Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Le réseau

90 stations, regroupant l’hypercentre et les quartiers est-sud, ont été opérationnelles au mois de juillet 2009 et équipées de 900 vélos. En février 2010, 30 stations et 300 vélos supplémentaires ont été implantées sur les quartiers ouest, entre Magnan et le centre départemental des Alpes-Maritimes. En juillet 2011, ce sont 55 stations et 550 vélos supplémentaires qui viennent renforcer le service vélobleu. Cette extension est répartie sur les communes de Cagnes-sur-Mer, Saint-Laurent-du-Var et sur Nice-Madeleine et Nice-Est.

Désormais, le service vélobleu est installé dans sa totalité, il se compose de 175 stations équipées de 1 750 vélos et de 3 105 bornes d’accrochage à disposition du public.

Le principe d’implantation des stations répond à plusieurs considérations techniques, notamment le respect d’une pente inférieure à 5%, une distance de 300 mètres entre les stations, une proximité avec des établissements publics, générateurs de déplacements. Nous disposons ainsi d’un maillage dense et cohérent pour assurer un usage fonctionnel et confortable du service vélobleu.


Qu'est-ce qu'un vélo en libre service ?


Il s’agit d’un service de location automatisée de vélos accessibles en stations, réparti sur les communes de Nice, Saint-Laurent-du-Var et Cagnes-sur-Mer. Chaque station comporte des vélos, des bornes d’accrochage et un totem d’information.


Objectifs et avantages du dispositif


Il s’agit de proposer aux usagers un service de déplacement alternatif à la voiture pour les trajets urbains. Les objectifs sont multiples :

  • Promouvoir l’utilisation du vélo comme mode de déplacement urbain et respectueux de l’environnement (réduire la pollution atmosphérique et améliorer le cadre de vie),
  • Diversifier l’offre de transport et favoriser l’intermodalité,
  • Proposer une alternative de déplacement économique et écologique,
  • Redynamiser et moderniser l’image de NCA en France et à l’étranger,
  • Promouvoir une activité physique et un mode de vie actif.
  • Démocratiser les déplacements (recréer de la proximité humaine et un lien social),



Le marché a été attribué à Véloway, société Véolia, pour une durée de 15 ans. Le service vélobleu de NCA revient en moyenne à 1.992€ par vélo et par an, comprenant l’équipement du service et tous les frais inhérents comme l’entretien, la régulation, le renouvellement du parc, etc. Comparé aux coûts des services similaires à Paris, Lyon ou Marseille qui sont en moyenne de 3.000€ par vélo et par an, le service Vélobleu est 30% moins cher.

Téléchargez la carte d'implantation des stations vélobleu :