Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Lutte contre le sans-abrisme et le mal logement

    • logo metropole blanc cartouche bleu nca

La Métropole Nice Côte d’Azur retenue comme territoire de mise en œuvre accélérée du « Plan Logement d’Abord »

Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur :

« Je salue le choix du Ministère de la Cohésion des Territoires et de la Délégation Interministérielle pour l’Hébergement et l’Accès au Logement qui ont désigné la Métropole Nice Côte d’Azur comme l’un des 24 territoires français les plus à même de mettre en œuvre, dès cette année, des solutions innovantes et durables pour lutter contre le sans-abrisme (2018-2022) et le mal logement. La Métropole s’était en effet mobilisée, en lien étroit avec l’Union Départementale des Centres Communaux d’Action Sociale et le Centre Communal d’Action Sociale de Nice, pour répondre à l’appel à Manifestation d’Intérêt lancée par l’Etat fin mars 2018.
 
Particulièrement concernée par la crise du logement qui touche de nombreux citoyens français, la Métropole Nice Côte d’Azur a souhaité s’engager dans ce plan d’actions prioritaires pour réduire les fractures sociales, lutter contre la grande précarité, faciliter l’accès à un logement des personnes sans domicile stable ou en risque de rupture et désengorger ainsi les hébergements d’urgence en saturation croissante.
 
Les crédits qui seront alloués par l’Etat permettront à notre territoire de proposer aux personnes concernées un accompagnement adapté et des solutions pérennes de retour au logement. En mobilisant les acteurs autour du « Plan Logement d’Abord » et de thématiques fortes comme le social, l’insertion, l’emploi, la santé... la Métropole, l’UDCCAS et le CCAS de Nice entendent mener de manière coordonnée et efficace des actions prioritaires comme :
 
•    Mieux accompagner les personnes sans domicile et favoriser le maintien dans le logement ;
•    Produire plus de logements abordables et adaptés aux besoins des personnes sans-abri et mal logées ;
•    Promouvoir et accélérer l’accès au logement, faciliter la mobilité résidentielle des personnes défavorisées ;
•    Prévenir les ruptures dans les parcours résidentiels et recentrer l’hébergement d’urgence sur ses missions de réponse immédiate et inconditionnelle.
 
Je tiens à féliciter chaleureusement mes deux élues, Dominique Estrosi-Sassone, Sénateur des Alpes-Maritimes, Conseillère métropolitaine, Présidente de la commission « Logement et cohésion sociale », Conseillère municipale et Joëlle Martinaux, Vice-Présidente du Centre Communal d’Action Sociale de Nice, Adjointe déléguée aux Affaires Sociales, au Logement et au Handicap, Présidente de l’UNCCAS et de l’UDCCAS06, qui se sont impliquées dans ce dossier.
 
Accompagnés par les services de l’Etat, nous allons mettre en œuvre de manière accélérée ce plan d’actions pour améliorer la cohérence des efforts fournis et les résultats pour les personnes en difficulté
».
 

Share |