vous d’affaires.

Un salon qui fait écho aux Matinales Economiques

Parmi les entreprises présentes les 5 et 6 juillet au palais Acropolis à Nice, plusieurs ont déjà participé aux  Matinales Economiques tenues en la Maison de la Métropole NCA et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur à Paris. À titre d’exemples : ENEDIS et BOUYUGES CONSTRUCTION (invités à la 25e Matinale Eco de ce vendredi 7 juillet à Monaco), EMBIX (présent à la 22e Matinale Eco co-animée par Jean-Marc Molina, Responsables des Conférences INNOVATIVE CITY), ENGIE et SOPRA STORIA (24e Matinale Eco), CISCO (20e Matinale Eco)…

Les débats ont tourné autour de la transformation numérique, l’aménagement du territoire,  l’éco-exemplarité et le BIM (Building information modeling), la « silver » économie et la santé avec le 1er forum «  Health Innovation Challenge », les Smart Grids et la mobilité… Mais aussi les Arts et la Technologies à l’image de MOVIMENTA, qui a présenté son Festival Biennal en avant-première en la Maison de la Métropole NCA & de la région PACA le 27 juin dernier.

Point d’orgue de cette 6ème édition : la sûreté et la cybersécurité. Des thématiques déjà mises en avant à Nice durant le salon « Safe & Smart City » du 23 mars 2017 organisé par ELNET France et à l’occasion de la 20e Matinale Economique co-animée par Arié Bensemhoun (Directeur Exécutif ELNET).

Conférences et démonstrations au service de la Smart City

La future plateforme d’hypervision de sécurité, développée à Nice en collaboration avec ENGIE Ineo, a été dévoilée au grand public. L’inauguration officielle de la « Vitrine du Savoir-Faire Smart Grids azuréen » a eu lieu sur le stand de la CCI. Les conférences se sont succédées tout en mettant en avant les solutions, modèles et fleurons méditerranéens : "BIM : de la conception à l'exploitation, une ambition au service de l'aménagement du territoire ?", "Intelligence des territoires côtiers : le modèle méditerranéen", "La Côte d'Azur, vivier de solutions Smart Grids innovantes : la première route du savoir-faire en France"...

Les startups étaient aussi à l’honneur au sein du « Village Start Up » (Audiospot, Busit, Easytri, Eccity, Gridpocket, Helioclim, Jaguards, Onhys, Smart Ear, Ziblue...) et sur le stand de la Ville de Nice (25 startups locales et 17 démonstrateurs Smart City).

 

Retour sur le Afterwork MOVIMENTA du 27 juin 2017 !

Le 30 juin 2017

Merci aux intervenants et participants de cet afterwork Art&Technologie !


Ce soir, suivez en live le AFTERWORK MOVIMENTA "Art et Technologie" en la Maison de la Métropole NCA & de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur Twitter et Facebook !

Le 27 juin 2017

A vos tablettes : suivez-nous en direct !
 

 

 

Retour sur le Afterwork BUSINESS IMMO du mardi 20 juin 2017 !

Le 26 juin 2017

Merci à tous les intervenants et participants d'être venus si nombreux !
 

 

 

Mardi prochain, rejoignez-nous pour le Afterwork MOVIMENTA qui mettra en avant l'art et le digital !

Le 23 juin 2017

N'oubliez pas de vous inscrire ! RSVP : adele@movimenta.fr
 

 

 

MOVIMENTA vous donne rendez-vous le 27 juin pour un AFTERWORK "Art & Technologie" en la Maison de la Métropole NCA & de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur à Paris !

Le 21 juin 2017

Un événement ouvert à tous sur inscription :
 

 

 

Suivez en live le AFTERWORK BUSINESS IMMO sur les pages Twitter et Facebook de la Maison de la Métropole NCA & de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Le 20 juin 2017

Au programme : "A l’heure de la métropolisation et de la digitalisation de l’économie, pourquoi Nice est-il le nouveau cluster où il faut investir ?"
 

 

 

Retour sur la 13e Matinale Eco par La Tribune, partenaire des Matinales Economiques de la Maison de la Métropole NCA & de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur !

