Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Actualités

La Tribune : partenaire média national des Matinales Eco de la Maison de la Métropole NCA & la représentation parisienne de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le 21 avril 2017

Les projets d’innovations  & développement portés par notre partenaire La Tribune !
 


 

Après la presse locale (Nice-Matin, La Tribune Bulletin Côte d’Azur) et France-Soir, la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur noue un nouveau partenariat au niveau national : le journal La Tribune (décliné également au niveau régional avec La Tribune PACA). À l’image de la ligne adoptée à travers l’organisation des Matinales Eco, le journal donne un coup de projecteur sur les grands groupes, les startups, les sujets économiques et business. En ligne de mire : la Smart City (Nice étant classée 4ème au niveau mondial) et les initiatives innovantes. 

Le Président de La Tribune, Jean-Christophe Tortora, l’affirme : « Les projets d’innovation à Nice suscitent beaucoup d’intérêt chez nos lecteurs en France comme à l’international ». La Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur à Paris a justement pour objectif de favoriser le développement économique des entreprises azuréennes au niveau national pour faire de notre région un modèle de villes intelligentes en Europe et dans le monde entier.

Dorénavant, les Matinales Economiques mensuelles qui mettent en avant ces projets et boostent les opportunités business, seront annoncées chaque mois par le nouveau partenaire média. Retrouvez les prochaines dates et les articles sur latribune.fr. Vous pourrez également recevoir le compte-rendu de la conférence/débat dans la newsletter de La Tribune PACA. 

Pour La Tribune, l’objectif est bien de renforcer le partenariat avec la Métropole niçoise, véritable laboratoire d’expérimentations. Les locaux parisiens de la Maison de la Métropole NCA sont un lieu privilégié d’échanges et de rencontres entres acteurs publics et privés. Objectif n°1 : montrer ce qui fait bouger le territoire azuréen ! Une mise en lumière avec des thématiques toujours au cœur de l’actualité : l’innovation au service des citoyens et des collectivités, de la durabilité et de l’éco-exemplarité.
 

22e Matinale Eco et 1er Forum Smart City Nice

Ne manquez pas la 22e Matinale Economique de la Maison de la Métropole NCA du mardi 25 avril 2017 à Paris (10h30-12h) sur le thème : « La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, territoire d’innovations : Attractivité et Citoyenneté ». (*)

Le lendemain, mercredi 26 avril, ne passez pas non plus à côté d’un événement organisé par notre partenaire La Tribune : le 1er forum Smart City Nice Côte d’Azur à l’Allianz Riviera à Nice. Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la Métropole NCA, Jean-Christiphe Tortora, Président de La Tribune et Carlos Moreno, Président du Comité Scientifique du Forum Live in a Living City, ont le plaisir de vous y convier.

À cette occasion seront délivrés les Trophées de l’innovation : le jury a départagé quinze startups innovantes pour définir les trois lauréats. Parmi les candidats en lice : Greenerwave, MyCoach (tous deux sont intervenus en la Maison de la Métropole NCA lors du 2nd Rendez-vous de l’innovation), My Flying Box, Wever, One Check, Cuddl’Up, Adastra Films, Gayatech, Instant System, Wilout, Ziblue, Nively, Smart Service Connect, Milanamos et KeyInfuseur.
 

(*) Inscrivez-vous à la 22e Matinale Eco :

RSVP :

Adresse : 41-43 rue Saint-Dominique 75007 Paris

 

 

Retour d’expériences et témoignages d’acteurs économiques reçus en la Maison de la Métropole NCA, la représentation parisienne de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le 19 avril 2017

Bien-être, qualité de vie et business : sources d’attractivité pour développer son activité sur le territoire azuréen.

 

 

 

Le Smart City Innovation Center, véritable plateforme collaborative unique en France mise en place par la Métropole Nice Côte d’Azur

Le 18 avril 2017

Pour une Métropole durable et interconnectée
 


Qu’est-ce que la Smart City ? Qu’améliore-t-elle concrètement au quotidien dans la vie de la cité ? Le Smart Innovation Center tend à répondre à ces questions que peut se poser tout citoyen. Co-financé par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Union Européenne avec le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), le centre a été créé sous l’impulsion de Christian Estrosi et en lien étroit avec l'Université Nice Sophia-Antipolis.

Ce lieu pédagogique et instructif, au service de l'innovation et du développement économique, a deux objectifs : faire comprendre et développer les applications concrètes, utiles à la ville intelligente. Réunir les startups et les grands acteurs industriels en un même lieu multiplie les possibilités d’expérimentation de nouveaux usages et services. À titre d’exemple, le Monitoring Urbain Environnemental (MUE) permet de récolter les données environnementales qui servent à améliorer les services aux habitants, aux entreprises et aux collectivités.

Au cœur de l’Eco-Vallée

Son emplacement le place à proximité de la pépinière d’entreprises CEEI Nice Côte d’Azur. L’ouverture des portes a eu lieu il y a deux ans, en mars 2015. Le Smart City Innovation Center  représente un lieu où s’entrecroisent  l’enseignement, la recherche et la création au service de la ville intelligente. Situé au sein de l’IMREDD (Institut Méditerranéen du Risque de l’Environnements et du développement Durable), ce showroom de 300 m2 comprend trois espaces : Smart City Open Simulation Zone, Maker Space et Smart Lab.

On peut y trouver des grands groupes leaders tels que : IBM, Orange ou Veolia (dont les acteurs économiques sont intervenus en la Maison de la Métropole NCA à Paris(*)), mais aussi des startups qui font la fierté de notre territoire. Ouvert aux étudiants, aux chercheurs, aux entrepreneurs comme au grand public, ce moteur d’innovation de la technopole urbaine Nice-Méridia regroupe aussi des acteurs publics engagés pour le développement économique et l’emploi.

À l’instar de l’écran interactif installé dans les locaux de la Maison de la Métropole NCA à Paris, les visiteurs peuvent interagir avec un outil de visualisation 3D de la technopole urbaine Nice-Méridia, créé sous l’impulsion de l’EPA Eco-Vallée Plaine du Var. Là, le résultat est encore plus surprenant car cette application développée par l’IMREDD permet une immersion à taille humaine dans une cabine d’écran à 360°. 
 

 (*) Le mardi 25 avril 2017, ne manquez pas la 22e Matinale Economique à Paris : « La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, territoire d’innovations : Attractivité et Citoyenneté ».

 

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Clans !

Le 18 avril 2017

En un clic, découvrez le dynamisme économique de cette commune à seulement 50 min de Nice :
 

 

 

Tous les mois, la Maison de la Métropole NCA ouvre ses portes au public et aux acteurs économiques de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur !

Le 14 avril 2017

Ne manquez pas les Matinales Economiques, les Rendez-vous de l’innovation et les Afterworks qui se tiennent dans nos locaux parisiens !
 

 

 

#ILoveNice enflamme la toile

Le 13 avril 2017

Wechat, Instagram, Facebook, Twitter… Le hashtag #ILoveNice a été vu plus de 3,5 millions de fois sur Internet, sur l’un des 682 postes du mois dernier d’après les chiffres recueillis par Nice-Matin.
 

 

Le mot-clé a été partagé plus de 40 900 fois sur Instagram et vu par 990 000 personnes le mois dernier sur Twitter.  Sans oublier le nombre d’images avec l’immense sculpture représentant le hashtag #IloveNice, devant laquelle chacun peut poser, face à la mer, puis diffuser le cliché.

Auparavant installée place Masséna pour former sur le miroir d’eau « I love Nice », la structure emblématique déplacée à Rauba Capeù au bout du quai des Etats-Unis, attire chaque semaine des centaines de personnes qui veulent manifester leur attachement à la French Riviera. Depuis plusieurs mois, le fameux hashtag géant construit par la société niçoise France Festivités de Gilles Povigna, a vocation à représenter la paix, l’unité et la liberté.

Le Président de la Métropole Nice Côte d’Azur et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christian Estrosi, avait déclaré que le lancement de cette opération de solidarité allait permettre à chacun de « déclarer son amour pour Nice » malgré les événements tragiques de juillet dernier. Les visiteurs et les internautes ont compris le message, et le succès de #ILoveNice ne s’essouffle pas. Né de la volonté des collectivités, le symbole ne passe pas inaperçu et séduit aussi bien les habitants que les touristes.

En plus de citoyens anonymes, des personnalités issues du monde du cinéma, de la télévision, de la littérature et du sport ont également joué le jeu. Le mois de création de la campagne, en septembre 2016, la Maison de la Métropole NCA à Paris avait aussi contribué à diffuser une vidéo sur le net pour réaffirmer l’attachement à « Nissa la bella ». Les Gazelles du Rally Aïcha du Maroc avaient d’ailleurs participé en posant avec une affiche #ILoveNice devant le mur de presse des locaux parisiens de la Métropole NCA. 

 

 

Retour sur la réunion de KINAXIA, startup partenaire de la French Tech Côte d’Azur, en la Maison de la Métropole NCA et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur à Paris

Le 13 avril 2017

Les entreprises locales soutenues par notre Région sont toujours les bienvenues dans nos locaux parisiens !
 


 

La solution de KINAXIA, CityScan : un projet cofinancé par le Fonds européen de développement régional FEDER, géré par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

www.kinaxia.fr/solutions/cityscan 

www.cityscan.fr

 

 

Safe and Smart City : la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’engage.

Le 12 avril 2017

Sous l’impulsion du Président Christian Estrosi, la Région met en œuvre une politique sécuritaire volontariste à l’image du partenariat avec ELNET France pour « Safe and Smart City ».
 


 

En écho à la conférence « Safe and Smart City » qui s’est tenue à Nice le 23 mars dernier, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur investie massivement pour la sécurité et le bien-être des habitants. Objectif : trouver des solutions face aux enjeux d’aujourd’hui et de demain en termes de cybersécurité, terrorisme, radicalisation et révolution digitale.
 

La 2ème édition de « Safe and Smart City » a été organisée par ELNET France, avec la Ville de Nice, la Métropole Nice Côte d’Azur et la Région, en collaboration avec FITS (Forum International pour les Technologies de Sécurité) et Innovative City. L’occasion d’apporter des réponses face aux risques des cyber-attaques, à la protection des réseaux sociaux, aux systèmes d’alerte et de communication, à la vulnérabilité des objets connectés dans la santé, la mobilité et les services publics.

En marge du forum Safe and Smart, la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur à Paris, dirigée par Virginie Atlan, a reçu le Directeur exécutif ELNET France, Arié Benshemoun, en tant que co-animateur de la 20e Matinale Economique. Une Matinale liée aux nouveaux défis de la sûreté : « Avenir de nos territoires : menaces sécuritaires et défis économiques, quelles réponses des entreprises ? » (*)
 

Engagement et investissement de la Région Provence- Alpes-Côte d’Azur

La sécurité au service de la ville intelligente. C’est le défi que tend à relever la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La somme de 250 milliards d’euros injectée sur 5 ans a pour objectif de favoriser des mesures concrètes au service de tous les habitants, à travers un Plan de Sécurité Intérieure Régional lancé en septembre 2016.

La sécurité des villes reste un enjeu majeur en termes d’attractivité et de développement économique d’un territoire. Les lieux publics tels que les gares, les TER, les lycées, les Communes ou encore les commissariats, sont concernés par ces mesures qui comportent sept principaux objectifs.

Mieux équiper les policiers municipaux via un Fonds régional d’équipement des Polices municipales à hauteur de 6 milliards d’euros, en plus d’un fonds de 20 milliards d’euros pour développer la vidéo-protection. Celle-ci sera déployée dans les gares et TER (7 milliards d’euros entre 2016 et 2017) et la lutte contre les incivilités sera renforcée dans ces lieux de transit et de transport. Le Pass Sûreté, quant à lui,  va permettre aux 77 000 agents des forces de l’ordre de la Région de circuler gratuitement.

La construction et la rénovation des commissariats et casernes sont également au programme, à l’image des projets retenus pour 2017 à Rognac (Bouches-du-Rhône), Puget-sur-Argens (Var), Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence) et la Crau (Var).

Le plus gros investissement (44 milliards d’euros) va servir à renforcer la présence humaine dans les transports régionaux, avec notamment la création d’Equipes Mobiles d’Intervention.

Autre décision phare : à partir du mois de mai prochain, et jusqu’en septembre 2017, la Région supportera entièrement l’investissement dédié à l’équipement des portiques de sécurité dans 1/3 des gare de Provence-Alpes-Côte d’Azur, pour un montant total de plus de 5,6 milliards d’euros.

(*) Le mardi 25 avril 2017, ne manquez pas la 22e Matinale Economique à Paris : « La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, territoire d’innovations : Attractivité et Citoyenneté ».

 

La Maison de la Métropole NCA : lieu de rencontre, de soutien et d’opportunités business pour les entrepreneurs !

Le 12 avril 2017

Cédric MESSINA est venu encourager les jeunes pousses et partager son expérience lors du 2nd Rendez-vous de l’innovation #RivieraConnexion !
 

 

 

La Maison de la Métropole NCA à Paris réunit les jeunes talents de notre territoire qui ont soif d’innovation et de réussite !

Le 10 avril 2017

Ne manquez pas les prochains événements du 25 avril (22e Matinale Economique) et du 8 juin 2017 (Afterwork des Rendez-vous de l’innovation).
 

 

 

#RivieraConnexion est dans Nice-Matin, partenaire des Rendez-vous de l'innovation qui mettent en avant les startups azuréennes et leur développement au niveau national à Paris !

Le 10 avril 2017

Christelle Lefebvre, Chef du service Economie chez Nice-Matin, était présente le 4 avril dernier en la Maison de la Métropole NCA pour le 2nd RDV de l'innovation.
 


 

Prochain #RivieraConnexion le mardi 4 juillet 2017. Avant cela, inscrivez-vous pour Le Afterwork des Rendez-vous de l'innovation du jeudi 8 juin 2017 : virginie.atlan@nicecotedazur.org

 

 

Le Afterwork des Rendez-vous de l'innovation #RivieraConnexion se tiendra en la Maison de la Métropole NCA à Paris le jeudi 8 juin 2017 !

Le 06 avril 2017

Inscrivez-vous ! RSVP : virginie.atlan@nicecotedazur.org
 

 

 

Retour sur le 2nd Rendez-vous de l'innovation #RivieraConnexion qui s'est tenu hier, mardi 4 avril, en la Maison de la Métropole NCA à Paris !

Le 05 avril 2017

Merci à tous les intervenants & participants !
 

 

 

Réunion de Kinaxia, partenaire de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, pour la version bêta-test de CityScan !

Le 31 mars 2017

Edouard Le Goff, Président de Kinaxia, et André Labat, Secrétaire Général, sont venus présenter à leurs partenaires CityScan dans les locaux de la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur à Paris.
 

Présentation bêta-test de CityScan dans les locaux de la Maison de la Métropole NCA à Paris
 

Kinaxia, basée à Sophia Antipolis, a pour objectif de développer et commercialiser des solutions innovantes d'information environnementale. La société se positionne comme le leader national des documents d'urbanisme réglementaires dématérialisés, avec comme maître-mots ‘l’intelligence du risque’.  « Quand la connaissance du risque devient création de valeur », tel est son slogan. Et son nouveau service CityScan vise toujours à aller dans ce sens, cette fois en ciblant les particuliers et les agents immobiliers.

Vous souhaitez déménager et mieux connaître votre entourage et votre futur environnement ? La nouvelle application CityScan, très prochainement commercialisée, permet d’évaluer à 360 ° chaque adresse à travers l’Hexagone en s’appuyant sur plus de 70 indicateurs environnementaux (transports, fibre, nuisances, commodités…). L’objectif étant d’identifier rapidement les points forts et faibles d’une adresse afin de permettre aux utilisateurs de prendre les meilleures décisions, en tout connaissance de cause, avant de s’engager dans une démarche immobilière.
 

Cible nationale

La société azuréenne a présenté sa nouvelle offre à ses partenaires dans les nouveaux locaux parisiens de la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur récemment élargie à la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. CityScan devrait être accessible à tous les utilisateurs avant l’été 2017.

Le groupe Kinaxia a déjà eu une belle reconnaissance nationale en remportant le concours des « PME les plus innovantes dans le domaine de la prévention des risques naturels ». Un prix qui lui a été remis à Paris en octobre 2015 par la Ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, lors du 6ème « European Forum for disaster risk reduction ».

Fondé en 2009, Kinaxia a étendu depuis 2013 son offre dématérialisée à l'ensemble des documents d'urbanisme réglementaires afin de toucher la clientèle des notaires. Aujourd’hui, son projet Recherche & Développement est  axé sur la géolocalisation & « géodécision » immobilière, la Smart City et le Big Data.

 

 

Le quinzième Challenge Jeunes Pousses de Telecom Valley a dévoilé ses lauréats !

Le 30 mars 2017

Venez rencontrer Jean-François Carrasco, Chef de Projet du concours, en participant au 2nd
Ren
dez-vous de l’innovation du 4 avril 2017 en la Maison de la Métropole NCA à Paris ! 

 

 

« L’encensement du territoire », c’est l’objectif que se fixe Telecom valley, l’association qui anime depuis 25 ans l’écosystème azuréen du numérique. Basé à Sophia Antipolis, ce réseau de salariés et d’étudiants qui booste la création de startups est à l’initiative du concours Challenge Jeunes Pousses. Huit startups ont déjà vu le jour par ce biais-là.

Tout récemment, le 24 mars 2017, Telecom Valley a dévoilé au Parc Phoenix les lauréats du quinzième Challenge Jeunes Pousses.  Le vainqueur est Proxiloop, un projet porté par Thimothy Keynes et Alexandre Jallat. Le premier vient du Campus ID, l’autre de Polytech. Tous deux sont étudiants en ingénierie informatique et partagent la même fibre entrepreunariale.

« Près de 2 000 étudiants sont passés par les fourches de cet exercice qui a contribué à la création, au niveau national, du statuts d’étudiants entrepreneurs », explique Jean-François Carrasco, Chef de Projet du concours qui sera présent le 4 avril prochain en la Maison de la Métropole NCA à Paris pour Riviera Connexion, le 2nd Rendez-vous de l’innovation.

Proxiloop veut révolutionner l’outsourcing intelligent au service des startups et des étudiants, pour faciliter leurs relations de proximité et d’échanges « gagnant-gagnant ». La plateforme web compte déjà un millier d’inscrits sur sa version beta. De quoi attirer les accélérateurs de startups et les structures d’accompagnement de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

L’association Telecom Valley est également à l’initiative d’autres projets prometteurs, tels que le Trophée Objets Connectés et Services (TOCS) qui a eu lieu pour la première fois l’an dernier. La deuxième édition sera lancée le 31 mars prochain par son président, Pascal Flamand, et les résultats dévoilés au mois de juillet pendant les Sophia-Conf 2017.


En tant que co-organisateur, partenaire ou animateur, Telecom Valley est aussi impliqué dans des événements tels que l’Act in Space à Cannes, le
Smart App Contest de Nice ou encore le Green Game de Biot.

Challenge Jeunes Pousses, comment ça marche ? 

Le concours Challenge Jeunes Pousses est constitué d’un Comité de Pilotage composé de professionnels bénévoles issus du milieu universitaire ou entrepreneurial, toujours dans l’objectif de faire le lien entre les tissus économiques et académiques.
Les étudiants bénéficient de conseils techniques spécifiques à leurs projets, grâce à des sessions coaching avec des intervenants spécialisés dans l’innovation et la création d’entreprises.

 

 

Zoom Eco vous fait découvrir l'un des 6 départements de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur : destination le VAR !

Le 27 mars 2017

Découvrez les atouts économiques et touristiques de l'une des destinations phares de la Côte d'Azur :

 

 

 

Nice Côte d’Azur, une Métropole exemplaire sur le terrain azuréen et au-delà

Le 24 mars 2017

Ne passez pas à côté du prochain RDV de l’innovation en la Maison de la Métropole NCA : mardi 4 avril 2017 !
 

Eric LEANDRI, PDG de Qwant, intervenait en la Maison de la Métropole NCA en tant que parrain du 1er RDV de l’innovation
 

Les initiatives et les rencontres public/privé se multiplient, que ce soit au niveau local, national ou sur la scène internationale. La volonté de créer des locaux parisiens en novembre 2014 (Maison de la Métropole NCA) montre parfaitement cette volonté de booster les partenariats entres les entrepreneurs et les institutionnels et de favoriser leur développement. 
 

De nombreux projets au profit de la ville intelligente

Pour devenir de plus en plus performante en termes d’innovations, la Métropole Nice Côte d’Azur s’appuie sur le réseau de la French Tech, le monde de la recherche et de l’enseignement, à l’exemple du centre de santé connectée le « 27 Delvalle » à Nice.

À travers les grands projets de l’Eco-Vallée comme Nice Méridia et Grand Arenas, la Métropole cherche à améliorer la vie des citoyens qui sont à la fois bénéficiaires et parties prenantes. Le site Civocracy, startup française qui a déjà conquis l’Allemagne et la Hollande et s’est élargie à la Métropole NCA en novembre dernier, en est une belle illustration : plateforme de démocratie participative numérique.
 

Candidate au prix de Capitale Européenne de l’Innovation 2017 

La Métropole Nice Côte d’Azur a organisé un colloque sur le thème du numérique et de la citoyenneté dans le cadre de sa candidature au prix de Capitale Européenne de l’Innovation 2017, au Parc Phoenix à Nice,  jeudi 2 mars de 9h à 17h30, un colloque sur le thème « Les citoyens dans la ville intelligente : la citoyenneté dans la mondialisation numérique ». L’occasion d’élargir encore le débat sur la démocratie participative à l'ère du numérique et sur les smart citizens en Europe, sous différents angles comme celui de « la citoyenneté dans la mondialisation numérique » et de « l’administration au cœur de la transformation numérique des territoires et des organisations ».

Une manière de croiser différents regards et de réunir des représentants des institutions européennes, des élus et représentants des collectivités locales, des chercheurs, des experts de tous horizons.
 

Sans oublier les RDV de l'innovation et les Matinales Economiques à Paris

Les débats qui ont lieu lors des Matinales Economiques, rendez-vous mensuel organisé par la Maison de la Métropole Côte d’Azur à Paris, ont également vocation à parler de la ville intelligente. À titre d’exemple :
- «  Quels usages de l'Open Data au service de la ville numérique & de l'efficience économique des territoires? » (Matinale Eco du 28 septembre 2016)
- «  Comment les solutions numériques s’invitent dans le quotidien des citoyens ? » (Matinale Eco du 25 octobre 2016)
- « What is the role of sustainable development and eco-exemplarity in real estate projects ? » (dernière Matinale Eco du 15 mars 2017 délocalisée au MIPIM à Cannes, sur le thème de l’éco-exemplarité)

Les initiatives menées sur le territoire proviennent de tous les acteurs économiques. Le lien avec le monde de la recherche se voit notamment à travers des évènements organisés en la Maison de la MNCA telles que « La rencontre exclusive avec les laboratoires Santé d’excellence de la Côte d’Azur » organisé par Team Côte d’Azur. Quant au lien avec l’enseignement, il s’articule autour de partenariats comme HEC ou MediaSchool, dont Julie Thinès, Directrice Exécutive et Créatrice des programmes numériques, a été co-animatrice de la 18ème Matinale Eco aux côtés de Virginie Atlan, Directrice de la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur à Paris.
 

Réservez votre place pour le prochain RDV de l’innovation du 4 avril 2017 de 17h30 à 20h !
Inscriptions :

 

 

Ce jeudi 23 mars, la Maison de la Métropole NCA sera en LIVE sur Facebook pour la conférence SAFE & SMART CITY 2017 !

Le 22 mars 2017

Suivez la 2ème édition du rendez-vous incontournable où s’imagine, se conçoit et se développe la ville sûre et intelligente de demain.
 

 

 

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : La Gaude !

Le 20 mars 2017

Découvrez le dynamisme économique et culturel de la commune La Gaude :
 

 

 

RAPPEL : Les Gazelles du Rallye Aïcha du Maroc partiront demain à Nice !

Le 17 mars 2017

Rendez-vous dès 10h au Port de Nice, Quai Infernet, samedi 18 mars 2017 pour la 27ème édition !

 

 

 

Retour sur notre 21e Matinale Economique délocalisée au MIPIM à Cannes !

Le 16 mars 2017

Merci à tous les intervenants et aux participants de ce débat sur l'éco-exemplarité marqué par l'intervention du Président de notre Région et de la Métropole Nice Côte d'Azur, Christian ESTROSI.


 

 

 

Métropole Nice Côte d’Azur : candidate au prix de Capitale Européenne de l’Innovation 2017

Le 10 mars 2017

Pour cette 3ème édition, iCapital récompensera une ville ou métropole qui se présente comme territoire d'expérimentation avec la mise en place d'initiatives innovantes.
                                                                                                                                                                                                                                                                     

Nice,  4ème Smart City à l’échelle mondiale. Territoire pionnier et reconnu pour ses innovations, c’est tout naturellement que la Métropole Nice Côte d’Azur s’est portée candidate à iCapital, le Prix de la "Capitale Européenne de l’Innovation" pour 2017. Le lauréat gagnant sera dévoilé à la fin de l’année.

Attribué tous les deux ans, le Prix de la Capitale européenne de l’Innovation a été lancé en 2014, a d’abord consacré Barcelone, puis Amsterdam pour l’édition 2016. Si la Métropole niçoise a toutes ses chances en 2017, c’est parce que l’innovation et le développement durable sont au cœur de sa stratégie de développement économique.

