Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


Le Conseil des Maires de la Métropole engage des mesures d’urgence

    • conseil des maires

Le Conseil des Maires de la Métropole Nice Côte d’Azur s’est réuni ce matin à l’initiative de Christian Estrosi et a voté un certain de mesures d’urgence, face à la situation de plusieurs communes du Haut-Pays.

>La création d’un fonds d’urgence dédié et le triplement de la dotation de solidarité métropolitaine pour les communes touchées

Christian Estrosi :

"Il est urgent de rétablir les services publics dans les compétences dont la Métropole a la charge. Nous travaillons sans relâche pour assurer au plus vite la réouverture des principaux axes de circulation grâce à l’intervention de notre direction des routes, le rétablissement de la fourniture d’eau potable par les équipes de la Régie Eau d’Azur, la réparation des réseaux d’assainissement, le rétablissement des transports publics et des transports scolaires vers et depuis les communes sinistrées et le redémarrage de la collecte des déchets."

Pour mener à bien toutes ces actions,Christian Estrosi a décidé le déblocage de 20 millions d’euros de fonds d’urgence, que les Maires de notre conseil ont décidé de soutenir. Il a souhaité également que les communes d’Ilonse, de Belvédère, de la Bollène-Vésubie, de Roquebillière, de Venanson et Saint-Martin-Vésubie bénéficient du triplement de leur Dotation de Solidarité Métropolitaine pour 2020, pour un montant de près de 650 000 euros.

Cette Métropole, dont beaucoup au début n’ont pas voulu, montre ici son poids, toute sa force et toute son efficacité au service de nos communes et de nos villages.

Ces premières mesures seront complétées par des investissements d’ampleur, engagés dans les prochaines semaines, pour réparer ce qui peut l’être et remplacer en cas de besoin. 

 

>Voirie & accessibilité

150 agents dont 20 ingénieurs et géologues, 1 hélicoptère et 100 véhicules et engins des subdivisions métropolitaines sont mobilisés. Sur le terrain, 10 ingénieurs de la Métropole Nice Côte d’Azur vont venir relayer des agents des subdivisions mobilisés. Des moyens lourds de travaux publics ont par ailleurs été affrétés auprès des entreprises depuis samedi matin: chargeurs, pelles, camions...

Christian Estrosi : "Depuis ce matin, les services de la Métropole Nice Côte d’Azur ont permis de rendre accessible aux véhicules d'urgence et de services publics toutes les communes de la Métropole. La Haute-Tinée est ainsi à nouveau accessible pour les véhicules prioritaires par le col de la Couillole via la vallée de l’Esteron, Puget-Thenier et Beuil. Nous sommes en train de récupérer l’ancienne voie au niveau de Bancairon pour que toutes les communes de la Vallée de la Tinée soient de nouveau accessibles. D'ici la fin de la semaine, la Métropole mettra tout en œuvre pour que toutes les communes de la Tinée et de la Vésubie soient accessibles pour les véhicules des particuliers ". 

>Accès à l’eau

Une autre urgence consiste également dans l'approvisionnement en eau potable des communes sinistrées. 60 % des habitants du Haut Pays sont concernés par des manques d’eau. La remise en état des installations demandera plusieurs semaines, voire plusieurs mois. 150 agents sont mobilisés dont 120 de la Régie Eau d’Azur pour trouver une solution palliative. 

Christian Estrosi : "Dans plusieurs communes -Bairols, Clans, La Tour sur Tinée, Marie, Belvédère, Lantosque et Roquebillière- l’eau n’est pas coupée, mais n’est pas potable. Les habitants de ces communes sont donc invités à ne pas consommer cette eau à des fins alimentaires et à respecter les conseils de l’ARS. La Métropole Nice Côte d’Azur assurera une distribution d’eau jusqu’au rétablissement des réseaux d’eau. En attendant, nous acheminons des palettes d'eau minérale, et également à partir d’aujourd’hui, des citernes d’eau par hélicoptère dans les communes concernées. "

>L’interpellation de l’Etat et le classement en zone de catastrophe naturelle

Après avoir obtenu le classement rapide, c'est-à-dire dès mercredi prochain à l’occasion de Conseil des ministres,  d’une première partie du  territoire en zone de catastrophe naturelle, la Métropole Nice Côte d’Azur continuera à porter la voix des communes sinistrées au niveau national et européen avec l’interpellation de l’Etat pour débloquer des fonds d’urgence catastrophe naturelle, la sollicitation des grands opérateurs nationaux de téléphonie et d’électricité et le suivi, à leurs côtés, des travaux de rétablissement de leurs services, la mobilisation de la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur qui s’engagera à nos côtés par le biais des fonds complémentaires au titre Contrat Régional d’Equilibre Territorial (CRET), l’activation du Fonds d’Urgence Européen pour laquelle nous avons d’ores et déjà pris contact avec la représentation de la France auprès de l’Union européenne.

 

Christian Estrosi : " Le Président de la République, avec qui j’ai échangé ce week-end, se rendra sur place mercredi après-midi, après le Conseil des Ministres. "

 

Share |