Le 19 juin 2017

Retrouvez l'article de Patrick Cappelli dans son intégralité sur le site de La Tribune.
 

 

Lien : http://www.latribune.fr/supplement/la-tribune-now/la-region-paca-soutient-l-innovation-740280.html

 

 

L'Afterwork Business Immo aura lieu demain en la Maison de la Métropole NCA & de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur en présence de Monsieur Christian ESTROSI.

Le 19 juin 2017

Team Côte d'Azur, Business Immo & IEIF (Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière) vous présentent la conférence "Quand Nice redessine son futur".
 

 

 

Retour sur la 24e Matinale Eco en la Maison de la Métropole NCA & de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur avec l'INTA (Association internationale du développement urbain)

Le 14 juin 2017

Inscrivez-vous dès maintenant à la prochaine Matinale Eco du 7 juillet délocalisée à Monaco !
 

 

 

Nice-Matin consacre un article à Eridanis, la startup qui sera représentée par Emmanuel GAVACHE demain en la Maison de la Métropole NCA pour la 24e Matinale Economique !

Le 12 juin 2017

Emmanuel GAVACHE, Niçois et Directeur Général de la startup Eridanis interviendra ce mardi 13 juin !
 

 

 

Retour en images sur le Afterwork des RDV de l'innovation du jeudi 8 juin 2017 !

Le 10 juin 2017

Rendez-vous mardi 13 juin pour la prochaine Matinale et le 4 juillet pour le prochain #RivieraConnexion !
 

 

 

Rendez-vous ce soir à 18h30 pour un moment de convivialité et de networking autour de dégustations niçoises à l'occasion du Afterwork dédié aux startups  !

Le 08 juin 2017

En présence de Caroline POZMENTIER, Vice-Présidente de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
 

 

 

Inscrivez-vous et venez les rencontrer au Afterwork des Rendez-vous de l'innovation qui aura lieu ce jeudi 8 juin 2017 !

Le 06 juin 2017

Un cocktail ouvert à tous en l'honneur des startups !
 

 

 

Intervenants, participants, co-animateurs des deux 1ères éditions de #RivieraConnexion reviennent le 8 juin à Paris en la Maison de la Métropole NCA pour un cocktail convivial !

Le 05 juin 2017

Vous aussi vous êtes invités ! Inscrivez-vous pour participer au Afterwork des RDV de l'innovation  !
 

 

 

N'oubliez pas de vous inscrire au Afterwork des Rendez-vous de l'innovation du 8 juin 2017 en la Maison de la Métropole NCA & de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur !

Le 01 juin 2017

Un événement en présence des intervenants des deux premières éditions #RivieraConnexion :
 

 

 

SAVE THE DATE  : inscrivez-vous pour participer au Afterwork des Rendez-vous de l'innovation #RivieraConnexion du jeudi 8 juin 2017 de 18h30 à 20h30 !

Le 31 mai 2017

Inscriptions par mail : virginie.atlan@nicecotedazur.org
 

 

 

La 23e Matinale Eco de la Maison de la Métropole NCA délocalisée à Cannes et la Soirée French Tech Provence-Alpes-Côte d'Azur sont aujourd'hui dans Nice-Matin !

Le 29 mai 2017

Un article signé Christelle Lefebvre, Chef du service Economie :
 

 

 

Retour en images sur la Soirée French Tech Provence-Alpes-Côte d'Azur du 24 mai 2017 au Festival de Cannes !

Le 26 mai 2017

Coup de projecteur sur les startups de notre territoire autour d'un cocktail dînatoire, avec contacts, convivialité, échanges & networking au menu !
 

 

 

Retour sur la 23e Matinale Economique du 24 mai 2017 délocalisée au Festival de Cannes sur le stand de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur !

Le 25 mai 2017

Merci à tous les intervenants et participants, passionnés de Cinéma & de Culture, d’être venus si nombreux !
 

 

 

RDV demain sur les pages Facebook et Twitter de la Maison de la Métropole NCA & de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur pour suivre la 23e Matinale Eco délocalisée à Cannes !