Le Président de la Région Provence-Alpes Côte d’Azur et de la Métropole NCA, Christian Estrosi, l’a annoncé : « Désormais smart city mondiale pionnière et reconnue, Nice Côte d'Azur mène ainsi une politique résolument ambitieuse au service de l'innovation de la vie des habitants, de l'optimisation de la gestion de la ville et de la création d'emplois ».

Rien d’étonnant que Nice porte sa candidature. Jour après jour, la première Métropole créée en France voit les efforts d’innovations porter leurs fruits. Depuis sa création le 31 janvier 2011 avec le soutien de l'ensemble des 49 communes, les collaborations avec des grands groupes industriels, des PME locales et des startups n’ont cessé d’évoluer.

 

L’économie au service de l’innovation

Sur le territoire azuréen, les exemples ne manquent pas :  le CEEI NCA (Centre Européen d'Entreprises et d'Innovation de Nice Côte d'Azur), une  pépinière d’entreprises créée en 2008 et labellisée par l'Union Européenne ; le réseau de la French Tech Côte d’Azur, coprésidé par Eric Leandri, patron et fondateur de Qwant (parrain du 1er RDV de l’innovation, Riviera Connexion, organisé par la Maison MNCA mettant en avant les startups)  ou encore Nice Start(s)Up (également présent en la Maison de la Métropole NCA en janvier dernier lors du 1er RDV de l’innovation).

Rappelons aussi que Nice Côte d’Azur est lauréate du Label Idex 2016, qu’elle a accueilli le premier démonstrateur français de quartier solaire intelligent avec Nice Grid ; et qu’elle développe le projet Interflex porté par Enedis, que Thomas Drizard est venu présenter le 10 janvier en la Maison MNCA à Paris (Interflex est lauréat de l’appel à projet H2020 LCE2 lancé par la Commission Européenne).

Lauréate du trophée Smart Innovation 2016 et du Décibel d'Argent 2016 pour le Monitoring Urbain Environnemental, la Métropole NCA est également classée Territoire à Energie Positive par le Ministère de l’Environnement et de l’Energie, sélectionnée récemment comme démonstrateur Smart City par la Caisse des Dépôts ; et encouragée sur le plan européen. En effet, l'Union européenne vient de lui attribuer un million d'euros de fonds FEDER afin d'amplifier ses projets Smart City.

 

 

Arié BENSEMHOUN, Directeur Exécutif ELNET France, présente la conférence SAFE & SMART CITY 2017 dédiée à la sécurité, à l'économie mais aussi au citoyen et au numérique !

Le 10 mars 2017

Rendez-vous le jeudi 23 mars à Nice !
 

 

 

Réaction "à chaud" d'un participant à la 20e Matinale Economique sur le thème de la sécurité

Le 07 mars 2017

Philippe Robert, Consultant en objets connectés comme le bracelet Bodyguard :
 

 

 

Prenez date ! Départ du Rally Aïcha des Gazelles du Maroc : samedi 18 mars à Nice !

Le 06 mars 2017

Le Rally Aïcha des Gazelles du Maroc est partenaire de la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur.
 

 

 

ELNET France, partenaire de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, de la Métropole NCA et de la Ville de Nice pour la conférence SAFE & SMART CITY 2017

Le 03 mars 2017

Arié BENSEMHOUN, Directeur Executif ELNET France, vous donne rendez-vous le jeudi 23 mars à Nice !

 


 

 

Conférence SAFE & SMART CITY à Nice le 23 mars 2017

Le 1er mars 2017

Les nouveaux défis de la sécurité et de la sûreté des villes intelligentes :
 

 

 

Réaction "à chaud" d'une participante à la 20e Matinale Economique du 21 février 2017

Le 1er mars 2017

Martine Naillon, Présidente de Co-Decision Technology :
 

 

 

 

Prochain rendez-vous sur la sécurité : forum SAFE & SMART CITY les 22 et 23 mars prochain à Nice !

Le 23 février 2017

Annonce du lancement de l’évènement par Arié BENSEMHOUN, Directeur Exécutif ELNET France :

 

 

Programme détaillé et liste des intervenants : www.safeandsmartcity.fr 

Accréditation impérative : www.safeandsmartcity.fr/presse

 

 

Retour sur la 20e Matinale Economique sur le thème de la sécurité du 21 février 2017 en la Maison de la Métropole NCA à Paris !

Le 22 février 2017

Retrouvez les intervenants de cette Matinale Eco et les informations de la prochaine, délocalisée au MIPIM à Cannes !

 

 

 

«  Ports d’Azur » : un réseau unique et dynamique de ports de plaisance métropolitains

Le 16 février 2017

Découvrez les 7 sites signataires de chartes qui visent l’exemplarité en termes de gestion portuaire et de qualité environnementale.
 




L’aménagement et l’entretien des zones d’activités portuaires constituent un enjeu de premier plan pour la Métropole Nice Côte d’Azur située entre montagnes… et mer ! Au total, le réseau plaisancier représente plus de 3000 anneaux d’amarrage répartis sur 7 sites : Cros-de-Cagnes, Saint-Laurent-du-Var, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Beaulieu Fourmis, Beaulieu Plaisance, Èze Silva Maris et Cap d’Ail.

Les activités nautiques concernent aussi bien les habitants que les touristes au sein de ce « triangle d’or de la plaisance française et européenne ». La côte azuréenne accueille de grands yatchs et divers types de navigations avec le cabotage des plaisanciers. Ce trafic maritime a des répercutions non-négligeables sur l’environnement, d’où la création de la marque « Ports d’Azur » pour s’engager dans un développement durable et exemplaire de notre territoire et de son littoral. Un engagement qui vise à être profitable pour la biodiversité et pour les usagers.

Le transfert des ports de plaisance à Nice Côte d’Azur s’est opéré le 17 septembre 2008. Depuis, la Métropole cherche à mener une politique unique et globale au service de l’usager en initiant des projets qui restent interconnectés aux enjeux environnementaux, économiques et technologiques. Cette mission de service publique permet de fédérer les différentes entités autour d’un label. Ainsi, les 7 ports métropolitains peuvent s’appuyer sur un même réseau comportant des objectifs similaires, éco-exemplaires et innovants. Cahier des charges de la marque, modes novateurs de gouvernance, définition de la fonction de « port pilote » et chartes de progrès font le ciment de cette politique tournée vers l’avenir.

Les réformes de modernisation des institutions territoriales à travers la marque « Ports d’Azur », et de l’autorité qu’elle représente, permettent de mutualiser les moyens dans une dynamique et un souci d’excellence. Face à des disparités en termes d’équipements portuaires selon les communes, les « Ports d’Azur » font l’objet de mises aux normes, de travaux d’aménagement des plans d’eau (avec reconquête de l’espace de mouillage) et de création de nouveaux bassins portuaires. Un espace plus étendu donc, mais accompagné d’une démarche générale « Ports Propres », visant la certification européenne du même nom pour la préservation de l’environnement.
 

« Ports Propres » du futur

La démarche « Ports Propres » s’inscrit dans le cadre du Contrat de Baie d’Azur. À l’échelle de la Baie des Anges, les acteurs de la vie littorale sont censés garantir une qualité optimale des eaux et du milieu aquatique. Ce label spécifique aux ports de plaisance fait partie du dispositif de certification « Gestion Environnementale Portuaire » mise en place par l’AFNOR (organisme français de normalisation européenne et internationale).  Le port de Beaulieu Plaisance, premier à être labellisé « Ports Propres », a été certifié en 2008 pour sa « Gestion Environnementale Portuaire ». Également certifié ISO 9001 et 14001, il représente pour le réseau un modèle au vu de sa triple certification.

Les « Ports d’Azur », au-delà d’une politique mutualisée, représentent aussi un concept. Celui de « ports du futur ». Cette appellation met en exergue le terrain d’expérimentation déployé pour mettre en œuvre les 5 objectifs définis : un réseau portuaire dynamique, une autorité portuaire unique, des équipements exemplaires et adaptés, la priorité environnementale et l’usager placé au cœur du dispositif mis en place par la Métropole, que ce soit à travers les démarches juridiques ou la gestion des ports de plaisance.
 

 

 

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Aspremont !

Le 15 février 2017

Découvrez l'environnement, le patrimoine, les services et commerces de la commune d'Aspremont :

 

 

LIKEZ et invitez vos contacts à "liker" la page FACEBOOK de la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur !

Le 13 février 2017

N'hésitez pas, suivez l'actualité de notre territoire en un clic : https://www.facebook.com/maisonmetropoleNCA/
 

 

 

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Ilonse !

Le 10 février 2017

Découvrez en un clic les spécificités de la commune d'Ilonse :

 

 

My Coach sélectionné par la Fédération Française de Football !

Le 09 février 2017

La startup niçoise poursuit sa conquête du marché à l’international


Des membres de la startup niçoise s’étaient réunis en la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur à Paris fin 2016, pour continuer de mettre au point leur présentation originale de l’application My Coach Football, avec vidéo à l’appui pour présenter leur solution à la Fédération Française de Football (FFF). Aujourd’hui, on peut dire qu’ils ont gagné le match. C’est officiel, My Coach signe un partenariat avec la FFF.
 


La Fédération Française de Football a retenu la solution « FFF Official International App ». Accord conclu, My Coach va accompagner durant trois ans la fédération dans ses perspectives de développement à l’étranger. En ligne de mire : les Etats-Unis et la Chine. Les éducateurs membres des structures partenaires de la FFF à l’international auront accès au site www.mycoachfootball.com et pourront présenter le savoir-faire de la formation française. Via leur ordinateur, tablette ou Smartphone, ils pourront disposer des différents contenus de formation de la Direction Technique National et utiliser les fiches pédagogiques, les tutoriels et les vidéos.

Un outil pédagogique et de promotion efficace, puisque My Coach est déjà une référence en thermes d’outils d'aide aux éducateurs et aux clubs de football, en France et en Europe. L’Association Italienne des Entraîneurs de Football Professionnels et Amateurs, et l’Union Suisse des Entraîneurs de Football, ont déjà choisi My Coach Football pour équiper leurs personnels. La startup avait par ailleurs signé un partenariat commercial à New-York, en 2014, pour le déploiement du logiciel en Amérique du Nord.

Créateur de solutions digitales adaptées aux différents acteurs du foot, My Coach a été reconnu par les Secrétaires d’Etat au Numérique et aux Sports pour sa dimension représentative du « label French Tech ». Le groupe a aussi été classé dans le top 3 des startups observées par l’agence de notation « Early Metrics ». L’entreprise peut aussi compter sur le soutien de nombreux joueurs. À titre d’exemple, le niçois Hugo Lloris, gardien de but du club anglais Tottenham Hotspur et capitaine de l'Equipe de France de Football au cours de l’EURO 2016, fait partie du conseil de surveillance de My Coach.


La passion d'entraîner en toute simplicité 

Le leitmotiv ? « La passion d'entraîner en toute simplicité ». L’application sur mesure des entraîneurs de football permet de numériser les usages et process du sport pour tirer ses acteurs vers le haut. Objectif : permettre de gérer les effectifs, les données personnelles des joueurs, les convocations aux matchs ou encore les statistiques individuelles et collectives.

Créé en 2011 et accompagné par la pépinière d’entreprises « CEEI Nice Côte d’Azur », My Coach a depuis parcouru un long chemin, avec une expansion particulièrement remarquable. Et ce parcours de réussite n’est pas prêt de s’arrêter là. L’année dernière, la startup niçoise a levé 2,6 millions d’euros pour accélérer son déploiement à l’international. Aujourd’hui, le groupe a noué des partenariats stratégiques dans 78 pays et en 31 langues.

Cette internationalisation est allée de paire avec sa sélection par l’accélérateur d’Allianz France. Le jury composé de représentants de Bpifrance, d’Idinvest Partners et d’Allianz France, a permis au groupe de bénéficier d’un accompagnement sur le marché du Big Data et des objets connectés ; ainsi que d’intégrer l’espace réservé à 5 startups au sein du stade connecté de Nice, Allianz Riviera.   

Le nouveau partenariat avec la FFF ne fait que confirmer la conquête de My Coach, vitrine du savoir-faire français, à l’international.  Objectif pour l’horizon 2020 ? Equiper 100 000 entraîneurs.
 

Découvrez l’application My Coach Football :

 

 

La Métropole Nice Côte d’Azur et sa Région : un éco-système pionnier dans l’économie verte !

Le 07 février 2017

Notre territoire répond aux enjeux de la transition écologique à travers l’innovation et l’éco-exemplarité.
 

La Métropole Nice Côte d’Azur est à la pointe de la technologie, à travers de nombreux projets innovants qui s’inscrivent dans la lutte contre le réchauffement climatique. Les partenariats entre les entreprises et les collectivités innovent dans ce sens. Et pour cause, la ville de Nice est classée 4ème « Smart City » au niveau mondial et le président de la Région, Christian Estrosi, est déterminé à faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur la 1ère « Smart Région » d’Europe.
 

 

La Métropole NCA multiplie les expérimentations au cœur de l’Eco-Vallée, véritable laboratoire grandeur nature. Le territoire dans son ensemble annonce des résultats prometteurs, avec les démonstrateurs « NICE GRID », « INFINIDRIVE » et « REFLEXE » sur Nice Côte d’Azur ou encore la labellisation du campus intelligent de Nice Sophia Antipolis. L’an dernier, la Métropole a reçu le "Trophée Smart Innovation" pour son grand projet européen CityOpt qui permet aux particuliers de maîtriser et réduire leur consommation énergétique.

Le démonstrateur Nice-Grid a l'ambition de faire de Carros un quartier solaire et intelligent. InterFlex, l’extension à l’échelle européenne de Nice-Grid, a son démonstrateur français basé à Nice. Au cœur de l’Eco-Vallée, le stade à énergie positive Allianz Riviera ouvre la voie de l'éco-construction, avec son toit équipé d'une centrale photovoltaïque. L’utilisation de bois dans la réalisation de la charpente de ce stade éco-exemplaire a permis d’éviter 3 000 tonnes d’émission de CO2. Le bois représente d’ailleurs 23 % de la production d’énergie primaire en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, juste derrière l’hydrolique (66 %).

La Métropole NCA est donc un interlocuteur privilégié dans le domaine de l’éco-exemplarité : développement d’un tissu industriel à la pointe, déploiement des expérimentations et création d’une synergie locale, à l’instar de projet comme NiceEcoFarm. Ce dernier est lauréat du concours international « 100 Projets Pour le Climat » lancé par le Ministère de l’Environnement en 2016 et soutenu par la COP21. Objectif : implanter une Ferme Urbaine Pilote au sein de l’Eco-Vallée. Ce démonstrateur agricole et technologique innovant vise à développer l’agriculture urbaine et périurbaine. Une manière de tendre vers l’agro-écologie et les circuits-courts pour favoriser l’autonomie alimentaire des villes.
 

Métropole et Région : une même dynamique écologique

La région Provence-Alpes Côte d’Azur est impliquée dans la création d’une Opération d’intérêt régional autour des Smart Grids. La labellisation du projet FlexGrid, en mars 2016, place notre territoire lauréat pour le déploiement à grande échelle des Réseaux électriques intelligents. Quelques années auparavant, le démonstrateur « PREMIO » de Lambesc dans les Bouches-du-Rhône accentuait déjà la recherche et l’innovation dans ce domaine.  

L’appel à projet lancé par le gouvernement a créé une véritable mobilisation des synergies locales autour des projets de la candidature FlexGrid, avec 150 millions d’euros d’investissements publics et privés. Objectif : participer au rayonnement économique du territoire, à la sécurisation de l’alimentation électrique régionale et à la lutte contre le réchauffement climatique.

Face aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux, les différents interlocuteurs azuréens savent faire preuve d’inventivité. Recherches, projets, concours, infrastructures, experts, jeunes pousses… Tout cet éco-système contribue à mettre en avant des solutions innovantes en faveur d’une ville connectée intelligente. EDF, installé depuis 2015 dans l’immeuble The Crown dans l’Eco-Vallée, a lancé les Prix EDF Pulse. Décliné pour la première fois en Provence Alpes-Côte d’Azur fin 2016, le concours met en avant pour sa 4ème édition en 2017 les startups qui inventent le monde de demain.

Par ailleurs, le géant français de l’électricité vient d’officialiser le renouvellement de son partenariat avec la métropole niçoise pour trois ans. De nombreux travaux concernant la production d’électricité d’origine renouvelable sont à l’œuvre : filière solaire et biomasse, mobilité électrique, recherche sur les nouveaux systèmes de batteries, déploiement des bornes de recharge rapide, comme le réseau Corri-Door de Sodetrel (filiale d’EDF) dédié aux véhicules électriques…

Tous ces sujets qui font l’objet d’un travail en commun, dessinent une réelle dynamique dans la Plaine du Var en tant que modèle d’aménagement et d’urbanisme basé sur une stratégie de développement durable.

 

 

En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, les Alpes-Maritimes, n°1 des départements en maîtrise digitale !!!

Le 06 février 2017

Fiers de notre région Provence-Alpes-Côte d’Azur !

 

Le département 06 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur arrive en tête du classement du baromètre Dentsu Consulting qui mesure la présence sur l’ensemble des supports numériques !

Un site fonctionnel et complet, des visuels et des contenus de qualité, une présence accrue sur les réseaux sociaux : les Alpes-Maritimes ont une longueur d’avance d’après l’étude réalisée par Dentsu Consulting pour le compte de l'Assemblée des départements français. Que ce soit le site web ou les réseaux sociaux, le département azuréen est premier sur le podium, devant la Ville de Paris et le Val d’Oise, pour la maîtrise des outils digitaux.

Quant aux « mentions spéciales » établies par le baromètre, le département des Alpes-de-Haute-Provence figure dans la case « meilleure cohérence graphique de l’écosystème » (voir infographie ci-dessous). Ainsi, deux départements de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur sont reconnus pour avoir une proximité numérique avec les citoyens et une cohérence dans l’écosystème digital. Les Alpes-Maritimes sortent du lot parmi les 101 départements qui ont été jugés sur leur capacité à présenter une vision et un positionnement audacieux, sans perdre de vue leur engagement, leur démarche pédagogique et citoyenne.

Les départements ont fait l’objet d’appréciations selon plusieurs critères. Notamment la manière dont-ils mettent en avant leur rôle, leurs compétences et la variété des dispositifs mis en place pour informer et rendre compte de ce qui fait bouger le territoire, en termes d’avancées dans l’économie, l’innovation et l’emploi. La base des critères du « premier baromètre de la présence digitale des 101 départements français » provient de sources factuelles, publiques et quantitatives, analysées entre le 23 novembre et le 23 décembre 2016.

Cette étude s’appuie sur les outils de communication déployés par les départements sur différents supports : site Internet, Facebook, Twitter, Instagram et Youtube. À titre d’exemple, les internautes peuvent suivre au quotidien l’actualité de la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur sur www.nicecotedazur.org (site Internet), www.facebook.com/maisonmetropoleNCA (Facebook) et @MatinalecoATLAN (Twitter).
 

Un nouveau monde

Le monde actuel pousse la fonction publique comme les individus à amorcer le virage digital ; à s’adapter et se réinventer ; à réussir la transformation qui s’opère en tenant compte de la dimension physique et numérique, vis-à-vis du citoyen ou dans les relations administrations/administrés. C’est la grille de lecture que donnent à voir les équipes de Dentsu Consulting, à travers cette étude réalisée à l’aide du groupe Dentsu Aegis Network et de l’outil MakeMeStats.

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’inscrit parfaitement dans cette démarche digitale qui offre un espace aux débats, aux échanges et aux rencontres ; à l’image des Matinales Economiques organisées par la Maison de la Métropole NCA pour que les acteurs publics/privés entretiennent et tissent de nouvelles relations.

Dans l’ère de l’information, le digital favorise le débat avec les citoyens, comme le montre la plateforme de démocratie participative numérique Civocracy. À travers ce dispositif, les habitants de la Ville de Nice et de la Métropole Nice Côte d’Azur sont invités à réagir et à donner leur point de vue depuis le 10 novembre 2016 (lire article du 28 novembre 2016 dans « Actualités », rubrique « Développement économique »).

La société Qwant illustre également les compétences du département des Alpes-Maritimes dans le domaine digital. Le moteur de recherche niçois, qui mise sur le respect de la vie privée de ses utilisateurs, vient de lever 18,5 millions d’euros auprès de la Caisse des Dépôts et d’Axel Springer. Qwant compte 32 millions de visiteurs uniques pour près de 2,6 millions de recherches en 2016. De quoi mettre encore un peu plus en avant la région Provence-Alpes-Côte d’Azur dans le domaine du numérique.

 

 

 

Records de fréquentation pour l’aéroport Nice Côte d’Azur !

Le 03 février 2017

La publication de nouveaux records enregistrés par la société Aéroports de la Côte d’Azur (ACA) confirme la position de l’aéroport niçois, 2ème aéroport international de France.
 

 

Le dynamisme économique de notre territoire donne des ailes à la plateforme azuréenne : 12,4 millions de passagers en 2016, soit une augmentation de 3,4 % par rapport à l’année précédente. Une hausse de fréquentation due à l’attractivité touristique, avec 7,9 millions de voyageurs pour le trafic international largement dominant et 4,5 millions pour les trajets domestiques. L’activité liée aux congrès et aux salons professionnels ont aussi contribué à contrebalancer les perturbations. Malgré les grèves et l’attentat du 14 juillet, l’aéroport niçois reste le deuxième aéroport français après Paris.
 

Des évènements porteurs d’attractivité

L’année 2016 a été marquée par un excellent premier semestre et s’est terminée en beauté avec une hausse de 6,5% au mois de décembre dernier comparé à 2015. Au premier semestre, les 5 764 926 passagers ont représenté une hausse de 5,1 %. Le mois de mars avait été marqué par des événements locaux porteurs : MIPIM, IT Meetings, E‐Commerce One to One... D’autres évènements à Cannes, Monaco et Nice ont apporté du trafic aérien : EURO 2016, Festival TV de Monte-Carlo, Innovative City Convention, IRONMAN France-Nice, Congrès Cannes Lions... Au mois de juin, l’aéroport niçois a transporté 1 324 867 passagers (+6,7%). Quant au coefficient de remplissage des avions commerciaux, il a gagné 1 point par rapport à juin 2015 (82%).

L'aéroport Nice Côte d'Azur représente souvent un élément tout aussi décisionnaire que les talents dans le choix d'implantation d’entreprise. À titre d’exemple, le PDG Georges Karam avoue que « la facilité de transport vers Paris et vers nos bureaux à l'international » a été un facteur déterminant dans l'arrivée de Sequans Communications à Sophia-Antipolis.  

Au niveau européen, l’EURO 2016 a contribué à afficher de belles progressions de trafic avec les pays en compétition de l’UEFA comme l’Espagne, le Royaume-Uni, la Suède, la Belgique et la Turquie. La Pologne et l’Islande, nouvellement desservies, ont également pu bénéficier de « l’effet EURO ».
 

Une offre en hausse

En plus des évènements favorables aux déplacements internationaux, le trafic domestique progresse également. Les vols Nice-Paris gagnent en nombre de sièges et de passagers. L’offre sur les lignes transversales augmente, boostée par la concurrence des compagnies low-cost. Les escales qui affichent les plus belles progressions en 2016 sont les aéroports de Paris (+1,9% passagers), Lille (+16,1%), Strasbourg (+31,8%), Nantes (+12,7%) et Rennes (+50,1%).

Selon l’IATA (International Air Transport Association), 2016 a été la meilleure année depuis 10 ans pour le trafic mondial de passagers du secteur aérien. Et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a bien suivi cette tendance. Outre la solide attractivité touristique du littoral azuréen et sa dynamique « business », les radiales nationales se portent bien grâce à un bon coefficient de remplissage des avions réguliers commerciaux et à l’accroissement de l’offre de sièges.

Les bons chiffres du premier semestre 2016 de l’aéroport de Nice s’expliquent aussi par une baisse des perturbations de trafic (-88 %) comparé à la même période en 2015. Malgré les grèves, le Brexit et l’attentat du 14 juillet, la desserte estivale a continué de s’élargir avec l’ouverture de trois nouvelles destinations : Annaba (Algérie), Bergerac (France) et Reykjavik (Islande). Le redémarrage de la saison hivernale a fait rebondir la croissance (+5,6) en fin d’année. La barre des 12 millions de passagers a été dépassée seize jours plus tôt qu’en 2015, notamment grâce aux voyages d’affaires et à l’ouverture de 10 nouvelles dessertes en 2016.  

Futur prometteur

Avec tous ces facteurs réunis, la dynamique est bel et bien visible et elle devrait se poursuivre avec la création de nombreuses lignes prévues pour l’été 2017. En juin, la compagnie Emirates va mettre en place un A 380 sur son quotidien Nice-Dubaï. Signe d’opportunité pour les entreprises d’import/export grâce à l’ouverture vers la zone Asie du Sud-Est Pacifique. Sur le Moyen-Orient, Qatar Airways sera de retour à Nice à partir du 4 juillet avec la ligne Nice-Doha et des hebdomadaires directs. Sur l’Amérique du Nord, l’arrêt prématuré de Delta sur Nice-New-York reprendra le 6 avril prochain.

