Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


Adhésion de Châteauneuf-Villevieille et de Drap à la Métropole Nice Côte d'Azur

    • vue metropole

Par délibération du 13 juillet et du 15 juillet 2021, les communes de Drap et de Châteauneuf-Villevieille ont sollicité leur retrait de la communauté de communes des Pays des Paillons à laquelle elles appartiennent actuellement pour adhérer à la Métropole Nice Côte d’Azur.

Lors du conseil métropolitain du 29 juillet 2021, l’adhésion de ces deux nouvelles communes à la Métropole a été approuvée.

Ces demandes d'adhésion s'inscrivent en cohérence avec le territoire métropolitain. Ces deux communes sont limitrophes de notre périmètre intercommunal : Châteauneuf-Villevieille par le bassin versant de la Banquière et la route métropolitaine 815 à partir de Brocarel et Drap au nord de la Trinité en continuité directe avec le Paillon, fleuve structurant qui traverse également Nice et la Trinité.

Des avantages communs 

Accueillir Drap et Châteauneuf-Villevieille présente des avantages en commun pour ces communes et pour notre Métropole.Ces adhésions contribueront notamment à renforcer nos politiques publiques métropolitaines.

Le terminus de la ligne 5 du tramway dont le tracé suit la courbe du Paillon est prévu à Drap. Ligne qui permettra de désengorger la basse vallée du Paillon. Drap accueille déjà le dépôt de bus de la régie Lignes d’Azur et dans le cadre du projet de décarbonation de la flotte de bus, l’installation est envisagée d’un centre de production d’hydrogène dit électrolyseur et d’une station de distribution. La Ville de Drap dispose d’un lycée que fréquentent de nombreux élèves de Nice et de la Trinité.

Châteauneuf-Villevieille, de par sa proximité avec Tourrette-Levens, permettra de mettre en œuvre des projets de développement économique, écologique, agricole et touristique.

Etudes d'impact

À l’appui de leur demande, ces communes ont produit une étude d’impact comme le prévoit désormais la loi en cas de l’évolution des périmètres des EPCI.

 

Les étapes à venir

Sur la base de l’accord de la Métropole, l’ensemble de ses communes va désormais se prononcer pour avis sur l’adhésion de ces deux nouvelles communes.
 
Après avoir réuni la Commission départementale de coopération intercommunale, il appartiendra, enfin, au Préfet des Alpes-Maritimes d’autoriser l’adhésion de ces communes à la Métropole. 
 
Share |