Le 23 mai 2017

Thème : « La Culture, les Médias, le Cinéma au service du développement économique de notre territoire »
 

 

 

Inscrivez-vous au AFTERWORK des Rendez-vous de l'innovation du jeudi 8 juin 2017 !

Le 19 mai 2017

En présence de startupeurs, leaders d'opinion, prescripteurs, investisseurs et présidents de grands groupes !
 

 

 

Ce soir à 18h30, Soirée Alibi.com sur le stand de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Espace Pantiero, au Festival de Cannes avec la productrice du film Alexandra FECHNER !

Le 18 mai 2017

N'oubliez pas de vous inscrire ! RSVP : virginie.atlan@nicecotedazur.org
 

 

 

RDV jeudi 8 mai pour la Soirée Alibi.com à Cannes en présence de la Productrice Alexandra FECHNER, Fondatrice du Groupe Fechner Media et Co-fondatrice de Nice Pictures !

Le 16 mai 2017

Le film Alibi.com a fait fureur dans les salles de cinéma cette année et a comme principaux lieux de tournage… Cannes et sa région !
 

 

 

Mercredi 24 mai 2017, suite à la 23e Matinale Eco au Festival de Cannes, retrouvez à 18h30 les entreprises phares de notre territoire autour d'un cocktail dînatoire !

Le 11 mai 2017

Une soirée French Tech organisée par la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et Nice Start(s) Up :
 

 

 

François SARKOZY, Président chez FSNB Health & Care et Fondateur de TousPourLaSanté.TV en la Maison de la Métropole NCA à Paris pour le tournage de son émission !

Le 10 mai 2017

"Maisons et Centres de Santé : mode ou nécessité ?" : durant l'émission ce soir à 19h30, retrouvez l'intervention d'Olivier GUERIN, l'un de nos invités de la 18ème Matinale Eco !

 

 

 

Jeudi 18 mai 2017 : "Soirée Alibi.com" sur le stand de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur aux pieds du Palais des Festivals à Cannes !

Le 10 mai 2017

En présence de la Productrice Alexandra FECHNER, Fondatrice du Groupe Fechner Media et Co-fondatrice de Nice Pictures !

 

 

Désireux de solution et de développement, venez présenter vos projets en la Maison de la Métropole NCA et de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur !

Le 08 mai 2017

La prochaine Matinale Eco du 24 mai 2017 délocalisée au Festival de Cannes et le prochain Afterwork du 8 juin à Paris sont là pour booster les rencontres !
 

 

 

Témoignage de futures Gazelles du Rallye Aïcha du Maroc en la Maison de la Métropole NCA et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur à Paris !

Le 05 mai 2017

Mathilde MICHEL & Clothilde COLLIN, co-équipières pour l’édition 2018 :
 

 

 

La bienveillance, maître-mot des réactions des entrepreneurs venus pitcher en la Maison de la Métropole NCA

Le 04 mai 2017

Les locaux parisiens de la Région et de la Métropole NCA : l’occasion de présenter son projet, d’élargir son champs de vision et son réseau !
 

 

 

Réaction « à chaud » de Sébastien CHICOU de la startup Imagine Smart Cities (SOPRA STERIA) participant à la 22e Matinale Economique

Le 03 mai 2017

Ne manquez pas la prochaine Matinale Eco délocalisée au Festival de Cannes le 24 mai prochain !
 

 

 

Retour en images sur la venue des Gazelles en la Maison de la Métropole NCA et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur à Paris !

Le 02 mai 2017

Les organisatrices de l’agence Maïenga ont briefé les futures Gazelles du Rallye Aïcha du Maroc 2018 !
 

 

 

Gazelles un jour, Gazelles toujours : témoignage de Maud GARNIER de Maïenga, l'agence organisatrice du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc

Le 28 avril 2017

Les futures Gazelles sont à Paris pour leur réunion de préparation en la maison de la Métropole NCA & de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur !
 

 

 

Réaction "à chaud" d'une participante à la 22e Matinale Eco en la Maison de la Métropole NCA & de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur à Paris

Le 28 avril 2017

Adèle FAUSTINIEN, Art & Technology Development chez MOVIMENTA :
 

 

 

350 futures Gazelles avec l’équipe Maïenga sont attendues en la Maison de la Métropole NCA à Paris dès ce soir !