Pour la saison estivale, Air France va rouvrir les lignes Nice-Athènes et Nice-Tel Aviv. Quant à la compagnie British Airways, qui dessert déjà l’aéroport niçois au départ de Gatwick, Heathrow et London-City, deux nouvelles liaisons saisonnières vers Nice seront proposées dès le mois de mai, au départ de Londres-Stansted et de Manchester.

 

 

Région PACA : Technopôle de la Mer pionnier en Europe

Le 02 février 2017

L’économie maritime est l’un des grands axes de développement en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. 

 

http://www.tpm-agglo.fr


Le Technopôle de la Mer basé dans le Var, entre Ollioules et La Seyne-sur-Mer, est une vitrine de l’innovation dans le secteur maritime de notre territoire, et plus largement en France et en Europe. Cette Silicon Valley pionnière dans la maintenance des navires, répond à deux enjeux majeurs d’envergure européenne et mondiale : la sécurité et le développement durable.


La base « terrestre » du Technopôle de la Mer se trouve à Ollioules avec l’implantation de DCNS, groupe industriel français spécialisé dans l'industrie navale militaire et les infrastructures. La base « marine » située sur le littoral azuréen à La Seyne-sur-Mer, permet l’accès direct à la mer Méditerranée et à la rade de Toulon qui abrite le premier port militaire français (principale base navale française avec celle de Brest).
La maîtrise de la mer représente à la fois un enjeu stratégique d’ouverture au monde, un secteur clé d’activité pour favoriser le développement économique et maîtriser les ressources énergétiques et alimentaires.

Le Technopôle de la Mer a aussi vocation à devenir une véritable pépinière marine en accueillant des laboratoires de recherche et des écoles supérieures comme Euromed Management. À terme, la zone devrait regrouper plus de 5000 salariés et 1000 étudiants. Les futurs ingénieurs pourront bénéficier du dynamisme de la région qui abrite les Universités de Toulon, de Nice et d’Aix-Marseille, l'École Nationale Supérieure Maritime (ENSM), l’Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer (IFREMER), SeaTech (Sciences et technologies marines), IUEM (Institut Universitaire Européen de la Mer), ISEN (Institut Supérieur de l’Electronique et du Numérique), ENSAM (École nationale supérieure d'arts et métiers)…

Startups, centres de formations ou sociétés telles que Thales, BF Systèmes, D2C Engineering, 3D Oversea… Le but d’un technopôle est bien de rassembler des entreprises et des institutions pour favoriser l'économie, l'enseignement et la recherche. Les entreprises spécialisées dans le développement de systèmes complexes intelligents industriels et navals peuvent ainsi bénéficier d’une plateforme d’innovation collaborative. Objectif : développer des projets et pouvoir les tester en conditions réelles (robotique intelligente, cyber-sécurité civile et militaire, big data…). Le Technopôle de la Mer vise à recevoir et développer l’expertise en haute technologies marines et sous-marines au cœur de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

L’économie maritime, hors-tourisme, représente dans la région près de 60 000 emplois. Un pôle de compétences « Sciences et Technologies marines et sous-marines » a déjà été reconnu en 2004 par le Comité interministériel d'aménagement et de développement du territoire (CIADT). Le Centre Européen de Technologies Sous-Marines (CETSM) a été inauguré en 2012 à Brégaillon à La Seyne-sur-Mer. Les équipes du CNRS se concentrent sur l’océanographie et le suivi de la biodiversité marine, notamment à travers le  Projet MEUST (Mediterranean Eurocentre for Underwater Sciences and Technologies).

Le secteur représente également de multiples opportunités business pour le futur : projet de développement de fermes éoliennes flottantes pilotes, aquaculture, cyber-sécurité portuaire… L’enjeu écologique est de taille, avec de nombreux emplois à la clé grâce à un large vivier de filières industrielles (maintenance, mécatronique navale, ébénisterie, peinture…).

 

 Le Technopôle en images :  https://vimeo.com/158921603

 

 

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Duranus !

Le 1er février 2017

Partez à la découverte du patrimoine de la commune de Duranus :

 

 

Réaction du Dr Rachid Benhida, Directeur de Recherche au CNRS, suite à son intervention en la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur à Paris !

Le 31 janvier 2017

Rachid Benhida, Directeur Adjoint de l'Institut de Chimie de Nice (ICN) et Directeur de l'équipe "Molécules Bioactives" :

 

 

 

Témoignage du Dr Gérard-Marie Papierok, intervenant à la rencontre exclusive avec les laboratoires Santé phares de la Côte d'Azur en la Maison de la Métropole NCA à Paris !

Le 30 janvier 2017

Gérard-Marie Papierok, Responsable des partenariats Public/Privé chez VIRBAC :

 

 

 

Réaction "à chaud" d'un des participants au 1er Rendez-vous de l'innovation, Riviera Connexion !

Le 27 janvier 2017

Loïc Coignet, spécialiste en Marketing Digital :

 

 

 

Zoom Eco vous présente l'un des 6 départements qui dynamisent la région Provence-Alpes-Côte d'Azur : le Vaucluse !

Le 26 janvier 2017

Découvrez en un clic la diversité économique et culturelle de ce territoire
situé au Nord-Ouest de notre région  :

 

 

La Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur à Paris reçoit la Commission Développement Economique, Innovation & Numérique de France Urbaine !

Le 25 janvier 2017

Retour en images sur cette réunion des projets urbains des métropoles, agglos et grandes villes :

 

 

 

Réaction d'Anne Mascarelli suite à la rencontre exclusive avec les laboratoires Santé d'excellence de notre territoire en la Maison de la Métropole NCA à Paris !

Le 25 janvier 2017

Anne Mascarelli, Senior Consultant chez HTI (Healthcare & Technology International) :

 

 

 

Témoignage de Céline Bernardi, présente à la rencontre exclusive avec les laboratoires Santé phares de la Côte d'Azur en la Maison de la Métropole NCA à Paris !

Le 24 janvier 2017

Céline Bernardi, Conseillière en Propriété Industrielle chez LAVOIX à Sophia Antipolis :

 

 

 

Témoignage d’Olivier Guérin, parrain de la rencontre exclusive avec les laboratoires Santé phares de la Côte d'Azur en la Maison de la Métropole NCA à Paris !

Le 23 janvier 2017

Olivier Guérin, Adjoint au Maire de Nice, Délégué à la Santé, à la Prévention et à l’Accompagnement de la Perte d’Autonomie :

 

 

Retour en images sur la rencontre exclusive avec les laboratoires Santé phares de la Côte d'Azur en la Maison de la Métropole NCA à Paris !

Le 20 janvier 2017

Un évènement organisé par Team Côte d'Azur avec la SATT Sud-Est et l'Université Côte d'Azur :

 


 


 

Réaction "à chaud" d'un des participants au 1er Rendez-vous de l'innovation, Riviera Connexion !

Le 19 janvier 2017

Christelle Lefebvre, Chef du service Economie chez Nice-Matin :

 

 

 

Venez rencontrer les laboratoires Santé phares de la Côte d'Azur en la Maison de la Métropole NCA à Paris !

Le 18 janvier 2017

Ce temps d'échange réunira porteurs de projet, industriels, investisseurs et laboratoires scientifiques avec pour ambition de construire des partenariats public/privé et de booster le transfert de technologie.

 

 

 

Réaction "à chaud" d'un startuper venu pitcher mardi 10 janvier en la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur à Paris !

Le 17 janvier 2017

Julien Bor, Co-fondateur de l'application ChewChunks :

 

 

Parcoursfrance.com : "Les rendez-vous de l’innovation à la Maison de la Métropole de Nice Côte d’Azur, un exemple réussi de communication économique"

Le 17 janvier 2017

Prochain Rendez-vous de l’innovation : le 4 avril à la Maison de la Métropole de Nice Côte d’Azur !

Crédit photo : Coline Philbet

 

Dans le prolongement de ses Matinales Eco, la Maison de la Métropole de Nice Côte d’Azur à Paris lançait le 10 janvier dernier un tout nouvel événement dédié à la promotion économique de son territoire : Riviera Connexion – Les rendez-vous de l’innovation, en partenariat avec l’Association Les Niçois de Paris, une communauté Facebook de 800 membres. Le format ? Tous les trimestres, plusieurs entrepreneurs niçois installés à Paris viennent pitcher leur projet de start-up devant des acteurs économiques clés de la métropole Nice Côte d’Azur. Il est co-animé par Virginie ATLAN, Directrice de la Maison de la Métropole NCA et Romain DAHAN, cofondateur des Niçois de Paris. L’objectif de ce nouveau temps fort 2017 ? Créer plus de liens professionnels entre ces jeunes pousses et l’écosystème de la métropole, afin de les convaincre de revenir sur leurs terres natales pour développer leur projet… A travers ce nouveau rendez-vous trimestriel, la Maison de la Métropole NCA affirme ainsi ses ambitions : miser sur l’innovation et initier des événements propices au business et au développement du territoire.

Les ingrédients…

1 Parrain : Réussite entrepreneuriale emblématique du territoire, il introduit la matinée en promouvant ses atouts. Pour cette première édition, Eric Leandri, fondateur de QWANT, moteur de recherche Made In Nice, a vanté le vivier important d’ingénieurs qualifiés à proximité de Sofia Antipolis, notamment autour de la data science, mais aussi la douceur du climat… S’il vit aujourd’hui au Brésil, ça n’est pas pour rien qu’il a choisi la métropole Niçoise pour développer son entreprise et créer de l’emploi !

5 à 10 pitchs de startups en phase de lancement, créées par des jeunes Niçois installés à Paris : Ce premier rendez-vous de l’innovation accueillait Orbout, Chewchunks, Youshould, ZenParkMastaba et Studeal. Événementiel, gestion d’associations étudiantes, réinvention du parking en ville, création vidéo ou encore entretien de tombes… Les idées innovantes et les compétences ne manquent pas, et les projets présentés sont certes différents mais peuvent être liés, dans l’optique de créer des synergies futures. Au-delà de leur pitch, les jeunes pousses sont questionnées sur la dimension régionale de leur projet. Quelques exemples : Orbout, application mobile gratuite à destination de tous qui suggère des propositions de sorties et événements personnalisés en fonction de la localisation et des centres d’intérêts, prévoit de développer son concept en région et de fédérer des communautés « d’orbers » dans les grandes villes de France, en commençant par Nice. Zenpark, premier opérateur de parkings partagés automatisés d’Europe propose quant à lui une solution alternative en ville qu’il envisage de déployer en priorité en région PACA.

Conseil et témoignage d’acteurs-clés pour les startups : Pour faire le lien avec l’écosystème du territoire et poser les premières pierres de partenariats économiques, la Maison de la Métropole NCA favorise les rencontres avec des acteurs-clés du territoire. Ces intervenants permettent d’apporter les bons conseils (financements, contacts), de faire part des bonnes pratiques et des écueils à éviter dans le lancement de son projet. Il s’agit de « success stories » locales (tel que Qwant), ou d’entreprises en plein boom qui travaillent étroitement avec les startups du territoire (Enedis, et son appel à projet pour Interflex). Cette première édition a également permis de mettre en lumière un nouvel acteur important de la métropole de Nice : Nice Starts Up, un collectif qui vient de sortir de terre et qui réunit des dirigeants et entrepreneurs du digital de Nice & Métropole. Il s’inscrit dans la dynamique French Tech Côte d’Azur. Représentant de cette nouvelle structure qui comprend déjà 60 entrepreneurs, Philippe Garcia souligne un élément important suite aux différents pitchs : pourquoi Paris, alors que chacune de ces startups a toutes les clefs en main pour développer durablement son activité sur la métropole de Nice Côte d’Azur ? Ecosystème énergique, bassin d’ingénieurs qualifiés, terreau riche pour l’innovation, collectivités motivées pour accompagner les entreprises… Toutes les conditions sont réunies pour une implantation réussie. Chaque territoire a ses atouts et dynamiques propres, qu’il est nécessaire de valoriser et promouvoir. Les événements tels que Riviera Connexion montrent le rôle crucial de la communication économique, donner plus de visibilité à ce qu’il se passe localement et faciliter les collaborations.

Afterwork / networking : un temps de rencontre informel pour poursuivre les discussions, rebondir sur d’autres thématiques et échanger des cartes. Cette édition a été sponsorisée par l’entreprise Haribo, entreprise emblématique installée sur le territoire et SoccaChips, nouveau produit local niçois !

Communiquer, collaborer, se projeter… Pourquoi faut-il s’inspirer de cet événement économique ?

  • Parce qu’il fédère une communauté – les Niçois à Paris –  et fait le lien avec l’écosystème de la métropole de Nice
  • Parce qu’il incite les entrepreneurs niçois de Paris à revenir sur le territoire pour y développer leur activité et en faire des ambassadeurs
  • Parce qu’il mise sur l’innovation et fait confiance à la jeunesse, en promouvant les entrepreneurs issus du territoire et en les accompagnant dans le lancement de leurs projets
  • Parce qu’il sert de vitrine aux dynamiques du territoire, et présente la métropole comme un espace d’opportunités, un riche terreau pour de nouveaux possibles
  • Parce qu’il met en lumière des partenaires clés pour l’entrepreneuriat et des réussites locales qui ont choisi ce territoire pour investir, créer de l’emploi et innover
  • Parce qu’il permet des échanges de conseils, bonnes pratiques, entre acteurs du territoire et startups, mais également entre startups
  • Parce qu’il impulse de nouveaux partenariats économiques durables
     

Prochain rendez-vous de l’innovation : le 4 avril à la Maison de la Métropole de Nice Côte d’Azur !

Restez informés : Twitter : @MatinalecoATLAN / Facebook : Maison de la Métropole de Nice Côte d’Azur

 

Retrouvez la vidéo de la Maison de la Métropole NCA :

Retrouvez l'article sur le site Parcoursfrance.com :
http://www.parcoursfrance.com/actualites/les-rendez-vous-de-linnovation-a-la-maison-de-la-metropole-de-nice-cote-dazur-un-exemple-reussi-de-communication-economique/

 

(Re)découvrez les jeunes Niçois qui réussissent à Paris et mettent en avant leurs startups : ils sont au cœur de nos Rendez-vous de l’innovation en la Maison de la Métropole NCA !

Le 16 janvier 2017

Un article de notre partenaire Nice-Matin, signé Christelle Lefebvre :

 

 

 

Réaction "à chaud" d'une jeune pousse venue pitcher mardi 10 janvier en la Maison de la Métropole NCA à Paris !

Le 13 janvier 2017

Vincent Lapie, co-fondateur de l'application Mastaba :

 

 

 

Réaction "à chaud" d'un des participants au 1er Rendez-vous de l'innovation, Riviera Connexion !

Le 12 janvier 2017

Mikenson Rinville, Community Manager de Orbout :
 

 

Réaction "à chaud" d'un startuper venu pitcher mardi 10 janvier en la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur à Paris !

Le 12 janvier 2017

Nicolas GALIFFI, Co-fondateur de l'application Orbout et du groupe Facebook "Les Niçois de Paris" :

 

 

Quelle stratégie pour la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur ?

Le 12 janvier 2017

Un article signé Laurence Bottero, paru dans LA TRIBUNE Provence-Alpes-Côte d'Azur :

 

La Maison de la Métropole veut promouvoir le dynamisme entrepreneurial de la Côte d'Azur.

 

Installée à Paris depuis deux ans, celle qui est perçue comme une jolie vitrine de tous les atouts économiques du territoire métropolitain se veut être bien plus qu'une "simple" représentation délocalisée. Elle veut surtout favoriser le business.

C'est une sorte de délocalisation à l'envers. Là où les entités parisiennes déploient des filiales en région, ici c'est la Métropole niçoise qui est "montée" à Paris pour montrer au plus grand nombre que la Côte d'Azur ne se réduit pas à sa seule activité touristique et que, oui, elle est une terre d'innovation où il fait bon s'installer.

Montrer les atouts

Et c'est bien de cela dont il s'agit : montrer au reste de l'Hexagone, mais aussi du monde, tout le potentiel existant et qui ne demande qu'à être utilisé.

Au moment de son inauguration, en novembre 2014, c'est exactement ce que disait Christian Estrosi, désireux de mettre en avant la compétence industrielle du territoire et de donner envie aux investisseurs... d'investir.

Un choix stratégique que développe Virginie Atlan. La directrice de la Maison de la Métropole explique que la démarche relève ni plus ni moins que d'une démarche... entreprenariale, à l'instar de celle qu'adopterait une grande entreprise. "Lorsque l'on a une belle marque, une jolie enseigne, et que l'on veut la faire connaître à l'international, il est logique d'avoir une présence dans la capitale". La capitale où se trouvent et se retrouvent des investisseurs du monde entier, qui n'ont pas forcément l'opportunité de venir sur la Côte d'Azur, et auxquels il est important de montrer que "le territoire est propice au développement du business et de l'innovation".

Développer les acquis

Tout cela c'est bien sur le papier, mais dans la réalité, comment concrétiser ? "Cette Maison doit être utile aux acteurs économiques" reconnaît Virginie Atlan. A la fois aider ceux originaires de la Métropole à se développer mais aussi séduire ceux qui ne connaissent pas la Côte d'Azur sous cet angle innovant. C'est mettre en relation des startup et des grands groupes, faire que tous se rencontrent "hors de leur cadre habituel". Avec comme but "de favoriser la réalisation de business". C'est exactement avec cet objectif qu'ont été instituées les Matinales économiques et les Rendez-vous de l'innovation. Deux façons de réunir les entrepreneurs de toutes tailles et de tout profil. Mais avec du concret en finalité. C'est par exemple à la Maison de la Métropole qu'Enedis a repéré des startup azuréennes. Certaines jeunes pousses ont, elles, réalisé des tours de table après y avoir croisé des business angels.

Délocalisation relocalisée

Cependant l'autre objectif ce n'est pas que de séduire uniquement les investisseurs mais aussi de redonner envie aux Niçois d'origine partis entreprendre sous d'autres cieux de revenir en terre métropolitaine. Dans ce sens, l'association Nice Startup qui regroupe les jeunes pousses vient de s'allier avec l'association Les Niçois de Paris. Soit 800 adhérents... comme autant de potentiels futurs azuréens ?

Mais la fierté de Virginie Atlan c'est de délocaliser certaines de ses Matinales à... Cannes. Lors du Mipim précisément, en mars. Un retour aux sources que la directrice de la Maison analyse comme une reconnaissance de la stratégie globale employée.

D'autant plus que Nice Côte d'Azur est la seule Métropole a avoir adopté cette démarche de représentation parisienne. Une idée pas encore copiée...
 

Lien vers la page Internet de l'article paru dans LA TRIBUNE : https://lc.cx/J5Fa

 

Retour sur notre 1er Rendez-vous de l’innovation, Riviera Connexion !

Le 11 janvier 2017

Merci à tous les startupers, participants, partenaires et aux Niçois de Paris d’avoir partagé vos expériences !

 

 

Suivez Orbout fondé par un niçois, partenaire de notre 1er Rendez-vous de l'innovation, Riviera Connexion !

Le 10 janvier 2017

L'application mobile sera présentée cette après-midi en la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur à Paris : RDV dès 14h !

 

Pour plus d'infos :

https://www.facebook.com/orbout/

 

On en parle aujourd'hui dans la presse : la 1ère édition de nos Rendez-vous de l'innovation aura lieu demain en la Maison de la Métropole NCA à Paris !

Le 09 janvier 2017

Un article de Nice-Matin, partenaire média du nouveau RDV trimestriel Riviera Connexion en association avec les Niçois de Paris :

 

 

Le parrain de notre 1er Rendez-Vous de l’innovation, Eric Léandri, reçoit le trophée de notre partenaire Nice-Matin !

Le 06 janvier 2017

Venez rencontrer le CEO de Qwant et les jeunes talents des Niçois de Paris le mardi 10 janvier 2017 en la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur à Paris !

 

http://www.nicematin.com/vie-locale/ces-huit-azureens-qui-feront-lactualite-sur-la-cote-dazur-en-2017-105235

 

Cette semaine, le journal Nice-Matin rend hommage au niçois Eric Léandri, CEO de Qwant, qui figure dans l’article consacré aux « Azuréens qui feront l’actualité en 2017 ». Le CEO de Qwant apparaît en photo, tenant le Trophée du Club de l’Eco attribué par Nice-Matin à « l’entrepreneur de l’année 2016 ». 
 

Riviera Connexion, Les Rendez-vous de l’innovation

Cela tombe bien, Nice-Matin est le partenaire média de notre nouveau rendez-vous trimestriel Riviera Connexion et Eric Léandri va parrainer la première édition du 10 janvier prochain. Ces nouveaux Rendez-vous de l’innovation, initiés en association avec les Niçois de Paris, visent à mettre en avant nos jeunes pousses en la Maison Métropole NCA à Paris, pour faciliter leur visibilité et booster les rencontres professionnelles. En tant que parrain de l’évènement et entrepreneur expérimenté, Eric Léandri sera d’un précieux conseil pour les startupeurs originaires de la région azuréenne. Basés en Ile-de-France, ils comptent bien se développer aux niveaux national et international.
 

French Tech Côte d’Azur

Eric Léandri s’investit également dans le soutien des startups à travers son rôle de co-président de la French Tech Côte d’Azur. Selon lui, notre territoire « a tous les atouts : la qualité de vie, les idées et les compétences » pour le développement des startups. Une French Tech 2.0 sera d’ailleurs inauguré ce mois-ci (19 janvier 2017) à Sophia Antipolis, avec le bâtiment TOTEM. Même objectif que la Maison de la Métropole NCA à Paris : mettre en œuvre une synergie entre tous les acteurs de l’écosystème de l’innovation, en créant un lieu de rencontres pour les entrepreneurs et les collectivités.
 

Qwant : le moteur de recherche qui fait la fierté des Niçois

Face au géant américain Google, le moteur de recherche niçois réussit à se démarquer grâce à la confiance établie avec les internautes et aux véritables engagements vis-à-vis de leur vie privée. La philosophie de Qwant repose sur deux principes : ne pas tracer les utilisateurs et ne pas filtrer le contenu des résultats de recherche sur Internet. Aucun cookie (hormis celui qui permet de garder une session active). Aucun traceur publicitaire. La charte éthique s’appuie sur la transparence au sujet de la protection, de la collecte et du traitement des données.  

Qwant s’est également fait connaître à travers sa version « junior », dédiée à la protection des enfants. Le 25 octobre 2016, nous recevions son Directeur Général Adjoint en la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur à Paris. Jean-Baptiste Piacentino est intervenu durant notre 18ème Matinale Economique sur le thème des « solutions numériques qui s’invitent dans le quotidien des citoyens ». En effet, Qwant Junior exclut les contenus inappropriés, comporte un filtre thématique et propose une approche digitale éducative, en mettant en avant un ensemble de sites pédagogiques (« Liste blanche » reconnue par l’Education nationale).

Lancé en 2013, Qwant a atteint en décembre dernier les 32 millions de visiteurs et 2,5 millions sur Qwant Junior. Eric Léandri compte bien créer des emplois et accroître son activité « pour que l’Europe retrouve sa place dans le jeu mondial ».

 

Pour assister à notre RDV de l’innovation du 10 janvier 2017, inscrivez-vous : virginie.atlan@cotedazur.org

Conférence dès 14h, suivie d’un afterwork. Pour plus d’infos : (lien évènement Facebook)

 

 

“L'innovation, c'est une situation qu'on choisit parce qu'on a une passion brûlante pour quelque chose.” Steve Jobs

Le 05 janvier 2017

C’est le moment de nous rencontrer !

 

 

Venez en apprendre plus sur Orbout, son histoire, son projet, ses valeurs et son incroyable équipe.

Le mardi 10 Janvier 2017, dès 14h, à la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur à Paris, découvrez les nouveaux talents entrepreneuriaux azuréens lors d’un meetup / conférence et d’un afterwork / networking.

À cette occasion, Riviera Connexion, le nouveau rendez-vous trimestriel, vous propose de rencontrer des créateurs de startup originaires de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et résidant en Ile-de-France.

Présentés par Virginie ATLAN, Directrice de la Maison de la Métropole NCA, et parrainés par Eric LÉANDRI, Fondateur de Qwant, vous assisterez à la présentation des projets des jeunes startupers afin d'en apprendre plus sur leurs parcours et leurs ambitions régionales, nationales et internationales.

En partenariat avec HARIBO France, Nice-Matin et Socca Chips.

Rencontrez et échangez avec ceux qui osent !

 

Le parrain Eric Léandri, Qwant :

 

Seront présents :

- Nicolas Galiffi, Orbout

- Julien Bor, ChewChunks

Simple, rapide et collaboratif : ChewChunks est la meilleure application pour réaliser des vidéos à plusieurs !

- Paul de Preville, YouShould

Réservez un bar, gratuitement : anniversaire, pot de départ, afterwork... et tous les invités que vous voulez !

- Frédéric Sebban, ZenPark

Opérateur de parkings partagés automatisés, mutualisés, intelligents en Europe. Garez-vous sereinement en ville !

- Pauline Ulmann, LINE

Think better, feel happier, live longer : food, beauté, bien-être, LINE traite de tous les sujets.

- Vincent Lapie, Mastaba

Mastaba met en relation les particuliers pour entretenir à distance des sépultures.           

- David Bouquet, Studeal

Plateforme web de bons plans étudiants et de gestion d'associations étudiantes.    

