Logo de la Métropole Nice Côte d'Azur

Les communes

Le Kiosque


S'informer

Palmarès Smart Cities La Tribune

    • palmarès smart cities la tribune copyright la tribune 2

 La Métropole Nice Côte d'Azur primée pour sa politique énergétique et environnementale.

Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a reçu  le « Prix Energie » lors du Palmarès Smart Cities La Tribune qui se tenait à l’Hôtel de Ville de Paris. Il participait préalablement à un débat public avec Philippe Monloubou, Président du directoire d’Enedis, sur le thème « Les territoires au cœur des enjeux énergétiques. »

Le Palmarès Smart Cities La Tribune récompense les collectivités locales qui mettent en place des initiatives innovantes pour construire et développer les villes de demain, ainsi que les partenaires qui les accompagnent dans la construction de ces projets.

Le Prix Energie récompense la démarche « Interflex » mené par la Métropole Nice Côte d’Azur aux côtés des groupes industriels Enedis, Engie, GRDF, GE, Socomec et EDF. « Interflex » est un projet européen dans le cadre d’un appel à projet "Horizon 2020". Parce que la Métropole Nice Côte d’Azur est aujourd’hui reconnue comme une smart city mondiale, labellisée récemment « Ambassadrice de l’Innovation » par la Commission Européenne, la Métropole a été sélectionnée pour accueillir le seul démonstrateur français. Nommé « Nice Smart Valley », celui-ci sera inauguré en décembre.

Christian Estrosi :

« Je suis heureux de l’attribution de ce Prix Energie à la Métropole Nice Côte d’Azur. Il vient saluer la volonté d'innovation qui est la nôtre et qui nous a amené à affirmer très tôt notre positionnement sur les problématiques technologiques, énergétiques et environnementales.

Nous avons élaboré, dès 2013, un Plan Climat Energie Territoire, et nous élaborons actuellement un nouveau Plan climat-air-énergie territorial qui portera des objectifs ambitieux en matière de performance énergétique de notre territoire, à l’horizon 2020. J’ai voulu en effet engager notre territoire dans une dynamique qui doit nous permettre de contribuer à contenir le réchauffement climatique sous la barre des -2°.

Avec Interflex, la Métropole Nice Côte d’Azur va expérimenter ainsi pendant trois ans de nouveaux outils de stockage d’énergie et de flexibilité sur le réseau électrique, permettant ainsi de maitriser les consommations d’énergie et aux habitants de faire concrètement des économies sur leur facture. Interflex va nous permettre également de développer de nouvelles sources d’énergies renouvelables et de développer à l’échelle industrielle des activités de production et de gestion de l’énergie. »

Share |