Le 27 avril 2017

Le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc reste partenaire de la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur pour l’édition 2018 !
 


 

Cette année, elles sont parties de Nice au mois de mars pour arriver début avril au Maroc. Place maintenant aux préparatifs de la saison prochaine !

Jusqu’à samedi, les 350 futures Gazelles vont se succéder dans les locaux parisiens de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour assister aux réunions d’information de la prochaine édition du Rallye Aïcha des Gazelles qui aura lieu dans un an.

De jeudi à samedi, elles pourront découvrir l’événement et recevoir tous les conseils pour concrétiser leur participation au Rallye. Du démarrage du projet, en passant par la recherche de sponsors et la préparation de leur véhicule, l’équipe Maïenga sera à leur côté pour répondre à toutes leurs questions.

L'agence Maïenga, organisatrice de l'événement, a ouvert la voie à ce type de challenges 100% féminins en créant le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc. Depuis 1990, ce Rallye-Raid hors-piste, unique en son genre, rassemble chaque année plus de 300 femmes, de 18 à 65 ans, et de plus 30 nationalités différentes dans le désert Marocain.

Par ailleurs, pour la première fois, nous retrouverons également une cinquantaine de « pionniers » futurs participants à la première édition de la version mixte : le « Gazelles and Men Rally ». La réunion d’information dédiée à cette nouvelle aventure aura lieu samedi matin à 10h, toujours en la Maison de la Métropole NCA à Paris.
 

Retrouvez l'actualité des Gazelles sur Facebook : https://www.facebook.com/rallyeaichadesgazelles/

Et suivez les news de la Maison de la Métropole NCA : https://www.facebook.com/maisonmetropoleNCA/

 

 

Retrouvez l’article de La Tribune, nouveau partenaire des Matinales Eco, présent le 25 avril en la Maison de la Métropole NCA !

Le 26 avril 2017

'La région PACA : Territoire d'innovations', un article signé Patrick Cappelli.
 

 

La Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur et de la Région PACA de Paris a fait le point sur l’événement Innovative City qui aura lieu les 5 et 6 juillet prochains à Nice.

« Avec cette sixième édition, nous sommes passés des démonstrateurs à la vraie vie » a déclaré Jean-Marc Molina, responsable des conférences d'Innovative City, pour ouvrir la 22 ème matinale économique organisée à la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur et de la Région PACA de Paris dont le thème était « la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, territoire d'innovations : attractivité et citoyenneté ».

Bernard Kleynhoff, conseiller régional, a rappelé la stratégie de la région en matière d'innovation, avec la mise en œuvre de 12 OIR (opérations d'intérêt régional), dont 6 prioritaires : les thérapies innovantes, la naturalité (produits naturels et alimentation de qualité), les Smart Grids (réseaux intelligents) avec le projet Flexgrid, les Smart Cities (villes connectées), la Smart Mountain, avec les stations des Orres et d'Isola 2000, et l'industrie du futur. (...)

Retrouvez l'intégralité de l'article sur le site de La Tribune : http://www.latribune.fr/supplement/la-tribune-now/la-region-paca-territoire-d-innovations-696902.html
 

+ infos sur Innovative City 2017 du 5 & 6 juillet au Palais des Congrès et des Expositions de Nice : www.innovative-city.com

 

 

Retour sur la 22e Matinale Economique du 25 avril 2017 en la Maison de la Métropole NCA !

Le 26 avril 2017

Merci à tous les intervenants et aux participants d’être venus si nombreux !
 

 

 

La Tribune : partenaire média national des Matinales Eco de la Maison de la Métropole NCA & la représentation parisienne de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le 21 avril 2017

Les projets d’innovations  & développement portés par notre partenaire La Tribune !
 


 

Après la presse locale (Nice-Matin, La Tribune Bulletin Côte d’Azur) et France-Soir, la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur noue un nouveau partenariat au niveau national : le journal La Tribune (décliné également au niveau régional avec La Tribune PACA). À l’image de la ligne adoptée à travers l’organisation des Matinales Eco, le journal donne un coup de projecteur sur les grands groupes, les startups, les sujets économiques et business. En ligne de mire : la Smart City (Nice étant classée 4ème au niveau mondial) et les initiatives innovantes. 