- Thomas Drizard, Interflex de chez Enedis

Lauréat de l’appel à projet H2020 LCE2 lancé par la Commission Européenne.

 

 

Le fondateur de l’application, sera présent afin de partager avec vous l’expérience Orbout.

Gastronome, expert du dancefloor, amateur d'art, mélomanes passionnés… ne manquez plus aucune sorties.

Orbout propose automatiquement les meilleurs bons plans à proximité, en fonction de vos centres d’intérêts. Grâce à notre service collaboratif, tous les utilisateurs peuvent contribuer à la richesse des événements de l'application et mettre en valeur leurs talents d’explorateurs d'événements.

Notre objectif est de rendre accessible à tous, tout ce qui est éphémère, partout et tout le temps ... même les événements les plus secrets, les mieux gardés. Nous vous révélons les meilleurs bons plans pour vivre vos passions et les partager.

Déjà plus de 1200 utilisateurs et plus de 700 événements proposés chaque jour, principalement en Île-de-France !

Retrouvez l’événement #RivieraConnexion
et tous les bons plans d’Orbout sur l'app.

 

MARDI 10 JANVIER 2017

- Conférence à 14h

- Afterwork dès 19h

@Maison De La Métropole Nice Côte D'azur

41-43 rue Saint-Dominique, 75007 Paris

 

RÉSERVEZ VOTRE PLACE :

 

Lien de l'évènement sur Facebook : https://www.facebook.com/events/1837921969797501/

 

 

Très belle année 2017, sous le signe de l’enthousiasme et de l’optimisme, en la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur !

Le 02 janvier 2017

N’hésite pas, tu es le bienvenu, cette maison est la tienne azuréen !

 

 

La Maison de la Métropole NCA vous souhaite de Bonnes Fêtes de fin d’année et vous adresse ses Meilleurs Vœux pour 2017 !

Le 23 décembre 2016

 

En 2017, un évènement dédié aux startups s’ajoute à nos Matinales Economiques mensuelles : Riviera Connexion, Les Rendez-vous de l’innovation !

Le 21 décembre 2016

Découvrez les dates de notre nouveau rendez-vous trimestriel !

 

 

 

NICE-MATIN confirme son soutien et partenariat avec la Maison de la Métropole NCA !

Le 20 décembre 2016

La presse s'associe à notre nouvel événement trimestriel : Riviera Connexion, Les Rendez-vous de
l'innovation !


 

La Maison de la Métropole NCA, un levier et opportunité au service des acteurs économiques qui composent notre territoire !

Le 16 décembre 2016

Témoignage de Denis Carreaux, Directeur Général de Nice-Matin :

 

 

Rendez-vous pour une vague solidaire #ILoveNice ce mercredi 14 décembre de 14h à 17h au Miroir d’eau de la Promenade du Paillon !

Le 14 décembre 2016 

Venez nombreux pour diffuser et partager l’amour pour la Ville de Nice, qui rayonne, bouge et innove au quotidien, au sein de la Métropole Nice Côte d’Azur !

 

 

Une vague humaine et solidaire va se réunir cet après-midi autour de la structure géante #ILoveNice, officiellement installée sur le miroir d’eau à Nice depuis le 25 novembre 2016. Une manière de ne pas oublier l’attentat qui a frappé la ville le 14 juillet dernier et de rappeler que la solidarité demeure plus forte que tout. Une manière aussi de se souvenir que Nice, la belle et douce Nice, la French Riviera comme on la surnomme, reste un havre de paix aux yeux de ses habitants et de ses visiteurs.

Niçois de souche, niçois d’adoption, touristes, amoureux de cette ville, originaires de Nice ou simples passagers… Souvenirs d’enfance ou souvenirs de vacances… Fidèles visiteurs qui y reviennent, actuels résidents, anciens habitants qui y ont grandi ou qui l’on vu grandir, embellir, évoluer, se transformer, qui ont décidé de s’y installer ou d’entreprendre, qui ont vu son dynamisme économique et ses innovations… Toutes les raisons sont bonnes pour mettre en avant la douceur de vivre qui jamais ne s’effacera malgré la barbarie.

Une manière de communiquer et transmettre les énergies positives à Nice et au-delà, dans le monde entier, grâce à la toile et aux réseaux sociaux. Depuis fin novembre déjà, les passants peuvent poser et se photographier devant le Hashtag « I Love Nice » grandeur nature, la structure métallique en bleu-blanc-rouge de 8 mètres de long qui se trouve sur la Promenade du Paillon. La campagne « I Love Nice » avait déjà été lancée durant l’été, suite à l’attentat du 14 juillet, à travers la publication d’une vidéo sur les réseaux sociaux.

La Maison de la Métropole NCA s’est aussi impliquée dans ce projet solidaire en encourageant des célébrités à poster une photo sur le net avec la pancarte « # I Love Nice ». Michel Drucker, Marc Lévy, Paul Belmondo, Laurie Cholewa, Orlando, Jean-Claude Darmon, Bertrand Chameroy, Salomé Lagresle, Jean-Marc Généreux ou encore les Gazelles du Rally Aïcha du Maroc, partenaire de la Métropole NCA venu dans nos locaux à Paris, ont participé à ce projet. Objectif : encourager les citoyens à prendre part à cette campagne pour exprimer leur soutien et leur amour pour la Ville de Nice.

 

 

Diffusez, visionnez ou revisionnez, la vidéo de soutien réalisée par la Maison de la Métropole NCA : 

 

De l’ambition et des projets uniques pour valoriser notre territoire !

Le 13 décembre 2016

L’éco-quartier Nice Saint-Isidore : un projet unique qui mixe logements, bureaux et commerces
sur 105 000 m2 !

 

9 bâtiments autour du futur magasin Ikéa, symbole d’une réussite architecturale à très haute performance énergétique

 

L’éco-quartier Nice Saint-Isidore vise à dynamiser le territoire au cœur de l’Eco-Vallée, tout comme la technopole Nice Meridia et le Grand Arenas. À proximité immédiate du nouveau stade niçois Allianz Riviera, cet ensemble urbain comportera 4 îlots sur un total de 8 hectares. Facile d’accès, cette future zone économique se trouvera à 10 min de l’aéroport Nice Côte d’Azur, 2ème aéroport international de France, et à 2 min de l’autoroute A8.

Depuis le dépôt du permis de construire fin 2014, l’éco-quartier projette d’instaurer un programme mixte de logements, de commerces et de bureaux. À terme, les habitants et les entreprises pourront bénéficier de 45 % de surface dédiée aux logements, 15 % de locaux d’activité et bureaux, ainsi que 40 % de commerces sur 105 000 m2. 

Ikéa au cœur du projet  

Cet éco-quartier, à l’Ouest de la Métropole Nice Côte d’Azur, a pour objectif de mêler grand stade, espaces verts, locaux, voies routières et tramway. Sans oublier la construction du magasin Ikéa, point d’orgue du dynamisme économique. En effet, les 26 boutiques en pied d’immeuble sur 3 500 m2 et les 1 800 m2 de bureaux vont se concentrer autour de la grande surface suédoise. Sur les 289 logements, répartis sur 9 bâtiments, 33 % seront dédiés aux logements sociaux.

Le 34ème magasin Ikéa de France verra le jour au milieu d’un espace d’habitation hors du commun. Ce projet « plébiscité par les Niçois, répond à leurs priorités en matière d’emplois, de logements et d’excellence environnementale », explique Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’enseigne suédoise s’est associée au promoteur Bouygues Immobilier, pour répondre aux exigences de la Métropole niçoise.

Dynamisme économique & emplois 

De nombreux emplois directs devraient être créés : 350 emplois sur 24 000 m2 de magasin pour un investissement d’environ 110 millions d’euros. Cette opportunité business pour les habitants représente également une conjoncture forte intéressante pour Ikéa : le magasin s’implantera dans une zone de chalandise d’environ 1,2 millions d’habitants, au carrefour entre la France et l’Italie.

Modernité &  développement durable

L’architecte Jean-Michel Wilmotte a souhaité mettre en valeur un complexe architectural avec des bâtiments à très hautes performances énergétiques, notamment à travers des terrasses végétalisées. Comme Nice Méridia et le Grand Arenas, le secteur de Saint-Isidore se trouve au cœur de l’Opération d’Intérêt National de la Plaine du Var et de l’Eco-Vallée. Ce projet répond donc aux préoccupations des Niçois en termes d’attractivité économique mais aussi d’environnement, de qualité de vie et d’espaces verts.

À titre d’exemple, le magasin Ikéa de dernière génération en matière de développement durable, comprendra 40 000 m2 de surface d’exposition et de dépôt avec des parkings uniquement sous-terrain, des toitures végétalisées et une installation photovoltaïques de 7000 m2 de couleur verte. Des matériaux contemporains, en verre et en aluminium, dessineront les façades Nord et Sud. Quant à l’éclairage, des puits de lumière seront créés pour donner priorité à  la lumière naturelle, en plus d’ampoules 100 % LED. Un projet qui devrait permettre l’obtention de la certification BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Method).

 

 

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Le Broc !

Le 12 décembre 2016

Découvrez en un clic les atouts de la commune Le Broc :

 

 

Fiers d'être NICOIS, TOUS avec les Aiglons dimanche soir !

Le 9 décembre 2016

OGC-Nice face au PSG : un duel de choc pour conclure la 17ème journée de Ligue 1 !

 

 

Rendez-vous ce dimanche 11 décembre 2016 à 20h45 : l’Olympique Gymnaste Club Nice Côte d'Azur, surnommé le « Gym », va affronter l’équipe du Paris Saint-Germain au Parc des Princes. Avec Clément Turpin au sifflet et Lucien Favre comme entraîneur, le match s’annonce épicé avec une équipe niçoise sur la bonne voie.  

Hier encore, les niçois ont su s’imposer grâce à leur maîtrise de jeu : jeudi 8 décembre, le Gym a quitté la Ligue Europa avec les honneurs en renversant le club russe Krasnodar à l’Allianz Riviera. Un match à domicile qui se solde par une nouvelle victoire des Aiglons (2-1). Nice a remporté 2 rencontres en phase de groupes de la Ligue Europa 2016/2017, soit son meilleur total sur une campagne européenne depuis la Coupe de l’UEFA 1973/1974. 
Parallèlement sur le devant de la scène en Ligue 1, avec une victoire dimanche 4 décembre 2016 sur le score de 3 buts à 0 face au TFC (Toulouse Football Club), l’OGC-Nice a également fait s’incliner le Club de Guimgamp le 30 novembre dernier (0-1). C’est donc en leader de Ligue 1 que le Gym se déplacera à Paris ce dimanche, alors que les joueurs parisiens occupent la 3ème place du classement.
 

Un passé victorieux 

L’OGC-Nice compte déjà 770 victoires en championnat de Ligue 1, depuis la naissance du Club en 1904. Les chiffres de cette saison 2016/2017 reflètent un positionnement favorable pour les Aiglons : 18 victoires, 58 buts marqués, avec une victoire particulièrement éclatante face à Bordeaux (6-1). L’année dernière, le Gym s’est positionné 4ème de L1. Sans oublier la victoire de 2001/2002 où l'OGC-Nice a été promu en L1 en occupant la 3ème place du classement.

Il faut dire que le succès des Aiglons repose sur un passé victorieux, malgré les hauts et les bas inhérents à l’histoire de chaque Club de Football. Et pour preuve : 4 titres de Champion de France (1951, 1952, 1956,1959), 3 victoires en Coupe de France (1952, 1954, 1997) et 1/4 de finaliste de la Coupe des Champions (1957,1960). Sans oublier d’autres succès historiques : Vice-Champion de France (1968, 1973,1976), 1/8e de finale lors de la Coupe des Vainqueurs de Coupes en 1998, Champion de Division 2 (1948, 1965, 1970, 1994), 1/8e de finale lors de la Coupe de l'UEFA en 1974, Finaliste de la Coup de France en 1978, Finaliste lors de la Ligue 2006, Champion de France des 18 ans en 2004 et Vainqueur de la Coupe Gambardella en 2012.


 

Une nouvelle ère

Une nouvelle ère s’ouvre depuis 2012 avec l’arrivée de Jean-Pierre Rivère à la tête du Club. Il a repris le flambeau pour continuer de faire briller l’équipe des Aiglons. Les niçois n’ont pas oublié la glorieuse décennie des années 70. Aujourd’hui, le Président du Club et son Directeur Général, Julien Fournier, s’attachent à construire un solide socle de talents niçois, avec notamment Jean-Philippe Mattio, membre de la cellule recrutement ou Virginie Rossetti, directrice de la communication. Des figures locales particulièrement importantes qui reflètent une identité régionales très forte.
A titre d’exemple, la découverte de la langue niçoise fait partie du programme de formation des nouveaux joueurs. Sur le terrain aussi, la culture niçoise est omniprésente comme le montre si bien le rituel de l’aigle (symbole de la Ville) qui vient se poser sur son fauconnier en début de match, ou encore l’hymne du Club chanté en niçois « Nissa la bella ».
 

Des gens du cru

Le Président du Club tient à mettre en avant les gens du cru : quatre vrais niçois font partie de l'équipe. Le surdoué Malang Sarr de 17 ans a signé sa première licence à l’âge de 5 ans. « Je n’ai rien connu d’autre que l’OGC-Nice », avoue-t-il. L’entraîneur des gardiens, Lionel Letizi, repéré et  formé par le Gym, a été Champion de France de Division 2 en 1994. Autre personnalité née à Nice, Alexy Bosetti s’est notamment démarqué en tant que Champion du Monde des moins de 20 ans en 2013 et a remporté la Coupe Gambardella en 2012. Il s’est d’ailleurs fait applaudir jeudi dernier pour son but en Ligue Europa.
Adjoint de l’entraîneur Lucien Favre, le niçois Frédéric Gioria est une figure emblématique du Gym, le seul club qu’il ait connu. Celui dont les supporters n’oublieront pas la victoire lors de la Coupe de France de 1997, est également co-sélectionneur avec Jean-Philippe Mattio de « La Selecioun », première équipe exclusivement composée de joueurs nés dans la région de Nice. 

Parmi les joueurs actuels, on compte d’autres figures originaires de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, comme Valentin Eysseric né à Aix-en-Provence et Younès Belhanda, né en Avignon. Deux membres de l’équipe qui ont d’ailleurs mené les Aiglons à la victoire face au TFC dimanche dernier. 
Gageons que le meilleur à venir soit ce dimanche. Tous avec l’OGC-Nice pour ce prochain match ! « Nous, il faut qu’on fasse ce qu’on sait faire, c’est-à-dire produire du jeu, travailler dur, courir beaucoup », dixit Alexy Bosetti qui ne cache pas sa fierté d’être niçois.

 

Préparatifs dans l'échange et la convivialité en la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur avec notre partenaire Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc !

Le 8 décembre 2016

Un petit-déjeuner pour préparer la 27ème édition qui partira de Nice et échanger sur les éditions à venir !

 

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Rimplas !

Le 7 décembre 2016

Partez à la découverte du dynamisme de la commune de Rimplas :

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Falicon !

Le 6 décembre 2016

Découvrez en un clic l'attrait culturel et économique de la commune de Falicon :

La Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur : un levier économique pour les opérateurs de l'immobilier d'entreprise et leurs projets à venir !

Le 5 décembre 2016

Dorian Kelberg, Directeur de la Fédération des Sociétés Immobilières et Foncières, nous parle d'innovations dans un secteur en train de se réinventer :

 

La Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur passe la parole aux acteurs économiques qui dynamisent notre territoire !

Le 2 décembre 2016

Partage d'expériences avec Patrice Tachouaft, Chargé de Développement en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur pour le groupe GSE :

 

Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur & de la Métropole Nice Côte d'Azur, invite des opérateurs de l'immobilier à l'occasion de l'ouverture du Salon de l'Immobilier d'Entreprise SIMI 2016

Le 30 novembre 2016

La Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur au service du développement d'une industrie immobilière dynamique et innovante !

L’innovation numérique s’invite dans les Centres Commerciaux !

Le 29 novembre 2016

Rencontre avec Pierre-Antoine DESPLAN, Directeur Général Adjoint de la SOCRI :

 

 

Virginie ATLAN : Présentez-nous la Société SOCRI en quelques chiffres : date de création, Chiffre d’Affaires, salariés et représentation dans la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Pierre-Antoine DESPLAN : Retour en arrière, en 2007 c’est la date de rachat de SOCRI GESTION, et 2016 c’est la naissance de SOCRI REIM. Nous affichons 24 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015. Nous regroupons environ 30 collaborateurs. Pour le centre Polygone Riviera (Cagnes-sur-Mer) : c’est le développement du projet & pilotage des études, Conseil en conception urbaine, architecturale & commerciale, Stratégie commerciale et marketing, Commercialisation, Gestion immobilière (syndic, ASL…), Gestion technique des bâtiments. Nous avons été sélectionnés par 3 opérateurs pour le concours Centre Commercial Fontvielle à Monaco.

Virginie ATLAN : Les surfaces de ventes se réinventent et innovent pour séduire leurs clients. Quelle est dans ce sens la stratégie de SOCRI dans son environnement concurrentiel ?

Pierre-Antoine DESPLAN : Des bureaux des concepteurs aux lieux d’accueil du public, l’engagement et l’enthousiasme irriguent SOCRI REIM depuis sa création. Nous aimons faire du beau, créer la surprise et surpasser les attentes de nos clients.
Chez nous, l’amour du travail bien fait et la recherche d’excellence sont porteurs de sens. Des valeurs que nous cultivons chaque jour, quelles que soient la taille et la nature du projet. Cette culture se concrétise par un temps de conception deux fois plus important que chez un opérateur classique (approche patrimoniale).
Ici, l’expérience et la modernité sont indissociables et se distinguent par le goût du beau geste, l’amour du bel ouvrage, la quête de l’exception. Tous nos sites émanent de concepteurs chevronnés afin de traverser le temps. La société porte la plus grande attention au concept de chaque site, au choix des matériaux, au service proposé, avec ce même désir, toujours intact, de faire vivre l’exceptionnel à chaque client : une expérience exclusive et unique.
Depuis sa création, l’entreprise n’a cessé de se réinventer, s’inscrivant de plain-pied dans les révolutions techniques et commerciales de son temps. Notre ambition est de participer activement à la construction d’un autre univers, affranchi de toute barrière culturelle ou sociale.
 

Virginie ATLAN : Pouvez-vous nous parler des dernières innovations numériques intégrées dans vos Centres Commerciaux ?

Pierre-Antoine DESPLAN : L’ouverture de Polygone Riviera en octobre 2015 exprime nos dernières propositions sur le plan digital, et en particulier :

- Un accès au centre facile grâce à une signalétique routière dynamique.
- Un parking souterrain de 3000 places avec un déplacement fluide des véhicules grâce à une signalétique dynamique efficace, au guidage à la place et la fonction Smart Park présente au sein de l'application Polygone Riviera qui permet de localiser votre voiture au sein du parking.
- Dans les allées, des bornes interactives pour un repérage clair.
- Le Wifi gratuit partout dans le plus grand lifestyle mall de France.
- Une carte de fidélité qui permet, entre autres, de bénéficier d’avantages (réductions dans les boutiques, avant-premières, parking gratuit…).
- Gestion d’une base de données/mailings et ciblage personnalisé.
- Application dédiée pour chaque centre.
-Réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Tripadvisor).
 

Virginie ATLAN : Comment mesurez-vous la satisfaction de vos clients ?

Pierre-Antoine DESPLAN : Nous disposons de plusieurs outils pour mesurer la satisfaction des visiteurs dans le centre :

- Des enquêtes annuelles en face à face sur les habitudes de fréquentation et leur expérience de visite. Comme nos centres sont souvent implantés dans des zones touristiques, nous menons également des études ciblant la clientèle touristique en période estivale.
- Des visites mystères dans le centre et les boutiques.
- Une analyse systématique des commentaires déposés par les internautes sur les réseaux sociaux au sujet des centres et des boutiques.

 

Les Matinales Economiques : le rendez-vous mensuel incontournable initié par la Métropole Nice Côte d’Azur et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Un évènement auquel les médias locaux ne manquent pas de faire référence !

Le 28 novembre 2016

L’occasion donnée aux entrepreneurs de mettre en avant leurs points forts et de découvrir notre région à fort potentiel, rythmée entre business et qualité de vie.

 

 

La plateforme Civocracy remet les citoyens au cœur du débat

Le 28 novembre 2016

Un projet innovant, pionnier en France, qui prend en compte les avis des habitants et la vivacité des réseaux sociaux 

 

 

Depuis le 10 novembre, les habitants des 49 communes de la Métropole Nice Côte d’Azur peuvent se connecter sur le site Internet www.civocracy.org. Trois discussions ont été lancées sur cette nouvelle plateforme de démocratie participative et numérique. En une journée, 140 personnes se sont déjà inscrites sur le site.

Civocracy, c’est le nom de la start-up partenaire de la Métropole NCA pour la mise en place de cette plateforme pilote. Une expérimentation qui a pour but de consolider le travail des élus sur le terrain afin d’élaborer des projets en accord avec les attentes des citoyens. Installée à Berlin, Civocracy qui vise 27 villes en Europe, emploie 8 personnes dont 4 Français. La start-up, co-créée en mai 2015 par Chloé Pahud et Benjamin Snow, a été sélectionnée en 2016 par la French Tech et le magazine Challenges, pour figurer dans le Top 30 des start-ups mondiales créées par des Français et dans lesquelles il est recommandé d’investir.

L'expérimentation sur la plateforme Civocracy est née de la volonté de Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Président de la Métropole Nice Côte d’Azur. La rencontre avec la start-up s'est effectuée d'abord par mails et téléphone. L'échange a tout de suite été très fructueux, nous pouvions être métropole pionnière pour tester cette plateforme de démocratie participative innovante, nous avons saisi l'opportunité.

Trois discussions ont été ouvertes dès jeudi matin (10/11/16), pour recueillir les points de vue et les réactions des habitants sur les projets engagés par la Métropole. Toujours en cohérence avec la politique de la « ville intelligente » (Nice est la 4ème Smart City au monde), tout citoyen se sentant impliqué dans la vie de la Métropole peut participer et débattre de sujets civiques. 

Prendre part aux décisions

Le réseau citoyen en ligne encourage les habitants à construire leur ville, jour après jour, dans une dynamique de communauté : « comprenez les enjeux », « faites vous entendre », « fixez les priorités », « prenez part aux décisions » sont autant d’invitations sur le site pour obtenir le soutien des élus locaux et remettre les citoyens au centre du débat démocratique. Les avis émis par les métropolitains viennent compléter les dispositifs de concertation existants, mis en place par la Ville de Nice et la Métropole NCA, comme les réunions publiques ou le travail du Conseil Communal Consultatif et du Conseil de Développement.

La « civic tech » a vocation à se renouveler à travers une interface et un design attrayants. Les fonctionnalités permettent d’aborder des thèmes très divers et à toutes les échelles : du plus local, telle que l’école du quartier ou les producteurs locaux, au plus vaste avec des thématiques globales, sociales et économiques, comme la sécurité, les prix de l’immobilier ou la construction d’une autoroute. Les fonctionnalités ne se limitent pas à pouvoir argumenter ou réagir, mais également à accéder à des informations complémentaires : articles de presse, cours en ligne, informations sur les moyens de s'engager pour une cause, etc.

Un atout pour les citoyens, les élus et les entreprises

Au-delà des intérêts que Civocracy génère pour les citoyens, la plateforme permet de rassembler un grand nombre d’acteurs : autorités politiques locales, entreprises, associations et ONG. C’est un gain de temps pour les citoyens, qui, au lieu de créer des pétitions et de les présenter ensuite aux institutions ou aux entreprises, prennent part au débat dès le début, avec une visibilité en ligne.  Les atouts du numérique profitent également aux grands groupes et aux start-ups qui ont la liberté de lancer une conversation sur un sujet qui les concernent directement.

Pour garantir un débat démocratique respectueux, l’outil repose sur un algorithme unique pour identifier la réputation d'un intervenant, permettre à la discussion de s'auto-modérer et de faire remonter les meilleurs arguments. « Il ne s'agit pas de mettre en valeur les personnes qui participent souvent ou qui publient de longs commentaires mais plutôt de se concentrer sur la pertinence des interventions » explique Benjamin Snow, co-fondateur de Civocracy.

Le site est en constante progression, basé sur les feedbacks des collectivités et des utilisateurs.

Copyright Aleksandra Širec

 

Voici les trois premières questions lancées le 10 novembre et disponibles 45 jours :

>> Discussion 1 : « Dans votre vie au quotidien, quels sont les services numériques innovants auxquels vous aimeriez avoir accès ? »

>> Discussion 2 : « Dans le moyen et haut pays, quels services en téléprésence vous seraient utiles ? »

>> Discussion 3 : « Quels services numériques innovants rendraient votre trajet en tramway plus agréable? »

 

Expérience réussie et partagée avec un des partenaires de la Métropole Nice Côte d’Azur !

Le 25 novembre 2016

Rencontre avec Walter UBALDI, Président Directeur Général du Groupe UBALDI :

 

 

Virginie ATLAN : Parlez-nous du Groupe que vous avez créé et de sa "success story".

