Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


Information Coronavirus Covid-19

    • coronavirus
La Métropole Nice Côte d’Azur met en place une cellule de veille dans le cadre du Coronavirus
 
Après l’annonce du premier cas positif de Coronavirus dans les Alpes-Maritimes et la mise en place par la Ville de Nice vendredi 28 février 2020 d’une cellule d’appel destinée à renseigner la population, le Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, a souhaité la mise en place d’une cellule de veille afin d’être informé en temps réel des développements de la crise.
 
Le Professeur Pierre Dellamonica ancien chef du service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Nice, expert d’envergure internationale du risque infectieux coordonnera cette cellule métropolitaine. Ainsi, forte de ces différentes compétences, cette cellule de veille permettra, selon le développement du virus, d’agir plus efficacement et rapidement en lien avec le CHU de Nice et les autorités sanitaires.
 
En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) dans les 14 jours suivant votre retour de Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, ou des régions de Lombardie et de Vénétie en Italie, ne vous rendez pas chez votre médecin, appelez le 15 en signalant votre voyage.
 

La situation à Nice

Face à l’évolution du coronavirus en Italie, la municipalité a demandé aux autorités de l’Etat que le CHU de Nice puisse disposer dans les plus brefs délais des moyens nécessaires à la détection et à la prise en charge des patients. Elle a également souhaité qu’une communication plus forte à l’égard de la population y compris aux points de transit (aéroport, frontière...) soit effectuée.
 
Mobilisé par l’évolution de la situation et par les préoccupations des concitoyens, la municipalité souhaite que tous les moyens soient mis en œuvre pour être réactif, prêt et adapté pour faire face à toute éventualité.
 
Les services de la Ville de Nice et de la Métropole Nice Côte d’Azur restent vigilants et attentifs aux consignes transmises par l’Etat.
 

Mesures dans les écoles et les crèches

Mise en place d'un service de garde des enfants des personnels soignants mais aussi des enfants des forces de l’ordre, de secours et de transport.
 

Passage au stade 3

En cohérence avec cette décision de l’Etat, il a été décidé de fermer à compter du 14 mars 2020 l’ensemble des établissements recevant du public en milieu confiné : mairies annexes, gymnases, bibliothèques, musées, piscines, AnimaNice, Conservatoire, École des arts plastiques, Maison de l’étudiant…
 
Les jeux pour enfants, ainsi que les parcs et jardins qui ne sont pas des voies de circulation piétonne, seront fermés jusqu’à nouvel ordre.
 
Les stations de skis d’Auron, d’Isola 2000 et de Saint-Dalmas le Selvage sont fermés jusqu’à nouvel ordre en accord avec le Président du conseil départemental sur les stations qui les concernent.
 
Les terrasses et éventaires des commerces encore ouverts (boulangeries, tabacs...) sont supprimés, ainsi que les marchés non alimentaires.
 
 

 

Qu’est-ce qu’un coronavirus ?

Les coronavirus sont une grande famille de virus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume (certains virus saisonniers sont des coronavirus) à des pathologies plus sévères comme le MERS ou le SRAS. Le virus identifié en Chine est un nouveau coronavirus. La maladie causée par ce coronavirus a été dénommée COVID-19.
 

Quels sont les symptômes de l’infection respiratoire provoquée par le coronavirus COVID-19 ?

En l’état actuel des connaissances, les symptômes principaux sont la fièvre et des signes respiratoires de type toux ou essoufflement.
 

Y a-t-il des personnes à risque pouvant développer une forme grave de la maladie ?

Comme pour beaucoup de maladies infectieuses, les personnes présentant des pathologies chroniques sous-jacentes (détresse respiratoire, personnes fragiles, âgées…) présentent un risque plus élevé.
 

Quel est le mode de transmission ?

Les premiers cas recensés sont des personnes s’étant rendues directement sur le marché de Wuhan (fermé depuis le 1er janvier) : l’hypothèse d’une zoonose (maladie transmise par les animaux) est donc privilégiée. La transmission interhumaine est aujourd’hui avérée.
 

Quelle est le délai d’incubation de la maladie ?

Selon l’état des connaissances scientifiques actuelles, le délai d’incubation du virus est de 14 jours maximum.
 

Les recommandations 

Le ministère des Solidarités et de la Santé rappelle les recommandations suivantes pour les personnes revenant de Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, ou des régions de Lombardie et de Vénétie en Italie.
 

Dans les 14 jours suivant le retour  :

  • Surveillez votre température 2 fois par jour ;
  • Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…) ;
  • Portez un masque chirurgical lorsque vous êtes en face d’une autre personne et lorsque vous devez sortir ;
  • Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique ;
  • Evitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…) ;
  • Evitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…) ;
  • Evitez toute sortie non indispensable 
  • Travailleurs/étudiants : dans la mesure du possible, privilégiez le télétravail et évitez les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine...) ;

 

En cas de signes d’infection respiratoire  :

  • Contacter le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes et du séjour récent en Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, ou des régions de Lombardie et de Vénétie en Italie.
  • Evitez tout contact avec votre entourage et conservez votre masque.
  • Ne pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.
  • Dans un contexte évolutif et à titre de précaution, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères recommande aux Français - en particulier aux familles - qui vivent en Chine et n'ont pas de raisons essentielles d’y rentrer, de se tenir éloignés momentanément du pays et de différer leur retour.

 

Les gestes barrières 

  • Se laver les mains très régulièrement.
  • Tousser ou éternuer dans son coude.
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.
  • Porter un masque quand on est malade.
Share |