Le Président de La Tribune, Jean-Christophe Tortora, l’affirme : « Les projets d’innovation à Nice suscitent beaucoup d’intérêt chez nos lecteurs en France comme à l’international ». La Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur à Paris a justement pour objectif de favoriser le développement économique des entreprises azuréennes au niveau national pour faire de notre région un modèle de villes intelligentes en Europe et dans le monde entier.

Dorénavant, les Matinales Economiques mensuelles qui mettent en avant ces projets et boostent les opportunités business, seront annoncées chaque mois par le nouveau partenaire média. Retrouvez les prochaines dates et les articles sur latribune.fr. Vous pourrez également recevoir le compte-rendu de la conférence/débat dans la newsletter de La Tribune PACA. 

Pour La Tribune, l’objectif est bien de renforcer le partenariat avec la Métropole niçoise, véritable laboratoire d’expérimentations. Les locaux parisiens de la Maison de la Métropole NCA sont un lieu privilégié d’échanges et de rencontres entres acteurs publics et privés. Objectif n°1 : montrer ce qui fait bouger le territoire azuréen ! Une mise en lumière avec des thématiques toujours au cœur de l’actualité : l’innovation au service des citoyens et des collectivités, de la durabilité et de l’éco-exemplarité.
 

22e Matinale Eco et 1er Forum Smart City Nice

Ne manquez pas la 22e Matinale Economique de la Maison de la Métropole NCA du mardi 25 avril 2017 à Paris (10h30-12h) sur le thème : « La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, territoire d’innovations : Attractivité et Citoyenneté ». (*)

Le lendemain, mercredi 26 avril, ne passez pas non plus à côté d’un événement organisé par notre partenaire La Tribune : le 1er forum Smart City Nice Côte d’Azur à l’Allianz Riviera à Nice. Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la Métropole NCA, Jean-Christiphe Tortora, Président de La Tribune et Carlos Moreno, Président du Comité Scientifique du Forum Live in a Living City, ont le plaisir de vous y convier.

À cette occasion seront délivrés les Trophées de l’innovation : le jury a départagé quinze startups innovantes pour définir les trois lauréats. Parmi les candidats en lice : Greenerwave, MyCoach (tous deux sont intervenus en la Maison de la Métropole NCA lors du 2nd Rendez-vous de l’innovation), My Flying Box, Wever, One Check, Cuddl’Up, Adastra Films, Gayatech, Instant System, Wilout, Ziblue, Nively, Smart Service Connect, Milanamos et KeyInfuseur.
 

(*) Inscrivez-vous à la 22e Matinale Eco :

RSVP :

Adresse : 41-43 rue Saint-Dominique 75007 Paris

 

 

Retour d’expériences et témoignages d’acteurs économiques reçus en la Maison de la Métropole NCA, la représentation parisienne de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le 19 avril 2017

Bien-être, qualité de vie et business : sources d’attractivité pour développer son activité sur le territoire azuréen.

 

 

 

Le Smart City Innovation Center, véritable plateforme collaborative unique en France mise en place par la Métropole Nice Côte d’Azur

Le 18 avril 2017

Pour une Métropole durable et interconnectée
 


Qu’est-ce que la Smart City ? Qu’améliore-t-elle concrètement au quotidien dans la vie de la cité ? Le Smart Innovation Center tend à répondre à ces questions que peut se poser tout citoyen. Co-financé par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Union Européenne avec le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), le centre a été créé sous l’impulsion de Christian Estrosi et en lien étroit avec l'Université Nice Sophia-Antipolis.

Ce lieu pédagogique et instructif, au service de l'innovation et du développement économique, a deux objectifs : faire comprendre et développer les applications concrètes, utiles à la ville intelligente. Réunir les startups et les grands acteurs industriels en un même lieu multiplie les possibilités d’expérimentation de nouveaux usages et services. À titre d’exemple, le Monitoring Urbain Environnemental (MUE) permet de récolter les données environnementales qui servent à améliorer les services aux habitants, aux entreprises et aux collectivités.