Walter UBALDI : Nous avons créé le Groupe UBALDI en 1986. Le chiffre d’affaires à ce jour est de 220 000 000 € HT. La société est composée de plus de 300 salariés et de 14 magasins avec le Nouveau Multistore ouvert en juin 2016 sur 7000 m2 réunissant toutes les enseignes du groupe et 2 nouveaux points de vente pour 2016.
UBALDI en quelques lignes : création du premier magasin UBALDI date de 1986, à Saint-Antoine de Ginestière Nice, avec ses 35 m2 de surface de télé vidéo, puis développement de la société en SARL en 1993, puis déplacement du magasin sur la Californie à Nice en 1996.  De 1996 à 2006, nous avons ouvert 5 magasins "High-Tech et Electroménager" de Cannes à Monaco, puis 6 magasins de "Literie et Salons" de Cannes à Menton de 2007 à 2012. En 2016, nous inaugurions le Multistore à Nice, suivi d’un magasin "Cuisine" à Cannes et d’un magasin "Literie" sur Antibes.
 

Virginie ATLAN : Quelle stratégie a été mise en œuvre pour poursuivre le développement de la société, notamment à travers sa plateforme e-commerce ?

Walter UBALDI : Pour poursuivre le développement de la société, nous allons continuer à ouvrir des points de vente, dont 3 nouveaux points de vente sur l’année 2016 et des projets sur 2017. Le développement de la société est axé principalement sur la convergence entre notre site e-commerce et nos points de vente, car pour nous, il est indispensable de ne pas les dissocier.
 

Virginie ATLAN : Comment l’éco-système numérique est aujourd’hui un levier de développement du groupe UBALDI ?

Walter UBALDI : L’éco-système numérique est un levier important, pour un acteur comme nous le sommes dans le retail : il nous permet d’avoir une visibilité au niveau national. Cette visibilité nous permet à ce jour, de pouvoir continuer notre développement sur de nouvelles villes où nous souhaitons nous implanter physiquement.
 

Virginie ATLAN : Dans quelle mesure la vague de la digitlisation a impacté votre business et vos activités ?

Walter UBALDI : L’impact de la digitalisation au sein du groupe UBALDI a été d’aligner nos tarifs sur le On et Off-Line ainsi que nos conditions générales de vente, afin qu’un client retrouve les mêmes avantages.
Pour nous, un client est identique, qu’il ait acheté sur un point de vente ou sur le site Internet. Nous avons une seule et unique enseigne, UBALDI.com. Pourquoi ? Parce que nous avons 9 clients sur 10, qui vont d’abord sur le site Internet avant de venir finaliser leur acte d’achat en magasin. C’est pour cela qu’il n’était pas possible d’avoir de différence entre le On et Off-Line.
 

Virginie ATLAN : Que met en œuvre UBALDI pour maîtriser sa cible et toujours mieux la connaître ? Quel est le taux de satisfaction ?

Walter UBALDI : Nous n’avons pas de cible particulière, notre métier étant à travers le On et Off-Line, de distribuer des produits de marques aux meilleurs prix et notre objectif principal étant de le faire le mieux possible.
Selon nos dernières enquêtes, le taux de satisfaction de nos clients est de 94%, dont une partie concerne la livraison du produit conforme et l’intention de ré-achat dans notre enseigne.
Un client qui achète chez nous aujourd’hui, peut être livré le lendemain avant 16h.
La compétitivité est accrue dans notre marché, nous devons respecter les engagements indiqués sur notre site internet.

 

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Bonson !

Le 24 novembre 2016

Découvrez en images l'activité économique et artistique de la commune de Bonson :

Un partenaire visionnaire qui fait bouger notre territoire en Métropole Nice Côte d’Azur !

Le 23 novembre 2016

Rencontre avec Philippe JOURNO, Président Directeur Général et Fondateur de la Compagnie de Phalsbourg :

 

 

Virginie ATLAN : Philippe, parlez-nous de La compagnie de Phalsbourg en quelques chiffres : date de création, CA, salariés et représentation dans la Région PACA ?

Philippe JOURNO : J’ai créé cette société en 1989 et suis devenu un acteur de l’immobilier commercial en 1998. Nous avons une valeur en patrimoine équivalente à 1,24 Milliard d'€. La société regroupe 70 personnes. Enfin, en Provence-Alpes-Côte d’Azur , nous avons réalisé le retail park « Les Portes d’Antibes » (Decathlon, Habitat, etc.) dont la deuxième phase a été inaugurée en 2011, Coeur Capitou à Fréjus. Nous développons actuellement le projet Open Sky Valbonne Sophia Antipolis, à Valbonne et bien sûr Nice Thiers.
 

Virginie ATLAN : Le commerce physique doit lutter ou s’appuyer sur la concurrence du commerce en ligne qui est ouvert 24h/24 et 7j/7. Quelle stratégie met en place votre Groupe afin de poursuivre son développement économique ?

Philippe JOURNO : Notre stratégie repose sur l’ensemble de ces points :
- Créer des lieux avec une architecture exceptionnelle comme nous l’avons fait à L’Atoll à Angers (2012), à Waves Actisud à Metz (2014) et dernièrement à Ma Petite Madelaine à Chambray-lès-Tours. A offre commerciale égale, les clients préféreront venir dans un lieu où ils ont le sentiment d’être bien traités, ce d’autant plus que l’on s’adresse à une clientèle qui n’a pas (ou pense ne pas avoir) les moyens d’aller en centre-ville. L’expérience et les études de clientèle nous montrent qu’un bâtiment emblématique donne à ses utilisateurs, qu’ils soient clients ou vendeurs, un sentiment de fierté indéniable.

- Rendre ces lieux le plus « environnemental » possible en y plantant des espaces verts là aussi exceptionnels. A Ma Petite Madelaine, par exemple, les espaces verts représentent 75% de l’emprise foncière du Centre, nous avons installé une fontaine au lieu du parking, fait appel à Pierre-Alexandre Risser pour créer un « jardin des amoureux » à L’Atoll, l’investissement dans les espaces verts était de 2 millions d’euros.

- Rendre la visite la plus agréable possible pour nos clients. Cela passe par des services nombreux et gratuits : des navettes électriques pour transporter les clients d’un magasin à un autre, prêts de poussettes pour les familles avec des enfants en bas âge, de fauteuils roulants pour les personnes âgées ou ayant des difficultés à se déplacer, des toilettes, un programme de fidélité gratuit, un lounge réservé aux meilleurs clients où ceux-ci trouveront des boissons offertes, la presse, un coin pour les enfants, etc. Des animations spectaculaires et gratuites comme la Plage en été ou des éclairages de Noël grandioses (et bien d’autres encore) vont dans le même sens.  

- Créer un éco-système numérique qui participe à rendre cette visite facile avec un site web (évident), une application dédiée (évident aussi), des bornes interactives qui, au-delà de fournir les informations pratiques (plan et horaires) permettent une vraie interactivité avec le Centre (prise de photos à envoyer à ses amis ou à poster sur les réseaux sociaux, livre d’or, etc.) et enfin des beacons reliés à l’application qui permettent de proposer des offres aux visiteurs lorsque ceux-ci passent devant les magasins.

- Enfin, des partenariats avec des clubs sportifs (le SCO à Angers, l’équipe féminine de hand-ball de Metz, le basket féminin à Chambray) ou des institutions culturelles (Le Centre National de la Danse Contemporaine d’Angers, Pompidou Metz) nous permettent aussi d’inviter nos clients à des soirées événements ou à des visites privées.
 

Virginie ATLAN : Les clients sont-ils satisfaits ?

Philippe JOURNO : Une étude de clientèle récente montre que à Angers et à Metz, nos Centres sont devenus la destination shopping préférée des habitants (à Chambray, c’est encore trop tôt). Ces mêmes Centres voient leur fréquentation augmenter régulièrement, dans un marché où la tendance est plutôt à la baisse. Nos clients prennent la peine de venir chez nous, alors qu’ils pourraient rester tranquillement chez eux pour faire leurs courses. Il faut donc leur dire merci. Notre façon de leur dire merci, c’est de les accueillir dans nos centres de la meilleure manière possible.La première valeur de la Compagnie de Phalsbourg c’est « l’amour du client ». Nous la traduisons tous les jours dans les faits.
A la question « Ça coûte plus cher de construire des beaux bâtiments, comment faites-vous? », nous répondons que, étant aussi les investisseurs de nos réalisations, nous préférons ré-investir notre marge de promoteur dans le budget travaux pour créer de beaux objets que les clients plébiscitent.
 

Virginie ATLAN : Pouvez-vous me dire en quoi le projet qui verra le jour à Nice, que votre Groupe vient de gagner, se démarquera ?

Philippe JOURNO : En ce qui concerne le projet de Nice Thiers (appelons-le ainsi pour l’instant, faute d’un vrai nom), il faut plutôt le rapprocher du projet Mille Arbres, remporté dans le cadre du concours "Réinventer Paris". Comme pour nos centres commerciaux, il s’agit de réaliser des bâtiments emblématiques (avec Sou Fujimoto à Paris et Daniel Libeskind à Nice), mais ces deux projets ont aussi une mission « sociale » (si vous me pardonnez ce grand mot) en recréant du lien dans le milieu urbain. A Paris, il s’agit de gommer la dernière frontière que représente le boulevard périphérique en jetant un immeuble-pont par-dessus ; à Nice, il s’agit de créer un repère sur Jean-Médecin pour à la fois brouiller la césure que représentent le pont ferroviaire et la voie Mathis, et assurer une continuité piétonne entre Jean-Médecin et la gare. La composante commerciale de ces deux projets participe de cette mission.

 

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Castagniers !

Le 21 novembre 2016

Découvrez en images le dynamisme de la commune de Castagniers :

Retour sur la 19ème Matinale Economique délocalisée sur le MAPIC à Cannes !

Le 18 novembre 2016

"Best experiences & innovations to increase shopping centres value"

 

 

Retour sur la 19ème Matinale Eco au MAPIC publié par la Tribune Bulletin Côte d'Azur

Le 18 novembre 2016

Dis, dessine-moi un centre commercial…

La 19e Matinale Eco de la Maison de la Métropole s’est délocalisée sur Cannes pour profiter des atouts et des flux du MAPIC, le rendez-vous incontournable de l’immobilier commercial. L’occasion de faire un point… sur le futur.

Trois poids lourds, trois exemples dans l’univers de l’immobilier en mode commerce, pour animer cette Matinale cannoise ce 17 novembre sous la verrière du Palais. Tous ont une expérience azuréenne à mettre en valeur, et tous augurent de l’avenir radieux du digital dans leur domaine. Top départ donné par Virginie Atlan, directrice de la Maison de la Métropole à Paris, instigatrice de ces rendez-vous éco à forte valeur ajoutée pour le territoire et ses entreprises. Comment faire de la Côte d’Azur une destination shopping unique, une carte postale du futur commercial, un pilote aux commandes du navire digital ? Pour Philippe Journo, fondateur et PDG de la Compagnie de Phalsbourg, le côté disruptif se cache aussi dans les murs. Preuve avec ce projet, choisi par la municipalité Pradal/Estrosi, pour faire de l’avenue Thiers un «signal» qui s’entend et se voit de loin. Une nouvelle expérience loin des nouvelles technologies, mais qui conserve néanmoins toute sa valeur marketing. Contre «le désastre urbanistique des périphéries de ville», notre promoteur aligne quelques cartes maîtresses, dont la première reste l’audace. «On le voit ici au MAPIC, il y a dans le monde des projets ambitieux, innovants. Tout évolue…» Sauf la France, terrible constat qui justifie bien un ovni architectural en coeur de Nice. «Oser, c’est l’avenir». Et la Compagnie de Phalsbourg ose dans ses centres commerciaux, du vide-grenier à la tyrolienne, tout est calculé pour attirer et fidéliser le chaland et sa descendance, avec l’aide de précieux réseaux sociaux, toujours prêts à défendre la cause de la consommation. Du service, de l’interaction, un zeste de culture, et le centre commercial de demain se dévoile, bigarré, plus fête foraine que galerie marchande, la dimension sociale en sus. L’immeuble-ville est en marche.

Cap sur le centre commercial du futur :

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Beaulieu-sur-Mer !

Le 09 novembre 2016

Découvrez en un clic la diversité des activités de Beaulieu-sur-Mer :

Réaction "à chaud" d'un participant à la Matinale Economique du 25 octobre

Le 08 novembre 2016

Philippe Meyrand, Vice-président Développement France NOVIMET

Réaction "à chaud" d'un participant à la Matinale Economique du 25 octobre

Le 04 novembre 2016

Nicolas Galiffi, Co-fondateur Orbout

 

Réaction "à chaud" d'un participant à la Matinale Economique du 25 octobre

Le 02 novembre 2016

William Bénichou, Conseiller diplomatique CEPS

 

Retour sur notre dernière Matinale Economique en la Maison de la Métropole NCA !

Le 26 octobre 2016

"Comment les solutions numériques s'invitent dans le quotidien des citoyens ?"

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Gilette !

Le 20 octobre 2016

Découvrez en un clic les atouts de la commune de Gilette :

« The Crown » : lancement officiel de la technopole urbaine Nice Méridia

Le 18 octobre 2016

Au cœur de l’Eco-vallée

 

Le bâtiment "The Crown" et son parking "Car’méléon" reflètent le dynamisme de la ville intelligente au sein de la Métropole Nice Côte d’Azur.

 

L’immeuble "The Crown", ses 11 105 m² de bureaux et son parking "Car’méléon" ont été inaugurés le 7 octobre 2016 à Nice Méridia, le quartier de 24 ha situé entre le futur pôle d’échanges multimodal et le stade Allianz Riviera. La cérémonie officielle a été effectuée en présence du promoteur Medea du groupe Artea, des architectes de l’atelier Chaix & Morel et Associés et des représentants des sociétés déjà installées. Aujourd’hui, la société IBM loue environ 4 500 m2 aux côtés d’EDF implanté sur 2 500 m2, de l’entreprise niçoise de bâtiment Jean Spada, de la Sustainable Design School (pépinière d’entreprises portées par la Métropole NCA) et de startups à la pointe telles que Vulog  ou Qualisteo. Ce haut lieu de technopole urbaine se fond parfaitement dans un paysage innovant qui regroupe les premiers espaces publics aménagés et programmes immobiliers de la ZAC Nice Méridia (Zone d’aménagement concerté).

Les travaux ont démarré, avenue Simone Veil à Nice, le 2 juin 2014 avant la cérémonie de pose de la première pierre du 10 octobre 2014. Aujourd’hui, "The Crown" signe le coup d’envoi opérationnel de Nice Méridia, la « Silicon Valley » niçoise qui vise à devenir l’un des principaux moteurs de l'innovation et du développement économique avec plus de 4.000 emplois à la clé. Environ 900 emplois ont déjà émergé. Le bâtiment représente la première réalisation d’espaces tertiaires portée par l’EPA Plaine du Var (Établissement Public d'Aménagement). Objectif : concevoir un aménagement durable, avec des choix architecturaux soucieux du développement de l’économie et du bien-être de ses habitants.

Un modèle d’éco-gestion

"The Crown" a été labellisé « très haute performance énergétique ». Le bâtiment s’inscrit dans le Cadre de référence pour la Qualité Environnementale, avec l'ambition d’être la vitrine du savoir-faire français en matière de développement durable. A titre d’exemple, l’immeuble comporte deux centrales solaires photovoltaïques et un système innovant de stockage de froid pour réduire les besoins de climatisation. "Car’méléon", le parking adjacent, est un modèle d’autosuffisance énergétique grâce à l’alimentation des bornes de rechargement des véhicules électriques et à son système de rétention pour récupérer les eaux de pluie. Réalisé par le promoteur Artea et l’agence d’architecture VBI, le parking héberge 500 places sur six niveaux avec, en rez-de-chaussée, 700 m2 de locaux dédiés aux commerces et aux services.

Les deux nouveaux bâtiments s’inscrivent dans un espaces public conçu par le maître d’œuvre urbain Christian Devillers et préfigurent un quartier de grande qualité urbaine et paysagère.  Les immeubles voisins représentent également l’aspect écologique et le volet « business, formation & recherche »,  à l’image de l’IMREDD (Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et du Développement durable) et du Campus Régional de l’Apprentissage.

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Colomars !

Le 14 octobre 2016

Découvrez en un clic le dynamisme de la commune de Colomars :

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Eze !

Le 12 octobre 2016

Découvrez en un clic les spécificités de la commune d'Eze :

La Métropole Nice Côte d’Azur : « Capitale régionale de la biodiversité 2016 »

Le 07 octobre 2016

Les actions écologiques participent à la préservation et au rayonnement de notre territoire

 

Grâce à ses actions exemplaires identifiées sur le thème de l’édition 2016 « Sols & biodiversité », la Métropole NCA a remporté le trophée en catégorie « intercommunalités » du concours "Capitale française de la Biodiversité".


Organisé par Plante & Cité, centre technique national sur les espaces verts et le paysage urbain, et par Natureparif, le concours est soutenu par les Ministères du Logement et de l’Environnement. Le Comité scientifique et technique a tranché en attribuant de 1 à 5 « libellules » pour symboliser le niveau d’engagement des « villes-nature ». La Métropole Nice Côte d’Azur a su se démarquer parmi les 72 communes et intercommunalités participantes. Le Comité, composé de chercheurs, techniciens territoriaux, représentants d’institutions et d’associations spécialistes de la nature, a placé la Métropole niçoise au rang des 18 finalistes.

La préservation des sols agricoles et naturels, la connaissance et la pédagogie sur la nature constituent les points d’orgues de l’évaluation. Des domaines dans lesquels la Métropole NCA rayonne, notamment à travers l'expérimentation d’aménagement écologique d’espaces de nature avec certaines communes, l'aide à la mise en place de plusieurs jardins partagés sur le territoire, la trame verte et bleue, et les actions d'éducation à la nature.

L’innovation et la pédagogie au service de l’environnement

La Métropole Nice Côte d’Azur se démarque par ses projets d’envergures, fondés sur la préservation du sol comme support de la biodiversité et des démarches écologiques. Au sein de la collectivité, 38% du territoire est protégé en termes d’urbanisme : le Parc naturel du Mercantour, l'arrêté de protection de biotope (APPB) ou encore les sites Natura2000.

Au-delà du thème des sols, la Métropole mène de multiples actions qui ont consolidé l’évaluation l’élevant au rang de « Capitale régionale de la biodiversité 2016 » : les actions d’amélioration de la connaissance, de développement local et de gestion des espaces naturels comme les sites Natura2000, l’étude des chiroptères qui permet d’identifier les zones prioritaires pour les chauves-souris sur lesquelles réduire les impacts de l’éclairage public, la création d’un corridor écologique le long d’une nouvelle voierie baptisée « Avenue Simone Veil » dans la plaine maraîchère du Var à Nice, la participation à la démarche « Végétal local » et « Récolte ta prairie ». Parallèlement, la Métropole réalise de nombreuses actions de sensibilisation sur la biodiversité, à l’image des programmes « curieux de nature » qu’elle organise régulièrement.  

La Métropole Nice Côte d’Azur a été récompensée principalement pour 3 grandes actions : l’élaboration d'un Mode d'Occupation des Sols (MOS) innovant, la mise au point d'une méthodologie pour la création et la gestion d'un jardin pilote éco-paysager en collaboration étroite avec la commune de Levens et la mise à disposition d’un hôtel à insectes dans les jardins familiaux de 7 communes de son territoire (Cagnes-sur-mer, Carros, Colomars, Le Broc, Nice, Saint-Martin-du-Var et Vence) pour accueillir des animations pédagogiques à destination des usagers et des écoles. La cérémonie de remise des trophées, qui se tiendra le 17 octobre prochain dans les locaux des Ministères du Logement et de l’Environnement à Paris, mettra un coup de projecteur sur ces actions qui s’inscrivent dans l’Agenda 21 métropolitain.

 

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Valdeblore !

Le 05 octobre 2016

Découvrez en un clic la diversité des activités qui animent Valdeblore :

 

La Ville de Nice au service de la Silver Economie pour les seniors

Le 05 octobre 2016

Quand « nouvelles technologies » riment avec « bien-être »

 

Un laboratoire d’idées dédié à la santé connectée et à leurs usagers, au sein de la Métropole Nice Côte d’Azur

Le 27 Delvalle abrite entre ses murs une pépinière de startups. Le centre de 800 m2, inauguré il y a un an à Nice, vise à développer des accessoires et applications pour améliorer le bien-être des personnes âgées et lutter contre leur perte d’autonomie. Le lieu, dédié à la « Silver Economie » (activités économiques et industrielles consacrées aux seniors), a la spécificité de rassembler les acteurs de l’éco-système de santé niçois, tout en étant ouvert au grand public : professionnels de santé, entrepreneurs mais aussi associations et usagers sont les bienvenus. Première pierre de la Cité Européenne de la Santé engagée par la Ville de Nice et la Métropole Nice Côte d’Azur, le Centre 27 Delvalle vise à accroître la filière de l’e-santé à l’échelle nationale mais aussi européenne.

Une plateforme « test » de santé connectée   

Cette « Silicon Valley » niçoise permet la mise en œuvre concrète d’expérimentations sur le terrain et sur le long terme. En plus de regrouper le Centre d’Innovation et d’Usages en Santé (CIU-Santé), le siège de France Silver Eco et des salles de formations dédiées aux professionnels de santé, le 27 Delvalle dispose d’un « appartement témoin » de démonstration et simulation. Un test instructif pour les concepteurs comme pour les utilisateurs : les informations ou remarques sont transmises aux fabricants, notamment grâce à une régie vidéo qui permet d’observer comment les usagers réagissent face aux innovations.

Des visites individuelles ou en groupe (organisées sur rendez-vous) permettent aux personnes âgées de tester le matériel et de juger du confort des dispositifs. Ainsi, les seniors et les familles ont la possibilité d’expérimenter sur place les applications numériques et le mobilier adapté, avant de s’équiper pour un maintien à domicile : une montre qui mesure l’état de santé, une balance connectée au téléphone pour mieux surveiller son poids, un placard à rangements amovibles, un coussin qui sert de télécommande géante,  un robot qui appelle les secours si besoin, une tablette qui regroupe toutes les données « santé » actualisées, des capteurs volumétriques qui détectent les chutes ou encore des équipements pour simplifier la toilette.

Olivier Guérin, adjoint au Maire de Nice, délégué à la Santé, la Prévention et l'Accompagnement de la perte d'autonomie, interviendra au cours de la 18ème Matinale Economique du 25 octobre prochain.
Pour vous inscrire, contactez Virginie Atlan :

Réaction "à chaud" d'un participant à la Matinale Economique du 28 septembre

Le 30 septembre 2016

Bérénice Thomas, Directrice de Rive Gauche Conseil Patrimoine


 

 

Réaction "à chaud" d'un participant à la Matinale Economique du 28 septembre

Le 30 septembre 2016

Michel Rousseau, Directeur Général de Smart-C

Retour sur notre dernière Matinale Economique en la Maison de la Métropole NCA !

Le 29 septembre 2016

"L'Open Data & l'efficience économique des territoires"

 

Cap 3000 : un nouveau souffle pour le plus ancien centre commercial de France

Le 28 septembre 2016

La rénovation terminée, l’extension peut commencer

 

La commune de Saint-Laurent-du-Var se modernise au service du dynamisme économique de la Métropole Nice Côte d’Azur

Ouvert depuis 1969 à Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes), le Cap 3000 a changé de visage suite aux travaux de rénovation qui viennent de se terminer. Plus de 35 000 m2 vont être construits d’ici 2018 pour atteindre 135 000 m2 de superficie comprenant un total de 300 enseignes. Les deux extensions à venir s’inspireront du design « fluvial et maritime », voulu par l’architecte concepteur et directeur exécutif de Groupe-6, Mark Wilson. Objectif : doubler la capacité du centre commercial et créer à terme 1500 emplois. Le projet d’extension-rénovation a pour ambition de faire de Cap 3000 l’un des plus grands centre commerciaux d’Europe, et le plus important situé en front de mer. 

Aujourd’hui, le Cap 3000 regroupe environ 2300 employés et 148 boutiques. Après l'ouverture de Levi's for women en juin dernier, le centre accueillera prochainement Uniqlo, Timberland, Alice Délice, Mauboussin, New Look, Prêt à Manger ou encore Beef House. Ce centre commercial est non seulement un espace de vente, mais aussi un lieu de restauration et de services qui attire chaque année 10 millions de visiteurs.

Gilles Boissonnet, président du Directoire d'Altarea Commerce (groupe Altarea Cogedim) et Christian Estrosi, président de la Métropole Nice Côte d'Azur, ont inauguré une nouvelle structure à l’univers davantage « connecté » et « high tech ». Au total, 200 millions d’euros ont été investis pour la première phase de travaux de rénovation, sans compter les 225 millions d’euros d’investissement pour la prochaine extension.

Aujourd’hui, les riverains comme les touristes peuvent profiter des nouveaux services numériques et interactifs mis à leur disposition.  La place centrale a été complètement transformée, avec un écran géant digital immersif situé au centre de la galerie. Le client peut se promener à travers l’image à réalité augmentée. Bientôt, les visiteurs pourront même envoyer sur l’écran des selfies ou dialoguer en envoyant des messages à propos du centre commercial. Une opportunité aussi pour les enseignes, qui diffuseront leur publicité sur ce support innovant.

 

Les startups qui font bouger la Métropole NCA

Le 23 septembre 2016

Philippe Peyrard, fondateur de Ellcie Healthy avait présenté son innovation en avant-première dans une Matinale Eco mensuelle de la Maison de la Métropole, avant d'en faire la promotion sur BFM et ainsi faire rayonner l'écosystème de notre territoire  !

 

Zoom Eco vous présente l'une des 49 communes issues de la Métropole Nice Côte d'Azur : Villefranche-sur-Mer !

Le 21 septembre 2016

Découvrez en un clic les richesses de Villefranche-sur-Mer :

Réservez votre place pour le 28 septembre !

Le 19 septembre 2016

La 17ème Matinale Economique Mensuelle de la Maison de la Métropole NCA se déroulera à Paris, en présence de partenaires, expers et leaders d'opinions !

Ce mois-ci, Data & rentabilité sont au coeur de nos débats :

RSVP : virginie.atlan@nicecotedazur.org 

Zoom Eco présente l'une des 49 communes issues de notre Métropole NCA !

Le 16 septembre 2016

Partons à la découverte de Saint-Jean-Cap-Ferrat :

Rencontre avec Dominique Serra, Fondatrice du rallye Aicha des Gazelles du maroc en la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur !

Le 12 septembre 2016

Le Rallye Aicha des Gzelles du Maroc partira de Nice le 18 mars 2017 !

 

Les Gazelles de la 27ème édition du Rallye Aicha des Gazelles s'impliquent dans l'opération #ILoveNice !

Le 10 septembre 2016

La 27ème édition du Rallye Aicha des Gazelles du Maroc partira de Nice le 18 mars 2017 !

 

La Maison de La Métropole Nice Côte d'Azur s'associe à l'opération #ILoveNice !!!

Le 07 septembre 2016

La nouvelle serie des Matinales Economiques Mensuelles de la Maison de la Métropole NCA !

le 27 juillet 2016

La 17ème Matinale Economique se déroulera à Paris, en la Maison MNCA, le 28 septembre de 10h00 à 12h00 !

La thématique choisie : " Quels usages de l'Open Data au service de la ville numérique & de l'efficience économique des territoires?

Je co-animerai cette prochaine Matinale avec Gilles PENNEQUIN, Conseiller senior auprès du Commissaire à l’information stratégique et de la sécurité économiques. Correspondant du Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer. Ministère de l'économie, de l’industrie et du numérique

Inscrivez-vous RSVP : virginie.atlan@nicecotedazur.org

Virginie ATLAN, Directrice de la Maison de la Métropole NCA 

 

Le 27 Delvalle, une de nos pépinières d’entreprises,  est au cœur des usages numériques dans la santé en la Métropole NCA !

Rencontre avec Emmanuel SIERRA - Co-fondateur – CEO DV SANTE hébergé au 27 Delvalle 

Le 25 juillet 2016

 

DV Santé : Un service mobile pour fluidifier le parcours de soins !

Virginie ATLAN :  Emmanuel, vous recevez ce jour en la Maison de la Métropole NCA des partenaires et financiers avec votre associé Emmanuel AVARELLO. Parlez-nous de votre Start up DV SANTE, en quoi vous démarquez-vous des solutions existantes dans un environnement concurrentiel ?

Emmanuel Sierra : Concernant DV santé, nous sommes une startup innovante dans le domaine de l'Esanté, qui commercialise une solution permettant d'accompagner le patient dans son parcours de soins, elle est dédiée aux professionnels de la santé.

Nos outils permettent de faire sortir un patient plus rapidement de l'hôpital tout en assurant la communication entre les professionnels hospitaliers et les professionnels de soins de ville, en apportant confort et sécurité.

Notre solution permet à l'ensemble des professionnels d'être les meilleurs intermédiaires pour apporter des services souvent méconnus des patients.

Notre offre globale nous permet d'être à ce jour la seule société à proposer ce type de service (intermédiation et partage de données médicale). Nous sommes plébiscités par l'ensemble de la communauté soignante, et accompagnons déjà des structures comme le CHU de Dax ou encore le centre Antoine Lacassagne à Nice et bientôt le CHU de Nice.

Virginie ATLAN : Votre startup est hébergée au 27 Delvalle. Cette pépinière d’entreprises dans l’environnement de la santé, a été inaugurée par Christian ESTROSI, Président de la Métropole NCA, Président de la région PACA en septembre 2015. Elle accueille en autres projets des start-up accompagnées par la Métropole Nice Côte d’Azur. Sur quels critères avez-vous été retenu pour intégrer le 27 Delvalle ? Comment s’est passée la sélection avant de rejoindre cette pépinière ?

Emmanuel SIERRA : Nous avons été retenus pour notre solution innovante et surtout notre approche terrain. Notre solution est celle des professionnelles, notre équipe fondatrice a aussi été un critère déterminant. En effet je suis pour ma part un ancien infirmier libéral, juriste en droit de la santé et ancien dirigeant d'établissement, Anthony BAREAU est chef de service anesthésiste et Emmanuel AVARELLO est de formation ingénieur mais a passer 10 ans de sa vie en tant que consultant auprès de nombreux hôpitaux pour améliorer la gestion des flux patients.

Nous avons postulé pour rejoindre la pépinière, nous sommes passés devant un jury et avons reçu une réponse positive. Nous avions mis toutes les chances de notre côté pour défendre notre projet : un business plan bien monté et une volonté qui a su convaincre !

Virginie ATLAN : Quelle est la prochaine étape pour DV SANTE ?

Emmanuel SIERRA : La prochaine étape pour nous est d’accélérer notre déploiement au niveau national avec le recrutement d'une force de vente de haut niveau. C'est pourquoi nous initions une levée de fonds importante et une présence sur Paris qui dispose d'un éco système très attractif sur le plan de financement de haut de bilan.

Nos outils sont totalement gratuits pour les professionnels de soins de ville, dans notre business modèle ce sont les structures, de type hôpital clinique, qui paient une redevance annuelle, en fonction des structures le retour sur investissement est de l'ordre de quatre mois.

Nous souhaitons démontrer notre capacité à nous déployer rapidement sur le territoire avec un encrage fort sur PACA et principalement Nice, nos perspectives de croissance nous font envisager un déploiement européen et américain d'ici trois ans !

 

 

 

Comme Cédric PIAZZA, Co Fondateur de la startup WiziShop, venez présenter votre innovation dans les Matinales Economiques de la Maison de la Métropole NCA !

Le 21 juillet 2016

 

Créée en 2008, WiziShop est une solution E-Commerce qui permet de pouvoir créer et gérer sa propre boutique en ligne.

WiziShop a basé son modèle économique sur une philosophie à la performance gagnant/gagnant. L'objectif est d'aider les e-commerçants à vendre plus, grâce à des innovations technologiques et à l'accompagnement de WiziShop ! Chaque commerçant est accompagné de son Business Coach !
 
 

 

Philippe PEYRARD, PDG de la startup Ellcie Healthy, hergée au sein de notre CEEI en la Métropole NCA nous fait partager son experience entrepreunariale  !

Le 20juillet 2016

Virginie ATLAN : Philippe avant de lancer votre startup vous étiez DG ATOL. Comment se passe la transition ‘Grand Groupe’ à créateur d’entreprise (organisation / équipe) ?

Philippe PEYRARD : Forcément on se retrouve un peu seul, du jour au lendemain, mais on gagne du temps ! Il n’y a plus 250 personnes à saluer le matin, donc plus d’efficacité. Plus sérieusement, l’idée demeure de recréer à terme une entité d’au moins la même taille, et internationale bien sûr !

Virginie ATLAN : Comment l’idée Ellcie-Healthy est-elle née?

Philippe PEYRARD : A l’occasion d’une visite dans la Sillicon Valley, il m’est venu l’idée de faire passer le métier de l’optique vers le digital, alors même que l’on peut remonter aux pharaons pour trouver les premières utilisations de prismes pour corriger la vue, et même d’opérations !

Virginie ATLAN : Comment passe t-on de l’idée au produit ? Comment choisir sa pépinière ? Quelles sont les difficultés des circuits longs?

Philippe PEYRARD : Pour passer de l’idée au produit, il faut aller rechercher des attentes non assouvies du consommateur, en prenant d’ailleurs le « consommateur » au sens très large du terme, c’est-à-dire en prenant en compte tous ceux qui font partie de l’environnement du porteur et qui pourraient être impactés par son utilisation ou par les données collectées.

Choisir la pépinière était la partie la plus facile, puisque, étant « invité » par Christian Estrosi à venir m’implanter dans son territoire, j’avais le choix entre Nice, Nice et Nice ! J’ai donc encore gagné du temps sur cette prise de décision. De façon plus stratégique, Nice et plus largement la région PACA recèlent quantité de Laboratoires de Recherche, permettant à une smart’up comme Ellcie-Healthy de pouvoir faire la différence technologiquement et donc d’assurer ainsi l’avenir de la société par une avance technique et une propriété intellectuelle singulières. Par ailleurs, il existe un tissu de PME/TPE industrielles capables de fabriquer français à des coûts compétitifs.

Virginie ATLAN : Qu’est ce que le produit Ellcie-Healthy ?

Philippe PEYRARD : Ellcie-Healthy, ce sont des lunettes connectées intelligentes pour vivre sa vie/vue, en toute sécurité et bonne santé. Deux cas d’usage pour illustrer mon propos : les lunettes anti-endormissement au volant d’une part et d’autre part la lunette pour séniors dépendants permettant d’anticiper les éventuelles chutes et pas seulement de les constater !

Virginie ATLAN : Comment cela marche ? Y a-t-il des concurrents ? 

On vient disposer sur la monture de lunettes des capteurs qui transmettent des informations à un logiciel qui, à l’aide d’algorithmes d’Intelligence Artificielle, va permettre de prédire certaines problématiques.

Philippe PEYRARD : Il y a des systèmes approchants mais pas aussi intégrés et non-intrusifs que la lunette, qui est un accessoire adopté par toutes et tous. 

Virginie ATLAN : Quelle est la prochaine étape ?

Philippe PEYRARD : Lever des fonds pour mener à bien les recherches et finaliser les prototypes.

 

 

La Métropole Nice Côte d'Azur regorge de talents, le génie d'un territoire !

Le 13 juillet 2016

Rencontre avec Cédric MESSINA, PDG My Coach

Virginie ATLAN : Comment l’idée de créer My Coach a germé ?

Cédric MESSINA : Pour deux raisons :

La 1ère : Les supports physiques imposants qu’utilisaient les coachs, notamment le « Carnet annuel de l’éducateur », inadaptés, difficilement transportables, impropres à la réalisation de stats, obsolètes avec la numérisation des process

La 2ème vient de l’observation que les clubs ne disposent d’aucun suivi régulier et continu de leurs joueurs

Virginie ATLAN : Comment on passe de l’idée à la création du produit ? Quelles sont les difficultés ?

Cédric MESSINA : La conception et la faisabilité technique doivent être validées à plusieurs niveaux :

- sportif : proposer les bonnes fonctionnalités

- technologique : développer dans le langage le plus approprié, sélectionner le type d’appli, déclinable

- ergonomique : simplicité d’utilisation, faire gagner du temps

- géographique : proposer un contenu universel

Réunir toutes ces conditions a été l’écueil initial qu’il a fallu surmonter, tout comme l’absence d’usages sur le marché et la défiance que pouvait susciter une société inconnue, à peine créée.

Virginie ATLAN : Combien de personnes travaillent avec vous? Quel chiffre d'affaires cela représente ? 

Cédric MESSINA : Nous sommes 13 aujourd’hui, avec une perspective de doublement d’ici 2018.

CA 2012 : 50K€

2013 : 150 K€

2014 : 279K€

2015 : 457K€

Perspectives 2016 : 850K€

Virginie ATLAN : Qui sont les clients utilisateurs ? 

Cédric MESSINA : Nous avons  11.000 abonnés payants, dont 1.500 étrangers. Nous sommes présents dans 23 clubs professionels sur 40 en France

Virginie ATLAN : Comment fonctionne votre application ? Avez-vous des concurrents ? 

Cédric MESSINA : C’est une application multi-canal adaptée aux « device » et à la situation de l’utilisateur (chez lui, bord du terrain, transport). Les fonctionnalités proposées permettent de couvrir l’ensemble des tâches imparties à un entraîneur de football, et de lui assurer un suivi exhaustif de ses joueurs et de son équipe.

 

C’est un marché initialement atomisé, régionalisé, avec beaucoup d’acteurs mono service, absence de leader international sur ce segment, contrairement au marché du football professionnel.

Virginie ATLAN : Qui sont vos partenaires ?

Cédric MESSINA : Almerys, Allianz, Comback pour le B2B, AEF, PFP, AIAC, USEF, DTU pour le B2C. AEFCA en préparation

Virginie ATLAN : Quelle est la prochaine étape ?

Cédric MESSINA : Une stratégie articulée en 3 axes :

1/ Plateforme globale du football, couvrant les besoins de tous les acteurs (joueurs, entraîneurs, clubs, institutionnels) du marché libre, amateur et professionnel

2/  Internationalisation

3/  Déclinaison à de nouvelles disciplines sportives individuelles et collectives 

 

Le CEEI berceau des futures licornes de la Métropole NCA, rencontre avec Gilberto DIAS Gérant & Co-fondateur de la start-up AZZURA Lights® !

Le 12 juillet 2016

La Métropole Nice Côte d'Azur, territoire d'avenir & d'innovation ! 

Virginie ATLAN : Parlez-nous de votre activité, qu'elle est la spécialité de Azzura Lights® ? 

Gilbert DIAS : Azzura Lights® est une startup spécialisée dans l’efficacité et la performance énergétique, créée août 2014, basée au CEEI de la Métropole NCA. Azzura Lights® développe des innovations de services et d’usages qui répondent aux besoins de ses clients par la réduction de 15 à 30% des consommations d’énergies et d’eau.

Virginie ATLAN : Qui sont vos clients? 

Gilberto DIAS : Les clients sont l’habitat collectif, les entreprises et les collectivités à qui Azzura Lights® propose des services associés à des jeux pédagogiques de fabrication 100% Française qui ont pour but d'apprendre aux locataires des bailleurs sociaux à faire des économies d’énergies au quotidien. Les actions d’Azzura Lights permettent de répondre aux obligations règlementaires issues de la loi de transition énergétique.

Virginie ATLAN : Comment avez-vous transformé votre idée en produit? 

Gilberto DIAS : Le passage de l’idée au produit et celui qui correspond au besoin du client = être bien entouré et tester son produit/service sur le marché en confrontation directe avec les prospects. La difficultés rencontrée, c'est l'identification des référents-décideurs au sein des grands comptes. j'ai réalisé un CA 2015 équivalent à 150 k€ avec un ffectif de deux personnes en  2015. En 2016 on passe 600 k€ avec 7 personnes à l'effectif !

Virginie ATLAN : Vous êtes aujourd'hui un partenaire de Enedis, racontez-nous votre rencontre et aventure aux côtés de ce grand Groupe 

Gilberto DIAS : Azzura Lights® conçoit des programmes d’accompagnements et des jeux innovants, durables et pédagogiques pour apprendre à maîtriser les consommations d'énergies. C’est une rencontre naturelle avec le groupe Enedis, suite à la visite de NiceGrid, plusieurs échanges sur les salons professionnels, conférences. Enedis a signé un partenariat avec Azzura Lights pour sensibiliser 300 enfants et leurs parents et l’ensemble des enseignants aux enjeux énergétiques du futur. La sensibilisation s’est faite autour de 7 ateliers thématiques de 1h30 par atelier. L’opération pilote s’est poursuivie par la remise de 300 kits « Ecology Box® » et par 300 jeux d’aide à la décision pour apprendre à économiser l’énergie, en s’amusant, à l’école et en famille. Un atelier a spécialement été conçu pour expliquer les enjeux de l’Innovative City du Futur, et les avantages du nouveau compteur intelligent Linky, première brique des réseaux électriques intelligents (smartgrid).

Virginie ATLAN : Quelle relation partagez-vous avec Enedis ?

Gilberto DIAS : Azzura Lights® partage les valeurs de Enedis. Les engagements nés de la relation se concrétisent autour d’actions innovantes, avec une forte responsabilité sociétale, et le respect des enjeux d’un développement économique durable.

Virginie ATLAN : Quelle est votre prochaine étape?

Gilberto DIAS : Développer nos innovations et collaborer avec Enedis pour satisfaire de nouveaux clients, sur d’autres territoires.

Afin de répondre à la demande de nos clients, Azzura Lights se dote de solutions numériques et technologiques avec une plateforme et des applications numériques pour faciliter les usages des énergies du futur. Nos plateformes numériques et nos programmes d’accompagnement pour apprendre à maîtriser les consommations d’énergie et d’eau seront pédagogiques, design et interactives.

 

 

Enedis est un partenaire de qualité aux côtés de la Métropole Nice Côte D'azur, qui soutient et encourage les jeunes talents !

Le 11 juillet 2016

Rencontre avec Carole ORY, Directrice Territoriale Alpes Maritimes :

Virginie ATLAN : Que réprésente ENEDIS en quelques mots et chiffres, sur le territoire de la Métropole NCA ?

Carole ORY : ENEDIS est une entreprise de service public, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité sur 95% du territoire. C'est 38 000 personnes, 1,3 millions de km de réseaux électriques, 35 millions de clients. 3,2 Md d’€ d’investissements avec les collectivités.

ENEDIS, est un concessionnaire local : faire prévaloir l’intérêt collectif (même qualité d’alimentation pour tous, que le territoire) mais tenir compte des spécificités locales avec les contrats de concession (Nice,  en 2012). Sur les Alpes-Maritimes : 50 M€ investis par an pour les communes rurales et urbaines. Métropole NCA : 49 communes. Plus de 800 000 clients sur le département, 4000 producteurs. Ce sont 1300 agents répartis sur 28 sites. 

Virginie ATLAN : Quels sont les grands projets  Enedis en Métropole NCA ?

Carole ORY : Un ancrage territorial fort, une relation de proximité et de confiance. Des investissements pour moderniser le réseau (conduite et exploitation),  déploiement du compteur Linky, et des réseaux électriques intelligents (smart grid) au bénéfice de la 4e smart city au monde!

Une vision intégratrice en matière d’aménagement du territoire, passer des convictions aux solutions grâce à des partenariats forts et durables qui font la force du territoire et renforce son attractivité.

Pour exemple, le démonstrateur Nice Grid à Carros, projets d’éco-quartiers de la plaine du Var (dans cadre de FLEXGRID), Linky déployés dans les  quartiers prioritaires, les écoles… 

Virginie ATLAN : Dans la recherche et le développement vous impliquez les start-up. Comment les identifiez-vous et sur quels critéres sont'elles retenues pour travailler avec votre Groupe ? Pourriez vous nous citer 1 exemple ?

Carole ORY : Soutenir et stimuler l’écosystème local (« le qui ») des PME aux start-up jusqu’au monde académique : UPE 06, French Tech, club smart grid CCI… Fonction de tremplin, commandes spécifiques, aide en communication et commercialisation.

Etre innovant (« le comment ») avec un point commun le client/collectivité. Transformation à opérer dans un grand groupe.

Développer de la valeur et notamment économique (emplois locaux, 200 emplois avec Linky) via des structures humaines. Des alliances efficaces et durables.

Pour exemple je citerai Azzura Light : Sensibiliser les enfants aux enjeux énergétiques dans une école de Nice (300 élèves dans le cadre d’un programme d’éducation au Développement Durable) en 2015. En 2016 programme étendu sur 2 départements et plusieurs écoles. 

Virginie ATLAN : Quelle est la politique d’accompagnement des start-up et de l’innovation par votre Groupe ?

Carole ORY : Accompagnement de la loi de transition énergétique : projets numériques  (données), de mobilité électrique, optimisation électrique et planification énergétique  (ENR, MDE, etc.)

Innovation, solutions concrètes, un jeu collectif pour un bien collectif, réactivité et durabilité. Mobilisation et confiance entre tous les acteurs métropolitains.

 

 

Retour en vidéos sur les échanges relatifs à la dernière Matinale Eco de la saison, en la Maison de la Métropole NCA !

Le 07 juillet 2016

 

Nous  débattons d’innovation, de réussite, de bons plans, de bonnes pratiques, de circuits courts…d’expériences !

 

 

Merci à vous tous, pour votre présence, votre implication et vos retours d’expérience.  Propices aux rencontres et opportunités professionnelles, ces rencontres ont nourri en continu nos réflexions. Véritable laboratoire, des accords et projets ont été décidés à l’issue de nos Matinales, certains témoigneront en 2017 ! Au plaisir de vous retrouver à la rentrée pour une nouvelle série de Matinale Eco !

Virginie ATLAN, Directrice de la Maison de la Métropole NCA

Cisco partenaire de l'innovation en Métropole Nice Côte d'Azur !

Le 06 juillet 2016

Rencontre avec Guillaume SAUVAGE DE SAINT MARC, Directeur Général en charge des équipes de recherche et d'innovation pour Cisco

Virginie ATLANQue représente Cisco, en quelques mots et chiffres, en Métropole Nice Côte D'Azur

Guillaume SAUVAGE DE SAINT MARC : Cisco c'est d’abord le fournisseur des plateformes de communication de métropole NCA.  Ce sont les réseaux wireless/sans fils indoor et outdoor, la téléphonie IP des agents de la ville de Nice et de la Métropole NCA, la collaboration et la télé-présence (ou visioconférence), les réseaux de stockage SAN et les serveurs.

Cisco en Métropole, c’est aussi une collaboration depuis 5 ans sur les réflexions smart city au sein de la Métropole qui a abouti à plusieurs expérimentations et mise en œuvre :

  • Spot Mairie : les services pour le citoyen au plus proche des citoyens et disponibles aux horaires élargis
  • L’expérimentation de cas d‘usages numériques pour améliorer les services de la collectivité : smart lighting, smart parking, smart waste.
  • Smart transportation : les services numériques délivrés dans le tramway

VirginieATLANQuels sont les grands projets Cisco avérés et en cours en Métropole NCA ?

Guillaume SAUVAGE DE SAINT MARC : en la Métropole NCA C’est le berceau de la co-innovation autours des services numériques aux citoyens en zone urbaine. Avec des projets emblématiques tels que :

·         Le porte drapeau « Spot mairie » : déploiement de cabine dans des centres commerciaux permettant d’accompagner les citoyens dans leurs démarches administratives de façon interactive.

  • La connexion du tramway pour délivrer des services aux citoyens dans le domaine de la « Smart transportation ».
  • IOT : les objets connectés pour construire la smart city

Virginie ATLANComment identifiez-vous et impliquez-vous les start-up qui sont retenues pour travailler avec votre Cisco ?

Guillaume SAUVAGE DE SAINT MARC : Nous les identifions par différents vesteurs, Grace à des partenariats noués avec d’autres incubateurs/accélérateurs: NUMA, Polytechnique, Paris & Co, Axeleo, TheCamp, etc.

·         Lors d’évènements régionaux type concours de startups dans les territoires : BigUp4Startup à Montpellier, Web2day à Nantes, etc.

·         Via le réseau direct de nos 1200 collaborateurs

·         Et sur la recommandation de nos clients et partenaires

·         3 pré requis :

·         Avoir un alignement commercial et/ou technique avec Cisco

·         Avoir des objectifs clairs, des deux côtés, pendant les 4 mois du programme d’accélération

·         Distinguer des leviers activables rapidement afin d’alimenter une hypothétique collaboration sur le long terme, en fonction des 1ers résultats

Ensuite nous les accompagnons dans la mise en oeuvre. Nous présentons les start-up ayant candidaté à nos « sponsors » internes. Ceux-ci ont la possibilité dans la foulée d’échanger informellement.

·         Nous validons les couples pressentis auprès de la start-up (et vice-versa). Le sponsor et la start-up font un lancement des 4 mois de collaboration en explicitant les objectifs & leviers à actionner dans les jours à venir.

·         Le sponsor constitue alors le porte-voix interne de la start-up, afin d’accomplir son objectif : partenariat commercial, investissement, communication...

·         Les mises en relation sont faites en fonction des plans d’affaires de la start-up... et de Cisco !

·         Les fonds d’investissement externes et la cellule d’investissement interne est intégrée pour les projets éligibles.

Virginie ATLAN : Citez-nous 1 exemple.  Quels moyens sont mis à disposition ?

Guillaume SAUVAGE DE SAINT MARC : CAILabs est une entreprise innovante dans le domaine de l’optique. Après plusieurs sessions exploratoires, le PDG décide de candidater au programme d’accélération de Cisco. Il y rencontre un ingénieur technico-commercial, Laurent, ayant en charge le plus gros client optique de la filiale. La rencontre est fructueuse, les deux personnes désirent travailler ensemble, sur le compte de Laurent mais plus largement au niveau national et européen. L’ingénieur organise le lancement de la collaboration 10j plus tard et lance les 1ères actions dans la foulée.

Virginie ATLANQuelle est la politique d’accompagnement des start-up et de l’innovation par Cisco?

Guillaume SAUVAGE DE SAINT MARC : Il faut distinguer les approches « M&A » et « open innovation ». Des déclinaisons EMEAR et WW de programmes d’accélération existent. L’initiative française est cependant un pilote par sa focalisation géographique mais également par l’approche directe incluant la mobilisation transversale de toute la filiale, nationalement. La structure de M&A est extrêmement rodée puisqu’elle a procédé à +150 acquisitions à ce jour ainsi qu’à de nombreuses participations/investissements. Elle trouve donc un relai naturel et local de son activité dans notre initiative nationale. Le travail local plus basé sur le partenariat commercial et le développement de l’écosystème national est en revanche en construction et n’a à notre connaissance pas encore d’équivalent ‘corporate’.