Au cœur de l’Eco-Vallée

Son emplacement le place à proximité de la pépinière d’entreprises CEEI Nice Côte d’Azur. L’ouverture des portes a eu lieu il y a deux ans, en mars 2015. Le Smart City Innovation Center  représente un lieu où s’entrecroisent  l’enseignement, la recherche et la création au service de la ville intelligente. Situé au sein de l’IMREDD (Institut Méditerranéen du Risque de l’Environnements et du développement Durable), ce showroom de 300 m2 comprend trois espaces : Smart City Open Simulation Zone, Maker Space et Smart Lab.

On peut y trouver des grands groupes leaders tels que : IBM, Orange ou Veolia (dont les acteurs économiques sont intervenus en la Maison de la Métropole NCA à Paris(*)), mais aussi des startups qui font la fierté de notre territoire. Ouvert aux étudiants, aux chercheurs, aux entrepreneurs comme au grand public, ce moteur d’innovation de la technopole urbaine Nice-Méridia regroupe aussi des acteurs publics engagés pour le développement économique et l’emploi.

À l’instar de l’écran interactif installé dans les locaux de la Maison de la Métropole NCA à Paris, les visiteurs peuvent interagir avec un outil de visualisation 3D de la technopole urbaine Nice-Méridia, créé sous l’impulsion de l’EPA Eco-Vallée Plaine du Var. Là, le résultat est encore plus surprenant car cette application développée par l’IMREDD permet une immersion à taille humaine dans une cabine d’écran à 360°. 
 

 (*) Le mardi 25 avril 2017, ne manquez pas la 22e Matinale Economique à Paris : « La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, territoire d’innovations : Attractivité et Citoyenneté ».

 

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Clans !

Le 18 avril 2017

En un clic, découvrez le dynamisme économique de cette commune à seulement 50 min de Nice :
 

 

 

Tous les mois, la Maison de la Métropole NCA ouvre ses portes au public et aux acteurs économiques de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur !

Le 14 avril 2017

Ne manquez pas les Matinales Economiques, les Rendez-vous de l’innovation et les Afterworks qui se tiennent dans nos locaux parisiens !
 

 

 

#ILoveNice enflamme la toile

Le 13 avril 2017

Wechat, Instagram, Facebook, Twitter… Le hashtag #ILoveNice a été vu plus de 3,5 millions de fois sur Internet, sur l’un des 682 postes du mois dernier d’après les chiffres recueillis par Nice-Matin.
 

 

Le mot-clé a été partagé plus de 40 900 fois sur Instagram et vu par 990 000 personnes le mois dernier sur Twitter.  Sans oublier le nombre d’images avec l’immense sculpture représentant le hashtag #IloveNice, devant laquelle chacun peut poser, face à la mer, puis diffuser le cliché.

Auparavant installée place Masséna pour former sur le miroir d’eau « I love Nice », la structure emblématique déplacée à Rauba Capeù au bout du quai des Etats-Unis, attire chaque semaine des centaines de personnes qui veulent manifester leur attachement à la French Riviera. Depuis plusieurs mois, le fameux hashtag géant construit par la société niçoise France Festivités de Gilles Povigna, a vocation à représenter la paix, l’unité et la liberté.

Le Président de la Métropole Nice Côte d’Azur et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christian Estrosi, avait déclaré que le lancement de cette opération de solidarité allait permettre à chacun de « déclarer son amour pour Nice » malgré les événements tragiques de juillet dernier. Les visiteurs et les internautes ont compris le message, et le succès de #ILoveNice ne s’essouffle pas. Né de la volonté des collectivités, le symbole ne passe pas inaperçu et séduit aussi bien les habitants que les touristes.

En plus de citoyens anonymes, des personnalités issues du monde du cinéma, de la télévision, de la littérature et du sport ont également joué le jeu. Le mois de création de la campagne, en septembre 2016, la Maison de la Métropole NCA à Paris avait aussi contribué à diffuser une vidéo sur le net pour réaffirmer l’attachement à « Nissa la bella ». Les Gazelles du Rally Aïcha du Maroc avaient d’ailleurs participé en posant avec une affiche #ILoveNice devant le mur de presse des locaux parisiens de la Métropole NCA. 