 

 

Les réseaux au service des acteurs économiques de la Métropole qui font bouger notre territoire !

le 05 juillet 2016

​Rencontre avec Chritophe IMBERT, Président de Réseau Entreprendre 06 & Fondateur Président de PLanetOptim

Virginie ATLANQu’est ce que le Réseau Entreprendre, comment s'organise son action?

Christophe IMBERT : Réseau Entreprendre Côte d’Azur finance sous forme de prêt d’honneur de 15 000 € à 90 000 € à taux zéro, sans garantie les entrepreneurs. Nous accompagnons des projets à potentiel de création d’emplois avec pour objectif la création de 5 emplois minimum par projet à 3 ans, en s’appuyant sur le mentoring de chefs d’entreprises bénévoles et confirmés.

Nous prêtons 450k€ par an,  favorisant la création de 70 emplois sur le territoire de la Métropole et un effet de levier multiplié par 13 qui permet d’accéder à 5,8 millions de financements privés et publics.

Chaque lauréat sélectionné bénéficie d’un accompagnement individuel par membre de l’association (chef d’entreprise confirmé) pour une période de 3 ans.

En 2015, nous avons accompagnés 45 lauréats sur le territoire (15 par promotion en moyenne).

Nos méthodes d’accompagnement assurent un taux de pérennité des entreprises de 92% à 3 ans et de 80% à 5 ans (la moyenne nationale étant de 50%).

Nous avons pour objectif de doubler nos capacités d’accompagnement en 2020 en atteignant 150 membres qui accompagneront 30 projets. Nous offrons également un accompagnement aux entreprises en croissance, se focalisant sur des PME à très forts potentiels de création d’emploi. La première entreprise ayant bénéficié de ce programme en France, est Nexess (entreprise azuréenne de 30 salariés).

Notre développement passe par le recrutement de nouveaux membres, pour accompagner plus de lauréats, mais également de nouveaux salariés pour assurer la gestion quotidienne et le rayonnement de notre association sur le territoire.

Virginie ATLANCombien de personnes sont impliquées, engagées dans le Réseau Entreprendre ?

Christophe IMBERT : Nous avons 2 salariés permanents , 75 membres bénévoles et 1 bureau opérationnel représentatif des territoires et de l’écosystème. 

Virginie ATLANQuel est l’objectif et  quels sont les moyens de Réseau Entreprendre ?

Christophe IMBERT : Créer de l’emploi sur les territoires en accompagnant des projets à potentiel. 75 membres accompagnent 15 projets par an pendant 3 ans. 450k€ annuels sont prêtés sous forme de prêts d’honneur chaque année.  

Virginie ATLANPouvez-vous nous donner un exemple concret d'accompagnement ?

Christophe IMBERT : Je vous en livre plusieurs, Cubical Drift – Le jeu  « minecraft français » est accompagné par Réseau Entreprendre depuis 1 an. L’accompagnateur aide le dirigeant dans sa prise de décision. Ancien cadre dans un grand groupe il apprend les mécanismes de la startup avec un chef d’entreprise.

Option Way – Agence de voyage en ligne innovante offrant un modèle d’achat avec options. Nous l’accompagnons dans ses choix stratégiques et le pivot vers un business model B2B. 1,2m d’euros levés !

Advansolar – Raphaël Briere a été accompagné pendant 3 ans et il est devenu membre. Le principe de réciprocité est important !

Un réseau de 6000 entrepreneurs et 12000 Lauréats en France et à l’international. Des opportunités commerciales et des synergies à inventer.

Faciliter les relations avec les ecosystèmes – Milanamos, IT4PME, Inflyter (accompagné par X’Up l’accélérateur de Polytechnique). De quoi initier des synergies pour créer les aéroports de demain !

 

 

Echange avec Eric LEANDRI, Co Président de French Tech Côte d'Azur et PDG de QWANT

le 04 juillet 2016

Virginie ATLAN : Avant de parler de la French Tech racontez-nous combien de temps il vous a fallu pour passer de l’idée Qwant au produit réalisé ?

Eric LEANDRI : Le projet a 5ans, c’est en 2011 quand Google a décidé de ne plus être « la Suisse » de l’Internet que nous avons imaginé Qwant. À partir de là, il nous a fallu deux ans de R&D. Aujourd’hui, nous allons bientôt fêter nos 3 ans de service ouvert au grand public.

Virginie ATLAN : A ce jour comment se porte Qwant en chiffres, en levée de fonds et en hommes ?

Eric LEANDRI : En 2016, Qwant a franchi la barre des 20 millions de visites mensuelles cette forte progression démontre que Qwant répond à une véritable attente de la part des internautes notamment en garantissant le respect de la vie privée et la neutralité des résultats.

Notre effectif compte actuellement une quarantaine de personnes réparties en trois pôles d’activités sur Rouen, Nice et Paris.

Nos engagements nous ont notamment valu le soutien du groupe Axel Springer Digital Ventures ainsi que celui de la Banque européenne d’investissement, tous deux soucieux d’accompagner l’essor de Qwant dans son projet de développement à l’échelle nationale et européenne

Virginie ATLAN : En deux mots la French Tech ?

Eric LEANDRI : Fédérer et accélérer. La French Tech est une initiative portée par le Ministère de l’Économie.

L’ambition est de réunir les meilleures conditions pour que les start-up de nos territoires puissent se réaliser pleinement. Pour cela, elles s’appuient sur un écosystème complet partant de l’enseignement jusqu’à la mise en accélération des start-up les plus innovantes et s’appuyant sur des structures territoriales fortes et volontaires.

Virginie ATLAN : En quoi est-ce utile concrètement, un exemple ?

Eric LEANDRI : Aujourd'hui, dans la compétition mondiale, on ne joue plus comme avant. On joue contre ceux qui ont plus d'argent, mais pas forcément plus d'idées.  Alors, aller à Las Vegas (au CES) ou à Austin (au SxSW) ensemble comme un seul homme, cela crée un effet de masse qui fonctionne. Démontrant que c’est par la collaboration que nous avancerons. De nombreuses initiatives voient le jour sur le territoire French Tech Côte d’Azur comme ces 2 start-up locales VuLog et Wever toutes deux dans la e-mobilité et qui, issues de l’enseignement supérieur sont passées en incubation puis en accélération avec levée de fonds auprès des multiples business angels locaux.

Virginie ATLAN : Pourquoi avoir pris « les manettes » de la French Tech Côte d’Azur ?

Eric LEANDRI : Être réuni autour d’une action commune est le moteur de la French Tech moins d’un an après sa labellisation, le territoire a fédéré les acteurs azuréens du numérique, mais aussi accéléré leur croissance et favoriser leur rayonnement à l’international. Aujourd’hui, French Tech Côte d’Azur compte dans ses rangs 1 684 entreprises (générant près de 23 000 emplois et 4,2 milliards d’euros de Chiffre d’Affaires, réalisé pour 53% à l’exportation) dont 338 startups qui ont levé 144 millions d’euros depuis 2015. L’objectif de notre feuille de route est de créer chaque année 50 start-up de bon niveau et d’avoir 10 champions à l’international d’ici 10 ans. Des entreprises capables de tirer leur épingle du jeu, y compris face à la concurrence de géants du Net !

Retour sur la Matinale Eco du 29 juin avec FranceSoir !

Le 01 juillet 2016

 

LA MÉTROPOLE NIÇOISE, TERRE D'ACCUEIL POUR START-UP INNOVANTES

Nice et son agglomération misent sur les entreprises innovantes et les nouvelles technologies. Le territoire est à la pointe pour devenir une "Silicon Valley" à la française. 

Le soleil, la mer, un tissu urbain moderne, et un secteur de pointe dans les nouvelles technologies où les start-up sont soutenues dans une ambiance d’émulation collective, ça ne vous rappelle rien? Nous ne sommes pas à San Francisco, mais dans l’agglomération niçoise sur laquelle souffle un petit vent de Californie. Et la dernière "Matinale Eco" de la Métropole Nice Côte d’Azur, ce mercredi 29, a vu défiler les intervenants venu décrire un contexte propice à l’innovation, à la création et aux nouvelles technologies, au moins aussi favorable que ce que l’on peut retrouver en Ile-de-France.

"Un projet qui réussit, ce sont des hommes, des femmes et du talent humain", annonce en introduction Jean-David Benichou, président du groupe VIA.IO qui co anime les débats en compagnie de Virginie Atlan, directrice de la Maison de La Métropole Nice Côte d'Azur . Eric Leandri, directeur et cofondateur de Qwant, était visiblement très attendu. Son moteur de recherche a ni plus ni moins comme objectif que de venir concurrencer Google. Créé en 2013, Qwant annonce aujourd’hui une audience de 22 millions de visiteurs par mois. Et ce moteur de recherche "alternatif" est installé avenue Thiers, en plein cœur de Nice. Guillaume Sauvage de Saint Marc, représentant lui Cisco Systems, a rappelé de son côté comment le géant californien de l’informatique a trouvé à Nice le relais essentiel pour le développement de l’entreprise sur le marché français, entre une collectivité ouverte aux innovations et un relais de start-up inovantes.

Quant à Carole Ory, d’Enedis (ex-ERDF), elle a vanté les qualité de l’agglomération niçoise. "La ville est classée comme étant la quatrième +smart city+ au monde. C’est une ville réellement à la pointe sur les réseaux électriques intelligents, qui a été la première a accueillir à l’essai le compteur électrique Linky". De quoi donner des envies de projet sur place à l’entreprise publique aux 35 millions de clients: "Nous travaillons sur l’arrivée massive des énergies renouvelables, et notamment du solaire". Logique pour une région qui affiche 300 jours de soleil par an.

Un véritable havre donc pour les entrepreneurs innovants, dont plusieurs se sont succédés expliquant notamment comment ils développent des organismes de collaboration entre start-up sur l’agglomération, via notamment des structures comme le Réseau EntreprendreFrench Tech Côte d’Azur (dont Eric Leandri est le co-président),Kapitalium ou Nice Start(s)up.

 

Cédric Messina, le PDG de Mycoach, l’une des start-up les plus innovantes du moment, reconnaît qu'il existe "un dogme parisien" handicapant parfois les entreprises implantées sur un territoire hors Ile-de-France. Mais tous les intervenants s’accordent à le dire: la métropole de Nice est en train de faire bouger les lignes. Une petite révolution venue de la Côte d’Azur, que confirmera Philippe Peyrard, président d'Ellcie-Healthy, le dernier intervenant de la journée, qui rappelle qu'il n'aurait pas pu trouver ailleurs les ressources qu'il a trouvé sur le territoire

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Entretien avec Laurent GUIBERT, Co-fondateur de Kapitalium !

Le 30 juin 2016

Virginie ATLAN : Que représente Kapitalium en quelques chiffres (Date de création, CA, nombre de personnes, nombre de clients…) ?

Laurent GUIBERT : Kapitalium est une agence entrepreneuriale de 3 consultants créée fin 2013, nous relions les PME et les financiers. En 2014 notre chiffre d'affaires hors taxes était de 78.300€, et cette année, nous allons dépasser 300.000€ d'honoraires, nous vivons actuellement une croissance très forte de notre activité, nous travaillons au service d'une vingtaine de PME.  

Virginie ATLAN : Comment fonctionnez-vous ? Auriez-vous un exemple concret ? En quoi vous démarquez-vous de vos concurrents ? 

Laurent GUIBERT : Notre rôle principal est de révéler aux investisseurs des opportunités de rentabilité liées à des talents professionnels. Donc nous identifions des pépites, nous écoutons les entrepreneurs, nous réalisons des notes économiques destinées aux financiers, nous négocions les termes des accords et nous mettons en œuvre les architectures financières. Nous n'avons pas de concurrents mais des confrères, nous travaillons d'ailleurs souvent en partenariat avec eux. Nous revendiquons notre savoir-faire en matière d'audit général des entreprises, nos mémorandums sont très appréciés par les sociétés de capital-risque et par les gestionnaires de fonds d'investissements; nous travaillons en alignement d'intérêts entre les parties, et nous sommes nettement moins chers que les cabinets parisiens. Notre premier moteur, c'est la passion, notre second moteur c'est l'ambition, nous aimons notre métier et cela a un impact positif sur nos performances.   

Virginie ATLAN : Quels sont les grands projets à venir réalisés par Kapitalium ?

Laurent GUIBERT : Ces dernières semaines, nous venons de réussir la cession d'une PME de SOPHIA-ANTIPOLIS à un grand groupe français du textile (DAMART), nous venons de lever 2M€ sur un programme de 10M€ pour une PME des Alpes-Maritimes, nous venons de permettre à une start-up de se financer auprès de la BPI, nous allons sortir 3 ou 4 beaux autres dossiers d'ici la fin de l'année. Nous avons par ailleurs développé une application, avec un partenaire, qui nous permet d'identifier des PME à fort potentiel de croissance. Nous voulons aussi être une entreprise citoyenne, par exemple en rapprochant les financiers parisiens de la Métropole Nice Côte d’Azur qui dispose depuis quelques années d'un réel ADN ENTREPRENEURIAL, par exemple, et nous l'avons fait avec l'aide du Team Côte d'Azur, en aidant quelques TPE à s'implanter dans l'éco-vallée, en faisant notamment savoir que nous sommes dans une région économiquement ambitieuse qui vient de se doter d'un fonds d'investissement de 93M€ pour ses entreprises.

Virginie ATALN : Combien d'emplois ont-ils été créés avec vos clients en Métropole et en France ?

Laurent GUIBERT : Nous n'avons pas compté exactement, il faut savoir qu'une PME qui lève des fonds pour se développer, en haut ou en bas de bilan, recrute toujours de nouvelles compétences. Chez NEOLUX, la levée de fonds globale représentait environ 3M€ et elle avait permis de créer plus de 30 emplois dans toute la France. Autre cas, en 2014, à BORDEAUX, nous avons mis en place un important financement pour une PME du secteur alimentaire, cette entreprise a créé une trentaine d'emplois. Sur SOPHIA-ANTIPOLIS, la société VIVADIA intégrée dans le groupe DAMART va créer une dizaine d'emplois nouveaux dès cet été

 

Une dernière Matinale Economique de la saison réussie!

Mercredi 29 juin 2016

Une fois de plus,  une assemblée de grande qualité était présente en la Maison de la Métropole Nice côte d’Azur.

Leaders d’opinons, start-up, grands groupes internationaux, journaliste et cadres dynamiques de la fonction publique et du privé se sont retrouvés autour d’une thématique pétillante :  « Quelles sont les clés de l’innovation et de  la réussite  en métropole ? »

Dynamisme, opportunités, rencontres, échanges participatifs, témoignages de qualité…autant de mots repris par les intervenants et participants à l’issue de notre Matinale !

Merci à tous !

 

Virginie ATLAN, Directrice de la maison de la Métropole NCA

Jean-David BENICHOU Président du Groupe Via.io!

Mercredi 29 juin

« Le bassin méditerranéen est le berceau du commerce. A l’heure de la fibre optique et des énergies renouvelables, la région PACA a tous les atouts pour attirer les meilleurs talents et faire naître les prochaines licornes ».

Jean-David BENICHOU, co-animateur de la dernière Matinale Eco,  qui avait pour thème l’innovation et la réussite a délivré quelques conseils au entrepreneurs : « Volonté, envie, détermination, organisation, choix des équipes et partenaires, assortis à un lieu et environnement  favorables » devraient être les ingrédients d’une recette nécessaires pour REUSSIR !

Virginie ATLAN, Directrice de la Maison de la Métropole

Le 29 juin : invité de marque à la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur!

 

Le 29 juin 2016, la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur recevra un invité de marque reconnu à travers le monde, à l'occasion de sa 16e Matinale Economique, consacrée à l'innovation et à la réussite en Métropole!

Découvrez vite de qui il s'agit en vidéo!

Rendez-vous le 29 juin!

Lundi 27 juin 2016

La lunette connectée utile et pas futile "Ellcie Healthy" se développe en région PACA!

Vendredi 24 juin 2016

Inventeur de la lunette Téou commercialisée chez Atol, Philippe Peyrard dirige maintenant la start-up Ellcie Healthy, incubée chez Paca-Est. Son offre? "Des lunettes connectées qui grâce aux capteurs intégrés et à un logiciel d’intelligence artificielle vont permettre de prédire certaines problématiques !" précise t-il.

"Nice et la région PACA recèlent de nombreux Laboratoires de Recherche, qui permettent à Ellcie-Healthy de se différencier sur le marché ! " rajoute t-il.

Envie d’en savoir plus ? Lisez l'article de la Tribune La vision intelligente d'Ellcie-Healthy

et à la 16e Matinale Economique de la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur du 29 juin !
 

 

ENEDIS soutient l'écosystème local et stimule l'innovation en Métropole Nice Côte d'Azur !

Jeudi 23 juin 2016

Le 29 juin prochain, Carole ORY, Directrice Territoriale des Alpes Maritimes chez ENEDIS, présentera les axes principaux des actions menées et des moyens mis en place par l'entreprise de service public, dans la gestion du réseau de distribution d’électricité, dans les Alpes Maritimes. Située dans le département des Alpes Maritimes, la Métropole Nice Côte d'Azur dispose d'un large éventail de start-up et PME dont ENEDIS s'assure de soutenir pour favoriser l'innovation à l'échelle locale comme le précise Carole ORY :

" ENEDIS, entreprise de service public, gère le réseau de distribution d’électricité en France avec 3.2 Mds investis dont 50 M€ par an dans les Alpes Maritimes !Notre mission ? Soutenir l’écosystème local (start-up, PME, monde académique…) et ainsi stimuler l’innovation ! "

Vous voulez en savoir davantage sur les moyens développés par ENEDIS pour accroître l'innovation et la réussite en Métropole Nice Côte d'Azur?

Rejoignez nous le 29 juin pour la 16e Matinale Economique : INSCRIVEZ-VOUS ici!

 

Arrivée de l’école numérique SIMPLON à Nice!

Mercredi 22 juin 2016

Une formation gratuite et ouverte à tous pour devenir développeur web !

En début de semaine, se déroulait l’annonce officielle de l’ouverture  de l’école numérique SIMPLON à Nice, au 27 Delvalle, pour la rentrée prochaine, mi-septembre. Cette école, présente dans une quinzaine de villes françaises, s’installera à Nice sur le site de « chantier Sang neuf », dans les anciens abattoirs de la ville. Son objectif vise à offrir des formations, gratuites et intensives, labellisées « Grande Ecole du Numérique » pour tous. En effet, elle s’adresse à toutes les personnes qui ont une appétence pour le numérique et qui souhaitent apprendre comment créer des sites Web et en faire leur métier, quels que soient leurs diplômes et leurs parcours scolaires. 

A Nice la première promotion accueillera 24 élèves qui ont pour ambition de devenir codeur ou développeur web. Les étudiants suivront leur cursus grâce à l’association Le Hublot qui assurera l’enseignement. « Pour intégrer l’école, un seul critère comptera : celui de la motivation » promet Frédéric Bardeau, l’un des fondateurs de l’école Simplon.

A Nice la formation sera orientée « data » et « santé connectée ».

« Sur les 300 personnes qui sont déjà passées par notre école, 80% ont trouvé un emploi dans les trois mois qui ont suivi la fin de leur enseignement » poursuit-il.

Un emploi garanti !

A Nice, l’intérêt de cette formation est réel, puisque ce sont environ 200 postes qui ne seraient pas pourvus dans ce secteur d’activité sur le territoire de la Métropole Nice Côte d’Azur.

Pendant la formation, les élèves inscrits à Pôle Emploi, pourront même être rémunérés, afin d’éviter le phénomène de « décrochage économique » qui est la première source d’échec chez les étudiants.

Les candidats sont invités à s’inscrire sur Internet et devront passer un test de motivation: https://www.codecademy.com/

Après avoir acquis le nombre de badges nécessaires, les postulants seront reçus en entretien individuel !

Alors qu’attendez-vous pour vous lancer ?

 

Pour plus d’informations :

http://simplon.co/

http://www.lehublot.net/

Des projets emblématiques menés en Métropole Nice Côte d'Azur en partenariat avec CISCO seront annoncés le 29 juin!

Mardi 21 juin 2016

Philippe DUMONT, Directeur du service après vente, du Sud de l’Europe chez CISCO interviendra à la 16e matinale Economique de la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur!

"CISCO en Métropole Nice Côte d’Azur? C’est une collaboration depuis 5 ans sur les réflexions smartcity qui a abouti à plusieurs expérimentations et mise en œuvre (Spot Mairie, smart lighting, parking, waste…) ! Le 29 juin, j’aurai le plaisir de vous présenter les projets emblématiques en cours, en collaboration avec les start-up locales et d’autres organisations !"

Vous avez envie d'en savoir plus? Rejoignez nous le 29 juin prochain et

KAPITALIUM contribue au rapprochement entre les financiers parisiens et la Métropole Nice Côte d'Azur!

Lundi 20 juin 2016

Laurent GUIBERT, co-fondateur de KAPITALIUM, cabinet de conseil et d'assistance dédié aux entrepreneurs, interviendra le 29 juin prochain lors de la 16e Matinale Economique de la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur!

Il présentera les grands projets de KAPITALIUM et évoquera également les "potentiels économiques de cette région ambitieuse, dotée d'un fonds de 93M€".

La volonté de KAPITALIUM comme l'indique Laurent GUIBERT est : "d'être une entreprise citoyenne, en rapprochant les financiers parisiens de la METROPOLE NICE COTE D’AZUR, avec l’aide de TEAM COTE D’AZUR, pour aider les sociétés à s'implanter dans l’ECO-VALEE!"

 

 

 

Les acteurs azuréens du numérique présents à la 16e Matinale Economique de la Maison de la Métropole NCA!

Vendredi 17 juin 2016

French Tech Côte d’Azur compte 1.684 entreprises, générant près de 23.000 emplois et 4,2 milliards € CA , dont 53% à l’exportation, et 338 startups ayant levé 144 millions € depuis 2015 !

Eric LANDRI, Co-président de la French Tech Côte d’Azur et PDG de Qwant présentera lors de cette matinale les objectifs à venir de cette initiative, portée par le Ministère de l'Economie.

Rejoignez-nous le 29 juin pour le découvrir !
 

A découvrir : les intervenants de la 16e Matinale Economique "Innovation et Réussite" du 29 juin prochain!

Jeudi 16 juin 2016

La prochaine Matinale Economique de la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur, aura pour thème : "Quelles sont les clés de l'innovation et de la réussite en Métropole?".

Découvrez vite les intervenants de cette prochaine séquence prometteuse, en vidéo!

ZOOM'éco sur Carros, commune de la Métropole Nice Côte d'Azur

Mercredi 16 juin 2016

Porte naturelle des Alpes, dans la plaine du Var, entre mer et montragne, Carros bénéficie d’une position privilégiée, à moins d’une demi-heure des grands pôles touristiques de la Côte d’Azur et à moins d’une heure trente des stations de sports d’hiver des Alpes du Sud.

La zone industrielle de Carros-Le Broc et la zone artisanale de la Grave renforcent son attractivité!

Un territoire que la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur vous propose de découvrir en quelques images, en cliquant sur l'image ci-dessous...

Les pépites du territoire de la Métropole Nice Côte d'Azur soutenues par Réseau Entreprendre, seront mises en lumière le 29 juin, à Paris!

Mardi 14 juin 2016

Christophe IMBERT, Président de Réseau Entreprendre Côte d'Azur, vous en dira plus le 29 juin prochain lors de la 16e Matinale Economique, sur l'accompagnement et le financencement des projets et start-up en Métropole Nice Côte d'Azur!

L'innovation et la réussite sont des sujets qui vous intéressent?

Venez découvrir ces pépites de notre territoire, créatrices d'emplois, soutenues par Réseau Entreprendre et d'autres organisations!

 


 

Comment Nice Start(s)Up ambitionne de faire de la Métropole Nice Côte d'Azur, la capitale technologique du Sud de l'Europe?

Lundi 13 juin 2016

Philippe GARCIA, Président de Nice Start(s)Up vous en dira plus le 29 juin prochain, lors de la 16e Matinale Economique de la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur, consacrée à l'innovation et à la réussite.

Vous êtes une start-up, entrepreneur, investisseur ou tout autre acteur économique?

Jean-David BENICHOU co-animera la 16e Matinale Economique avec Virginie ATLAN le 29 juin!

Vendredi 10 juin 2016

Jean-David Benichou est le fondateur et Président du groupe VIAO.IO. Présent en France, au Canada, au Brésil et en Israël, VIA.IO fournit aux entreprises des solutions pour gérer les dialogues et les interactions clients. La société est également active dans l’investissement dans les start-up avec un portefeuille de 30 sociétés et un nouvel investissement tous les mois. Né à Marseille, Jean-David a grandi à Nice. Marié, père de 4 enfants, il partage sa vie entre Paris et Tel Aviv.

« Le bassin méditerranéen est le berceau du commerce. a l’heure de la fibre optique et des énergies renouvelables, la région PACA a tous les atouts pour attirer les meilleurs talents et faire naître les prochaines licornes ».