 

 

Retour sur la réunion de KINAXIA, startup partenaire de la French Tech Côte d’Azur, en la Maison de la Métropole NCA et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur à Paris

Le 13 avril 2017

Les entreprises locales soutenues par notre Région sont toujours les bienvenues dans nos locaux parisiens !
 


 

La solution de KINAXIA, CityScan : un projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional FEDER, géré par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

www.kinaxia.fr/solutions/cityscan 

www.cityscan.fr

 

 

Safe and Smart City : la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’engage.

Le 12 avril 2017

Sous l’impulsion du Président Christian Estrosi, la Région met en œuvre une politique sécuritaire volontariste à l’image du partenariat avec ELNET France pour « Safe and Smart City ».
 


 

En écho à la conférence « Safe and Smart City » qui s’est tenue à Nice le 23 mars dernier, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur investie massivement pour la sécurité et le bien-être des habitants. Objectif : trouver des solutions face aux enjeux d’aujourd’hui et de demain en termes de cybersécurité, terrorisme, radicalisation et révolution digitale.
 

La 2ème édition de « Safe and Smart City » a été organisée par ELNET France, avec la Ville de Nice, la Métropole Nice Côte d’Azur et la Région, en collaboration avec FITS (Forum International pour les Technologies de Sécurité) et Innovative City. L’occasion d’apporter des réponses face aux risques des cyber-attaques, à la protection des réseaux sociaux, aux systèmes d’alerte et de communication, à la vulnérabilité des objets connectés dans la santé, la mobilité et les services publics.

En marge du forum Safe and Smart, la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur à Paris, dirigée par Virginie Atlan, a reçu le Directeur exécutif ELNET France, Arié Benshemoun, en tant que co-animateur de la 20e Matinale Economique. Une Matinale liée aux nouveaux défis de la sûreté : « Avenir de nos territoires : menaces sécuritaires et défis économiques, quelles réponses des entreprises ? » (*)
 

Engagement et investissement de la Région Provence- Alpes-Côte d’Azur

La sécurité au service de la ville intelligente. C’est le défi que tend à relever la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La somme de 250 milliards d’euros injectée sur 5 ans a pour objectif de favoriser des mesures concrètes au service de tous les habitants, à travers un Plan de Sécurité Intérieure Régional lancé en septembre 2016.

La sécurité des villes reste un enjeu majeur en termes d’attractivité et de développement économique d’un territoire. Les lieux publics tels que les gares, les TER, les lycées, les Communes ou encore les commissariats, sont concernés par ces mesures qui comportent sept principaux objectifs.

Mieux équiper les policiers municipaux via un Fonds régional d’équipement des Polices municipales à hauteur de 6 milliards d’euros, en plus d’un fonds de 20 milliards d’euros pour développer la vidéo-protection. Celle-ci sera déployée dans les gares et TER (7 milliards d’euros entre 2016 et 2017) et la lutte contre les incivilités sera renforcée dans ces lieux de transit et de transport. Le Pass Sûreté, quant à lui,  va permettre aux 77 000 agents des forces de l’ordre de la Région de circuler gratuitement.

La construction et la rénovation des commissariats et casernes sont également au programme, à l’image des projets retenus pour 2017 à Rognac (Bouches-du-Rhône), Puget-sur-Argens (Var), Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence) et la Crau (Var).

Le plus gros investissement (44 milliards d’euros) va servir à renforcer la présence humaine dans les transports régionaux, avec notamment la création d’Equipes Mobiles d’Intervention.

Autre décision phare : à partir du mois de mai prochain, et jusqu’en septembre 2017, la Région supportera entièrement l’investissement dédié à l’équipement des portiques de sécurité dans 1/3 des gare de Provence-Alpes-Côte d’Azur, pour un montant total de plus de 5,6 milliards d’euros.

(*) Le mardi 25 avril 2017, ne manquez pas la 22e Matinale Economique à Paris : « La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, territoire d’innovations : Attractivité et Citoyenneté ».

 

La Maison de la Métropole NCA : lieu de rencontre, de soutien et d’opportunités business pour les entrepreneurs !