Pour en savoir plus sur la 16e matinale Economique et vous inscrire cliquez ici

ZOOM'éco sur Saint MArtin Vésubie, commune de la Métropole Nice Côte d'Azur

vendredi 10 juin 2016

Découvrez en plus sur la ‪‎commune‬ Saint Martin Vésubie, située à 1000 m d’altitude, aux portes du Parc national du Mercantour, entre les vallées du Boréon et de la Madone de Fenestre. Ce ‪‎village‬ pittoresque, serein et animé situé au cœur de la Métropole Nice Côte d'Azur vous livre ses plus belles richesses ...

Le 29 juin 2016, venez participez à la 16e Matinale Economique consacrée à l'innovation et à la réussite!

La Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur organise la 16e Matinale Economique, le 29 juin prochain, de10h00 à 12h00, dont la thématique sera : "Quelles sont les clés de l'innovation et de la réussite en Métropole?"

Des acteurs brillants seront présents et leurs noms vous seront bientôt dévoilés!

Cet évènement rassemblera les entités suivantes : VIA.IO, FRENCH TECH CÔTE D'AZUR, QWANT, RESEAU ENTREPRENDRE, KAPITALIUM, CISCO, NICE START(S)UP, WIZISHOP, ENEDIS, AZZURA LIGHTS, MY COACH et ELLCIE HEALTHY.

 

 

Un Afterwork "Art & Culture" profitable pour les artistes belvédérois "DIDARIEL"!

Mercredi 8 juin 2016

Après 20 ans passées dans le Pacifique, Jök et Nito, tous deux artistes et père et fils ont choisi la commune de Belvédère, issue de la Métropole Nice Côte d'Azur pour créer leurs sculptures!
C'est à la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur, à Paris, lors d'un afterwork Art & Culture, qu'ils nous ont fait découvrir leurs oeuvres. Jök témoigne de son expérience!

Pour en savoir plus sur DIDARIEL, consultez leur site web : www.didariel.com

ZOOM'éco sur Belvédère, commune de la Métropole nice Côte d'Azur

Mardi 07 juin 2016

Comptant sur son territoire de haute montagne la Vallée de la Gordolasque, Belvédère est l'une des 49 communes de la Métropole Nice Côte d'Azur. Le village se situe aux portes du Parc National du Mercantour, où de nombreux départs de randonnées sont possibles et notamment en direction de la Vallée des Merveilles.

Découvrez en plus sur ce ravissant village en quelques slides, en cliquant sur l'image ci-dessous...

Moultipass la start-up niçoise qui déploie des solutions innovantes au profit des jeunes avec autisme!

Lundi 6 juin 2016

Dernièrement, MoultiPass start-up éditrice de logiciels ludo-éducatifs implantée à Nice, organisait en la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur une présentation de ses solutions innovantes à destination des jeunes touchés par les Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA) et des Troubles Envahissants du Développement (TED).

En France, ce sont 400 000 personnes, dont 100 000 jeunes de moins de 20 ans concernés. Ces derniers ne bénéficieront, pour la plupart d’entre eux, jamais des apprentissages fondamentaux tels que la lecture, l’écriture et le calcul.

 

«  Moultipass a pour ambition d’apporter un passeport académique à 70% des jeunes qui sont porteurs du trouble du spectre de l‘autisme en sachant que ces jeunes ne seront jamais scolarisés. Notre innovation est d’apporter des apprentissages académiques fondamentaux tels que apprendre à écrire, à lire et à compter » déclare Jeff Herbert, fondateur de la jeune pousse niçoise.

Moultipass a ainsi développé un logiciel ludo-éducatif d’apprentissage du code de la lecture « Sema-Tic » à destination des enfants sujets aux troubles du spectre de l’autisme (TSA) ou des troubles envahissant du développement (TED) avec ou sans langage fonctionnel.

« En sachant que pour que cela marche, il faut absolument passer par leur mode spécifique de fonctionnement. Ce n’est pas la même intelligence, le même fonctionnement cognitif que le nôtre » précise Jeff Herbert.

 

En effet le logiciel « Sema-Tic » prend en compte :

-       leurs spécificités cognitives que sont une bonne mémoire, une pensée visuelle et de bonnes capacités de raisonnement logique

-       leurs difficultés de communication en développant des solutions non verbales

-       leurs difficultés de motivation en stimulant leurs centres d’intérêts à l’aide de renforçateurs visuels et de mécaniques ludiques spécifiques 

 

Un outil de soutien pour aller vers la lecture

En complément d’un accompagnement spécifique, le logiciel « Sema-Tic » vise à confronter les enfants avec autisme à plusieurs milliers de mots de vocabulaire afin de progresser, étape par étape, dans le décodage de la lecture. Un suivi personnel est d’ailleurs assuré en vue de visualiser ses acquis.

Le logiciel s’articule autour de 11 étapes ludiques et difficultés croissantes qui correspondent aux différents paliers d’apprentissage du code de la lecture comme par exemple :

 

-       la mémorisation d’un lexique

-       la généralisation des acquis

-       l’écriture et le sens de la lecture

-       la décision lexicale

-       la mémorisation et la construction de phrases

 

« Notre première pierre est issue d’une étude biomédicale, initiée par l’antenne niçoise (LENVAL) du Centre de Ressources Autisme PACA et référencée à l’Agence Nationale de la Sécurité du Médicament, qui a duré 4 ans. Cette étude permet par des validations tant cliniques que scolaires de démontrer que si l’on passe par leur mode de fonctionnement, même s’ils ne parlent pas, ils sont capables d’accéder à ces apprentissages » ajoute t-il.

Jeff Herbert souligne d’ailleurs le rôle important qu’a joué la Métropole Nice Côte d’Azur dans leur accompagnement : « Notre innovation est importante, nous sommes soutenus par la Métropole Nice Côte d’Azur, qui dès le départ, nous a accompagné, hébergé et soutenu, même dans nos actions de prospection et de communication. Dernièrement, nous étions à la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur, à Paris, pour faire une présentation de nos solutions et cela a très bien marché ! Encore une fois merci à la Métropole Nice Côte d’Azur, nous reviendrons promouvoir notre innovation, à Paris! »

En savoir plus : http://www.moultipass-edu.com/

Témoignage enthousiasmant de Salima Saa sur la 15e Matinale Economique!

Vendredi 03 juin 2016

Découvrez le témoignage enthousiasmant de Salima Saa, Directrice commerciale déléguée Véolia Eau, qui vous donnera envie de participer à la prochaine Matinale Economique du 29 juin 2016 où nous parlerons d'innovation et de réussite!

Les stations du Mercantour vous révèlent leurs plus beaux atouts!

Vendredi 03 juin 2016

Partez à la découverte des richesses naturelles de la Montagne des Alpes du Sud au cœur des Stations du Mercantour et de leurs principaux atouts ! La lumière de la Haute Tinée rayonne au cœur des paysages contrastés, de panoramas grandioses, sur des stations animées, des villages de caractère ou des hameaux typiques.

Découvrez les vite en cliquant ici

La 16e Matinale Economique arrive à grands pas, inscrivez-vous vite!

Jeudi 2 juin 2016

Le 29 juin prochain, nous vous invitons nombreux à venir assister à la 16e Matinale Economique de la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur sous le thème de l'innovation et de la réussite!

Les 49 maires de la Métropole Nice Côte d'Azur réunis en la Maison de la Métropole NCA!

Mercredi 1er juin 2016

Revivez ce moment d'échanges et de convivialité en vidéo !

La Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur : un levier économique à disposition des acteurs publics et privés issus des 49 communes de notre territoire!

Mardi 31 mai 2016

Aujourd'hui nous recevions les 49 maires de la Métropole Nice Côte d'Azur en la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur, à l'occasion du 99ème congrès des Maires et des Présidents d'intercommunalité de France.

Un moment convivial et d'échanges, où Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur et Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, en profitait pour lancer un appel à l'ensemble des acteurs publics et privés issus de notre territoire : "Si vous avez besoin de donner un rendez-vous ici pour présenter un de vos évènements culturel, sportif ou économique sur le territoire, la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur est votre Maison, elle est à votre disposition!"

Vous êtes intéressé et avez un projet? Parlons-en ensemble! CONTACTEZ Directrice de la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Emotions et moments forts : les participants de la 15e Matinale Eco vous livrent leurs impressions !

 

Jean Philippe CUNNIET

Spécialiste des technologies du marketing ESSEC, et co-animateur de la 15e Matinale Economique

Claire BOUCAU

Fondatrice de MONUMENT TRACKER

Jean-Jacques LOTTERMOSER

Président de MONUMENT TRACKER

 

Emotion, Culture et Patrimoine ont rythmé la 15e Matinale Economique!

Revivez les moments forts de cette 15e #MatinaleEco dédiée au Patrimoine et à la Culture!

En présence de Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur et Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et des intervenants suivants : Francis HUSTER, Steve SUISSA, Jean-Luc Gagliolo, Jean-Jacques LOTTERMOSER, Corinne PAOLINI, et Thibault de SAINT VINCENT!

La Métropole Nice Côte d'Azur engagée dans une forte politique culturelle!

Mardi 24 mai 2016

Demain, mercredi 25 mai 2016, Jean-luc GAGLIOLO, Conseiller Métropolitain, Conseiller Municipal, Délégué au patrimoine historique, à la littérature, à la lutte contre l'illettrisme, au théâtre et à la langue niçoise interviendra à notre 15e Matinale Economique.

L'occasion de découvrir ensemble en quoi les projets culturels menés sur notre territoire, ont un impact positif et rentable!

Il est encore temps de vous , venez nombreux!

Retrouvez BARNES, référence mondiale dans l'immobilier, à la 15e Matinale Economique !

Lundi 23 mai 2016

Monument Tracker : un véritable guide touristique mobile qui met en lumière la Métropole Nice Côte d'Azur!

Vendredi 20 mai 2016

L’application mobile Monument Tracker, est un formidable outil pour découvrir des lieux mystérieux et connaître l’histoire des monuments qui vous entourent !

Mercredi prochain, Jean-Jacques LOTTERMOSER, Président de MONUMENT TRACKER, précisera en quoi la mise en valeur du patrimoine d’un territoire constitue un véritable levier de croissance économique !

Rejoignez-nous vous aussi pour ce moment d’échange lors de la 15e Matinale Economique dédiée à la Culture et au Patrimoine ! On compte sur vous!

SUR INSCRIPTION UNIQUEMENT

Ils seront là le 25 mai prochain : découvrez quels seront les intervenants!

Ils seront avec nous pour parler de ‪‎patrimoine‬ et de ‪‎culture‬ le 25 mai prochain, à l'occasion de notre 15e ‪‎Matinale Economique‬!

Découvrez quels seront les intervenants en vidéo!

Et n'oubliez pas de vous INSCRIRE en cliquant ici!

 

ZOOM ECO sur Cagnes sur Mer, commune de la Métropole Nice Côte d'Azur!

mercredi 19 mai 2016

Ville conviviale solidaire et durable, Cagnes sur Mer est l'une des 49 communes de la Métropole Nice Côte d'Azur.

Découvrez en quelques clics, les atouts culturels et économiques de cette commune, qui s'est imprégnée de la présence du peintre Renoir.

(Cliquez sur l'image, pour décourvrir l'image qui suit)

    • zoom eco cagnes sur mer page1
    • zoom eco cagnes sur mer page2
  • Précédent
  • Suivant

Le 25 mai prochain : découvrez la richesse de notre territoire à travers une expérience de lecture numérique unique!

Le livre d'art, Le Génie d'un territoire, sera mis à l'honneur le 25 mai prochain lors de notre 15e Matinale Economique! Venez vivre cette expérience de lecture numérique et découvrir les richesses des 49 communes de notre territoire en la maison de la Métropole Nice Côte d'Azur avec Corrine PAOLINI et de nombreux autres intervenants!


INSCRIVEZ-VOUS vite pour participer à cette 15e édition où le patrimoine et la culture seront mis à l'honneur!

Acteurs économiques : participez à nos #MatinaleEco!

Vendredi 13 mai 2016

Vous souhaitez participer et animer les prochains débats, ou présenter votre start-up / innovation ?

 

L’Open de Nice Côte d’Azur débute ce week-end!

Jeudi 12 mai 2016

L’Open de Nice Côte d’Azur, se déroulera du 15 au 21 mai 2016 au Club de Nice LTC et rassemblera plus de 25000 spectateurs !

Tournoi de tennis masculin du circuit ATP* et féminin du circuit WTA*, cette édition 2016 de l'Open Nice Côte d'Azur s’impose un peu plus dans le tennis international et réunira de nombreux joueurs à fort potentiel.

Parmi eux, nous retrouverons notamment l’autrichien Dominic Thiem, l’allemand Alexander Zverev, le sud-coréen Hyeon Chung, l’américain Taylor Fritz, les anciens finalistes Verdasco et Mayer, Robredo, Seppi, Monaco, le niçois, Gilles Simon, Benoit Paire, Paul-Henri Mathieu, Lucas Pouille et de nombreux autres compétiteurs !

Pierre AIbuixech, le co-directeur du tournoi, annonçait hier les chiffres clés de ce rendez-vous sportif à ne pas manquer :

« 350 personnes travaillent pendant l'Open entre les hôtesses, arbitres, chauffeurs, membres de la sécurité, ramasseurs de balles, staff médical, la restauration ou le nettoyage. Le personnel technique œuvre aussi sur l'Open 13 de Marseille. Au niveau des places, 15000 des 25000 billets ont déjà été vendus. 40 diffuseurs internationaux et 140 millions de téléspectateurs suivront le tournoi. En France, BeIn proposera 30 heures de diffusion.»
 
 
 

AU PROGRAMME :

Samedi 14 mai / 10h30 : fin des matchs Qualifications (8 matchs)
Dimanche 15 mai / 11h00 14h30 : fin des qualifications début du 1er tour
Lundi 16 mai / 11h00 : fin des matchs 1er tour
Mardi 17 mai  / 11h00 : fin des matchs Fin du 1er tour simple & 1/8 de finale
Mercredi 18 mai / 11h45 : fin des matchs 1/8 de finale
Jeudi 19 mai / 11h45 : fin des matchs 1/4 de finale
Vendredi 20 mai / 12h30 -14h30 : 1/2 finales double + 1/2 finales simple
Samedi 21 mai : 12h20 - 14h30 : Finale double + Finale simple

 

En savoir plus : www.opennicecotedazur.com

Lieu : 5 avenue Suzanne Lenglen, 06000 Nice

 

*ATP : Association des joueurs de tennis professionnels

* WTA : Association des joueuses de tennis professionnelles.

ZOOM ECO sur Vence, commune de la Métropole Nice Côte d'Azur

Mercredi 11 mai 2016

Cité médiévale et capitale du Moyen Pays, Vence est une des 49 communes que composent la Métropole Nice Côte d'Azur.

Des bois de la Sine au Col de Vence, de la Lubiane au Riou, Vence cultive l’art de vivre et préserve ses espaces naturels qui offrent un panorama exceptionnel des Alpes à la Méditerranée.

Découvrez en quelques clics les atouts culturels et économiques de cette commune, dont de nombreux artistes ont embelli le patrimoine!

(Cliquez sur l'image, pour décourvrir l'image qui suit)

    • zoom eco vence page1
    • zoom eco vence page2bis
    • zoom eco vence page3
  • Précédent
  • Suivant

ZOOM Eco sur La Trinité

Mercredi 4 mai 2016

Située à l’entrée de la vallée du Paillon, au Nord Est de Nice, la Trinité est une commune en perpétuel développement qui a rejoint la Métropole Nice Côte d’Azur, depuis le 1er janvier 2012.

Découvrez en quelques clics, les plus beaux atouts de la Trinité!

(Cliquez sur l'image, pour décourvrir l'image qui suit)

    • zoom eco la trinite page1
    • zoom eco la trinite page2
  • Précédent
  • Suivant

Le Petit Palais de Francis Huster dirigé par Steve SUISSA

Mardi 3 mai 2016

Théâtre niçois : Francis Huster et Steve Suissa entrent en scène

"Depuis la mort de Jean-Louis Barrault, je n’ai eu de cesse de me battre pour tenir ma parole. Que la chaîne continue. Celle de la Troupe de l’Athénée, suivie de celle de la compagnie Renaud-Barrault, suivie de l’épopée du Théâtre National Populaire de Jean Vilar. La Comédie Française, en privilégiant Paris, ne peut ni rayonner comme elle le devrait au plus haut niveau, ni, ce qui serait indispensable, s’installer à Lyon, Rennes, Bordeaux, Marseille, Strasbourg, Ajaccio, pour que la jeunesse de France puisse sans être tenue de venir dans la capitale avoir sa Comédie Française chez elle, dans sa propre ville.

Il y a donc depuis 20 ans un trou béant dans le paysage théâtral.

Je ne suis pas mort. Si je parle aujourd’hui c’est que je suis de retour pour remettre les pendules à l’heure. La parole envers Jean-Louis Barrault, je la tiens. La Troupe de France sera cette troupe qui va reprendre la chaîne. Elle ira de par le monde défendre la même idée du théâtre, celle d’une troupe française montant des classiques, des créations, des oeuvres défendant nos valeurs d’humanisme et d’amour, de partage et de dignité.

Aujourd’hui cette troupe va enfin s’installer chez elle. Un lieu de prestige où elle sera réunie pour répéter, jouer, puis faire rayonner son répertoire. Cette mission, cette aventure extraordinaire qui s’ouvre à elle, nous la devons à un seul homme qui a décidé comme Jeanne Laurent le fit pour le T.N.P ou Malraux pour Renaud-Barrault, de se battre pour que la Troupe de France puisse avoir plus qu’un lieu, plus que des moyens, plus qu’une image, pour qu’elle ait un destin.

Cet homme, c'est Christian ESTROSI.

Et pour tous ceux qui travaillent à ses côtés, pour sa ville qui nous ouvre ses portes, pour cette jeunesse qui espère tant de nous, nous allons, spectacle après spectacle, du premier jour au dernier, donner le meilleur de nous-même.

Nous devrons :

- Former, à Nice, des centaines de jeunes au théâtre, le futur vivier de la Troupe de France.

- Présenter des Master-Class avec des stars prestigieuses venues spécialement pour échanger avec ces jeunes.

- Constituer les distributions de la Troupe de France avec les comédiens déjà engagés et y faire entrer les éléments les plus remarquables des ateliers du Petit-Palais.

- Donner des représentations à Nice et dans la région PACA toute l’année.

- Créer le Festival d’Art Dramatique de Nice au Théâtre de Verdure.

- Partir à travers le monde avec un répertoire classique et moderne.

- Réussir le pont nécessaire entre télévision et théâtre.

La tâche est démesurée mais nécessaire et exaltante.

Steve SUISSA sera le maître d’oeuvre qui conduira avec une énergie colossale et une passion sans faille le navire, tel un battant audacieux qui tiendra ses engagements, vis à vis de la troupe, des auteurs, des théâtres, des comédiens, et je lui souhaite, vis-à-vis du public. De cette jeunesse qui sera notre plus belle conquête."

Francis HUSTER

 

"Il aura fallu dix ans à Jouvet, Vilar, à Barrault, pour mener à bien leur troupe à travers le monde. Ce sera notre engagement, à Nice, pour Francis Huster et la Troupe de France".

Steve SUISSA

 

Théâtre pour tous avec Francis Huster

 

Témoignage de David LE BRETON, sa vision de la Maison de la Métropole NCA

Lundi 2 mai 2016

Quel intérêt vous avez eu à présenter votre innovation, modèle ou entreprise au cours de notre dernière Matinale Eco?

Il est toujours profitable de se confronter à un auditoire qualifié, d’avoir un feedback, des objections ou des remarques d’optimisation.

Quels mots vous viennent à l'esprit à l'issue de cette matinée?

Communication, échange, partage d’expérience, smart City, Open data, efficacité

Qu'est ce que la Maison de la Métropole NCA vous inspire ?

Cette représentation parisienne de la Métropole Nice Côte d’Azur est un bon moyen de mettre en avant les innovations des entreprises du territoire, mais aussi des projets en cours sur lesquels les collectivités, grands groupes, PME et start-up ont un rôle à jouer et à tenir. C’est un lieu d’échange, de mise en relation entre grands groupes et entreprises en développement. Je vous remercie pour l’invitation et vous félicite pour l’organisation bien rodée !
 

A vos agenda…la 15ème Matinale Economique c’est pour bientôt !

Vendredi 29 avril 2016

Culture et Patrimoine, utiles au rayonnement du territoire?

Retrouvez-nous à Paris le 25 mai prochain, en la Maison de la Métropole NCA de 10h00 à 12h00

RSVP :

Francis HUSTER au Centre Universitaire Méditerranéen lundi 2 mai à 16h00 !

Jeudi 28 avril 2016

 

Stefan Zweig est devenu sur les scènes françaises un phare incontournable!

Les succès prestigieux du Joueur d'échecs, de 24 h de la vie d'une femme, du Monde d'hier, de Lettre d'une inconnue, d'Amok ont tous un point commun: Zweig

à la profondeur bouleversante d'un Tchekhov autrichien qui assiste comme le Russe à la fin d'un monde que bolchevisme et nazisme vont ensanglanter.

Or aujourd'hui en 2016 c'est ce qui bouleverse tant  le public : ne revivons-nous pas aussi la fin d'un monde?!!!

Ainsi c' est par la peur aussi que le triomphe de Zweig s'explique!

De son livre  "L'énigme Stefan Zweig", Francis HUSTER a tiré un plaidoyer pour dresser de la vie de Zweig un portrait saisissant : pourquoi s'est-il vraiment suicidé en 1942?

Et s'il s'était condamné à mort pour n'avoir pas su réagir à temps dans les années 30? Pourquoi n'a t il pas osé écrire comme Zola l'aurait fait un "J'accuse !" contre Hitler ?

Steve Suissa qui a mis en scène par trois fois Zweig et Francis Huster vont donc débattre de la responsabilité aujourd'hui des artistes face à la montée de tous les dangers .

Par le choix des œuvres qu'ils joueront les artistes ne doivent-ils pas eux aussi s'engager pour défendre les valeurs humanistes ? Et lutter contre les yeux fermés comme l'ont été ceux dans les années 30 des responsables qui n'ont rien vu venir!

Et si l'artiste avait le devoir et le courage comme Hugo et Moliere l'ont eu de se battre? 

Une rencontre intense et généreuse vous attend au CUM lundi à partir de 16h00 !

La marque Nice un atout pour nos Start Up !

Mercredi 27 avril 2016

Les entrepreneurs de l’innovation et du digital à Nice & Métropole créent  NICESTART(S)UP , ils participent au rayonnement de notre territoire !

Virginie ATLAN : Félix  KUDELKA, Vice Président de NICESTART(S)UP,  parlez-nous de votre association

Félix KUDELA : Elle a été créée officiellement  en mai dernier par  les START UP : My Coach, Full Performance, QWANT, WIZISHOP, WEBELSE, I-MUSICSCHOOL et SynchroNext. Actuellement nous comptons une quarantaine de START UP membres

V.A. : Quels atouts, quelle force apportent l’association à ses membres ?

F.K. : Dans un premier temps, cela nous a permis d’initier une cohésion entre les différentes START UP de notre territoire, de se rencontrer et de nous parler.  Jusque là chacun essayait de réussir dans son coin avec ses moyens. Contrairement à Sophia, l’écosystème de l’innovation a une petite dizaine d’années et désormais, on réussit à mutualiser, à créer de vraies synergies.

L’écosystème nous semblait prêt à structurer un élan du côté des entrepreneurs.  Notre volonté était de devenir visibles,  de manière considérable, utile et durable !

Aujourd’hui, dans le cadre de la French Tech Côte d’azur nous fédérons et animons l’ensemble des START UP de la Métropole.

Notre mission principale c’est de réussir à promouvoir et créer de véritables « circuits courts » entre nos START UP et les  ‘gros donneurs d’ordres’ avec pour objectif de faire de la fertilisation croisée. Nous croisons les réseaux pour créer du business en local. La cerise sur le gâteau, c’est la  chance de faire partie d’un territoire qui nous permet d’être visibles aux niveaux national, européen et international !

V.A. : Citez-nous des exemples de réussite

F.K. : Ensemble nous avons eu les moyens de faire la promotion de notre association. Ainsi  les joueurs de l’OGC club de Nice portent notre marque sur leur maillot et nous en sommes très fiers !

Ce partenariat nous a permis de réaliser notre première cession de pitch devant le COMEX de L’OGC Nice.  Ainsi cinq START UP  ont eu l’occasion de présenter leur innovation, certaines sont amenées à travailler rapidement sur de nouvelles solutions avec les membres de ce COMEX ! Nous allons répéter au maximum ce genre de sessions avec différents acteurs pour multiplier toujours plus de synergies et business entre nos START UP adhérentes et les principaux acteurs économiques locaux.

V.A : Quelles sont les évolutions à venir pour NICESTART(S)UP  dans les mois qui viennent ?

F.K : Un an après sa création,  NICESTART(S)UP  fait peau neuve et  change de gouvernance dans quelques semaines pour affronter les défis qui sont les nôtres.  Nous choisissons de nous professionnaliser : la preuve par l’action nous intégrerons au sein de ce nouveau « conseil d’administration de combat » les acteurs majeurs de l’écosystème actifs en notre Métropole.

 

Propos recueillis par Virginie ATLAN, Directrice de la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur

L'open DATA, un point de vue partagé avec Patrice NOVO, VP Marketing Cities VEOLIA

Mardi 26 avril 2016