Le 12 avril 2017

Cédric MESSINA est venu encourager les jeunes pousses et partager son expérience lors du 2nd Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion !
 

 

 

La Maison de la Métropole NCA à Paris réunit les jeunes talents de notre territoire qui ont soif d’innovation et de réussite !

Le 10 avril 2017

Ne manquez pas les prochains événements du 25 avril (22e Matinale Economique) et du 8 juin 2017 (Afterwork des Rendez-vous de l’innovation).
 

 

 

#RivieraConnexion est dans Nice-Matin, partenaire des Rendez-vous de l'innovation qui mettent en avant les startups azuréennes et leur développement au niveau national à Paris !

Le 10 avril 2017

Christelle Lefebvre, Chef du service Economie chez Nice-Matin, était présente le 4 avril dernier en la Maison de la Métropole NCA pour le 2nd RDV de l'innovation.
 


 

Prochain #RivieraConnexion le mardi 4 juillet 2017. Avant cela, inscrivez-vous pour Le Afterwork des Rendez-vous de l'innovation du jeudi 8 juin 2017 : virginie.atlan@nicecotedazur.org

 

 

Le Afterwork des Rendez-vous de l'innovation #RivieraConnexion se tiendra en la Maison de la Métropole NCA à Paris le jeudi 8 juin 2017 !

Le 06 avril 2017

Inscrivez-vous ! RSVP : virginie.atlan@nicecotedazur.org
 

 

 

Retour sur le 2nd Rendez-vous de l'innovation #RivieraConnexion qui s'est tenu hier, mardi 4 avril, en la Maison de la Métropole NCA à Paris !

Le 05 avril 2017

Merci à tous les intervenants & participants !
 

 

 

Réunion de Kinaxia, partenaire de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, pour la version bêta-test de CityScan !

Le 31 mars 2017

Edouard Le Goff, Président de Kinaxia, et André Labat, Secrétaire Général, sont venus présenter à leurs partenaires CityScan dans les locaux de la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur à Paris.
 

Présentation bêta-test de CityScan dans les locaux de la Maison de la Métropole NCA à Paris
 

Kinaxia, basée à Sophia Antipolis, a pour objectif de développer et commercialiser des solutions innovantes d'information environnementale. La société se positionne comme le leader national des documents d'urbanisme réglementaires dématérialisés, avec comme maître-mots ‘l’intelligence du risque’.  « Quand la connaissance du risque devient création de valeur », tel est son slogan. Et son nouveau service CityScan vise toujours à aller dans ce sens, cette fois en ciblant les particuliers et les agents immobiliers.

Vous souhaitez déménager et mieux connaître votre entourage et votre futur environnement ? La nouvelle application CityScan, très prochainement commercialisée, permet d’évaluer à 360 ° chaque adresse à travers l’Hexagone en s’appuyant sur plus de 70 indicateurs environnementaux (transports, fibre, nuisances, commodités…). L’objectif étant d’identifier rapidement les points forts et faibles d’une adresse afin de permettre aux utilisateurs de prendre les meilleures décisions, en tout connaissance de cause, avant de s’engager dans une démarche immobilière.
 

Cible nationale

La société azuréenne a présenté sa nouvelle offre à ses partenaires dans les nouveaux locaux parisiens de la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur récemment élargie à la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. CityScan devrait être accessible à tous les utilisateurs avant l’été 2017.

Le groupe Kinaxia a déjà eu une belle reconnaissance nationale en remportant le concours des « PME les plus innovantes dans le domaine de la prévention des risques naturels ». Un prix qui lui a été remis à Paris en octobre 2015 par la Ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, lors du 6ème « European Forum for disaster risk reduction ».

Fondé en 2009, Kinaxia a étendu depuis 2013 son offre dématérialisée à l'ensemble des documents d'urbanisme réglementaires afin de toucher la clientèle des notaires. Aujourd’hui, son projet Recherche & Développement est  axé sur la géolocalisation & « géodécision » immobilière, la Smart City et le Big Data.

 

 

Le quinzième Challenge Jeunes Pousses de Telecom Valley a dévoilé ses lauréats !